Métro Montréal n°2021-04-16 vendredi
Métro Montréal n°2021-04-16 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2021-04-16 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Médias Transcontinental S.E.N.C.

  • Format : (279 x 286) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 11 Mo

  • Dans ce numéro : l'engagement de Caroline Monnet.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Facebook Twitter Linkedin Instagram stm.info UN SERVICE UTILE, MAIS QUI DOIT RESTER SÉCURITAIRE Vélos dans le métro  : les consignes de sécurité IL EST PARFOIS PRATIQUE DE FAIRE UN BOUT DE TRAJET EN TRANSPORTANT SON VÉLO À BORD DU MÉTRO, PROFITONS DE CE DÉBUT DE SAISON POUR SE RAPPELER LES CONSIGNES DE SÉCURITÉ QUI ENTOURENT DE TELLES SITUATIONS. LES HORAIRES AUTORISÉS On peut embarquer son vélo à bord du métro Du lundi au vendredi, de 10 h à 15 h et de 19 h à la fin du service Samedi, dimanche et jours fériés, toute la journée. LA VOITURE DU DEVANT Pour des raisons de sécurité et de fluidité, les vélos (un maximum de six par passage) sont seulement autorisés dans la première voiture du train du métro. COURTOISIE ET SÉCURITÉ Les cyclistes sont priés de laisser entrer et sortir les autres passagers d’abord. Et pour la sécurité de tous, à l’intérieur du train, il est important de me me tenir son vélo près de soi, et de ne pas l’appuyer contre les sièges ou toute autre installation. VOUS AVEZ UNE TROTTI- NETTE OU UN VÉLO PLIANT ? Il est permis de le transporter dans le bus ou le métro (sauf les trottinettes à essence, qui sont interdites) à condition qu'il ne nuise pas à la circulation des passagers et du personnel et qu'il ne compromette pas leur sécurité ou celle des véhicules. Dans le cas du vélo pliant, celui-ci devra demeurer plié durant toute la durée de votre trajet. Quel est le taux d'occupation dans le bus ? PRÈS DE LA PLUPART DES STATIONS DES SUPPORTS À VÉLOS La station Honoré-Beaugrand Pour combiner vélo et métro, vous avez aussi l’option de stationner dans les supports à vélos installés aux abords de la plupart des stations du métro. Saviez-vous que seulement à la station Montmorency, 263 places de stationnement pour vélos sont disponibles ? D’autres exemples  : on compte 217 places à la station Henri- Bourassa et 185 à Laurier. Un outil de plus pour évaluer vos options de déplacement. info BON À SAVOIR LA VITESSE MOYENNE D’UN BUS La vitesse commerciale moyenne d’un bus sur une voie montréalaise se situe à 18 km/h. Pensons que les bus arrêtent pour prendre des passagers et repartent plusieurs fois au cours d'un trajet. Sur le territoire que nous desservons, la distance moyenne entre deux arrêts est de 300m. AUSSI LES MESURES PRÉFÉRENTIELLES BUS Les voies rapides, les feux prioritaires et la synchronisation des feux de circulation donnent priorité au transport collectif. De telles mesures permettent d’améliorer l’efficacité et la ponctualité du service en permettant un gain de temps d’environ 10%. stm.info/tauxoccupation
journalmetro.com Week-end 16-18 avril 2021 ACTUALITE 500 M$ pour la station du REM de l’aéroport Transport. Québec et Ottawa ont annoncé un montage financier total de 500 M$ pour la construction de la station du Réseau express métropolitain (REM) à l’Aéroport Pierre-Elliott-Trudeau, hier. Le projet final devrait avoisiner 600 M$. PASCAL GAXET pgaxet@journalmetro.com La Banque de l’infrastructure du Canada (BIC) mettra 300 M$ pour la construction de la station REM à l’aéroport. Québec et Ottawa avanceront 100 M$ chacun. Ces investissements prennent la forme de prêts que devra rembourser Aéroports de Montréal (ADM). Initialement, ADM devait assumer les coûts du projet mais la pandémie a plombé ses revenus. Ce projet de station REM permettra de relier le centre-ville de Montréal à l’aéroport international. « Ce financement arrive à point nommé dans ce Une station intérieure du REM dévoilée dans les plans du bureau de projet en février 2019./ARCHIVES MÉTRO « Le partenariat entre Québec et Ottawa a pu rendre cet accord réel. C’est une bonne nouvelle pour Montréal, le Québec et le Canada. » Omar Alghabra, ministre des Transports du Canada contexte de pandémie. Cette station est d’une grande importance, c’est un atout majeur », précise la ministre déléguée aux Transports du Québec et responsable de la métropole montréalaise, M me Chantal Rouleau. La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a salué le travail de collaboration des deux gouvernements. « C’est une excellente nouvelle au niveau de la relance. » La chambre de commerce a aussi salué l’annonce, et félicité les deux gouvernements car la « chambre et le milieu des affaires montréalais réclamaient depuis plus de 15 ans un lien ferroviaire rapide entre l’aéroport et le centre-ville ». L’échéancier concernant le tronçon de l’Aéroport Pierre-Elliott-Trudeau sera le dernier de tout le REM, il est prévu à la fin de 2024. Difficile année pour ADM L’entente initiale prévoyait que l’aéroport international de Montréal assume les coûts « Je fais de mon mieux » Le recul au sujet du port du masque à l’extérieur n’affectera en rien le suivi des mesures sanitaires au Québec, assure le premier ministre François Legault. « Les Québécois voient que je fais de mon mieux », a indiqué l’élu de la Coalition avenir Québec. MÉTRO de construction de la station REM mais la pandémie a lourdement touché Aéroports de Montréal, à la fois pour ce qui est de l’achalandage et sur le plan financier. Le pdg d’ADM, Philippe Rainville, décrit même la situation financière comme « catastrophique » mais assure être capable « de survivre jusqu’à la fin de la pandémie ». Lors de la publication de ses résultats financiers 2020, la direction d’ADM avait expliqué que cette année était « à oublier ». Ces impacts négatifs sont « directement reliés à la crise sanitaire mondiale associée à la COVID-19 », constate le rapport financier, dévoilé fin mars. I AGRESSION SEXUELLE ALLÉGUÉE Gilbert Rozon poursuivi au civil La comédienne Patricia Tulasne, aussi porte-parole du groupe d’une vingtaine de femmes surnommées les Courageuses, a intenté une poursuite civile contre Gilbert Rozon pour agression sexuelle. Dans sa nouvelle poursuite, M me Tulasne réclame 600 000 $ en dommages-intérêts compensatoires et 1 M$ en dommages-intérêts punitifs pour l’agression sexuelle qu’elle aurait subie en 1994 à l’âge de 35 ans. L’évènement se serait déroulé à la suite d’un souper à une époque alors qu’elle jouait dans la pièce de théâtre Le dîner de cons présentée dans le cadre du Festival Juste pour rire. Le fondateur de Juste pour rire l’aurait HABITATION Pas de crise du logement, répète la CAQ À deux mois et demi du grand jour des déménagements, la Coalition avenir Québec ferme de nouveau la porte à reconnaître une « crise du logement ». Comme il l’a fait depuis son entrée en poste, en 2018, le gouvernement s’est opposé à cette qualification 3 « brutalement violée » après être entré « contre son gré » dans sa demeure au moment où il la raccompagnait, peut-on lire dans la demande introductive d’instance déposée au palais de justice de Montréal hier et dont Métro a obtenu une copie.ll s’agissait alors de la première fois que la demanderesse rencontrait M. Rozon. NAOMIE GELPER hier, en refusant d’adopter une motion de Québec solidaire. Ce refus du gouvernement n’est pas le premier. À plusieurs reprises, la ministre de l’Habitation et des Affaires municipales, Andrée Laforest, a refusé d’utiliser ces mots. De l’« aveuglement volontaire », selon l’élu de Laurier-Dorion, Andrés Fontecilla. FRANÇOIS CARABIN Pour tous vos besoins publicitaires, contactez-nous ! 438 989-6325 ydaigneault@metromedia.ca Yvon Daigneault Chef d’équipe Annie Venne Directrice de compte Valérie Gilbert Directrice de compte/ARCHIVES MÉTRO Isabelle Moineau Petites annonces classées 514 286-1066 poste  : 348 imoineau@journalmetro.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :