SVM n°90 janvier 1992
SVM n°90 janvier 1992
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°90 de janvier 1992

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 216

  • Taille du fichier PDF : 219 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... les trésors cachés de votre traitement de texte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 158 - 159  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
158 159
Questions réponses LES TROIS MÉMOIRES DU PC OÙ EST LE POINT ? sur PRATIQUE Je lis souvent que les compatibles IBM disposent de plusieurs types de mémoire vive. Qu'en est-il au juste ?, nous demande Remi Guittard, de Lyon. Tout compatible IBM peut être doté de trois types de mémoire vive au plus  : une mémoire haute, une autre dite étendue localisée (Extended memory) et une mémoire étendue EMS (Expanded memory). Voici un rappel rapide. — La mémoire conventionnelle est comprise entre 0 et 640 Ko. Elle sert à stocker la liste des routines de gestion des interruptions, les zones de données pour le BIOS, les divers périphériques et utilitaires définis dans les fichiers Config.Sys et Autoexec.Bat. La place restante, de 500 à 600 Ko environ, est utilisée par les applications et leurs données. Cette mémoire est disponible sur tous les ordinateurs équipés de processeurs 8088 à 486. — La mémoire haute (Extended memory) est sous la limite de 1 Mo de mémoire adressable par un 286, 8386, 486 en mode réel, c'est-à-dire en émulation 8086. Les 384 Ko, situés entre 640 Ko et 1 Mo, contiennent la Frédéric Dunière, de Bourg-les-Valence (Drôme), souhaite diminuer la taille du fichier permanent de Windows 3. "J'ai lu SVM Pratique du n°87 d'octobre 1991, "Dompter la mémoire sous Windows", et j'ai suivi les instructions indiquées à la lettre..., ça marche. Normal, et merci pour le truc. A présent, je désire modifier la taille du fichier, mais je n'arrive plus à relancer le programme Swapfile qui affiche le message "Il y a d'autres applications en service. Vous devez fermer toutes les applications avant de lancer Swapfile". De quelles applications s'agit-il ? mémoire vidéo, une zone pour la mémoire morte installable, une autre pour la mémoire morte du BIOS et, enfin, un emplacement libre où vous pouvez stocker des données. Néanmoins, pour pouvoir en tirer parti, un gestionnaire de mémoire étendue s'avère nécessaire. MS-DOS 5.0 et Windows 3.0 sont fournis avec un tel logiciel  : Himem.Sys. Mais, malheureusement, la plupart des logiciels sous MS-DOS n'autorisent pas l'utilisation de ce supplément de mémoire. MS-DOS 5.0 ou Windows 3.0, par exemple, optimisent leur gestion mémoire avec la mémoire haute. — La mémoire étendue EMS permet de franchir la barrière de 1 Mo. Elle emploie la spécification LIM-EMS (Lotus-Intel- Microsoft Expanded Memory Specification). Elle repose sur un dispositif matériel et logiciel qui segmente la mémoire en blocs de 16 Ko au même titre que l'espace mémoire géré par le 8086. Elle est plus lente que la mémoire haute car elle nécessite une activité logicielle supplémentaire, mais elle est très souvent utilisée par des logiciels ayant besoin de grandes zones de mémoire. DOMPTER LA MÉMOIRE (SUITE) J'ai enlevé tous les petits utilitaires que j'avais installés, tel Bigcursor. Avez-vous une solution à ce "mystère" ? " L'utilitaire Swapfile, qui permet de créer et de supprimer un fichier d'échange permanent, ne peut être lancé qu'en mode réel. Par ailleurs, comme le message l'indique, il refuse de se lancer si une autre application s'exécute (exception faite du Gestionnaire de programme 2s). Editez donc le fichier Win.lni (à l'aide du Bloc-notes ou du programme Sysedit.Exe) et vérifiez que les lignes RUN= et LOAD= ne comportent pas de paramètre ; ces deux lignes permettent de lancer des applications dès le Quel est l'algorithme qui permet de savoir si un point est à l'intérieur ou à l'extérieur de cette courbe, sachant que je connais les coordonnées de la courbe et celles du point ?, demande Olivier Bucher, d'Epinaysur-Seine (Seine- Saint-Denis), un jeune créateur de jeux. Voici une méthode qui nous semble simple et rapide. Elle est illustrée par le schéma ci-contre. Les points P0, PI, P2, P3 et P4 correspondent à quatre cas possibles. En partant de n'importe lequel, on suit une Roland Viviers, de Paris, cherche à reconfigurer la touche Print-SCR de son compatible IBM pour la diriger vers un second port parallèle. "Possesseur d'un PC-AT 286, j'ai acheté un compilateur ADA protégé par un "dongle" connecté sur le port parallèle LPT1. J'ai donc installé un second port parallèle, et j'ai reconfiguré tous mes logiciels pour les diriger vers LPT2. démarrage de Windows. Ne faites surtout pas confiance à la Liste des tâches (que l'on obtient en double-cliquant sur le plan de travail). Certains programmes, tels que les économiseurs d'écran, sont absents de cette liste, mais s'exécutent bel et bien. ✓ A François Saluden, de Moreinval (Oise), qui souhaite inverser les vitesses de transmissions du Minitel pendant la communication. Les caractères entrés au clavier du Minitel sont transmis à 75 bits/s. Les informations sont reçues à 1 200 bits/s. Pour droite verticale qui rejoint le bord supérieur de l'écran. Si le nombre d'intersections est pair, le point est en dehors de la courbe ; s'il est impair, le point se trouve à l'intérieur. Toutefois, il reste un cas limite, celui où la droite verticale est tangente à une portion de la courbe, auquel cas il faut alors vérifier si la droite traverse ou non la courbe. 1 P° PI P3 I TP2• P4 Ecran DIRIGER PRINT-SCR VERS LPT2 Depuis, la touche Print-SCR ne fonctionne plus. La seule solution serait, paraît-il, d'écrire un programme en Assembleur à partir du listing du BIOS de la machine. Existe-t-il un moyen plus simple de résoudre mon problème ? " Hélas, non, il n'existe pas de procédure simple. Mais vous avez deux possibilités. Soit, comme vous le suggérez, vous écrivez un petit programme qui redirige l'impression vers LPT2. L'activation de Print-SCR déclenche l'interruption 9H du BIOS qui exécute l'interruption logicielle 5H. Ce peut être un programme résident déclenché par l'interruption 5H. Celui-ci peut intercepter tous les caractères envoyés vers LPT1 et les rediriger vers LPT2. Autre solution  : vous utilisez un logiciel de capture d'écran qui transfère le contenu de la mémoire vidéo dans un fichier. inverser le sens, tapez la séquence de touches Fnct, M puis R sur le clavier d'un Minitel 1B. Si vous exécutez cette manipulation en cours de communication, veillez à ce que votre correspondant fasse l'opération de retournement en sens inverse. Sinon, vous ne pourrez communiquer avec lui.• 156 SVM Janvier 1992
L'OFFENSIVE PC D'UN GEANT DE L'INFORMATIQUE Digital leader mondial des réseaux. Choisissez le PC répondant exactement à vos besoins.. tiVRÉs ENTIÈREM ENT CONFIGUR ÉS Avec MS-p05 plus Windows 3.0 sans aucun supplément de prix 1- I r moufinuumr -uullurum-ug y•'" uktnalk,N-1-1— Service lecteur n°43 es - Michel Lacroix Conseil Lotus et INT EL sont Modèle présenté  : DECpc320 Un PC couleur 286 ou 386SX 5 configurations au choix Intel 80286 à 20 MHz - RAM 3 Mo - Disque dur 40 Mo - Lecteur disquette 3,5"- Souris - Ecran couleur VGA 14" - Clavier AZERTY 102 touches DECpc222 13 500 F HT Intel 80386SX à 16 MHz - RAM 3 Mo - Disque dur 40 Mo - Lecteur. disquette 3,5" - Souris - Ecran couleur VGA 14" - Clavier AZERTY 102 touches DECpc316 14 500 F HT Intel 80386SX à 16 MHz - RAM 3 Mo - Disque dur 100 Mo - Lecteur 1 disquette 3,5" - Souris - [cran couleur VGA 14" - Clavier AZERTY 102 touches DECpc316 17 000 F HT I Intel 80386SX à 20 MHz - RAM 4 Mo - Disque dur 40 Mo - Lecteur disquette 3,5" - Souris - Ecran couleur VGA 14" - Clavier AZERTY 102 touches DECpc320 17 500 F HT Intel 80386SX à 20 MHz - RAM 4 Mo - Disque dur 100 Mo - Lecteur/disquette 3,5" - Souris - Ecran couleur VGA 14" - Clavier AZERTY 102 touches DECpc320 20 500 F HT Modèle présenté  : Notebook DECpc320SX Un portable Notebook 386SX NOTEBOOK DECpc320SX - Moins de 3 kg - Format A4 (210x297 mm) Microprocesseur Intel 80386SX à 20 MHz - RAM 2 Mo - Disque dur 60 Mo - Lecteur disquette 3,5" - Souris tactile intégrée - Ecran VGA à cristaux liquides 5, (LCD) rétro-éclairé 23 950 F HT Digital  : Les 6 "plus" qui font la différence 1. Livraison rapide dans les 5 jours ouvrés. 2. Chaque PC est livré pré-configuré avec disque dur formaté. 3. MS-DOS 4.01 plus Windows 3.0 installés et testés avant livraison. 4. Les progiciels PC commandés à Digital sont installés et testés avant livraison. 5. Extension de garantie sur site d'un an * (sauf Notebook). 6. Intervention sur site dans les 36 heures ouvrées*. *Applicable en entreprise uniquement u VALABLE JUSQU'AU Dans la 31 limite JA NVIER 1992 des stocks disponibles Non cumulable aux conditions contractuelles. OFFRE EXCEPTIONNELLE I 10% DE REDUCTION POUR L'ACHAT DE 2 PC Et bien d'autres avantages encore  : 25% de réduction sur tout progiciel PC... plus de 30% sur les progiciels PC Microsoft et Lotus achetés avec 2 PC. Profitez-en pour accéder en direct à la "Haute Fiabilité" Digital Pour toute information complémentaire ou pour commander, appelez DECdirect  : (1) 69 87 69 87'ea 9aoao (1) 69 87 69 87 DECdirect  : Une division de Digital Equipment France  : eir ECdirecti 00



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 90 janvier 1992 Page 1SVM numéro 90 janvier 1992 Page 2-3SVM numéro 90 janvier 1992 Page 4-5SVM numéro 90 janvier 1992 Page 6-7SVM numéro 90 janvier 1992 Page 8-9SVM numéro 90 janvier 1992 Page 10-11SVM numéro 90 janvier 1992 Page 12-13SVM numéro 90 janvier 1992 Page 14-15SVM numéro 90 janvier 1992 Page 16-17SVM numéro 90 janvier 1992 Page 18-19SVM numéro 90 janvier 1992 Page 20-21SVM numéro 90 janvier 1992 Page 22-23SVM numéro 90 janvier 1992 Page 24-25SVM numéro 90 janvier 1992 Page 26-27SVM numéro 90 janvier 1992 Page 28-29SVM numéro 90 janvier 1992 Page 30-31SVM numéro 90 janvier 1992 Page 32-33SVM numéro 90 janvier 1992 Page 34-35SVM numéro 90 janvier 1992 Page 36-37SVM numéro 90 janvier 1992 Page 38-39SVM numéro 90 janvier 1992 Page 40-41SVM numéro 90 janvier 1992 Page 42-43SVM numéro 90 janvier 1992 Page 44-45SVM numéro 90 janvier 1992 Page 46-47SVM numéro 90 janvier 1992 Page 48-49SVM numéro 90 janvier 1992 Page 50-51SVM numéro 90 janvier 1992 Page 52-53SVM numéro 90 janvier 1992 Page 54-55SVM numéro 90 janvier 1992 Page 56-57SVM numéro 90 janvier 1992 Page 58-59SVM numéro 90 janvier 1992 Page 60-61SVM numéro 90 janvier 1992 Page 62-63SVM numéro 90 janvier 1992 Page 64-65SVM numéro 90 janvier 1992 Page 66-67SVM numéro 90 janvier 1992 Page 68-69SVM numéro 90 janvier 1992 Page 70-71SVM numéro 90 janvier 1992 Page 72-73SVM numéro 90 janvier 1992 Page 74-75SVM numéro 90 janvier 1992 Page 76-77SVM numéro 90 janvier 1992 Page 78-79SVM numéro 90 janvier 1992 Page 80-81SVM numéro 90 janvier 1992 Page 82-83SVM numéro 90 janvier 1992 Page 84-85SVM numéro 90 janvier 1992 Page 86-87SVM numéro 90 janvier 1992 Page 88-89SVM numéro 90 janvier 1992 Page 90-91SVM numéro 90 janvier 1992 Page 92-93SVM numéro 90 janvier 1992 Page 94-95SVM numéro 90 janvier 1992 Page 96-97SVM numéro 90 janvier 1992 Page 98-99SVM numéro 90 janvier 1992 Page 100-101SVM numéro 90 janvier 1992 Page 102-103SVM numéro 90 janvier 1992 Page 104-105SVM numéro 90 janvier 1992 Page 106-107SVM numéro 90 janvier 1992 Page 108-109SVM numéro 90 janvier 1992 Page 110-111SVM numéro 90 janvier 1992 Page 112-113SVM numéro 90 janvier 1992 Page 114-115SVM numéro 90 janvier 1992 Page 116-117SVM numéro 90 janvier 1992 Page 118-119SVM numéro 90 janvier 1992 Page 120-121SVM numéro 90 janvier 1992 Page 122-123SVM numéro 90 janvier 1992 Page 124-125SVM numéro 90 janvier 1992 Page 126-127SVM numéro 90 janvier 1992 Page 128-129SVM numéro 90 janvier 1992 Page 130-131SVM numéro 90 janvier 1992 Page 132-133SVM numéro 90 janvier 1992 Page 134-135SVM numéro 90 janvier 1992 Page 136-137SVM numéro 90 janvier 1992 Page 138-139SVM numéro 90 janvier 1992 Page 140-141SVM numéro 90 janvier 1992 Page 142-143SVM numéro 90 janvier 1992 Page 144-145SVM numéro 90 janvier 1992 Page 146-147SVM numéro 90 janvier 1992 Page 148-149SVM numéro 90 janvier 1992 Page 150-151SVM numéro 90 janvier 1992 Page 152-153SVM numéro 90 janvier 1992 Page 154-155SVM numéro 90 janvier 1992 Page 156-157SVM numéro 90 janvier 1992 Page 158-159SVM numéro 90 janvier 1992 Page 160-161SVM numéro 90 janvier 1992 Page 162-163SVM numéro 90 janvier 1992 Page 164-165SVM numéro 90 janvier 1992 Page 166-167SVM numéro 90 janvier 1992 Page 168-169SVM numéro 90 janvier 1992 Page 170-171SVM numéro 90 janvier 1992 Page 172-173SVM numéro 90 janvier 1992 Page 174-175SVM numéro 90 janvier 1992 Page 176-177SVM numéro 90 janvier 1992 Page 178-179SVM numéro 90 janvier 1992 Page 180-181SVM numéro 90 janvier 1992 Page 182-183SVM numéro 90 janvier 1992 Page 184-185SVM numéro 90 janvier 1992 Page 186-187SVM numéro 90 janvier 1992 Page 188-189SVM numéro 90 janvier 1992 Page 190-191SVM numéro 90 janvier 1992 Page 192-193SVM numéro 90 janvier 1992 Page 194-195SVM numéro 90 janvier 1992 Page 196-197SVM numéro 90 janvier 1992 Page 198-199SVM numéro 90 janvier 1992 Page 200-201SVM numéro 90 janvier 1992 Page 202-203SVM numéro 90 janvier 1992 Page 204-205SVM numéro 90 janvier 1992 Page 206-207SVM numéro 90 janvier 1992 Page 208-209SVM numéro 90 janvier 1992 Page 210-211SVM numéro 90 janvier 1992 Page 212-213SVM numéro 90 janvier 1992 Page 214-215SVM numéro 90 janvier 1992 Page 216