Métro Montréal n°2021-05-04 mardi
Métro Montréal n°2021-05-04 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-05-04 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 10 Mo

  • Dans ce numéro : évacuation ordonnée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Facebook Twitter Linkedin Instagram stm.info CET HIVER, DANS LES ESPACES PUBLICS DU MÉTRO L’Équipe métro d’intervention et de concertation (ÉMIC) dresse un bilan positif de son travail PLUS DE 200 INTERVENTIONS D’ACCOMPAGNEMENTS DE PATROUILLEURS ONT PERMIS D’OFFRIR DES SOLUTIONS DURABLES AUX PERSONNES EN SITUATION D’ITINÉRANCE. Composée d’un agent du SPVM, d’un inspecteur de la STM et d’un intervenant de la Société de développement social (SDS), l’Équipe métro d’intervention et de concertation (ÉMIC) apporte une réponse à un besoin concret dans le réseau du métro. Cette équipe agit en complémentarité des équipes multidisciplinaires déjà en place. En opération depuis le 1er novembre dernier, ces brigades ont notamment effectué quelque 110 interventions en appui aux inspecteurs et aux policiers afin de faciliter la résolution de problématiques liées à l’itinérance et à la santé mentale. Forte de son succès, les trois organisations ont Depuis le 1er décembre 2020, la Mission Old Brewery a effectué près de 17 000 transports sécuritaires, soit environ 12 000 déplacements avec le Solidaribus (photo) et 5 000 avec un minibus. Le service de navette, qui se poursuivra encore quelques semaines, a transporté des femmes et des hommes sans-abri à travers la ville vers et depuis plusieurs organisations, des refuges d’urgence temporaires et des stations de métro. convenu de maintenir les activités de l’ÉMIC. ASSURER LA SÉCURITÉ DES CLIENTS DU MÉTRO Rappelons que cette initiative a pour but d’assurer votre sécurité Refonte du réseau bus Saint-Laurent et Ahuntsic-Cartierville dans le métro et de contribuer au maintien du sentiment de sécurité. Le mandat de la patrouille mixte ÉMIC est de réaliser un travail de proximité pour rejoindre les personnes en situation d’itinérance qui se sont retrouvées dans l’espace public sans ressources. Un de ses buts est de les diriger vers des services appropriés en fonction de leurs besoins. PLUS DE 3000 HEURES Avec la SDS, nous avons convenu d’assurer une présence accrue d’intervenants psychosociaux/sociales dans le métro en coordonnant le travail de quatre intervenants de jour en semaine avec un ajout de deux intervenants par rapport à l’offre de service habituelle. Certains intervenants travaillent en duo et d’autres sont jumelés avec un duo d’inspecteurs de la STM. Une deuxième brigade de soir (14 h 30 à 22 h 30) du lundi au vendredi est composée d’un intervenant de la SDS et de deux inspecteurs de la STM. En service entre le 1er octobre et le 30 avril, ces brigades ont consacré quelque 3150 heures durant le plan hivernal 2020-2021. 13 mai 2021 info VERS L’ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT ADAPTÉ Un premier véhicule 100% électrique LE PREMIER MINIBUS ÉLEC- TRIQUE DU TRANSPORT ADAPTÉ A FAIT SON ENTRÉE AU CENTRE DE TRANSPORT DE CE SERVICE LA SEMAINE DERNIÈRE. Restez branchés, nous vous en dirons plus bientôt sur les prochaines étapes qui mèneront à sa mise en service. Consultation publique virtuelle Inscrivez-vous  : stm.info/refonte
journalmetro.com Mardi 4 mai 2021 ACTUALITE Le campement Steinberg vidé de ses occupants Itinérance. Les occupants du campement érigé dans le boisé Steinberg, dans Mercier-Hochelaga- Maisonneuve, ont été sommés il y a quelques jours par le ministère des Transports du Québec (MTQ) de quitter les lieux. Hier, les occupants sont partis sans heurts et les autorités ont fermé les lieux. Le campement est maintenant vide. JASON PARÉ jpare@metromedia.ca La police a pris possession des lieux et des équipes de nettoyage de la ville se sont affairées à vider le camp. Des itinérants sont restés aux abords du boisé en espérant pouvoir récupérer des effets personnels. Certains sans-abri du campement Hochelaga avaient déjà déplacé leurs tentes sur un terrain privé quelques mètres plus au nord sur le boulevard Assomption. Hier midi, Le campement Steinberg a été vidé hier./JOSIE DESMARAIS/MÉTRO les policiers ont bloqué l’accès à ce nouveau site et les tentes s’y trouvant ont été démantelées progressivement. Le point de presse de la conseillère responsable de l’itinérance au sein de l’administration Plante, Nathalie Goulet, a été perturbé par un homme se présentant comme un travailleur de rue. M me Goulet a déclaré qu’on ne peut tolérer des campements organisés sur le territoire de Montréal. Elle affirme du même coup que tous les occupants déplacés Baisse des emplois moins bien rémunérés au Québec En 2020, le Québec a perdu 275 000 emplois rémunérés moins de 20 $ l’heure, selon l’Institut de la statistique du Québec. Parallèlement à cette baisse, les emplois rémunérés 30 $ l’heure ou plus ont connu une hausse de 105 000, ajoute l’ISQ dans un rapport dévoilé hier. MÉTRO Pour tous vos besoins publicitaires, contactez-nous ! 438 989-6325 ydaigneault@metromedia.ca Yvon Daigneault Chef d’équipe aujourd’hui auront une place en hébergement pour la nuit. L’administration Plante critiquée Karine Boivin-Roy, conseillère de ville du district Louis-Riel et candidate à la mairie de l’arrondissement MHM pour Ensemble Montréal, ne prétend pas que son parti à toutes les solutions, mais critique le manque de volonté de la Ville de Montréal, soulignant l’absence de Valérie Plante sur le terrain depuis deux ans. Annie Venne Directrice de compte Malgré la hausse des coûts locatifs, « il y a de l’hébergement pour tous », a déclaré la ministre Chantal Rouleau, en entrevue à Métro. Selon Michel Monette, directeur de Care Montréal, présent au campement Steinberg, certains occupants ont quitté les lieux plus tôt, ne souhaitant pas participer « aux opérations » actuelles, mais ils pourraient revenir par la suite. S’il l’objectif est avant tout d’appuyer les « campeurs », M. Monette déclare que Care Montréal est farouchement opposé au démantèlement. Les occupants du campement Steinberg, n’avaient « pas le droit d’occuper un terrain public », s’est justifié hier le gouvernement québécois, qui possède le lot. La ministre Rouleau a plaidé qu’il y avait « des risques d’explosion » sur le site, à cause des combustibles utilisés par les sans-abri pour se chauffer. Les pompiers ont éteint le feu de camp que les itinérants avaient allumé. Avec la collaboration de Pascal Gaxet et François Carabin RAPPORT La Commission Laurent recommande une Charte des droits de l’enfant Après deux années de travail, la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse a déposé son rapport final dans lequel elle retient le besoin d’apporter « des ajustements majeurs » aux services psychosociaux destinés aux jeunes et aux familles, notamment en faisant un « virage prévention ». La présidente de la Commission spéciale, Régine Laurent, a présenté son rapport tant attendu en conférence de presse hier après-midi « avec le sentiment du devoir accompli ». « [Les recommandations] devront être mises en application dans une perspective de continuum pour que, dorénavant, aucun enfant et EXAMENS EN PRÉSENTIEL Des associations étudiantes montent au front Les cégeps anglophones Dawson, Vanier et Marianopolis ont décidé de tenir des examens finaux en présentiel, ce que dénoncent leurs associations étudiantes qui demandent au gouvernement de renverser la décision. Valérie Gilbert Directrice de compte Régine Laurent/ARCHIVES MÉTRO aucun jeune ne passent par la direction de la protection de la jeunesse (DPJ), à moins qu’ils ne vivent une situation qui compromet leur développement ou leur sécurité », a déclaré M me Laurent. La toute première recommandation du rapport est d’instituer un commissaire pour promouvoir le bien-être et les droits des enfants, une demande formulée par plusieurs témoins, dont des jeunes. NAOMIE GELPER 3 Ce sont particulièrement les étudiants des programmes de sciences et de mathématiques qui devront se déplacer sur le campus pour procéder à une évaluation en personne dans le but d’éviter les risques de triche. Pour le président de l’Association étudiante de Dawson, Kevin Contant-Holowatyj, le collège privilégie l’intégrité académique au profit de la santé de ses étudiants. NAOMIE GELPER Isabelle Moineau Petites annonces classées 514 286-1066 poste  : 348 imoineau@journalmetro.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :