SVM n°112 janvier 1994
SVM n°112 janvier 1994
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°112 de janvier 1994

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 276

  • Taille du fichier PDF : 277 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... les 100 produits de l'année.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
SVM 01/94 - cercler n°64, dans connexion "Quartz compta, votre comptabilité sur le bout des doigts" DÉSORMAIS, vous pouvez jongler avec vos comptes : Quartz compta est un logiciel de comptabilité pour Windows simple et performant. Facile d'accès, il répond au mieux à toutes vos attentes en matière de comptabilité, de la saisie au bilan. Votre gestion sera opérationnelle immédiatement grâce au plan comptable pré-défini et à la saisie guidée des écritures. Quartz compta a été écrit pour les PME, commerçants et artisans, et il respecte entièrement les normes comptables. Ainsi, vous pouvez gérer vos comptes seul, en toute sécurité. Pour gagner du temps dans votre gestion quotidienne, commandez Quartz compta dès aujourd'hui, sans risque, et profitez de l'offre de lancement* fi n varticomPta 11", -. Atlante software Tél. : (1) 39 66 16 01 24, rue Jean Duplessis, 78150 LE CHESNAY se, F.ss-r. Sa - - — - CJ e I.,-., —, 1 - - WIe.. as,-,Xr.".--, - -.n, _,'-7.- jli1 d as Fonctions principales : Multi sociétés Multi exercices nombre illimité de comptes et d'écritures Saisie guidée ou par brouillard Lettrage automatique ou manuel Lettrage en cours de saisie Création et consultation en cours de saisie Recherche d'écritures Rapprochement bancaire multicomptes Comptabilité analytique Toutes éditions Aperçu avant impression Bilan et compte de résultat Calculs financiers Installation automatique Fonctionne en réseau Environnement requis : Ordinateur fonctionnant sous Windows version 3.1 ou supérieure, 4 Mo de mémoire et 6 Mo d'espace libre sur le disque dur. 824,27 F TTC + 49 F TTC de frais de port et d'emballage, soit 873,27 F TTC. Offre de lancement valable jusqu'au 31/03/94. Prix après cette date : 1190 F HT (1411,34 F TTC). Bon de commande ATLANTE Software - 24, rue Jean Duplessis, 78150 LE CHESNAY ❑ Oui, envoyez-moi le logiciel Quartz compta. J'ai bien noté que je bénéficie de la garantie satisfait ou remboursé. Nom : Société : Adresse : Code postal : Tél. : Ville : Fax. : Ul Je joins un chèque de 873,27 F TTC (soit 824,27 F TTC + 49 F TTC de frais de port et d'emballage) à l'ordre de ATLANTE SOFTWARE. Je serai livré sous 48 heures et je recevrai une facture détaillée. ❑ Je préfère payer contre-remboursement (+ 38 F TTC). Date : ❑ Je souhaite recevoir une version de démonstration, je joins un chèque de 154,18 F TTC déductible de Signature : ▪ mon achat futur et je recevrai une facture détaillée. ❑ Je souhaite recevoir une documentation sur Quartz compta. Garantie satisfait ou remboursé Si dans un délai d'un mois à compter de l'envoi du logiciel vous estimez qu'il ne vous convient pas, vous pourrez nous le retourner dans son paquet d'origine sans explication. Vous serez remboursé immédiatement. nert 05 48 24 04 PPM. GRATUIT 11111 Document non contractuel
uM FORUM Vous avez dit "Cyan sévit mi-cro" Claude Reznik, traducteur, a non seulement testé Correcteur 101, mais il ci même tenté de l'utiliser dans le cadre de son travail. Et là, patatras ! C'est lui qui nous corrige un peu...'ai acquis, il y a peu, le logiciel Correcteur 101 directement auprès de l'éditeur, à Montréal. Je dois donc être l'un des rares Français a avoir pu réellement le prati- quer. Or, j'en suis extrêmement déçu ; et votre article (SVM n°110) m'a semblé très exagérément louangeur, la médiocrité réelle d'Hugo Plus ne pouvant justifier, à mon avis, cet excès. - Correcteur 101 respecte très mal l'interface Windows. Certes, il permet le couper-coller, mais il n'utilise jamais la couleur, sauf pour les icônes, et l'interface a visiblement été très mal adaptée depuis le Mac. - Correcteur 101 est d'une lenteur effrayante... Sur mon 486 à 66 MHz, avec 8 Mo de mémoire, il lui a fallu plus de trois heures pour corriger 100 Ko de texte pour environ trois cents erreurs signalées, dont deux cent cinquante sans objet ! C'est au point que j'ai désormais cessé de m'en servir ; et je ne vois d'utilisation future qu'avec un éventuel 786 à 300 MHz. (...) - Correcteur 101 n'est pas exempt de bugs et se révèle de plus en plus lent au fil d'une analyse. Ainsi, après trente pages de correction, il met plus de trente secondes par phrase ! (...) - Correcteur 101 achoppe sur énormément de problèmes. S'il est peut-être le correcteur trouvant le plus de fautes, il juge pourtant correctes des phrases aussi aberrantes que : "cyan sévit, mi-cro, pub liait par excès le si hors un fors ma tique" ! (traduction de "Science et Vie Micro, publiée par Excelsior informatique", Ndlr) (...) J'ai fort conscience des difficultés que pose la correction grammaticale et je ne nie pas que Correcteur 101 va souvent plus loin que ses prédécesseurs, mais au prix d'une lenteur telle que j'ai dû l'abandonner, me contentant de Grammatik (moins ambitieux mais plus rapide, et livré gratuitement avec mon traitement de texte). Il me paraissait nécessaire de tempérer un peu auprès de vos lecteurs votre enthousiasme, car votre article risque, en définitive, de provoquer bien des déceptions chez des acheteurs éventuels. MI Le propre d'un correcteur orthographique est que ron ne s'aperçoit de ses défauts que si on le confronte aux subtilités de la langue française. Car ici, pas de procédure de tests : les pièges du français sont trop subtils pour se laisser mettre en listes de mots ou de phrases. Et seul le hasard engendre la découverte. Or, le propre d'un banc d'essai est de faire un pano- oilà deux courriers par lesquels je sollicite de vos services des rensei- gnements. Aucune réponse ne m'a été faite. Pourtant, j'avais eu la correction de joindre à chaque envoi une enveloppe timbrée. J'espère qu'elle n'a pas été perdue pour tout le monde... Vous trouverez en annexe copie de ces correspondances. Toutefois, je ne joins pas d'enveloppe timbrée cette foisci. Il y a une fin à toute bonne chose ! En vous adressant mes félicitations pour votre rigueur morale, je vous prie de croire, etc. EFM Notre lecteur pense que le fait de s'affranchir de deux timbres à 2,50 F (soit 5 F au total) lui arroge le droit de faire plancher une ou deux personnes pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours... En micro-informatique, rien n'est évident, même pour nous. De plus, la plupart de nos lecteurs se tournent vers nous lorsqu'ils n'ont pas trouvé de réponse rama des fonctions d'un logiciel dans un temps, hélas (!), restreint Il nous faut donc mettre un bémol à notre article : Correcteur 101 serait décevant lorqu'il est utilisé en grande production, sur de longs documents. Que tous ceux qui souhaitent l'acquérir prennent donc acte de rexpérience de notre lecteur, professionnel du texte et grand consommateur de copies. < Je ne blablaterai pas des heures sur la qualité des articles, la conception particulièrement agréable et bien pensée... Bref, vous faites du bon boulot et, comme dirait Anne Roumanov : connnrinUeZ SVM, on vous aime bieng... PP Gilles Chertier, La Ferté Saint-Aubin, dans le Loiret. Timbrée, la rédac ? Pas content, Gérard Philippot, d'Echirolles, dans l'Isère. Car il a gaspillé deux timbres à 2,50 F !... Pour rien ? Pas d'accord. ailleurs. Nous en sommes flattés, mais "toute rigueur morale" bue, les réponses attendues ne vont en général pas de soi. De plus - et vous pouvez vous en douter - la réalisation de SVM prend tout notre temps. De là que nous ne pouvons, hélas, pas répondre à tous, même en empiètant sur l'heure du déjeuner. M. Philippot a donc raison de se plaindre. Sachez pourtant que les questions que vous nous posez sont souvent à l'origine de nos rubriques "Comment ça marche" ou "Trucs et astuces", d'un comparatif ou d'un article dans les pages "Actualités"... Allons, rien n'est jamais perdu ! Mais si, justement : les enveloppes timbrées ! Car elles nécessitent un surcroît de classement qui, en fait, ralentit notre processus rédactionnel et ne nous facilitent pas la tâche. Alors, gardez vos timbres, écrivez-nous encore plus nombreux... et évitons les comptes d'apothicaire ! Pas de ça entre nous. JANVIER 1994 SVM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 112 janvier 1994 Page 1SVM numéro 112 janvier 1994 Page 2-3SVM numéro 112 janvier 1994 Page 4-5SVM numéro 112 janvier 1994 Page 6-7SVM numéro 112 janvier 1994 Page 8-9SVM numéro 112 janvier 1994 Page 10-11SVM numéro 112 janvier 1994 Page 12-13SVM numéro 112 janvier 1994 Page 14-15SVM numéro 112 janvier 1994 Page 16-17SVM numéro 112 janvier 1994 Page 18-19SVM numéro 112 janvier 1994 Page 20-21SVM numéro 112 janvier 1994 Page 22-23SVM numéro 112 janvier 1994 Page 24-25SVM numéro 112 janvier 1994 Page 26-27SVM numéro 112 janvier 1994 Page 28-29SVM numéro 112 janvier 1994 Page 30-31SVM numéro 112 janvier 1994 Page 32-33SVM numéro 112 janvier 1994 Page 34-35SVM numéro 112 janvier 1994 Page 36-37SVM numéro 112 janvier 1994 Page 38-39SVM numéro 112 janvier 1994 Page 40-41SVM numéro 112 janvier 1994 Page 42-43SVM numéro 112 janvier 1994 Page 44-45SVM numéro 112 janvier 1994 Page 46-47SVM numéro 112 janvier 1994 Page 48-49SVM numéro 112 janvier 1994 Page 50-51SVM numéro 112 janvier 1994 Page 52-53SVM numéro 112 janvier 1994 Page 54-55SVM numéro 112 janvier 1994 Page 56-57SVM numéro 112 janvier 1994 Page 58-59SVM numéro 112 janvier 1994 Page 60-61SVM numéro 112 janvier 1994 Page 62-63SVM numéro 112 janvier 1994 Page 64-65SVM numéro 112 janvier 1994 Page 66-67SVM numéro 112 janvier 1994 Page 68-69SVM numéro 112 janvier 1994 Page 70-71SVM numéro 112 janvier 1994 Page 72-73SVM numéro 112 janvier 1994 Page 74-75SVM numéro 112 janvier 1994 Page 76-77SVM numéro 112 janvier 1994 Page 78-79SVM numéro 112 janvier 1994 Page 80-81SVM numéro 112 janvier 1994 Page 82-83SVM numéro 112 janvier 1994 Page 84-85SVM numéro 112 janvier 1994 Page 86-87SVM numéro 112 janvier 1994 Page 88-89SVM numéro 112 janvier 1994 Page 90-91SVM numéro 112 janvier 1994 Page 92-93SVM numéro 112 janvier 1994 Page 94-95SVM numéro 112 janvier 1994 Page 96-97SVM numéro 112 janvier 1994 Page 98-99SVM numéro 112 janvier 1994 Page 100-101SVM numéro 112 janvier 1994 Page 102-103SVM numéro 112 janvier 1994 Page 104-105SVM numéro 112 janvier 1994 Page 106-107SVM numéro 112 janvier 1994 Page 108-109SVM numéro 112 janvier 1994 Page 110-111SVM numéro 112 janvier 1994 Page 112-113SVM numéro 112 janvier 1994 Page 114-115SVM numéro 112 janvier 1994 Page 116-117SVM numéro 112 janvier 1994 Page 118-119SVM numéro 112 janvier 1994 Page 120-121SVM numéro 112 janvier 1994 Page 122-123SVM numéro 112 janvier 1994 Page 124-125SVM numéro 112 janvier 1994 Page 126-127SVM numéro 112 janvier 1994 Page 128-129SVM numéro 112 janvier 1994 Page 130-131SVM numéro 112 janvier 1994 Page 132-133SVM numéro 112 janvier 1994 Page 134-135SVM numéro 112 janvier 1994 Page 136-137SVM numéro 112 janvier 1994 Page 138-139SVM numéro 112 janvier 1994 Page 140-141SVM numéro 112 janvier 1994 Page 142-143SVM numéro 112 janvier 1994 Page 144-145SVM numéro 112 janvier 1994 Page 146-147SVM numéro 112 janvier 1994 Page 148-149SVM numéro 112 janvier 1994 Page 150-151SVM numéro 112 janvier 1994 Page 152-153SVM numéro 112 janvier 1994 Page 154-155SVM numéro 112 janvier 1994 Page 156-157SVM numéro 112 janvier 1994 Page 158-159SVM numéro 112 janvier 1994 Page 160-161SVM numéro 112 janvier 1994 Page 162-163SVM numéro 112 janvier 1994 Page 164-165SVM numéro 112 janvier 1994 Page 166-167SVM numéro 112 janvier 1994 Page 168-169SVM numéro 112 janvier 1994 Page 170-171SVM numéro 112 janvier 1994 Page 172-173SVM numéro 112 janvier 1994 Page 174-175SVM numéro 112 janvier 1994 Page 176-177SVM numéro 112 janvier 1994 Page 178-179SVM numéro 112 janvier 1994 Page 180-181SVM numéro 112 janvier 1994 Page 182-183SVM numéro 112 janvier 1994 Page 184-185SVM numéro 112 janvier 1994 Page 186-187SVM numéro 112 janvier 1994 Page 188-189SVM numéro 112 janvier 1994 Page 190-191SVM numéro 112 janvier 1994 Page 192-193SVM numéro 112 janvier 1994 Page 194-195SVM numéro 112 janvier 1994 Page 196-197SVM numéro 112 janvier 1994 Page 198-199SVM numéro 112 janvier 1994 Page 200-201SVM numéro 112 janvier 1994 Page 202-203SVM numéro 112 janvier 1994 Page 204-205SVM numéro 112 janvier 1994 Page 206-207SVM numéro 112 janvier 1994 Page 208-209SVM numéro 112 janvier 1994 Page 210-211SVM numéro 112 janvier 1994 Page 212-213SVM numéro 112 janvier 1994 Page 214-215SVM numéro 112 janvier 1994 Page 216-217SVM numéro 112 janvier 1994 Page 218-219SVM numéro 112 janvier 1994 Page 220-221SVM numéro 112 janvier 1994 Page 222-223SVM numéro 112 janvier 1994 Page 224-225SVM numéro 112 janvier 1994 Page 226-227SVM numéro 112 janvier 1994 Page 228-229SVM numéro 112 janvier 1994 Page 230-231SVM numéro 112 janvier 1994 Page 232-233SVM numéro 112 janvier 1994 Page 234-235SVM numéro 112 janvier 1994 Page 236-237SVM numéro 112 janvier 1994 Page 238-239SVM numéro 112 janvier 1994 Page 240-241SVM numéro 112 janvier 1994 Page 242-243SVM numéro 112 janvier 1994 Page 244-245SVM numéro 112 janvier 1994 Page 246-247SVM numéro 112 janvier 1994 Page 248-249SVM numéro 112 janvier 1994 Page 250-251SVM numéro 112 janvier 1994 Page 252-253SVM numéro 112 janvier 1994 Page 254-255SVM numéro 112 janvier 1994 Page 256-257SVM numéro 112 janvier 1994 Page 258-259SVM numéro 112 janvier 1994 Page 260-261SVM numéro 112 janvier 1994 Page 262-263SVM numéro 112 janvier 1994 Page 264-265SVM numéro 112 janvier 1994 Page 266-267SVM numéro 112 janvier 1994 Page 268-269SVM numéro 112 janvier 1994 Page 270-271SVM numéro 112 janvier 1994 Page 272-273SVM numéro 112 janvier 1994 Page 274-275SVM numéro 112 janvier 1994 Page 276