Vivre à Genève n°20 fév/mar 2007
Vivre à Genève n°20 fév/mar 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de fév/mar 2007

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Ville de Genève

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : questions à Pierre Muller.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Les pavillons de la rade en couleurs. Aménagement Comment valoriser la rade et ses quais La rade de Genève est un site de grande beauté dont l'aménagement s'est réalisé par étapes, principalement à la fin du XIX e siècle. Au fil du temps, ses divers usages (pêche, plaisance, promenades, navigation…) se sont ajoutés les uns aux autres, sans que le processus ait été totalement maîtrisé. Depuis quelques années, divers projets de réaménagement ont vu le jour, qui doivent prendre en compte les contraintes que présente ce site prestigieux, contraintes patrimoniales, mais aussi liées à la nature (vents, courants, vagues), ainsi qu'aux différentes activités qui s'y déroulent. Parmi les mesures envisagées pour valoriser le lieu figure le remplacement des constructions hétéroclites destinées à la vente de glaces, de souvenirs, de tickets ou Parking pour les vélos autour de Cornavin 16 VIVRE À GENÈVE N°20 à l'information par un modèle de pavillon de qualité pouvant s'adapter à toutes ces fonctions. Concours en 2004 On se rappelle qu'en 2004, un concours a été organisé par la Ville de Genève, dont le cahier des charges avait été établi après consultation des différents acteurs intéressés. Le jury de ce concours était composé de représentants des administrations cantonale et municipale, d'architectes, de designers indépendants reconnus et de représentants des associations d’utilisateurs. Durant l'été 2005, un prototype du projet lauréat fut installé au quai Gustave-Ador, au bord de l’eau, et exploité toute la saison pour tester son fonctionnement. En 2006, à la demande des utilisateurs, des modifications y furent apportées : la terrasse fut déplacée en aval pour offrir un meilleur Depuis la mi-février, le passage de Montbrillant est fermé en raison des travaux liés au passage du ensoleillement, tandis que des chaises longues agrandissaient sa surface et permettaient de profiter plus pleinement encore de la proximité du lac. A l'intérieur du pavillon, des adaptations l'ont rendu plus fonctionnel. Ces différentes modifications ont remporté l'adhésion des consommateurs, qui ont apprécié le fait de jouir d'une offre élargie en matière de restauration et de boissons, et satisfait l'exploitant chargé de la gestion du pavillon, malgré un équipement encore provisoire. Mais la couleur proposée – le bronze – ne faisait pas l'unanimité : c'est pourquoi un nouveau matériau de façade a été prévu, l'inox teint, qui permet de varier les couleurs et donne plus de liberté de choix à l’exploitant. Crédit voté Le projet de pavillon ne concerne pas seulement ceux destinés à la vente de glaces et à la petite restauration, mais aussi ceux prévus pour les ventes de billets et de souvenirs et pour les WC. Ces deux catégories sont évidemment de dimensions plus modestes que les pavillons des glaciers. Le Conseil municipal a voté le crédit pour construire ces nouveaux pavillons, mais un référendum a récolté le nombre de signatures requis : une votation est donc prévue dans le courant de l’année 2007. Au printemps, une exposition se tiendra sur le quai Wilson, présentant les réalisations et projets relatifs au réaménagement de la rade et du Rhône de ces dernières années. Service d'aménagement urbain• Tél. 022 418 20 70 tram. Les cyclistes ne peuvent donc plus stationner leur vélo à cet endroit. Par contre, à quelques mètres de là, dans le passage des Grottes, des supports pour les cycles sont à disposition.
Un nouveau modèle de caissette à journaux, pour améliorer l'esthétique et la qualité du mobilier urbain. Au début du mois de février, et pour une période de six mois, un nouveau modèle de caissettes à journaux a été installé dans le quartier des Pâquis. Désireuse d'améliorer l'esthétique et la qualité du mobilier urbain, la Ville de Genève propose un modèle unique, au dessin unifié, pour remplacer les quelque 1 200 caissettes à journaux hétéroclites – et pour nombre d'entre elles en mauvais état – qui parsèment de manière aléatoire son territoire. Le modèle est issu d'un concours pour étudiants de l'Ecole d’arts appliqués de Genève, organisé en 2006 par la Ville de Genève en partenariat avec les principaux éditeurs de journaux et développé par le collectif « Assemblage », mandataire de la Ville de Genève. Sur une barre de soutien, une ou plusieurs caissettes seront fixées, destinées aussi bien aux journaux gratuits qu'à ceux à paiement traditionnel ou à prépaiement sécurisé (le journal n'est disponible qu'une fois son prix payé). Y prendra également place une corbeille de même esthétique pour récupérer les journaux usagés. Moins nombreuses Parallèlement, l'installation de ces nouvelles caissettes permettra d'en réduire sensiblement le nombre. En effet, la Ville de Genève a décidé d'arrêter un plan précis des emplacements où ces nouveaux supports pourront être aménagés, veillant également à préserver la libre circulation des piétons sur le domaine public. L'utilisation des Parc des Chaumettes : en route pour une nouvelle étape Nouvelles caissettes à journaux testées à Genève En mars prochain, la partie supérieure du parc des Chaumettes (entre les rues Lombard, Sautter, Micheli-du-Crest et le boulevard de la Cluse) sera mise à disposition du public. L’inauguration de cette partie du parc aura lieu le jeudi 15 mars à 16h30. Une nouvelle étape dans l'aménagement emplacements sera désormais payante pour les éditeurs qui disposeront chacun d'un nombre déterminé de sites et de caissettes défini par la municipalité. Priorité sera accordée aux quotidiens d'information générale. Durant la phase de test, destinée essentiellement à vérifier leur fonctionnement, seules les caissettes à prépaiement sécurisé seront mises en place. Les différents types de caissettes seront peu à peu installés en Ville de Genève sur une période de 18 mois environ. Notons que plusieurs municipalités ont manifesté leur intérêt pour cette initiative et que des tests seront aussi effectués à Yverdon et Lausanne en ce début d'année. Service d'aménagement urbain Tél. 022 418 20 70• Service des agents de ville et du domaine public Tél. 022 418 61 00• entier du parc a débuté en janvier par la réfection des canalisations, vétustes et qui doivent être raccordées au système séparatif (séparation entre les eaux claires et les eaux usées). Pour ce faire, le tronçon de la rue Sautter entre la rue Jean-Violette et la rue Lombard est fermé à la circulation et le boulevard de la Cluse mis en double sens. L'accès à l'Hôpital se fait toutefois encore par la rue Micheli du Crest. Ces travaux ont également pour but de combler le dénivelé de la rue Sautter et de la mettre au même niveau que le parc, pour former un espace d'un seul tenant. Il est prévu que ces travaux durent une année environ. N°20 VIVRE À GENÈVE 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :