Negresco n°6 2017
Negresco n°6 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de 2017

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (295 x 400) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 7 Mo

  • Dans ce numéro : nanas...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
1 2 Nous sommes dans les années cinquante. Antti Lovag crée la maison Bulle, César ses premières compressions et Cocteau imprègne la villa Santo Sospir… Des personnages qui ont porté la modernité au cœur de la Côte d’Azur. Une histoire d’hommes ? Pas seulement. Dans cette effervescence intellectuelle, les femmes aussi étaient là. Sagan à Saint-Tropez. Signoret à Saint-Paul-de-Vence. Des personnalités engagées et au caractère bien trempé. À l’instar de Jeanne Augier, qui marquera à sa manière la Riviera. Tout commence en 1957 sur la Promenade des Anglais. Madame Augier, avec son mari Paul, est la nouvelle propriétaire du Negresco. Sous son impulsion, le palace endormi entame une nouvelle vie. « Par amour du beau, et par patriotisme, j’ai voulu ici sublimer l’hôtellerie française », expliquera plus tard la maîtresse des lieux. Et pour y arriver, elle prend les choses en main. Un fait rare – si ce n’est unique – pour l’époque, dans le métier de l‘hôtellerie. Pour rénover l’hôtel, elle engage sa propre équipe d’ouvriers artisans. Leur objectif ? La perfection. Derrière cette anecdote se forge un destin. Celui d’une grande dame qui a toujours su rompre avec les standards de son époque. Être là où on ne l’attendait pas en s’affranchissant des carcans que la « condition féminine » de son temps voulait lui imposer. Une liberté de ton et un esprit frondeur, qui se retrouvera dans cette volonté de faire du Negresco – au-delà d’un lieu d’hébergement – une maison dédiée à la création artistique en transformant l’établissement en musée vivant. D’ailleurs, la Nana callipyge de Niki de Saint Phalle, pièce phare de la collection du Negresco, exprime parfaitement ce double symbole  : la passion pour l’art et l’affirmation puissante d’un féminin sacré. En tant que chef d’entreprise, elle défendra le droit des femmes à occuper des hautes fonctions dans le secteur de l’hôtellerie. En 1997, elle fera de Nicole Spitz la première directrice générale de Palace et soutiendra la candidature de Marie-Christiane Grün au poste de chef concierge Clefs d’Or. Un poste qu’elle occupe aujourd’hui, ce qui est – là encore – une première en France. J E A N N E A U G I E R -
JEANNE AUGIER, ICI EN COMPAGNIE DE SALVADOR DALÍ, A FAI T DU NEGRESCO UNE MAISON DÉDIÉE À LA CRÉATION ARTISTIQUE. JEANNE AUGIER, SEEN HERE WITH SALVADOR DALÍ, HAS MADE THE NEGRESCO A BYWORD FOR ARTISTIC CREATIVITY. D.R. N A N A S 1 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :