SVM n°145 janvier 1997
SVM n°145 janvier 1997
  • Prix facial : 29 F

  • Parution : n°145 de janvier 1997

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 316

  • Taille du fichier PDF : 280 Mo

  • Dans ce numéro : la micro en 1997... l'explosion technologique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
leader avec 2.000 Sites Web I, Que vous soyez ou un particulie orld-NE répond à tous vos besoins en vous proposant une solution adaptée e ergement e votre site W- à partir de 395 f HT/mois po les sociétés et 99 f TTC/mois pour les particuliers. Création de votre propre nom de domaine : http://www.sociéte ou http://www.société.co Création de sites web Réferencement ormation $, $ IPour chaque prestation, différentes formules sont proposées. Pour les découvrir, contactez-nous au 01 40 37 90 90 ou consultez le 3615 WORLDNET ou 3617 SCT. Tél : 01 40 37 90 90 - Fax : 01 E-Mail : sales@worldnet.net - Site WEB : déjà plus de hébergés ! Nos références : MacWorld, Le Monde Informatique, Réseaux & Télécoms, Web-Master (groupe IDG), Microsoft, Infomobile (Groupe Bouygues), Sybex, Simon & Schuster Macmillan, Cinéma UGC (UGC World-NET Café), OLITEC, Air France, BASF, Gateway 2000, FTP t Software, Oracle, Storagetek, Softway, Ecole Centrale d'Electronique, IPC, Images et Réseaux, Warner Interactive S, France. 40 37 90 89 http://www.worIcInet.net
Internet, vu à la télé Abonné au câble, Jacques Robin, de Paris, s'étonne de voir d'aussi beaux écrans d'Internet sur son simple téléviseur. V ous écrivez dans votre dossier "Internet sans le PC", à propos de la console Web TV, que l'affichage est d'une stabilité et d'une clarté jamais vues sur un écran de télé. Plus loin, vous affirmez que, malgré tous les défauts des écrans de télévision, on lit sans problème à trois ou quatre mètres de distance... avec de bons yeux, précisez-vous. Je vous crois sur parole, mais. Mais il se trouve que je possède un téléviseur (Sony, également) et que je suis abonné au câble, à Paris. Je regarde souvent la chaîne MCM qui diffuse, entre deux clips, l'émission Net Surf consacrée à Internet. Là où je veux en venir, c'est que Net Surf présente des pages de sites Internet en plein écran. Et l'image est impeccable. Stable et tout et tout. C'està-dire que je vois à trois mètres de l'écran (plutôt deux mètres en réalité), affalé dans mon canapé, des pages Internet comme si elles étaient affichées par mon PC... Comment font-ils ? Je précise que j'ai aussi eu un Commodore 64. Donc je sais ce qu'est une image informatique hideuse sur une télé. L'affichage de pages Web via la console Web TV nous a vraiment étonnés par sa qualité, même si elle n'atteint pas celle d'un écran d'ordinateur. Maintenant, nous ne sommes pas privés de câble — et Net Surf sur MCM, nous connaissons et apprécions. Vrai que leurs images d'écrans Web sont irréprochables... Le secret ? Nous le leur avons demandé. D'abord, ils ont abandonné la caméra vidéo pour filmer l'écran de l'ordinateur. Mais aujourd'hui, ils utilisent soit un PC équipé d'un convertisseur vidéo (VGA vers vidéo), soit un Power Mac 8500 doté, en standard, d'un dispositif de sortie vidéo Pal — et NTSC — éliminant les effets de balayage. De simples câbles relient les connecteurs de cette sortie vidéo à un appareil vidéo (magnétoscope, téléviseur). Bien sûr, la qualité de l'image dépend de celle des composants électroniques qui délivrent les signaux à la sortie vidéo, mais dans tous les cas — et donc ici aussi —, l'image "télé" reste moins bonne que celle d'un écran de micro. A Canal+, ils utilisent également deux systèmes pour filmer les séquences informatiques diffusées dans l'émission Cyber Flash. Côté jeux, ils emploient un PC avec convertisseur vidéo ; par contre, pour les séquences Internet, ils préfèrent filmer l'écran du micro avec une caméra équipée d'un "scan shutter", dispositif permettant de synchroniser le balayage de l'écran informatique avec celui de la caméra. Pourquoi une caméra ? Parce qu'elle permet des zooms sur une partie de l'écran, alors que la méthode de MCM (par reprise directe de l'image) oblige à reprendre la totalité de l'écran. Web TV contre super-Minitel En réaction à notre précédent dossier, Gildas Perrot (Paris XVI nous rappelle qu'à l'origine, il a été question de relier ce qui allait devenir le Minitel à l'écran de télévision. On connaît la suite... Le Web TV est-il condamné au même sort ? "Savez-vous qu'au tout début des années quatre-vingts, lors des tests préliminaires de ce qui deviendra plus tard le Minitel, ont été testés les précurseurs du Web TV ? Ces boîtiers, qui comportaient un modem 1 200 bits/s, une prise Péritel et un clavier, permettaient de visualiser sur une télévision des informations télématiques en mode Vidéotex (on ne parlait pas alors de "surfer sur Télétel" !). Cette tentative fut un échec complet et amena à la création du Minitel que nous connaissons aujourd'hui, petite boîte tout-en-un avec modem, clavier et écran. Pourquoi I échec du boîtier connecté à la telévision ? Parce que la télévision était installée au salon, lieu de regroupement de la famille. La consultation d'un service en ligne est une activité individuelle et personnelle, non une activité familiale — qui ne s'est jamais disputé pour maîtriser la télécommande et zapper à son gré ? forum Aussi, parce que la prise de téléphone n'était pas à proximité de la télévision, la connexion du boîtier nécessitant alors une rallonge téléphonique dans laquelle on se prenait les pieds... Certes, l'équipement des foyers français a évolué, et la seconde télévision (comme d'ailleurs la seconde prise de téléphone) est maintenant largement répandue. Mais je crains que cela ne suffise pas, et je ne pense pas que le Web TV sera la solution la plus aisée à mettre en oeuvre dans un foyer, au contraire d'un Network Computer intégrant un modem, sorte de super-Minitel de l'an 2000."



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 145 janvier 1997 Page 1SVM numéro 145 janvier 1997 Page 2-3SVM numéro 145 janvier 1997 Page 4-5SVM numéro 145 janvier 1997 Page 6-7SVM numéro 145 janvier 1997 Page 8-9SVM numéro 145 janvier 1997 Page 10-11SVM numéro 145 janvier 1997 Page 12-13SVM numéro 145 janvier 1997 Page 14-15SVM numéro 145 janvier 1997 Page 16-17SVM numéro 145 janvier 1997 Page 18-19SVM numéro 145 janvier 1997 Page 20-21SVM numéro 145 janvier 1997 Page 22-23SVM numéro 145 janvier 1997 Page 24-25SVM numéro 145 janvier 1997 Page 26-27SVM numéro 145 janvier 1997 Page 28-29SVM numéro 145 janvier 1997 Page 30-31SVM numéro 145 janvier 1997 Page 32-33SVM numéro 145 janvier 1997 Page 34-35SVM numéro 145 janvier 1997 Page 36-37SVM numéro 145 janvier 1997 Page 38-39SVM numéro 145 janvier 1997 Page 40-41SVM numéro 145 janvier 1997 Page 42-43SVM numéro 145 janvier 1997 Page 44-45SVM numéro 145 janvier 1997 Page 46-47SVM numéro 145 janvier 1997 Page 48-49SVM numéro 145 janvier 1997 Page 50-51SVM numéro 145 janvier 1997 Page 52-53SVM numéro 145 janvier 1997 Page 54-55SVM numéro 145 janvier 1997 Page 56-57SVM numéro 145 janvier 1997 Page 58-59SVM numéro 145 janvier 1997 Page 60-61SVM numéro 145 janvier 1997 Page 62-63SVM numéro 145 janvier 1997 Page 64-65SVM numéro 145 janvier 1997 Page 66-67SVM numéro 145 janvier 1997 Page 68-69SVM numéro 145 janvier 1997 Page 70-71SVM numéro 145 janvier 1997 Page 72-73SVM numéro 145 janvier 1997 Page 74-75SVM numéro 145 janvier 1997 Page 76-77SVM numéro 145 janvier 1997 Page 78-79SVM numéro 145 janvier 1997 Page 80-81SVM numéro 145 janvier 1997 Page 82-83SVM numéro 145 janvier 1997 Page 84-85SVM numéro 145 janvier 1997 Page 86-87SVM numéro 145 janvier 1997 Page 88-89SVM numéro 145 janvier 1997 Page 90-91SVM numéro 145 janvier 1997 Page 92-93SVM numéro 145 janvier 1997 Page 94-95SVM numéro 145 janvier 1997 Page 96-97SVM numéro 145 janvier 1997 Page 98-99SVM numéro 145 janvier 1997 Page 100-101SVM numéro 145 janvier 1997 Page 102-103SVM numéro 145 janvier 1997 Page 104-105SVM numéro 145 janvier 1997 Page 106-107SVM numéro 145 janvier 1997 Page 108-109SVM numéro 145 janvier 1997 Page 110-111SVM numéro 145 janvier 1997 Page 112-113SVM numéro 145 janvier 1997 Page 114-115SVM numéro 145 janvier 1997 Page 116-117SVM numéro 145 janvier 1997 Page 118-119SVM numéro 145 janvier 1997 Page 120-121SVM numéro 145 janvier 1997 Page 122-123SVM numéro 145 janvier 1997 Page 124-125SVM numéro 145 janvier 1997 Page 126-127SVM numéro 145 janvier 1997 Page 128-129SVM numéro 145 janvier 1997 Page 130-131SVM numéro 145 janvier 1997 Page 132-133SVM numéro 145 janvier 1997 Page 134-135SVM numéro 145 janvier 1997 Page 136-137SVM numéro 145 janvier 1997 Page 138-139SVM numéro 145 janvier 1997 Page 140-141SVM numéro 145 janvier 1997 Page 142-143SVM numéro 145 janvier 1997 Page 144-145SVM numéro 145 janvier 1997 Page 146-147SVM numéro 145 janvier 1997 Page 148-149SVM numéro 145 janvier 1997 Page 150-151SVM numéro 145 janvier 1997 Page 152-153SVM numéro 145 janvier 1997 Page 154-155SVM numéro 145 janvier 1997 Page 156-157SVM numéro 145 janvier 1997 Page 158-159SVM numéro 145 janvier 1997 Page 160-161SVM numéro 145 janvier 1997 Page 162-163SVM numéro 145 janvier 1997 Page 164-165SVM numéro 145 janvier 1997 Page 166-167SVM numéro 145 janvier 1997 Page 168-169SVM numéro 145 janvier 1997 Page 170-171SVM numéro 145 janvier 1997 Page 172-173SVM numéro 145 janvier 1997 Page 174-175SVM numéro 145 janvier 1997 Page 176-177SVM numéro 145 janvier 1997 Page 178-179SVM numéro 145 janvier 1997 Page 180-181SVM numéro 145 janvier 1997 Page 182-183SVM numéro 145 janvier 1997 Page 184-185SVM numéro 145 janvier 1997 Page 186-187SVM numéro 145 janvier 1997 Page 188-189SVM numéro 145 janvier 1997 Page 190-191SVM numéro 145 janvier 1997 Page 192-193SVM numéro 145 janvier 1997 Page 194-195SVM numéro 145 janvier 1997 Page 196-197SVM numéro 145 janvier 1997 Page 198-199SVM numéro 145 janvier 1997 Page 200-201SVM numéro 145 janvier 1997 Page 202-203SVM numéro 145 janvier 1997 Page 204-205SVM numéro 145 janvier 1997 Page 206-207SVM numéro 145 janvier 1997 Page 208-209SVM numéro 145 janvier 1997 Page 210-211SVM numéro 145 janvier 1997 Page 212-213SVM numéro 145 janvier 1997 Page 214-215SVM numéro 145 janvier 1997 Page 216-217SVM numéro 145 janvier 1997 Page 218-219SVM numéro 145 janvier 1997 Page 220-221SVM numéro 145 janvier 1997 Page 222-223SVM numéro 145 janvier 1997 Page 224-225SVM numéro 145 janvier 1997 Page 226-227SVM numéro 145 janvier 1997 Page 228-229SVM numéro 145 janvier 1997 Page 230-231SVM numéro 145 janvier 1997 Page 232-233SVM numéro 145 janvier 1997 Page 234-235SVM numéro 145 janvier 1997 Page 236-237SVM numéro 145 janvier 1997 Page 238-239SVM numéro 145 janvier 1997 Page 240-241SVM numéro 145 janvier 1997 Page 242-243SVM numéro 145 janvier 1997 Page 244-245SVM numéro 145 janvier 1997 Page 246-247SVM numéro 145 janvier 1997 Page 248-249SVM numéro 145 janvier 1997 Page 250-251SVM numéro 145 janvier 1997 Page 252-253SVM numéro 145 janvier 1997 Page 254-255SVM numéro 145 janvier 1997 Page 256-257SVM numéro 145 janvier 1997 Page 258-259SVM numéro 145 janvier 1997 Page 260-261SVM numéro 145 janvier 1997 Page 262-263SVM numéro 145 janvier 1997 Page 264-265SVM numéro 145 janvier 1997 Page 266-267SVM numéro 145 janvier 1997 Page 268-269SVM numéro 145 janvier 1997 Page 270-271SVM numéro 145 janvier 1997 Page 272-273SVM numéro 145 janvier 1997 Page 274-275SVM numéro 145 janvier 1997 Page 276-277SVM numéro 145 janvier 1997 Page 278-279SVM numéro 145 janvier 1997 Page 280-281SVM numéro 145 janvier 1997 Page 282-283SVM numéro 145 janvier 1997 Page 284-285SVM numéro 145 janvier 1997 Page 286-287SVM numéro 145 janvier 1997 Page 288-289SVM numéro 145 janvier 1997 Page 290-291SVM numéro 145 janvier 1997 Page 292-293SVM numéro 145 janvier 1997 Page 294-295SVM numéro 145 janvier 1997 Page 296-297SVM numéro 145 janvier 1997 Page 298-299SVM numéro 145 janvier 1997 Page 300-301SVM numéro 145 janvier 1997 Page 302-303SVM numéro 145 janvier 1997 Page 304-305SVM numéro 145 janvier 1997 Page 306-307SVM numéro 145 janvier 1997 Page 308-309SVM numéro 145 janvier 1997 Page 310-311SVM numéro 145 janvier 1997 Page 312-313SVM numéro 145 janvier 1997 Page 314-315SVM numéro 145 janvier 1997 Page 316