Vivre à Genève n°20 fév/mar 2007
Vivre à Genève n°20 fév/mar 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de fév/mar 2007

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Genève

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : questions à Pierre Muller.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Prix de la Ville ludique mention spéciale pour Genève Le Géant du préau de l’Ecole Hugo-de-Senger. 8 VIVRE À GENÈVE N°20 Alors qu’à Genève le débat sur l’ouverture des préaux fait rage, il est particulièrement intéressant de relever que l’ensemble de la politique locale pour l’aménagement des places de jeux, dans les préaux d’école et dans les parcs publics, a reçu un hommage international : une mention spéciale du jury du Prix de la Ville ludique. Simone Irminger, cheffe du Service des écoles et institutions pour l'enfance et Roman Juon, ancien collaborateur du service très engagé dans ce domaine, se sont rendus à Paris pour recevoir cette distinction. Le jury a récompensé la réflexion pionnière de Genève sur la fonction sociale des aires de jeux et la qualité de leur intégration à l’environnement naturel et urbain. La démarche genevoise se distingue, relève encore le jury, par un niveau « exceptionnel » de consultation et de concertation préalablement à tout projet d’aménagement ou de réaménagement d’une aire de jeux, par la pluridisciplinarité des équipes intervenant sur un site, et par la collaboration systématique avec des artistes et des artisans locaux. Cette politique, engagée depuis plus de deux décennies, se traduit aujourd’hui par de nombreuses places que la Ville s’attache à faire connaître et à mettre en valeur. C’est à nouveau en concertation avec tous les acteurs concernés qu’elle a entrepris d’adapter ce patrimoine à l'évolution des besoins et aux nouvelles contraintes techniques, tout en préservant la richesse et l’originalité. A la recherche d’un équilibre Au moment de recevoir le Prix pour la Ville de Genève, la responsable du Service des écoles et institutions pour l’enfance a souligné que la place de l’enfant dans la ville et la prise en compte du jeu dans les débats sur le partage de l'espace public est au coeur des discussions de la Commission consultative des espaces de jeux en milieu urbain, créée en 2005. Le champ actuel de sa réflexion s’ouvre aux thèmes de l’accessibilité des jeux aux enfants handicapés, à la contribution des artistes aux aménagements ou encore à la recherche d’un juste équilibre entre la prise de risque nécessaire pour aider l’enfant à grandir et la sécurité des installations. Les élus locaux français présents lors de la remise du Prix ont été particulièrement intéressés à ce dernier point et à l'expérience genevoise de prise en compte pragmatique des normes européennes de sécurité.• Service des écoles• et institutions pour l'enfance Tél. 022 418 48 00
En 2007, le Chéquier culture est proposé à plus de 15 000 personnes. A Genève, les manifestations culturelles se succèdent en flot quasi ininterrompu. Aux programmations annuelles des théâtres, orchestres, salles de spectacle polyvalentes, cinémas, musées, etc. s’ajoute une centaine de festivals. De quoi donner le tournis, susciter des envies, voire créer des frustrations. Car pour profiter de cette offre prolifique, il faut notamment du temps et de l’argent. Afin de permettre à celles et ceux qui ont de petits revenus financiers d’assouvir un désir, de rejoindre un ami au théâtre ou à l’opéra ou de se rendre au concert de leur chanteuse préférée, le Département des affaires culturelles a créé le Chéquier culture. En 2007, il est proposé à plus de 15 000 personnes. Offert aux personnes ayant des revenus modestes (qui touchent les subsides à l’assurance-maladie A, B ou 100%) âgées entre 26 et 64 ans, qui ne sont ni au chômage, ni Le Chéquier culture, pour satisfaire vos envies à l’AI, ni étudiant-e, et qui sont domiciliées dans une des 21 communes participantes, le Chéquier culture comporte 6 bons de 10 francs permettant de faire diminuer le prix d’entrée des spectacles dans un réseau de 58 partenaires. Ainsi, à l’approche du Festival international du film sur les droits humains (du 8 au 17 mars), du Festival Archipel (du 23 mars au 1er avril), de l’AMR Jazz Festival (du 20 au 22 avril), et en pleine saison des théâtres, des orchestres ou du Grand Théâtre, l’occasion offerte est à saisir au plus vite. Mais certains préféreront peut-être garder précieusement leurs chèques afin de profiter des concerts des Musiques en été Festival, des spectacles de La Bâtie – Festival de Genève ou de la prochaine Revue qui, tous, se profilent dans la deuxième partie de l’année ! Où le trouver ? Le Chéquier est remis sur présentation de la lettre du Service de l’assurance-maladie informant du droit au subside et d’une pièce d’identité. Les personnes domiciliées en Ville de Genève peuvent se le procurer à l’Alhambra (Rue de la Rôtisserie 10), à la Maison des arts du Grütli (Rue du Général-Dufour 16) ou par courrier au Service de la promotion culturelle (Route de Malagnou 10, case postale 10, 1211 Genève 8). Les autres bénéficiaires peuvent se rendre à leur mairie. Renseignements complémentaires et liste des partenaires culturels : www.ville-ge.ch/culture, rubrique « culture pour tous ».• Les 21 communes participantes Anières, Bernex, Carouge, Chêne-Bougeries, Chêne-Bourg, Collonge-Bellerive, Confignon, Corsier, Genève, Grand-Saconnex, Gy, Lancy, Meyrin, Plan-les-Ouates, Pregny-Chambésy, Presinge, Puplinge, Soral, Vandœuvres, Versoix et Veyrier. Z O O M N°20 VIVRE À GENÈVE 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :