SVM n°112 janvier 1994
SVM n°112 janvier 1994
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°112 de janvier 1994

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 276

  • Taille du fichier PDF : 277 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... les 100 produits de l'année.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 176 - 177  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
176 177
SVM 01/94 - cercler rP 63, dans connexion port parallèle pour connecter le Para d2 directement à tout PC (le câble est fourni) sans carte contrôleur sans ouvrir la machine quelque soit le bus du PC. port imprimante pour connecter une imprimante. Si tous les connecteurs parallèles du PC sont occupés, le Para d2 restitue ici le port parallèle. bus SCSI pour connecter le Para d2 sur Macintosh, ou pour chaîner sur PC un second périphérique SCSI. Le SyQuest 105 Mo Para d2 s'installe en cinq minutes sur le port parallèle de tout PC. Il se transporte rapidement d'un PC à un autre, ou même vers un Macintosh. Lecteur SyQuest 105 Para d2 Par son nouveau format 3"1/2, le lecteur SyQuest 105 Mo est plus rapide et plus fiable. Les performances de la nouvelle interface parallèle intégrée sont aujourd'hui similaires à une carte SCSI 8 bits. Les applications sont diverses : transfert de fichiers, archivage, sauvegarde, adjonction de mémoire monoposte. électronican électronique d2 SA - parc du moulin 11 à 39 rue du saule trapu 91882 MASSY cedex tél : 33 (1) 69 53 07 22 fax : 33(1) 69 53 07 24 Les produits de la gamme Para d2 sont disponibles auprès de 800 distributeurs dont : CMG Direct (1) 69 82 82 48 ECS Boutique Expo (1) 64 76 66 00 ISTA Direct (1) 69 07 13 00
Mémoire Bios Le Bios (Basic Input Output System ou système élémentaire d'entréessorties) réunit les programmes nécessaires aux tests des différents éléments de l'ordinateur, au démarrage du disque dur et au chargement du système d'exploitation. Son contenu est stocké sur un composant de mémoire morte placé sur la carte mère, composant qui est activé en premier lors de la mise sous tension du PC. Le Bios contient les fonctions permettant aux logiciels de piloter les périphériques Ile disque dur, les lecteurs de disquettes, la carte graphique, les ports série et parallèle, etc.). Ainsi, en jouant le rôle d'interface normalisée entre un logiciel et les différents circuits du PC, le Bios est le composant clé de la compatibilité. Le programmeur n'a pas à se soucier du modèle du disque dur pour y lire ou y écrire des informations. Par contre, lors de l'installation de périphériques, tel un disque dur, il doit signaler leur présence et leurs spécifications au Bios par le biais du setup Ile programme de configuration contenant les caractéristiques des éléments matériels du PCI. Ces paramètres sont stockés dans un composant réinscriptible, qui se présente de plus en plus souvent sous forme de mémoire flash afin de faciliter la mise à jour du Bios. On notera toutefois que les cartes graphiques VGA et SVGA ne sont pas gérées directement par le Bios. Celui-ci reste, en effet, limité aux fonctions graphiques des normes d'affichage antérieures. C'est pour cette raison que les cartes graphiques contiennent désormais un Bios vidéo. Certains contrôleurs de disque dur ont leur propre Bios, par exemple SCSI. EiE LE COMPO- MICRO-DICO SANT QUI ABRITE LE BIOS PORTE TOU- JOURS LA MARQUE DE SON CONSTRUCTEUR (ICI, AMI). LES DIFFÉRENTS SUPPORTS DU BIOS, , IDIER SYLVAIN Bios vidéo : placé sur la carte graphique, il joue le même rôle que le Bios ordinaire, mais son activité est limitée aux opérations d'affichage. Il contient ainsi de nombreuses fonctions, tels l'affichage d'un caractère, le tracé de formes géométriques ou la gestion des couleurs. Mémoire flash : elle fonctionne comme la mémoire vive, sauf qu'elle conserve ses données même lorsqu'elle n'est plus sous tension. A terme, elle pourrait remplacer les disques durs en raison de son temps d'accès très inférieur. Système d'exploitation : logiciel chargé en mémoire au démarrage. Il joue le rôle d'interface entre les applications chargées en mémoire et les composants de l'ordinateur : Bios, processeur, mémoire vive, etc. Sur certains ordinateurs, le système d'exploitation est gravé dans une mémoire morte. D'où un gain de place en mémoire vive, mais une complexité accrue de la mise à jour du système. Support ROM EPROM EEPROM Flash Définition Mémoire à lecture seule Mémoire morte effaçable Mémoire morte effaçable Mémoire à lecture et programmable électriquement et programmable et écriture rapide Effacement Non En une fois, par une lampe à ultraviolets En une fois, électriquement Oui, sélectivement Modifications Non Par le constructeur Par le constructeur Par un logiciel (sur disquette) JANVIER 1994 SVM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 112 janvier 1994 Page 1SVM numéro 112 janvier 1994 Page 2-3SVM numéro 112 janvier 1994 Page 4-5SVM numéro 112 janvier 1994 Page 6-7SVM numéro 112 janvier 1994 Page 8-9SVM numéro 112 janvier 1994 Page 10-11SVM numéro 112 janvier 1994 Page 12-13SVM numéro 112 janvier 1994 Page 14-15SVM numéro 112 janvier 1994 Page 16-17SVM numéro 112 janvier 1994 Page 18-19SVM numéro 112 janvier 1994 Page 20-21SVM numéro 112 janvier 1994 Page 22-23SVM numéro 112 janvier 1994 Page 24-25SVM numéro 112 janvier 1994 Page 26-27SVM numéro 112 janvier 1994 Page 28-29SVM numéro 112 janvier 1994 Page 30-31SVM numéro 112 janvier 1994 Page 32-33SVM numéro 112 janvier 1994 Page 34-35SVM numéro 112 janvier 1994 Page 36-37SVM numéro 112 janvier 1994 Page 38-39SVM numéro 112 janvier 1994 Page 40-41SVM numéro 112 janvier 1994 Page 42-43SVM numéro 112 janvier 1994 Page 44-45SVM numéro 112 janvier 1994 Page 46-47SVM numéro 112 janvier 1994 Page 48-49SVM numéro 112 janvier 1994 Page 50-51SVM numéro 112 janvier 1994 Page 52-53SVM numéro 112 janvier 1994 Page 54-55SVM numéro 112 janvier 1994 Page 56-57SVM numéro 112 janvier 1994 Page 58-59SVM numéro 112 janvier 1994 Page 60-61SVM numéro 112 janvier 1994 Page 62-63SVM numéro 112 janvier 1994 Page 64-65SVM numéro 112 janvier 1994 Page 66-67SVM numéro 112 janvier 1994 Page 68-69SVM numéro 112 janvier 1994 Page 70-71SVM numéro 112 janvier 1994 Page 72-73SVM numéro 112 janvier 1994 Page 74-75SVM numéro 112 janvier 1994 Page 76-77SVM numéro 112 janvier 1994 Page 78-79SVM numéro 112 janvier 1994 Page 80-81SVM numéro 112 janvier 1994 Page 82-83SVM numéro 112 janvier 1994 Page 84-85SVM numéro 112 janvier 1994 Page 86-87SVM numéro 112 janvier 1994 Page 88-89SVM numéro 112 janvier 1994 Page 90-91SVM numéro 112 janvier 1994 Page 92-93SVM numéro 112 janvier 1994 Page 94-95SVM numéro 112 janvier 1994 Page 96-97SVM numéro 112 janvier 1994 Page 98-99SVM numéro 112 janvier 1994 Page 100-101SVM numéro 112 janvier 1994 Page 102-103SVM numéro 112 janvier 1994 Page 104-105SVM numéro 112 janvier 1994 Page 106-107SVM numéro 112 janvier 1994 Page 108-109SVM numéro 112 janvier 1994 Page 110-111SVM numéro 112 janvier 1994 Page 112-113SVM numéro 112 janvier 1994 Page 114-115SVM numéro 112 janvier 1994 Page 116-117SVM numéro 112 janvier 1994 Page 118-119SVM numéro 112 janvier 1994 Page 120-121SVM numéro 112 janvier 1994 Page 122-123SVM numéro 112 janvier 1994 Page 124-125SVM numéro 112 janvier 1994 Page 126-127SVM numéro 112 janvier 1994 Page 128-129SVM numéro 112 janvier 1994 Page 130-131SVM numéro 112 janvier 1994 Page 132-133SVM numéro 112 janvier 1994 Page 134-135SVM numéro 112 janvier 1994 Page 136-137SVM numéro 112 janvier 1994 Page 138-139SVM numéro 112 janvier 1994 Page 140-141SVM numéro 112 janvier 1994 Page 142-143SVM numéro 112 janvier 1994 Page 144-145SVM numéro 112 janvier 1994 Page 146-147SVM numéro 112 janvier 1994 Page 148-149SVM numéro 112 janvier 1994 Page 150-151SVM numéro 112 janvier 1994 Page 152-153SVM numéro 112 janvier 1994 Page 154-155SVM numéro 112 janvier 1994 Page 156-157SVM numéro 112 janvier 1994 Page 158-159SVM numéro 112 janvier 1994 Page 160-161SVM numéro 112 janvier 1994 Page 162-163SVM numéro 112 janvier 1994 Page 164-165SVM numéro 112 janvier 1994 Page 166-167SVM numéro 112 janvier 1994 Page 168-169SVM numéro 112 janvier 1994 Page 170-171SVM numéro 112 janvier 1994 Page 172-173SVM numéro 112 janvier 1994 Page 174-175SVM numéro 112 janvier 1994 Page 176-177SVM numéro 112 janvier 1994 Page 178-179SVM numéro 112 janvier 1994 Page 180-181SVM numéro 112 janvier 1994 Page 182-183SVM numéro 112 janvier 1994 Page 184-185SVM numéro 112 janvier 1994 Page 186-187SVM numéro 112 janvier 1994 Page 188-189SVM numéro 112 janvier 1994 Page 190-191SVM numéro 112 janvier 1994 Page 192-193SVM numéro 112 janvier 1994 Page 194-195SVM numéro 112 janvier 1994 Page 196-197SVM numéro 112 janvier 1994 Page 198-199SVM numéro 112 janvier 1994 Page 200-201SVM numéro 112 janvier 1994 Page 202-203SVM numéro 112 janvier 1994 Page 204-205SVM numéro 112 janvier 1994 Page 206-207SVM numéro 112 janvier 1994 Page 208-209SVM numéro 112 janvier 1994 Page 210-211SVM numéro 112 janvier 1994 Page 212-213SVM numéro 112 janvier 1994 Page 214-215SVM numéro 112 janvier 1994 Page 216-217SVM numéro 112 janvier 1994 Page 218-219SVM numéro 112 janvier 1994 Page 220-221SVM numéro 112 janvier 1994 Page 222-223SVM numéro 112 janvier 1994 Page 224-225SVM numéro 112 janvier 1994 Page 226-227SVM numéro 112 janvier 1994 Page 228-229SVM numéro 112 janvier 1994 Page 230-231SVM numéro 112 janvier 1994 Page 232-233SVM numéro 112 janvier 1994 Page 234-235SVM numéro 112 janvier 1994 Page 236-237SVM numéro 112 janvier 1994 Page 238-239SVM numéro 112 janvier 1994 Page 240-241SVM numéro 112 janvier 1994 Page 242-243SVM numéro 112 janvier 1994 Page 244-245SVM numéro 112 janvier 1994 Page 246-247SVM numéro 112 janvier 1994 Page 248-249SVM numéro 112 janvier 1994 Page 250-251SVM numéro 112 janvier 1994 Page 252-253SVM numéro 112 janvier 1994 Page 254-255SVM numéro 112 janvier 1994 Page 256-257SVM numéro 112 janvier 1994 Page 258-259SVM numéro 112 janvier 1994 Page 260-261SVM numéro 112 janvier 1994 Page 262-263SVM numéro 112 janvier 1994 Page 264-265SVM numéro 112 janvier 1994 Page 266-267SVM numéro 112 janvier 1994 Page 268-269SVM numéro 112 janvier 1994 Page 270-271SVM numéro 112 janvier 1994 Page 272-273SVM numéro 112 janvier 1994 Page 274-275SVM numéro 112 janvier 1994 Page 276