SVM n°112 janvier 1994
SVM n°112 janvier 1994
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°112 de janvier 1994

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 276

  • Taille du fichier PDF : 277 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... les 100 produits de l'année.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 156 - 157  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
156 157
Bons réflexes PAR FRANÇOIS DUPIN ET JEAN-LOUP RENAULT Imprimez sans retard es traitements de texte pour LWindows font la part belle à la présentation car leurs multiples polices de caractères favorisent les expériences décoratives. Revers de la médaille : l'impression du document se révèle parfois très lente. En effet, Windows est obligé de communiquer, en un langage compréhensible par l'imprimante, les pages que vous avez élaborées avec tant de soin. Cette communication est compliquée du fait que Windows propose trois types de polices indifférenciables de prime abord : les polices écran, les polices d'imprimante et les polices True Type. Ce n'est qu'au moment d'imprimer que leurs effets se font sentir, notamment en termes de vitesse. Si votre application Windows n'indique pas le type des polices dont vous disposez, lancez Write et ouvrez le menu Caractères. Les polices de l'imprimante y sont symbolisées par une icône spécifique et les True Type par la lettre T doublée. Celles qui restent, sans signe distinctif, sont les polices écran. Ainsi, de retour dans votre application, vous pourrez choisir en connaissance de cause. Mais il reste à savoir comment faire son choix ! Voici une règle simple à retenir : quel que soit le modèle, les polices CD SVM JANVIER 1994 Eolice : unes Roman. Script a. 1 Smbol Times MarrallEMMI ÉVITEZ À WINDOWS UN DÉTOUR INUTILE : CHOISISSEZ D'EMBLÉE UNE POLICE D'IMPRIMANTE. Exemple de l'imprimante sont toujours les plus rapides. Les polices écran sont à éviter puisque si Windows Polices Style de police : T aille : Normal 10 OK Nommai Annuler Italique 11 Gras 12 Gras Italique 14 16 AaBbYyZz Ceci est une police d'imprimante. La police Windows la plus proche sera utilisée pour l'affichage. Pourquoi dispose-t-on de trois types de polices de caractères ? Tout simplement parce que Windows ne se borne pas à afficher un texte à l'écran, il sait également l'imprimer. Dans ce cas, les polices d'écran sont à écarter, car elles sont principalement réservées à l'affichage. Avec les polices de l'imprimante, en revanche, il suffit à Windows d'envoyer au périphérique le code d'un caractère — plutôt que son "dessin" — pour qu'il s'inscrive sur le papier instantanément. Les polices vectorielles True Type, elles, servent autant à l'affichage qu'à l'impression. "Vectoriel" signifie que chaque caractère est défini par des vecteurs, et peut ainsi, avec une seule définition, être dessiné dans toutes les tailles. Les polices True Type sont généralement inconnues de l'imprimante. S'il s'agit d'une matricielle (mo- en rencontre une dans un texte, il va lui substituer la police imprimante la plus proche : autant lui Trois types de polices épargner ce détour inutile en choisissant d'emblée une police de l'imprimante ! Les polices True Type, elles, sont lentes à l'impression, mais elles ont l'immense avantage d'offrir une grande variété de tailles — ce qui n'est pas le cas des polices de l'imprimante, souvent limitées à une ou deux tailles. Elles présentent un grand intérêt pour obtenir une présentation impeccable. Mais si l'esthétique est secondaire, notamment lorsque les tirages sont destinés aux corrections du texte, appliquer une police imprimante à tout le document peut économiser jusqu'à un tiers du temps d'impression. A vous de choisir... dèle à aiguilles ou à jet d'encre), elle est traitée par Windows comme un périphérique graphique. Un convertisseur intégré, le "rasterizer", convertit la police True Type en un dessin point par point. Chaque ligne de texte est alors imprimée l'une après l'autre en mode graphique. Cette pratique, qui oblige à repérer tous les points imprimés de la page, est extrêmement gourmande en temps. Avec les imprimantes à laser, la différence est moins perceptible. S'il s'agit d'un modèle Postscript, Windows convertit les polices True Type en vectorielles Postscript. Une fois téléchargées dans la mémoire de l'imprimante, elles fonctionnement ensuitede la même manière qu'une police de l'imprimante. Sans entrer dans les détails, notons que le processus est à peu près semblable pour une compatible HP.
Evitez le titre en bas de pageien n'est plus rageant que.itde voir, sur le document tout juste d'imprimé, un titre placé en bas de page et, sur la page suivante, le paragraphe correspondant ! Le mal n'est pas bien grand, pensez-vous : j'ajoute une ligne vierge ou un saut de page devant le titre récalcitrant et, en imprimant une seconde fois, tout rentre dans l'ordre... Mais ces solutions sont peu satisfaisantes pour l'esprit et, surtout, elles ne règlent le problème que ponctuellement. Il est pourtant facile de le résoudre une bonne fois pour toutes. Le processus dépend du traitement de texte, mais le principe reste le même. Il s'agit de rendre un (ou plusieurs) para- graphe solidaire de celui (ou ceux) qui le suit ou, plus rarement, qui le précède. Ces liaisons s'effectuent directement — comme dans Wordperfect où un paragraphe quelconque peut être lié au suivant : après avoir sélectionné les paragraphes à relier, ouvrez le menu Format, puis Page et Protection de bloc. Elles peuvent également être faites via la feuille de style, comme dans Ami Pro où tous les paragraphes composés dans un style donné seront liés aux précédents ou aux suivants : activez le menu Style, cliquez sur Modifier Style, cochez Modifier saut, et cochez l'une des cases Ne pas séparer du paragraphe suivant (ou précédent). Word, de son sus Microsoft Word - LIGPARA.DOC fichier LOIS. Affiche Intère Formel Outils Tableau Ebran 2 1111E-31-11EILlElIKAIMUnronneitzerinFIR rul:n =immun Mn nein Iwo Doon çono rouer eeavp. 108P e Xap TalEULtoe zoo. done Seo moxTre ot, deo eddoruso le.earo. Ta xouTeop decteraw-rXda Ir Xarv.tiedeuP de +pote oeertoevro çouo froncoet Taon toryrte ohne Irae toomp deo xerero w drosTTtroro 8r À* xouTaup 8e T000doevece Modo. "ooso oel Qleder 8r X* xouTrt Coche le Ca s1.cevoiXtxrt CS (DOVITI.OVa CUISŒVIEE0 0000ydt n Te ore,o,IT, *PP.& golf nome AoÉ cretTr Pauma D ni.. OPmaraphe. whdakes Olignes saliennesrlitualuotation d.. han., O Supoouser Pour*. DO,CI.F1 COMME DES WAGONS ACCROCHÉS A LEUR LOCOMOTIVE... côté, propose généreusement les deux procédures : activez Paragraphe dans le menu Format (pour une liaison ponctuelle) ou, Les couleurs en gris y es écrans monochromes deià viennent rares (sauf sur les ordinateurs portables). Mais ce n'est pas encore le cas des imprimantes. Avec un modèle à laser Bleu Cyan Vert Magenta Rouge Jaune Bleu foncé Cyan foncé Vert foncé Ma enta foncé ou matriciel, les couleurs proposées sous Windows sont remplacées à l'impression par des tramages. D'où de très jolis niveaux de gris, mais qui n'ont rien à voir digezinummain Roi. Jaune foncé Gris foncé'-ell111111111M111 1111111111111 1111 MIC0101111.0.19 ». AVEC UN TRAITEMENT DE TEXTE (ICI, WORD 2), RÉALISEZ UN TABLEAU RECENSANT TOUTES LES COULEURS QUI S'AFFICHENT À L'ECRAN (A DROITE) ET LES NIVEAU DE GRIS CORRESPONDANT OBTENUS À L'IMPRESSION (À GAUCHE). E. le MIR Noir Bleu Cyan Vert. Magenta Rouge Jeune Bleu foncé Cyan foncé Vert foncé Magenta foncé Rouge foncé Jaune foncé Gris foncé Grusclasr avec les couleurs originales. Si le jaune clair se traduit par le gris le plus clair, allez faire la différence entre le magenta et le gris foncé ! Dans ces conditions, injecter. des couleurs dans les textes ou les dessins est un exercice aux résultats aléatoires. Un tableau imprimé permet d'éviter les plus Meer 1MMAIMMIIMMI11111 IMIMMTlea, MW'eeitooer de Ta If ele 8coxor Oct ke orxraryTe 110+ Ove Tro avyTro e oove apporte ; redoive Our domo Saura yTtooro o oo deo ; Theme XCIAeCel7C, Ta oono de'Pote oedezetoopro. çouo gogo 8e T. xouTevo du Tocemarre0Verr. 2 - Le paragraphe chutsi est maintenant lié au suivant. S'il était situé en han de page. H pas, serait automatiquement en haut de la page qui suit. Xr oexeceerTe ee ordo o douro'Atome dans le même menu, choisissez Format, puis Style et Paragraphe (pour une liaison généralisée à un style de paragraphe). grosses bourdes. Il est facile de le réaliser avec un logiciel de dessin, un tableur ou encore un traitement de texte — comme ici Word 2 pour Windows. Une fois imprimé, il suffira de s'y référer pour intégrer des couleurs dans des documents sans risquer de les rendre illisibles. JANVIER 1994 SVM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 112 janvier 1994 Page 1SVM numéro 112 janvier 1994 Page 2-3SVM numéro 112 janvier 1994 Page 4-5SVM numéro 112 janvier 1994 Page 6-7SVM numéro 112 janvier 1994 Page 8-9SVM numéro 112 janvier 1994 Page 10-11SVM numéro 112 janvier 1994 Page 12-13SVM numéro 112 janvier 1994 Page 14-15SVM numéro 112 janvier 1994 Page 16-17SVM numéro 112 janvier 1994 Page 18-19SVM numéro 112 janvier 1994 Page 20-21SVM numéro 112 janvier 1994 Page 22-23SVM numéro 112 janvier 1994 Page 24-25SVM numéro 112 janvier 1994 Page 26-27SVM numéro 112 janvier 1994 Page 28-29SVM numéro 112 janvier 1994 Page 30-31SVM numéro 112 janvier 1994 Page 32-33SVM numéro 112 janvier 1994 Page 34-35SVM numéro 112 janvier 1994 Page 36-37SVM numéro 112 janvier 1994 Page 38-39SVM numéro 112 janvier 1994 Page 40-41SVM numéro 112 janvier 1994 Page 42-43SVM numéro 112 janvier 1994 Page 44-45SVM numéro 112 janvier 1994 Page 46-47SVM numéro 112 janvier 1994 Page 48-49SVM numéro 112 janvier 1994 Page 50-51SVM numéro 112 janvier 1994 Page 52-53SVM numéro 112 janvier 1994 Page 54-55SVM numéro 112 janvier 1994 Page 56-57SVM numéro 112 janvier 1994 Page 58-59SVM numéro 112 janvier 1994 Page 60-61SVM numéro 112 janvier 1994 Page 62-63SVM numéro 112 janvier 1994 Page 64-65SVM numéro 112 janvier 1994 Page 66-67SVM numéro 112 janvier 1994 Page 68-69SVM numéro 112 janvier 1994 Page 70-71SVM numéro 112 janvier 1994 Page 72-73SVM numéro 112 janvier 1994 Page 74-75SVM numéro 112 janvier 1994 Page 76-77SVM numéro 112 janvier 1994 Page 78-79SVM numéro 112 janvier 1994 Page 80-81SVM numéro 112 janvier 1994 Page 82-83SVM numéro 112 janvier 1994 Page 84-85SVM numéro 112 janvier 1994 Page 86-87SVM numéro 112 janvier 1994 Page 88-89SVM numéro 112 janvier 1994 Page 90-91SVM numéro 112 janvier 1994 Page 92-93SVM numéro 112 janvier 1994 Page 94-95SVM numéro 112 janvier 1994 Page 96-97SVM numéro 112 janvier 1994 Page 98-99SVM numéro 112 janvier 1994 Page 100-101SVM numéro 112 janvier 1994 Page 102-103SVM numéro 112 janvier 1994 Page 104-105SVM numéro 112 janvier 1994 Page 106-107SVM numéro 112 janvier 1994 Page 108-109SVM numéro 112 janvier 1994 Page 110-111SVM numéro 112 janvier 1994 Page 112-113SVM numéro 112 janvier 1994 Page 114-115SVM numéro 112 janvier 1994 Page 116-117SVM numéro 112 janvier 1994 Page 118-119SVM numéro 112 janvier 1994 Page 120-121SVM numéro 112 janvier 1994 Page 122-123SVM numéro 112 janvier 1994 Page 124-125SVM numéro 112 janvier 1994 Page 126-127SVM numéro 112 janvier 1994 Page 128-129SVM numéro 112 janvier 1994 Page 130-131SVM numéro 112 janvier 1994 Page 132-133SVM numéro 112 janvier 1994 Page 134-135SVM numéro 112 janvier 1994 Page 136-137SVM numéro 112 janvier 1994 Page 138-139SVM numéro 112 janvier 1994 Page 140-141SVM numéro 112 janvier 1994 Page 142-143SVM numéro 112 janvier 1994 Page 144-145SVM numéro 112 janvier 1994 Page 146-147SVM numéro 112 janvier 1994 Page 148-149SVM numéro 112 janvier 1994 Page 150-151SVM numéro 112 janvier 1994 Page 152-153SVM numéro 112 janvier 1994 Page 154-155SVM numéro 112 janvier 1994 Page 156-157SVM numéro 112 janvier 1994 Page 158-159SVM numéro 112 janvier 1994 Page 160-161SVM numéro 112 janvier 1994 Page 162-163SVM numéro 112 janvier 1994 Page 164-165SVM numéro 112 janvier 1994 Page 166-167SVM numéro 112 janvier 1994 Page 168-169SVM numéro 112 janvier 1994 Page 170-171SVM numéro 112 janvier 1994 Page 172-173SVM numéro 112 janvier 1994 Page 174-175SVM numéro 112 janvier 1994 Page 176-177SVM numéro 112 janvier 1994 Page 178-179SVM numéro 112 janvier 1994 Page 180-181SVM numéro 112 janvier 1994 Page 182-183SVM numéro 112 janvier 1994 Page 184-185SVM numéro 112 janvier 1994 Page 186-187SVM numéro 112 janvier 1994 Page 188-189SVM numéro 112 janvier 1994 Page 190-191SVM numéro 112 janvier 1994 Page 192-193SVM numéro 112 janvier 1994 Page 194-195SVM numéro 112 janvier 1994 Page 196-197SVM numéro 112 janvier 1994 Page 198-199SVM numéro 112 janvier 1994 Page 200-201SVM numéro 112 janvier 1994 Page 202-203SVM numéro 112 janvier 1994 Page 204-205SVM numéro 112 janvier 1994 Page 206-207SVM numéro 112 janvier 1994 Page 208-209SVM numéro 112 janvier 1994 Page 210-211SVM numéro 112 janvier 1994 Page 212-213SVM numéro 112 janvier 1994 Page 214-215SVM numéro 112 janvier 1994 Page 216-217SVM numéro 112 janvier 1994 Page 218-219SVM numéro 112 janvier 1994 Page 220-221SVM numéro 112 janvier 1994 Page 222-223SVM numéro 112 janvier 1994 Page 224-225SVM numéro 112 janvier 1994 Page 226-227SVM numéro 112 janvier 1994 Page 228-229SVM numéro 112 janvier 1994 Page 230-231SVM numéro 112 janvier 1994 Page 232-233SVM numéro 112 janvier 1994 Page 234-235SVM numéro 112 janvier 1994 Page 236-237SVM numéro 112 janvier 1994 Page 238-239SVM numéro 112 janvier 1994 Page 240-241SVM numéro 112 janvier 1994 Page 242-243SVM numéro 112 janvier 1994 Page 244-245SVM numéro 112 janvier 1994 Page 246-247SVM numéro 112 janvier 1994 Page 248-249SVM numéro 112 janvier 1994 Page 250-251SVM numéro 112 janvier 1994 Page 252-253SVM numéro 112 janvier 1994 Page 254-255SVM numéro 112 janvier 1994 Page 256-257SVM numéro 112 janvier 1994 Page 258-259SVM numéro 112 janvier 1994 Page 260-261SVM numéro 112 janvier 1994 Page 262-263SVM numéro 112 janvier 1994 Page 264-265SVM numéro 112 janvier 1994 Page 266-267SVM numéro 112 janvier 1994 Page 268-269SVM numéro 112 janvier 1994 Page 270-271SVM numéro 112 janvier 1994 Page 272-273SVM numéro 112 janvier 1994 Page 274-275SVM numéro 112 janvier 1994 Page 276