SVM n°293 juin 2010
SVM n°293 juin 2010
  • Prix facial : 4,25 €

  • Parution : n°293 de juin 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 138 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... vivez la Coupe du monde en 3D.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Boursorama 71 J Banque La banque en ligne avec son époque THOMAS SAIT QU'IL PEUT APPELER SON BANQUIER JUSQU'À 22 H. C'EST POUR ÇA QU'IL PREND SON TEMPS. Chez Boursorama Banque, vos conseillers sont disponibles jusqu'à 22h, du lundi au vendredi. Qui plus est, vous disposez d'une équipe dédiée, localisée au siège social de Boursorama Banque. Ce n'est donc pas pour rien que notre Service Client a été élu « Service Client de l'année 2010 secteur banque en ligne' ».).) Étude BVA-Viséo Conseil pour l'Élection du Service Oient de rAnnee 2010 réalisée entre mai et juillet 2009. sur le principe du client mystère au moyen de 116 contacts répartis entre appels téléphoniques, contacts Internet et courriers postaux. Délivrance de la carte bancaire sous réserve d'acceptation de Boursorama Banque. Carte Visa Premier totalement gratuite www.boursorama-banque.com N°Vert 0 800 01 02 03 AP11010 11.11T06,1111.POWTE FIXE
EDITORIAL PAR DELPHINE SABATTIER » C'est toutes les Coupes du monde pareil. Mais celle-ci, qui donne en plus le véritable coup d'envoi de la TV 3D, pourrait générer une croissance exceptionnelle des ventes de téléviseurs, avec des prix qui repartiraient à la hausse, qui plus est - un écran 3D coûte 10 à 20% plus cher qu'une télé aux performances égales ! Se pose tout de même Internet suivra-t-il ? Dernière minute Hadopi, on y est presque ? La Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet a tenu sa première conférence de presse (en catimini) et annonce que son dispositif fonctionnera fin juin. Reste encore une grande incertitude réglementaire : on attend quatre décrets d'application et en particulier celui relatif au logiciel de sécurisation, qui doit permettre aux internautes de prouver leur bonne foi s'ils étaient accusés à tort de téléchargement illicite. D'autant plus crucial depuis qu'un petit programme, baptisé élégamment Seed- Fuck, sème la pagaille jusque sur les bancs de l'Assemblée : il permettrait de polluer les réseaux de peer to peer avec de fausses adresses IP, ce qui rendrait fort compliqué le travail des sociétés chargées de relever les infractions au téléchargement. une question  : va-t-on foncer sur ces télés 3D ? Cela dépend beaucoup de ce que proposerons les chaînes de télévision, car sans contenu, pas d'intérêt, nous sommes tous d'accord. Or, elles ont un gros problème, les chaînes, pour assouvir nos désirs  : impossible de faire arriver un flux d'images en relief jusque dans nos salons si ces derniers ne sont pas raccordés à une connexion à très haut débit. Et, mauvaise nouvelle, le déploiement de la fibre optique patine. En janvier, le régulateur a publié un cadre réglementaire pour l'investissement, mais il concernerait tout au plus 5 millions de foyers français. En outre, même pour ces habitants des zones dites "très denses", les conditions de déploiement font encore débat. France Télécom propose aux autres opérateurs de leur ouvrir son réseau de 450 000 prises déjà installées (l'équivalent de 23 000 immeubles). Les concurrents ont alors le choix  : soit ils acceptent le marché et paient comptant pour devenir copropriétaires de la fibre optique, soit ils passent leur tour. On se rassure, SFR et Free ont annoncé qu'ils débourseraient un milliard d'euros chacun pour la fibre. Mais on s'inquiète  : les investissements sont colossaux, et on ne parle même pas des milliards d'euros supplémentaires que réclameront les déploiements dans les zones moins "denses", et dans toute la France... Là, on dépasse très largement ce qui a été prévu par le Grand emprunt. On s'inquiète, oui, parce qu'en pue, les opérateurs ne veulent plus être les seuls à assumer les coûts d'infrastructure. Google, YouTube ou Facebook contribueraient à saturer nos réseaux. Ils devraient donc, eux aussi, payer pour sa modernisation. Inacceptable, répondent les concernés... Ne ratez pas notre prochain numéro "événement", en kiosque le 22 juin SVM JUIN 7010



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 293 juin 2010 Page 1SVM numéro 293 juin 2010 Page 2-3SVM numéro 293 juin 2010 Page 4-5SVM numéro 293 juin 2010 Page 6-7SVM numéro 293 juin 2010 Page 8-9SVM numéro 293 juin 2010 Page 10-11SVM numéro 293 juin 2010 Page 12-13SVM numéro 293 juin 2010 Page 14-15SVM numéro 293 juin 2010 Page 16-17SVM numéro 293 juin 2010 Page 18-19SVM numéro 293 juin 2010 Page 20-21SVM numéro 293 juin 2010 Page 22-23SVM numéro 293 juin 2010 Page 24-25SVM numéro 293 juin 2010 Page 26-27SVM numéro 293 juin 2010 Page 28-29SVM numéro 293 juin 2010 Page 30-31SVM numéro 293 juin 2010 Page 32-33SVM numéro 293 juin 2010 Page 34-35SVM numéro 293 juin 2010 Page 36-37SVM numéro 293 juin 2010 Page 38-39SVM numéro 293 juin 2010 Page 40-41SVM numéro 293 juin 2010 Page 42-43SVM numéro 293 juin 2010 Page 44-45SVM numéro 293 juin 2010 Page 46-47SVM numéro 293 juin 2010 Page 48-49SVM numéro 293 juin 2010 Page 50-51SVM numéro 293 juin 2010 Page 52-53SVM numéro 293 juin 2010 Page 54-55SVM numéro 293 juin 2010 Page 56-57SVM numéro 293 juin 2010 Page 58-59SVM numéro 293 juin 2010 Page 60-61SVM numéro 293 juin 2010 Page 62-63SVM numéro 293 juin 2010 Page 64-65SVM numéro 293 juin 2010 Page 66-67SVM numéro 293 juin 2010 Page 68-69SVM numéro 293 juin 2010 Page 70-71SVM numéro 293 juin 2010 Page 72-73SVM numéro 293 juin 2010 Page 74-75SVM numéro 293 juin 2010 Page 76-77SVM numéro 293 juin 2010 Page 78-79SVM numéro 293 juin 2010 Page 80-81SVM numéro 293 juin 2010 Page 82-83SVM numéro 293 juin 2010 Page 84-85SVM numéro 293 juin 2010 Page 86-87SVM numéro 293 juin 2010 Page 88-89SVM numéro 293 juin 2010 Page 90-91SVM numéro 293 juin 2010 Page 92-93SVM numéro 293 juin 2010 Page 94-95SVM numéro 293 juin 2010 Page 96-97SVM numéro 293 juin 2010 Page 98-99SVM numéro 293 juin 2010 Page 100-101SVM numéro 293 juin 2010 Page 102-103SVM numéro 293 juin 2010 Page 104-105SVM numéro 293 juin 2010 Page 106-107SVM numéro 293 juin 2010 Page 108-109SVM numéro 293 juin 2010 Page 110-111SVM numéro 293 juin 2010 Page 112-113SVM numéro 293 juin 2010 Page 114-115SVM numéro 293 juin 2010 Page 116-117SVM numéro 293 juin 2010 Page 118-119SVM numéro 293 juin 2010 Page 120-121SVM numéro 293 juin 2010 Page 122-123SVM numéro 293 juin 2010 Page 124-125SVM numéro 293 juin 2010 Page 126-127SVM numéro 293 juin 2010 Page 128-129SVM numéro 293 juin 2010 Page 130-131SVM numéro 293 juin 2010 Page 132