SVM n°145 janvier 1997
SVM n°145 janvier 1997
  • Prix facial : 29 F

  • Parution : n°145 de janvier 1997

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 316

  • Taille du fichier PDF : 280 Mo

  • Dans ce numéro : la micro en 1997... l'explosion technologique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 166 - 167  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
166 167
bons réflexes Mefiez-vous des polices que vous seuls pouvez appeler... f4Enej 1121:2=1Mil @i are\\GlIrdignerfes poker, au do. kit Le cabaret du au sommet de vous convie à une lecture des poèmes d'ri.eÉaltIon Presentation Fe.. te aer, ia,:oreem (-)/tel n1116111.1111lllll 1111111 Teteeeue e eor PAR JACQUES POTET TOUS LOGICIELS I Mauvais caractère Méfiez-vous des polices utilisées dans vos documents si vous devez les imprimer ou bien les relire sur un autre ordinateur. L a chose vous est peut-être arrivée : venant de recevoir un document sur disquette, votre traitement de texte ou logiciel de dessin vectoriel s'est trouvé incapable de lui donner son aspect original... Et pour cause : votre correspondant utilise des polices de caractères exotiques, qu'il est allé chercher sur un CD- Rom connu de lui seul ou qu'un la bulle r aIMIC14 1 - 1 séance publique [mile Goudeau Mimais 2 150',Zr. G I II r Texte par défaut 1 I 12:38 19/10/96 171 Pg 1 0 Plutôt des icônes bien rangées que le fouillis. logiciel a installé sur son disque dur. Peut-être même — réponse du berger à la bergère — lui avezvous concocté une missive électronique accumulant les polices les plus rares. Mais il est grand temps toutefois de faire la paix. Pour faciliter les échanges de texte où la présentation doit être conservée, ou encore pour imprimer un document sur une autre machine que la vôtre, le plus simple consiste à ne choisir que des polices répandues, dont les célèbres Arial, Times New Roman, Courier, Symbol et... Wingdings, de Win- dows, par exemple. Ou alors, si votre logiciel l'autorise, annexez donc les diverses polices que vous utilisez à votre document... Par MAC I Ranger les icônes Nous sommes nombreux à le penser, pour apprécier le contenu d'un dossier, rien ne vaut sa représentation ico- exemple, dans Word et Corel Draw, l'option est accessible à partir de la boîte de dialogue Enregistrer sous. Dans Lotus Word Pro, rendez-vous dans les propriétés du document (menu Fichier). Et vérifiez, au besoin, si vos autres logiciels ne proposent pas cette option. Mais il y a un mais... et même deux. Tout d'abord, sachez que la taille du document va parfois singulièrement grossir. Et cela peut vous poser des problèmes. Ensuite, certaines polices de caractères sont protégées par leurs auteurs : elles ne pourront donc pas être incluses dans le document (il n'est pas dit, d'ailleurs, que votre logiciel vous en prévienne). Bref, il est bon de savoir que la fonction d'incorporation existe, mais lorsque l'emploi d'une calligraphie alambiquée ne s'impose pas, évitez-la tout simplement. Le Mac sait aligner les icônes d'un dossier par ordre alphabétique, par type ou par date. nique. Malheureusement, quand le dossier est trop chargé, il est bien difficile d'y retrouver ses petits. Il faut donc revenir à un classement moins attrayant : via le menu Présentation, choisir un rangement par nom, par type ou par date qui accumule, sous la forme d'une liste alphabétique austère, le contenu du dossier. Tout cela est bien triste... Mais tout n'est pas perdu. Le Mac vous offre la possibilité de classer vos dossiers d'icônes par nom, date ou type. Il suffit ici de demander le classement par icônes (ou par petites icônes), puis de presser la touche Alt tout en déroulant le menu Spécial. La première commande de ce menu, portant habituellement la mention Ranger la fenêtre, se change alors en Ranger par nom, par date, par type. Tout dépend de l'ordre de classement qui précédait la présentation par icônes.
Une ligne qui sert de témoin aux attributs de paragraphe. E.un ef h-sernm] r u Pm1< T 2 D 411ill X altai-I mlielnkelq I F77 91 ! Je Police Garamond Corps 14 rash,. Cersre TOUS TRAITEMENTS DE TEXTE I Ligne de traîne Conservez toujours en fin de document au moins une ligne vierge destinée à conserver les attributs par défaut. L e traitement de texte est lancé, le curseur clignote, la page blanche n'attend plus que votre prose... Ne vous précipitez pas ! Commencez par frapper une ou deux fois la touche Entrée... puis, à l'aide des touches fléchées Le karakur— Essen de deddtIon Ces. Soultgné Centré 14e karakulnt avant terme fournit l'astrakan oso ré le me htue tempe comme As Amter. pu Selim Peru Claramord Corps IO Aligné à gauchet ttrt-ti 71:e71,Prr, PMce Sus Corps 14 Argue. Mate ar ou de la souris, replacez le curseur en début de page. En effet, nous vous conseillons de toujours laisser quelques lignes vierges (au moins une) en fin de document lorsque vous commencez un nouveau texte. Pourquoi ? Pour conserver un paragraphe réglé avec les paramètres par défaut. Désormais, pour débuter votre écrit, vous pouvez inscrire un titre en corps 24 et caractères gras et le centrer sur la page... sans crainte de voir sa mise en forme se propager sur les paragraphes suivants. Sous le titre, pour revenir à une présentation ordinaire, au lieu de presser la touche Entrée, il vous suffit de descendre le curseur sur la ligne en dessous. Vous court-circuitez ainsi le comportement de votre traitement de texte qui, lorsque vous pressez Entrée, crée un nouveau paragraphe en reprenant les attributs du paragraphe précédent, vous obligeant notamment à revenir à une taille de caractères plus petite pour taper le corps du texte. Si vous n'avez pas pris cette précaution, il existe toutefois un moyen très rapide pour rendre à un paragraphe sa mise en forme initiale : dans Word pour Windows, pressez donc les touches Ctrl Maj N (ce qui revient à appliquer le style Normal...) ; dans Wordpro, tapez Ctrl N (les options ne faisant pas partie du style en cours sont supprimées). TOUS LOGICIELS Copier-coller entre applications Pour ceux qui l'ignorent encore, le copier-coller est capable de transférer des textes et images d'un logiciel à l'autre. L es plus rodés à Windows et au Macintosh pourront bien sourire, mais nous l'avons constaté, il en est encore parmi nous qui ignorent que les opérations Couper, Copier et Coller fonctionnent d'une application à une autre, ce qui en fait l'un des moyens les plus évidents pour transférer des données d'un programme vers un autre. Un texte rédigé sous Word et copié ensuite dans le Presse-papiers, par exemple, réapparaîtra indemne sous Corel Draw. Ou bien un tableau Excel sera reproduit dans Word. Si la présentation ne sera que rarement conservée avec ses enri- chissements d'origine, du moins récupérerez-vous le texte comme les images. Mieux, les deux applications qui dialoguent par le copier-coller n'ont pas forcément à être ouvertes simultanément. En effet, vous pouvez, via la commande Copier (menu Edition), dupliquer un document dans le Presse-papiers à partir d'une application, puis la refermer (certaines vous demanderont alors si elles doivent vider le Presse-papiers lorsqu'il comporte une grande quantité de données). Il vous reste ensuite à ouvrir un autre logiciel et à lancer sa commande Coller... Quand votre micro ne dispose pas de beaucoup de mémoire, cela aussi est bon à savoir. En dernier lieu, sur Mac comme sur PC, sachez que le contenu du Presse-papiers (en fait un fichier temporaire stocké sur le disque) est perdu lorsque vous éteignez l'ordinateur. ému gr » Mme 11131.1 l', sr. ro erm. u erre, - Ars a Société CMRoMkAracimareem, SARL peu. gar mur marrera. Ormnen made se poen'« Le men.. Neenanesnne,nte en cligner,. de'nen ! ego, mune. neete typent< gent. renu.C. Mnew elven,'se,. pina eue. melte.. p.. nem et Un transfert en un clin d'oeil. CoInd dePnee Lulle dem lorrl 0.am, d+4,-a tnda to. nie Lit ex devin JIL.L.Latein re sRAirrrrrrArrilintrAillaROgrnieSeummaRrr:es ne, 02 CI !.CC « CC



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 145 janvier 1997 Page 1SVM numéro 145 janvier 1997 Page 2-3SVM numéro 145 janvier 1997 Page 4-5SVM numéro 145 janvier 1997 Page 6-7SVM numéro 145 janvier 1997 Page 8-9SVM numéro 145 janvier 1997 Page 10-11SVM numéro 145 janvier 1997 Page 12-13SVM numéro 145 janvier 1997 Page 14-15SVM numéro 145 janvier 1997 Page 16-17SVM numéro 145 janvier 1997 Page 18-19SVM numéro 145 janvier 1997 Page 20-21SVM numéro 145 janvier 1997 Page 22-23SVM numéro 145 janvier 1997 Page 24-25SVM numéro 145 janvier 1997 Page 26-27SVM numéro 145 janvier 1997 Page 28-29SVM numéro 145 janvier 1997 Page 30-31SVM numéro 145 janvier 1997 Page 32-33SVM numéro 145 janvier 1997 Page 34-35SVM numéro 145 janvier 1997 Page 36-37SVM numéro 145 janvier 1997 Page 38-39SVM numéro 145 janvier 1997 Page 40-41SVM numéro 145 janvier 1997 Page 42-43SVM numéro 145 janvier 1997 Page 44-45SVM numéro 145 janvier 1997 Page 46-47SVM numéro 145 janvier 1997 Page 48-49SVM numéro 145 janvier 1997 Page 50-51SVM numéro 145 janvier 1997 Page 52-53SVM numéro 145 janvier 1997 Page 54-55SVM numéro 145 janvier 1997 Page 56-57SVM numéro 145 janvier 1997 Page 58-59SVM numéro 145 janvier 1997 Page 60-61SVM numéro 145 janvier 1997 Page 62-63SVM numéro 145 janvier 1997 Page 64-65SVM numéro 145 janvier 1997 Page 66-67SVM numéro 145 janvier 1997 Page 68-69SVM numéro 145 janvier 1997 Page 70-71SVM numéro 145 janvier 1997 Page 72-73SVM numéro 145 janvier 1997 Page 74-75SVM numéro 145 janvier 1997 Page 76-77SVM numéro 145 janvier 1997 Page 78-79SVM numéro 145 janvier 1997 Page 80-81SVM numéro 145 janvier 1997 Page 82-83SVM numéro 145 janvier 1997 Page 84-85SVM numéro 145 janvier 1997 Page 86-87SVM numéro 145 janvier 1997 Page 88-89SVM numéro 145 janvier 1997 Page 90-91SVM numéro 145 janvier 1997 Page 92-93SVM numéro 145 janvier 1997 Page 94-95SVM numéro 145 janvier 1997 Page 96-97SVM numéro 145 janvier 1997 Page 98-99SVM numéro 145 janvier 1997 Page 100-101SVM numéro 145 janvier 1997 Page 102-103SVM numéro 145 janvier 1997 Page 104-105SVM numéro 145 janvier 1997 Page 106-107SVM numéro 145 janvier 1997 Page 108-109SVM numéro 145 janvier 1997 Page 110-111SVM numéro 145 janvier 1997 Page 112-113SVM numéro 145 janvier 1997 Page 114-115SVM numéro 145 janvier 1997 Page 116-117SVM numéro 145 janvier 1997 Page 118-119SVM numéro 145 janvier 1997 Page 120-121SVM numéro 145 janvier 1997 Page 122-123SVM numéro 145 janvier 1997 Page 124-125SVM numéro 145 janvier 1997 Page 126-127SVM numéro 145 janvier 1997 Page 128-129SVM numéro 145 janvier 1997 Page 130-131SVM numéro 145 janvier 1997 Page 132-133SVM numéro 145 janvier 1997 Page 134-135SVM numéro 145 janvier 1997 Page 136-137SVM numéro 145 janvier 1997 Page 138-139SVM numéro 145 janvier 1997 Page 140-141SVM numéro 145 janvier 1997 Page 142-143SVM numéro 145 janvier 1997 Page 144-145SVM numéro 145 janvier 1997 Page 146-147SVM numéro 145 janvier 1997 Page 148-149SVM numéro 145 janvier 1997 Page 150-151SVM numéro 145 janvier 1997 Page 152-153SVM numéro 145 janvier 1997 Page 154-155SVM numéro 145 janvier 1997 Page 156-157SVM numéro 145 janvier 1997 Page 158-159SVM numéro 145 janvier 1997 Page 160-161SVM numéro 145 janvier 1997 Page 162-163SVM numéro 145 janvier 1997 Page 164-165SVM numéro 145 janvier 1997 Page 166-167SVM numéro 145 janvier 1997 Page 168-169SVM numéro 145 janvier 1997 Page 170-171SVM numéro 145 janvier 1997 Page 172-173SVM numéro 145 janvier 1997 Page 174-175SVM numéro 145 janvier 1997 Page 176-177SVM numéro 145 janvier 1997 Page 178-179SVM numéro 145 janvier 1997 Page 180-181SVM numéro 145 janvier 1997 Page 182-183SVM numéro 145 janvier 1997 Page 184-185SVM numéro 145 janvier 1997 Page 186-187SVM numéro 145 janvier 1997 Page 188-189SVM numéro 145 janvier 1997 Page 190-191SVM numéro 145 janvier 1997 Page 192-193SVM numéro 145 janvier 1997 Page 194-195SVM numéro 145 janvier 1997 Page 196-197SVM numéro 145 janvier 1997 Page 198-199SVM numéro 145 janvier 1997 Page 200-201SVM numéro 145 janvier 1997 Page 202-203SVM numéro 145 janvier 1997 Page 204-205SVM numéro 145 janvier 1997 Page 206-207SVM numéro 145 janvier 1997 Page 208-209SVM numéro 145 janvier 1997 Page 210-211SVM numéro 145 janvier 1997 Page 212-213SVM numéro 145 janvier 1997 Page 214-215SVM numéro 145 janvier 1997 Page 216-217SVM numéro 145 janvier 1997 Page 218-219SVM numéro 145 janvier 1997 Page 220-221SVM numéro 145 janvier 1997 Page 222-223SVM numéro 145 janvier 1997 Page 224-225SVM numéro 145 janvier 1997 Page 226-227SVM numéro 145 janvier 1997 Page 228-229SVM numéro 145 janvier 1997 Page 230-231SVM numéro 145 janvier 1997 Page 232-233SVM numéro 145 janvier 1997 Page 234-235SVM numéro 145 janvier 1997 Page 236-237SVM numéro 145 janvier 1997 Page 238-239SVM numéro 145 janvier 1997 Page 240-241SVM numéro 145 janvier 1997 Page 242-243SVM numéro 145 janvier 1997 Page 244-245SVM numéro 145 janvier 1997 Page 246-247SVM numéro 145 janvier 1997 Page 248-249SVM numéro 145 janvier 1997 Page 250-251SVM numéro 145 janvier 1997 Page 252-253SVM numéro 145 janvier 1997 Page 254-255SVM numéro 145 janvier 1997 Page 256-257SVM numéro 145 janvier 1997 Page 258-259SVM numéro 145 janvier 1997 Page 260-261SVM numéro 145 janvier 1997 Page 262-263SVM numéro 145 janvier 1997 Page 264-265SVM numéro 145 janvier 1997 Page 266-267SVM numéro 145 janvier 1997 Page 268-269SVM numéro 145 janvier 1997 Page 270-271SVM numéro 145 janvier 1997 Page 272-273SVM numéro 145 janvier 1997 Page 274-275SVM numéro 145 janvier 1997 Page 276-277SVM numéro 145 janvier 1997 Page 278-279SVM numéro 145 janvier 1997 Page 280-281SVM numéro 145 janvier 1997 Page 282-283SVM numéro 145 janvier 1997 Page 284-285SVM numéro 145 janvier 1997 Page 286-287SVM numéro 145 janvier 1997 Page 288-289SVM numéro 145 janvier 1997 Page 290-291SVM numéro 145 janvier 1997 Page 292-293SVM numéro 145 janvier 1997 Page 294-295SVM numéro 145 janvier 1997 Page 296-297SVM numéro 145 janvier 1997 Page 298-299SVM numéro 145 janvier 1997 Page 300-301SVM numéro 145 janvier 1997 Page 302-303SVM numéro 145 janvier 1997 Page 304-305SVM numéro 145 janvier 1997 Page 306-307SVM numéro 145 janvier 1997 Page 308-309SVM numéro 145 janvier 1997 Page 310-311SVM numéro 145 janvier 1997 Page 312-313SVM numéro 145 janvier 1997 Page 314-315SVM numéro 145 janvier 1997 Page 316