SVM n°145 janvier 1997
SVM n°145 janvier 1997
  • Prix facial : 29 F

  • Parution : n°145 de janvier 1997

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 316

  • Taille du fichier PDF : 280 Mo

  • Dans ce numéro : la micro en 1997... l'explosion technologique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Service lecteur n ° Tr, 200 A PERFORMANCES NARVAL 81 EVOLUTIF SERVICES QUALITÉ/PRIX 133. Pentium 100 Mhz en 2,9 V Ecran DSTN 10.4" 1 Mo vidéo et 1 Go de disque en PCI, 8 Mo Ram EDO CD-ROM intégrable en option Carte son, micro. & 2 HP Ports PCMCIA IV, IR, MIDI 10 990 F HT (soit 13 254 F TTC) 133. NARVAL 83CDP "'hl" Pentium 100 Mhz en 2,9 V Ecran TFT 10,4" 800 x 600 1 Mo vidéo et 1 Go de disque en PCI, 8 Mo Ram EDO CD-ROM 6 x Carte son, micro. & 2 HP Ports PCMCIA IV, IR, MIDI 12 790 F HT (soit 15 425 F TTC) Garantie - des auprès Lloyd 200 Mhx 11,3"TFT NARVAL 86P 2i9v°1" Pentium 100 Mhz en 2,9 V Ecran TFT 11,3" 800 x 600 2 Mo vidéo et 1 Go de disque en PCI. 8 Mo Ram EDO CD-ROM 6 x Carte son, micro. & 2 HP Ports PCMCIA ZV Port, IR, MIDI, Prise TV 15 690 F HT (soit 18 923 F TTC) penlrum NARVAL 86P EP Pentium 100 à 200 Mhz 256 Ko de cache Ecran TFT 12,1" 800 X 600 2 Mo VIDÉO PCI 64 bits RAM : 8 à 72 Mo EDO HD amovible 1 à 2,1 Go PCI CD-ROM 10 x et Lect 3" en simultané Carte son, micro & 2 x HP Track pad « Smart'Batterie Duracell DR-36 Ports PCMCIA IV norme ZV PORT, infra-rouge. Port TV. 1 série. Clavier. souris et écran externe en 1280 x 1024 16 millions couleurs., port MIDI et station d'accueil PCI Option : Module MPEG ZV PORT Pentium 100, 8 Mo, 1 Go 16 99UF HT Soit 20 490 F TTC) Solution bureautique Station d'accueil PCI Shealth 128 intégré Moniteur 15" (17", 20", 21" dispo) Clavier Natural Keyboard 5 990 F HT (soit 6 826 F TTC) 4 fois sans frais ou règlement à 3 mois sous réserve d'acceptation du dossier par CETELEM. N'achetez pas de Portables sans consulter Sager... Documentations et devis en 3 mn 0 Démonstration permanente de solutions : bureau mobile GSM, Vidéo MPEG, LA GRIFFE SAGER Infra-Rouge, super station PAO DAO... Tout possesseur d'un ordinateur SAGER bénéficie : ARGON TECHNOLOGIES d'une garantie absolue, satisfait ou remboursé de 30 jours d'un contrat de maintenance pièces et main d'oeuvre d'un an extensible à 3 ans d'une garantie de 3 ans assurée auprès des Syndicats internationaux des Lloyd's d'une option remplacement sous 24 H "chrono" d'une Hot line et d'un magasin d'accueil permanent SAV c'est sûr... c'est Sager. $ Tél 01 47 03 13 13 - Fax 01 47 03 13 19 SHOW ROOM SAGER EXPO 11, rue Marsollier - 75002 PARIS (M° 4 Septembre - Opéra) du lundi au samedi de 10h à 18h ZwitGE. La marque Américaine du portable'foutes les marques criées sont des marques déposées por leurs propriétoires respectifs Offre valable dans Io limite des stocks disponibles Prix et corocténsfiques techniques susceptibles de modifications sons préavis Sous réserve d'erreur d'impresion Photos non contractuelles.
actualités EPILEPSIE Ir Les jeux vidéo peuvent être dangereux Une étude française a montré que la pratique de jeux sur un écran de télévision peut favoriser la survenue de crises épileptiques chez les sujets photosensibles. 0 n en doutait, mais désormais, c'est sûr. Une étude réalisée en France sur 115, sujets épileptiques vient en effet de montrer que la pratique de jeux vidéos sur un écran de télévision pouvait favoriser la survenue de crises chez les patients dits "photosensibles". Une particularité qui, rappelons-le, ne concerne que 5% des épileptiques soit 2 000 à 4 000 personnes en France. En revanche, aucun élément ne permet aujourd'hui d'affirmer que les consoles portables munies d'un petit écran à cristaux liquides peuvent avoir les mêmes conséquences. Les conclusions de l'enquête mettent donc surtout en garde "les personnes qui avaient déjà e Un serveur à la maison Microsoft et Wyse sont pour I a possibilité d'installer un réseau L PC à son domicile fait son chemin outre-Atlantique. Microsoft, qui planche sur l'avenir de l'informatique familiale prévoit qu'il y aura bientôt le PC pour travailler, celui pour se divertir, mais aussi le PC serveur qui reliera tout ce petit monde. Autrement dit, de nouvelles opportunités pour la famille Windows. Compaq nous confiait récemment qu'il s'intéressait également à la question. Quant au constructeur Wyse, il propose déjà une autre solution : plusieurs terminaux passifs reliés à un même PC puissant. eu des crises épileptiques et qui étaient connues comme photosensibles, quel que soit l'activateur de photosensibilité", tout en rappelant que des crises pouvaient bien entendu survenir chez des personnes dont on ignorait la maladie épileptique. L'étude dissèque par ailleurs les facteurs favorisant la survenue des crises chez ces personnes. Il est ainsi prouvé qu'elles surviennent plus facilement lorsque le téléviseur dispose d'une fréquence de balayage à 50 Hz, par opposition à certains téléviseurs récents fonctionnant à 100 Hz. Mise en cause, également, la distance qui sépare la personne de l'écran. A 50 cm ou moins, le risque est maximal. A partir de 2 mètres, ce risque diminue. La fatigue est un autre élément fondamental. Et le rapport d'observer que seuls quelques jeux, comme l'Astérix d'Infogrames, n es milliers d'enfants hospitalisés de façon régulière (notamment pour subir des hémodialyses plusieurs fois par semaine) vivent une scolarité chaotique. Alors, afin qu'ils puissent être en contact avec l'école, la Fondation Hôpitaux de Paris Hôpitaux de France et la société Gestetner lancent une campagne pour équi- prévoient que, au bout d'une heure de jeu, le personnage principal s'adresse au joueur et lui conseille de faire une pause. Enfin, l'accent est mis sur le jeu lui-même — la présence de motifs géométriques contrastés et répétitifs, statiques ou oscillants, augmentant les risques. 1.R. * Etude financée par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), coordonnée par la Fondation française pour la recherche sur l'epilepsie, et réalisée en France entre 1994 et 1995 par les équipes médicales de cinq centres hospitaliers, sur 115 patients épileptiques. I Hôpital-école : un enfant, un fax Donnez vos télécopieurs, au profit des enfants hospitalisés. per gratuitement de télécopieurs les centres scolaires des hôpitaux et les écoles. Elle invite donc les entreprises à faire don des télécopieurs dont elles n'ont plus l'utilité. Ils seront collectés et révisés par Gestetner. A ce jour, une soixantaine de télécopieurs ont déjà été offerts. Renseignements au 01 49 80 71 09. Losgu'ils s'installent trop près de l'écran, certains sujets épileptiques peuvent favoriser la survenue de crises.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 145 janvier 1997 Page 1SVM numéro 145 janvier 1997 Page 2-3SVM numéro 145 janvier 1997 Page 4-5SVM numéro 145 janvier 1997 Page 6-7SVM numéro 145 janvier 1997 Page 8-9SVM numéro 145 janvier 1997 Page 10-11SVM numéro 145 janvier 1997 Page 12-13SVM numéro 145 janvier 1997 Page 14-15SVM numéro 145 janvier 1997 Page 16-17SVM numéro 145 janvier 1997 Page 18-19SVM numéro 145 janvier 1997 Page 20-21SVM numéro 145 janvier 1997 Page 22-23SVM numéro 145 janvier 1997 Page 24-25SVM numéro 145 janvier 1997 Page 26-27SVM numéro 145 janvier 1997 Page 28-29SVM numéro 145 janvier 1997 Page 30-31SVM numéro 145 janvier 1997 Page 32-33SVM numéro 145 janvier 1997 Page 34-35SVM numéro 145 janvier 1997 Page 36-37SVM numéro 145 janvier 1997 Page 38-39SVM numéro 145 janvier 1997 Page 40-41SVM numéro 145 janvier 1997 Page 42-43SVM numéro 145 janvier 1997 Page 44-45SVM numéro 145 janvier 1997 Page 46-47SVM numéro 145 janvier 1997 Page 48-49SVM numéro 145 janvier 1997 Page 50-51SVM numéro 145 janvier 1997 Page 52-53SVM numéro 145 janvier 1997 Page 54-55SVM numéro 145 janvier 1997 Page 56-57SVM numéro 145 janvier 1997 Page 58-59SVM numéro 145 janvier 1997 Page 60-61SVM numéro 145 janvier 1997 Page 62-63SVM numéro 145 janvier 1997 Page 64-65SVM numéro 145 janvier 1997 Page 66-67SVM numéro 145 janvier 1997 Page 68-69SVM numéro 145 janvier 1997 Page 70-71SVM numéro 145 janvier 1997 Page 72-73SVM numéro 145 janvier 1997 Page 74-75SVM numéro 145 janvier 1997 Page 76-77SVM numéro 145 janvier 1997 Page 78-79SVM numéro 145 janvier 1997 Page 80-81SVM numéro 145 janvier 1997 Page 82-83SVM numéro 145 janvier 1997 Page 84-85SVM numéro 145 janvier 1997 Page 86-87SVM numéro 145 janvier 1997 Page 88-89SVM numéro 145 janvier 1997 Page 90-91SVM numéro 145 janvier 1997 Page 92-93SVM numéro 145 janvier 1997 Page 94-95SVM numéro 145 janvier 1997 Page 96-97SVM numéro 145 janvier 1997 Page 98-99SVM numéro 145 janvier 1997 Page 100-101SVM numéro 145 janvier 1997 Page 102-103SVM numéro 145 janvier 1997 Page 104-105SVM numéro 145 janvier 1997 Page 106-107SVM numéro 145 janvier 1997 Page 108-109SVM numéro 145 janvier 1997 Page 110-111SVM numéro 145 janvier 1997 Page 112-113SVM numéro 145 janvier 1997 Page 114-115SVM numéro 145 janvier 1997 Page 116-117SVM numéro 145 janvier 1997 Page 118-119SVM numéro 145 janvier 1997 Page 120-121SVM numéro 145 janvier 1997 Page 122-123SVM numéro 145 janvier 1997 Page 124-125SVM numéro 145 janvier 1997 Page 126-127SVM numéro 145 janvier 1997 Page 128-129SVM numéro 145 janvier 1997 Page 130-131SVM numéro 145 janvier 1997 Page 132-133SVM numéro 145 janvier 1997 Page 134-135SVM numéro 145 janvier 1997 Page 136-137SVM numéro 145 janvier 1997 Page 138-139SVM numéro 145 janvier 1997 Page 140-141SVM numéro 145 janvier 1997 Page 142-143SVM numéro 145 janvier 1997 Page 144-145SVM numéro 145 janvier 1997 Page 146-147SVM numéro 145 janvier 1997 Page 148-149SVM numéro 145 janvier 1997 Page 150-151SVM numéro 145 janvier 1997 Page 152-153SVM numéro 145 janvier 1997 Page 154-155SVM numéro 145 janvier 1997 Page 156-157SVM numéro 145 janvier 1997 Page 158-159SVM numéro 145 janvier 1997 Page 160-161SVM numéro 145 janvier 1997 Page 162-163SVM numéro 145 janvier 1997 Page 164-165SVM numéro 145 janvier 1997 Page 166-167SVM numéro 145 janvier 1997 Page 168-169SVM numéro 145 janvier 1997 Page 170-171SVM numéro 145 janvier 1997 Page 172-173SVM numéro 145 janvier 1997 Page 174-175SVM numéro 145 janvier 1997 Page 176-177SVM numéro 145 janvier 1997 Page 178-179SVM numéro 145 janvier 1997 Page 180-181SVM numéro 145 janvier 1997 Page 182-183SVM numéro 145 janvier 1997 Page 184-185SVM numéro 145 janvier 1997 Page 186-187SVM numéro 145 janvier 1997 Page 188-189SVM numéro 145 janvier 1997 Page 190-191SVM numéro 145 janvier 1997 Page 192-193SVM numéro 145 janvier 1997 Page 194-195SVM numéro 145 janvier 1997 Page 196-197SVM numéro 145 janvier 1997 Page 198-199SVM numéro 145 janvier 1997 Page 200-201SVM numéro 145 janvier 1997 Page 202-203SVM numéro 145 janvier 1997 Page 204-205SVM numéro 145 janvier 1997 Page 206-207SVM numéro 145 janvier 1997 Page 208-209SVM numéro 145 janvier 1997 Page 210-211SVM numéro 145 janvier 1997 Page 212-213SVM numéro 145 janvier 1997 Page 214-215SVM numéro 145 janvier 1997 Page 216-217SVM numéro 145 janvier 1997 Page 218-219SVM numéro 145 janvier 1997 Page 220-221SVM numéro 145 janvier 1997 Page 222-223SVM numéro 145 janvier 1997 Page 224-225SVM numéro 145 janvier 1997 Page 226-227SVM numéro 145 janvier 1997 Page 228-229SVM numéro 145 janvier 1997 Page 230-231SVM numéro 145 janvier 1997 Page 232-233SVM numéro 145 janvier 1997 Page 234-235SVM numéro 145 janvier 1997 Page 236-237SVM numéro 145 janvier 1997 Page 238-239SVM numéro 145 janvier 1997 Page 240-241SVM numéro 145 janvier 1997 Page 242-243SVM numéro 145 janvier 1997 Page 244-245SVM numéro 145 janvier 1997 Page 246-247SVM numéro 145 janvier 1997 Page 248-249SVM numéro 145 janvier 1997 Page 250-251SVM numéro 145 janvier 1997 Page 252-253SVM numéro 145 janvier 1997 Page 254-255SVM numéro 145 janvier 1997 Page 256-257SVM numéro 145 janvier 1997 Page 258-259SVM numéro 145 janvier 1997 Page 260-261SVM numéro 145 janvier 1997 Page 262-263SVM numéro 145 janvier 1997 Page 264-265SVM numéro 145 janvier 1997 Page 266-267SVM numéro 145 janvier 1997 Page 268-269SVM numéro 145 janvier 1997 Page 270-271SVM numéro 145 janvier 1997 Page 272-273SVM numéro 145 janvier 1997 Page 274-275SVM numéro 145 janvier 1997 Page 276-277SVM numéro 145 janvier 1997 Page 278-279SVM numéro 145 janvier 1997 Page 280-281SVM numéro 145 janvier 1997 Page 282-283SVM numéro 145 janvier 1997 Page 284-285SVM numéro 145 janvier 1997 Page 286-287SVM numéro 145 janvier 1997 Page 288-289SVM numéro 145 janvier 1997 Page 290-291SVM numéro 145 janvier 1997 Page 292-293SVM numéro 145 janvier 1997 Page 294-295SVM numéro 145 janvier 1997 Page 296-297SVM numéro 145 janvier 1997 Page 298-299SVM numéro 145 janvier 1997 Page 300-301SVM numéro 145 janvier 1997 Page 302-303SVM numéro 145 janvier 1997 Page 304-305SVM numéro 145 janvier 1997 Page 306-307SVM numéro 145 janvier 1997 Page 308-309SVM numéro 145 janvier 1997 Page 310-311SVM numéro 145 janvier 1997 Page 312-313SVM numéro 145 janvier 1997 Page 314-315SVM numéro 145 janvier 1997 Page 316