Vivre à Genève n°20 fév/mar 2007
Vivre à Genève n°20 fév/mar 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de fév/mar 2007

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Genève

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : questions à Pierre Muller.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Les éléments de la scène ont été remplacés et l’inclinaison de cette dernière modifiée, les installations audiovisuelles, les techniques de ventilation et les questions d’éclairage ont été grandement améliorées, les parquets et les sièges ont été partiellement changés… Durant ses huit mois de fermeture, le Victoria Halla résonné du travail des techniciens de tous les métiers qui se sont affairés à lui rendre les qualités lui permettant de s’afficher comme l’une des plus grandes salles de concert d’Europe. Après sa réouverture officielle le 11 janvier dernier par l’Orchestre de la Suisse romande (OSR) lors du concert de l’An des Amis de l’OSR, les programmations proposées par les agences Prestige Artists et Caecilia ainsi que les Concerts du dimanche de la Ville de Genève ont repris dans ce magnifique bâtiment. Prix modestes Proposés par l’Art musical du Département des affaires culturelles depuis 1987 – selon la tradition des Concerts de la Ville donnés dans les années 30 par Ernest Ansermet et l’Orchestre de la Suisse romande à la Salle communale de Plainpalais – les Concerts du dimanche offrent toujours de très agréables moments musicaux. Les Concerts du dimanche ont repris au Victoria Hall Après huit mois de travaux, le Victoria Halla rouvert ses portes en janvier dernier. 20 VIVRE À GENÈVE N°20 Regroupant les différents genres du répertoire classique – musique symphonique, baroque, musique de chambre ou chorale – sans oublier les récitals sur les grandes orgues qu’abrite le Victoria Hall, ces concerts se tiennent traditionnellement le dimanche en fin de journée et sont proposés à des prix modestes. Durant les mois de mars et d’avril 2007, les Concerts du dimanche invitent à trois moments de musique à passer en compagnie de l’Orchestre de chambre de Genève qui interprétera deux symphonies et un concerto de Joseph Haydn (le 18 mars à 17h), de la Psallette de Genève qui propose des œuvres de Zoltán Kadály et Benjamin Britten (1er avril à 17h) et de l’Orchestre symphonique genevois qui a choisi de mettre Johannes Brahms à l’honneur (29 avril à 17h). Location à l’Alhambra (Rue de la Rôtisserie 10), à l’Arcade d’information municipale (Pont de la Machine 1), à la Maison des arts du Grütli (Rue du Général-Dufour 16) et, une heure et demie avant le concert, au Victoria Hall (Rue du Général-Dufour 14). Programme et renseignements• www.ville-ge.ch/vh CULTURE Publication sur la rénovation Une publication sur les travaux de rénovation du Victoria Hall est en vente à l'Arcade d'information municipale, 1 pont de la Machine Genève donne un coup de pouce au cinéma suisse Genève soutient la production cinématographique. Encore faut-il que les films réalisés soient présentés au public... Nicolas Bideau, responsable de la section cinématographique de l'Office fédéral de la culture (OFC), conscient des difficultés à présenter les films suisses en Suisse, en a fait l'une des ses priorités. Dans cette perspective, la Ville de Genève accueillera dès le printemps prochain, à la Maison des arts du Grütli, l'Antenne romande de Swissfilms ainsi qu'un La BPU devient la Bibliothèque de Genève La Bibliothèque publique et universitaire (BPU) a lancé une réflexion sur son repositionnement avec pour objectif global d’« assurer l’affirmation de la BPU comme et à la direction du Département de l'aménagement, des constructions et de la voirie, rue de l'Hôtelde-Ville 4, 3 e étage. MmeC. Boulenger Tél. 022 418 20 18• www.ville-ge.ch/amenagement spécialiste de la diffusion cinématographique engagé grâce aux moyens de l'OFC. Ce local, ouvert au public, permettra à la fois de renforcer le pôle cinématographique de la Maison des arts du Grütli et d'accroître la visibilité de Genève dans le monde cinématographique romand et suisse. Si la première vocation de ce lieu est de conseiller les professionnels, il hébergera également une vidéothèque regroupant la plupart des films réalisés dans notre pays au cours de ces dernières années. une bibliothèque publique patrimoniale ». Ce projet est mené sous forme de groupes de travail constitués de conservateurs et de responsables de la BPU. Afin de souligner cette évolution décisive, la BPU change de nom. Elle reprend celui qu’elle a déjà porté durant des siècles et qui résume si bien sa vocation : « Bibliothèque de Genève ».
En 2005, un taux de recyclage des déchets urbains de 40% a été enregistré sur le territoire du Canton de Genève. Il n’était que de 10% en 1990 ! Concrètement, cela signifie que, sur une tonne de déchets urbains produits, 400 kg sont recyclés contre 600 kg incinérés. Cette progression encourageante est le résultat d’une prise de conscience généralisée et des efforts de la population, des communes et des entreprises. Dans le cadre de son agenda 21, la Ville de Genève s’est engagée à maîtriser et à gérer les déchets qui sont produits en interne. Le Muséum d’histoire naturelle de la Ville de Genève (MHN) concentre l’ensemble de ses missions autour de la préservation de la biodiversité. Celle-ci va de pair avec une ges- Le Muséum contribue efficacement aux objectifs de l’agenda 21 de la Ville de Genève. Agenda Le tri des déchets est exemplaire au Muséum d’histoire naturelle tion rationnelle des ressources. Un bilan du tri des déchets effectué dans les différents services du Département des affaires culturelles a permis de montrer que le MHN, entre autres services, gère ses déchets de manière exemplaire : en effet, le musée récupère, à l’instar des autres services de la Ville, le papier, les piles, les cartouches de toner vides, les bouteilles en PET, le verre, les canettes en alu, les ampoules usagées et le compost. Mais le tri ne s’arrête pas là : l'alcool utilisé dans les laboratoires est récupéré et distillé de nouveau et les déchets de laboratoire stockés au sous-sol du musée puis évacués vers des centres de traitement ad hoc. Les déchets en métal sont récupérés, ainsi qu’un maximum de matériel des expositions temporaires (bois, métal, plastiques…). L’ensemble des textiles usagés est récupéré est mis dans une « Boîte à fringues », qui les redistribue à des associations caritatives. Les bouchons de bouteille sont récupérés pour l’association « Les P’tits Bouchons » qui acquiert du matériel pour les personnes handicapées. Enfin, les détergents utilisés pour le nettoyage des locaux sont biodégradables, mais lorsque ceux-ci nécessitent des produits plus puissants et plus polluants, les eaux de rejet sont mises de côté avec les autres produits chimiques et évacués. Données mensuelles Le MHN contrôle également le suivi de sa production et de sa récupération de déchets en pesant au moment de l’évacuation les métaux, cartons, PET, alu et verre. Les déchets toxiques sont également répertoriés. Ce décompte permet d’avoir à disposition des données mensuelles qui permettent de suivre l’évolution et de comptabiliser les gains et les coûts de la récupération de l'alu et du verre, ce qui est précieux pour évaluer si les efforts consentis vont dans le bon sens. En suivant la voie de l’amélioration continue, le MHN contribue donc efficacement aux objectifs de l’agenda 21 de la Ville de Genève. Le défi qui se pose aujourd’hui pour la population, les entreprises et l’ensemble de l’administration est de diminuer la quantité de déchets produits car le meilleur déchet reste celui qui n’existe pas ! • www.ville-ge.ch/agenda21• www.dechets.ch 21 N°20 VIVRE À GENÈVE 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :