Lui n°208 mai 1981
Lui n°208 mai 1981
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°208 de mai 1981

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 202

  • Taille du fichier PDF : 190 Mo

  • Dans ce numéro : Véronique Genest, l'héroïne de Zola révélée par la télé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
GILLETTE G II Plus on se rase de près, plus on a besoin de douceur après. C'est après le rasage que votre peau est la plus sensible, qu'elle a le plus besoin de douceur. Les mousses courantes se contentent d'être douces sous le rasoir, IL Gill ette G If va plus loin. Ses élémentsadoucissants agissent après le rasage pour vous faire peau douce. Monsieur, soignez votre beauté en APA- DOUX douceur avec la mousse à raser Gillette G II et le baume sans alcool Gillette G ff. Demain matin vous trouverez sûrement quelqu'un pour apprécier la nouvelle douceur de votre peau. GILLETTE Gli LA DOUCEUR BIEN APRES LE RASAGE.
GUIDE POUR LUI Les trois phares de ta gastronomie et de l'hôtellerie ont paru à la queux-leu-leu, Gault et Millau coiffant leurs confrères au poteau, comme par le passé. Pour mener la vie à grands guides, suivez les flèches  : ici, des étoiles, là, des toques ; ailleurs, coqs et couronnes... Autant de symboles qui coïncident, se superposent et parfois s'opposent dans le Michelin, le Gault et Millau et le Kléber. Jacques-Louis Delpal, le chroniqueur gastronomique de Lui, a son mot à dire sur les médaillés, les distingués, ou les oubliés de ce tir groupé. De rares, mais nettes divergences, l'écho ici et là d'un copinage ou d'une rancune, la relative injustice inhérente à tout palmarès, d'inévitables lacunes laisseraient songeurs les utilisateurs des trois grands guides gastronomiques nationaux... s'ils les possédaient tous et les comparaient systématiquement. Lamazère perd, en 1981, la seconde étoile accordée par le Michelin l'an dernier, alors que sa cuisine demeure plutôt intemporelle, que le décor a été peaufiné et qu'une méritoire « carte prix fixe » limite l'addition au déjeuner. Les agents secrets de Bibendum sont vraiment chiches de compliments à l'égard des deux meilleurs restaurants de Corse, Assunta (Bastia) et Fredante (Ajaccio), mais Gault et Millau sont, heureusement, dans le coup. Le Kléber né l'étant à moitié, puisqu'il met Fredante en valeur, mais ignore honteusement le plus séduisant restaurant bastiais ! Michelin ne veut toujours rien savoir du Frantel de La Grande-Motte, très confortable pour Gault et Millau ainsi que pour le Kléber (qui signale l'agrément de la situation). Toujours sur la côte languedocienne  : Gault et Millau prennent quelques encâblures d'avance sur le Michelin en poussant L'Amandier et La Tamarissière (Agde). Jean Didier, le patron du Kléber, met aussi en vedette, avec une couronne, ces deux bons restaurants, dont les chefs-patrons se battent courageuse- ment dans une région où l'on ne tient pas la gastronomie pour l'un des Beaux-Arts. A Paris, xvilie arrondissement, je m'amuse de voir Didier s'enthousiasmer pour le délicieux Beauvilliers, qu'il boudait assez injustement il y a deux ans, mais cela prouve qu'il est bon joueur, incapable de ces hargnes que l'on prêtait jadis aux responsables du Michelin. De leur côté, Gault'et Millau étonnent un peu en consacrant au dit Beauvilliers un lignage quatre fois plus important qu'à Faugeron, mieux coté d'un point dans l'aristocratie des trois toques rouges (mais qui résiste au charme du flamboyant Edouard Carlier ? Bocuse lui-même se pâme dans ses bouquets ! ) Les responsables et enquêteurs des guides décrochent de temps à autre le téléphone arabe et sortent parfois de sa cachette la fort utile boule de cristal. Ils savent aussi interpréter les questionnaires retournés par les restaurateurs et hôteliers, le courrier des gentils et des méchants lecteurs (aux- V51 ? re investi nvestl r pent Faites vo-y, agpr ? a rapporte lus.t"K  : r:',zozo Fif t% ? ZIC ` L'inv tiement-containers pour les particu Revenus trimestriels garantis  : 15 010 la l ère année, les années suivantes, répartition des bénéfices du parc ICCU Prix du container  : 15.500 f H.T. Avantages fiscaux  : amortissement et récupération de la TVA ICCU Suisse gère le parc de containers ICCU est un groupe international  : 10 filiales et 102 agents et dépôts. quels se mêlent quelques cinglés à la plume facile bien sûr, aisément débusqués). Cela dit... essayez de faire mieux, d'être plus juste, plus complet ! En visant par le petit bout de la lorgnette, on trouvera toujours à redire aux trois guides, séparés ou réunis. En les jugeant dans l'ensemble, on ne peut que saluer un travail dingue, une patience à toute épreuve et un réel souci d'honnêteté. Le Michelin, le Kléber et le Gault et Millau rendent un formidable service aux clients comme aux chefs, contraints de se surveiller. Plutôt que d'étirer la litanie de ce qui ne me convient pas, je préfère dire le plaisir que me font certaines consécrations et quelques coups de pouce. Le merveilleux restaurant de Georges Blanc est, comme prévu, triplement étoilé. En ne donnant pas sa troisième étoile à la Mère Blanc l'an dernier, le Michelin a permis à Gault et Millau de jouer aux précurseurs, non sans culot. Dans leur guide, paru le premier, fin janvier, ils présentent (Suite page 45.) Sans engagement de votre part, ICCU vous fera parvenir une documentation et vous conseillera. ICCU France 5 Avenue Percier 75008 Paris Tél.  : (1) 561 05 03 I Nom I Adresse I Tél.  : 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 208 mai 1981 Page 1Lui numéro 208 mai 1981 Page 2-3Lui numéro 208 mai 1981 Page 4-5Lui numéro 208 mai 1981 Page 6-7Lui numéro 208 mai 1981 Page 8-9Lui numéro 208 mai 1981 Page 10-11Lui numéro 208 mai 1981 Page 12-13Lui numéro 208 mai 1981 Page 14-15Lui numéro 208 mai 1981 Page 16-17Lui numéro 208 mai 1981 Page 18-19Lui numéro 208 mai 1981 Page 20-21Lui numéro 208 mai 1981 Page 22-23Lui numéro 208 mai 1981 Page 24-25Lui numéro 208 mai 1981 Page 26-27Lui numéro 208 mai 1981 Page 28-29Lui numéro 208 mai 1981 Page 30-31Lui numéro 208 mai 1981 Page 32-33Lui numéro 208 mai 1981 Page 34-35Lui numéro 208 mai 1981 Page 36-37Lui numéro 208 mai 1981 Page 38-39Lui numéro 208 mai 1981 Page 40-41Lui numéro 208 mai 1981 Page 42-43Lui numéro 208 mai 1981 Page 44-45Lui numéro 208 mai 1981 Page 46-47Lui numéro 208 mai 1981 Page 48-49Lui numéro 208 mai 1981 Page 50-51Lui numéro 208 mai 1981 Page 52-53Lui numéro 208 mai 1981 Page 54-55Lui numéro 208 mai 1981 Page 56-57Lui numéro 208 mai 1981 Page 58-59Lui numéro 208 mai 1981 Page 60-61Lui numéro 208 mai 1981 Page 62-63Lui numéro 208 mai 1981 Page 64-65Lui numéro 208 mai 1981 Page 66-67Lui numéro 208 mai 1981 Page 68-69Lui numéro 208 mai 1981 Page 70-71Lui numéro 208 mai 1981 Page 72-73Lui numéro 208 mai 1981 Page 74-75Lui numéro 208 mai 1981 Page 76-77Lui numéro 208 mai 1981 Page 78-79Lui numéro 208 mai 1981 Page 80-81Lui numéro 208 mai 1981 Page 82-83Lui numéro 208 mai 1981 Page 84-85Lui numéro 208 mai 1981 Page 86-87Lui numéro 208 mai 1981 Page 88-89Lui numéro 208 mai 1981 Page 90-91Lui numéro 208 mai 1981 Page 92-93Lui numéro 208 mai 1981 Page 94-95Lui numéro 208 mai 1981 Page 96-97Lui numéro 208 mai 1981 Page 98-99Lui numéro 208 mai 1981 Page 100-101Lui numéro 208 mai 1981 Page 102-103Lui numéro 208 mai 1981 Page 104-105Lui numéro 208 mai 1981 Page 106-107Lui numéro 208 mai 1981 Page 108-109Lui numéro 208 mai 1981 Page 110-111Lui numéro 208 mai 1981 Page 112-113Lui numéro 208 mai 1981 Page 114-115Lui numéro 208 mai 1981 Page 116-117Lui numéro 208 mai 1981 Page 118-119Lui numéro 208 mai 1981 Page 120-121Lui numéro 208 mai 1981 Page 122-123Lui numéro 208 mai 1981 Page 124-125Lui numéro 208 mai 1981 Page 126-127Lui numéro 208 mai 1981 Page 128-129Lui numéro 208 mai 1981 Page 130-131Lui numéro 208 mai 1981 Page 132-133Lui numéro 208 mai 1981 Page 134-135Lui numéro 208 mai 1981 Page 136-137Lui numéro 208 mai 1981 Page 138-139Lui numéro 208 mai 1981 Page 140-141Lui numéro 208 mai 1981 Page 142-143Lui numéro 208 mai 1981 Page 144-145Lui numéro 208 mai 1981 Page 146-147Lui numéro 208 mai 1981 Page 148-149Lui numéro 208 mai 1981 Page 150-151Lui numéro 208 mai 1981 Page 152-153Lui numéro 208 mai 1981 Page 154-155Lui numéro 208 mai 1981 Page 156-157Lui numéro 208 mai 1981 Page 158-159Lui numéro 208 mai 1981 Page 160-161Lui numéro 208 mai 1981 Page 162-163Lui numéro 208 mai 1981 Page 164-165Lui numéro 208 mai 1981 Page 166-167Lui numéro 208 mai 1981 Page 168-169Lui numéro 208 mai 1981 Page 170-171Lui numéro 208 mai 1981 Page 172-173Lui numéro 208 mai 1981 Page 174-175Lui numéro 208 mai 1981 Page 176-177Lui numéro 208 mai 1981 Page 178-179Lui numéro 208 mai 1981 Page 180-181Lui numéro 208 mai 1981 Page 182-183Lui numéro 208 mai 1981 Page 184-185Lui numéro 208 mai 1981 Page 186-187Lui numéro 208 mai 1981 Page 188-189Lui numéro 208 mai 1981 Page 190-191Lui numéro 208 mai 1981 Page 192-193Lui numéro 208 mai 1981 Page 194-195Lui numéro 208 mai 1981 Page 196-197Lui numéro 208 mai 1981 Page 198-199Lui numéro 208 mai 1981 Page 200-201Lui numéro 208 mai 1981 Page 202