Lui n°208 mai 1981
Lui n°208 mai 1981
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°208 de mai 1981

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 202

  • Taille du fichier PDF : 190 Mo

  • Dans ce numéro : Véronique Genest, l'héroïne de Zola révélée par la télé.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
ENTRETIEN « Les parents s'occupent-ils autant de leurs enfants le soir ? Des enfants qui passent entre vingt et une et vingt-sept heures par semaine devant la télé ! » (Suite de la page 15.) les frais de marchandages politiques. En 1956, par exemple, après la victoire du Front républicain, il ne s'est jamais trouvé une majorité pour abroger les premières lois anti-laïques par exemple la fameuse loi Marie-Barangé de 1951, en faveur de l'enseignement privé. Lui Autrefois, lorsqu'on parlait de l'enseignement, on disait que c'était une vocation... Maintenant c'est un métier, simplement. Henry Dans les écoles normales, autrefois, disons entre 1920 et 1940, les élèves maîtres étaient des fils du peuple, des fils de condition modeste, de paysans ou d'instituteurs, dont la grande ambition était d'abord, en devenant instituteurs, d'avoir une place dans la société et de jouer un rôle social considérable. On pouvait parler de vocation. Avais-je moi-même la vocation, quand mon directeur de cours complémentaire m'a dit  : 16 FRANK TENOT & DAIM FLIACCHI PRESENTENT EN ACCORD MEC NORMAN GRANZ OSCAR PEIERSON ET SES AMIS MARTIN DREW CLARK TERRY ZOOT SIMS NIELS PEDERSEN LUNDI 4 MAI 1981 A 21H. « Ecoute, André, je crois que tu réussis bien, tu devrais devenir instituteur ? » Pour lui, cela semblait être la voie normale de la promotion sociale  : fils d'éclusier, je n'avais pas rêvé de devenir instituteur. Pourtant, l'Ecole normale, pour moi, ça a été toute ma vie et je ne cesserai de lui rendre hommage. Puis on s'est aperçu, depuis vingt ans, que la sociologie du recrutement changeait. D'abord un changement du recrutement  : on y a vu des fils de familles bourgeoises, de notaires, de médecins, d'avocats, d'industriels ; et on s'est aperçu d'autre part, que nombre d'enfants de familles modestes ou de fils d'instituteurs ne voulaient plus devenir instituteur parce que c'est un métier difficile, de plus en plus et surtout, mal rémunéré. Je pense que beaucoup d'instituteurs ont commencé par dire à leurs propres enfants  : « Pourquoi ne chercherais-tu pas à devenir professeur du second degré ? >'AU PALAIS Vi../DES CONGRES NBW PRIX DES PLACES  : 90A130F. LOCATION OUVERTE  : LE 13 AVRIL 1981uvE On y fait moins d'heures avec les élèves pour un meilleur salaire, en effet. Lui A cela s'est ajouté le phénomène de la féminisation. Henry Oui, la féminisation a partiellement traduit un mouvement vers la notion de salaire d'appoint, au moment où l'écart des rémunérations avec le secteur privé s'aggravait et décourageait les vocations. Lui Alors, la vocation n'existe plus ? Henry Mais si, car la vocation, même si elle n'existe pas au départ, vient très vite. C'est un métier formidable, le métier d'enseignant, parce que vous l'apprenez et vous l'affinez dans les yeux des enfants. On ne peut pas galvauder l'acte d'enseigner. Lui Au fond, depuis trente ans, l'école n'a pas réussi sa révolution. Henry Qui l'a aidée ? L'école doit devenir une école des comportements, de l'apprentissage des comportements sociaux et individuels. Sans renoncer à apporter aux enfants les outils de base de la connaissance et de la communication. Et c'est peut-être le fait qu'elle n'ait pas encore réussi cette mutation qui provoque ce qu'on appelle le malaise actuel, une certaine inadaptation, et en tout cas, la critique. On voudrait que l'école soit une sorte de havre de paix, de sérénité, de calme, de silence, au milieu d'un monde de violence, de bruit, de drogue, d'affiches provocantes, de précipitation et d'absence de temps. Les parents s'occupent-ils autant de leurs enfants le soir ? Ceux-ci passent entre vingt et une et vingt-sept heures devant la télé par semaine ! L'école peut-elle, à elle seule, remplir toutes ses missions, et en même temps surmonter les conséquences de l'environnement social ? Prenons un exemple précis  : les enfants de Vitry ont vécu un acte de violence effarant la veille de Noël  : le bulldozer contre un foyer de Maliens. Les enfants, qui ne font d'ailleurs dans la vie que ce qu'ils ont vu faire à des adultes, ou que ce qu'ils ont vu faire à la télé ou au cinéma, (Suite page 58.)
Entre l'or et l'argent, parmi les cuirs souples et les laques de Chine, bonheur de choisir ci d'orrrir. Savoir ces formes, ces mai ces techniques, i11(lil1rc11tcS au pa Certitude que le geste d'aujmir (Fli til est un cadeau pour t 010 ()11 1-‘,. S.111 I) 11p)111 ORIINRES A PARIS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 208 mai 1981 Page 1Lui numéro 208 mai 1981 Page 2-3Lui numéro 208 mai 1981 Page 4-5Lui numéro 208 mai 1981 Page 6-7Lui numéro 208 mai 1981 Page 8-9Lui numéro 208 mai 1981 Page 10-11Lui numéro 208 mai 1981 Page 12-13Lui numéro 208 mai 1981 Page 14-15Lui numéro 208 mai 1981 Page 16-17Lui numéro 208 mai 1981 Page 18-19Lui numéro 208 mai 1981 Page 20-21Lui numéro 208 mai 1981 Page 22-23Lui numéro 208 mai 1981 Page 24-25Lui numéro 208 mai 1981 Page 26-27Lui numéro 208 mai 1981 Page 28-29Lui numéro 208 mai 1981 Page 30-31Lui numéro 208 mai 1981 Page 32-33Lui numéro 208 mai 1981 Page 34-35Lui numéro 208 mai 1981 Page 36-37Lui numéro 208 mai 1981 Page 38-39Lui numéro 208 mai 1981 Page 40-41Lui numéro 208 mai 1981 Page 42-43Lui numéro 208 mai 1981 Page 44-45Lui numéro 208 mai 1981 Page 46-47Lui numéro 208 mai 1981 Page 48-49Lui numéro 208 mai 1981 Page 50-51Lui numéro 208 mai 1981 Page 52-53Lui numéro 208 mai 1981 Page 54-55Lui numéro 208 mai 1981 Page 56-57Lui numéro 208 mai 1981 Page 58-59Lui numéro 208 mai 1981 Page 60-61Lui numéro 208 mai 1981 Page 62-63Lui numéro 208 mai 1981 Page 64-65Lui numéro 208 mai 1981 Page 66-67Lui numéro 208 mai 1981 Page 68-69Lui numéro 208 mai 1981 Page 70-71Lui numéro 208 mai 1981 Page 72-73Lui numéro 208 mai 1981 Page 74-75Lui numéro 208 mai 1981 Page 76-77Lui numéro 208 mai 1981 Page 78-79Lui numéro 208 mai 1981 Page 80-81Lui numéro 208 mai 1981 Page 82-83Lui numéro 208 mai 1981 Page 84-85Lui numéro 208 mai 1981 Page 86-87Lui numéro 208 mai 1981 Page 88-89Lui numéro 208 mai 1981 Page 90-91Lui numéro 208 mai 1981 Page 92-93Lui numéro 208 mai 1981 Page 94-95Lui numéro 208 mai 1981 Page 96-97Lui numéro 208 mai 1981 Page 98-99Lui numéro 208 mai 1981 Page 100-101Lui numéro 208 mai 1981 Page 102-103Lui numéro 208 mai 1981 Page 104-105Lui numéro 208 mai 1981 Page 106-107Lui numéro 208 mai 1981 Page 108-109Lui numéro 208 mai 1981 Page 110-111Lui numéro 208 mai 1981 Page 112-113Lui numéro 208 mai 1981 Page 114-115Lui numéro 208 mai 1981 Page 116-117Lui numéro 208 mai 1981 Page 118-119Lui numéro 208 mai 1981 Page 120-121Lui numéro 208 mai 1981 Page 122-123Lui numéro 208 mai 1981 Page 124-125Lui numéro 208 mai 1981 Page 126-127Lui numéro 208 mai 1981 Page 128-129Lui numéro 208 mai 1981 Page 130-131Lui numéro 208 mai 1981 Page 132-133Lui numéro 208 mai 1981 Page 134-135Lui numéro 208 mai 1981 Page 136-137Lui numéro 208 mai 1981 Page 138-139Lui numéro 208 mai 1981 Page 140-141Lui numéro 208 mai 1981 Page 142-143Lui numéro 208 mai 1981 Page 144-145Lui numéro 208 mai 1981 Page 146-147Lui numéro 208 mai 1981 Page 148-149Lui numéro 208 mai 1981 Page 150-151Lui numéro 208 mai 1981 Page 152-153Lui numéro 208 mai 1981 Page 154-155Lui numéro 208 mai 1981 Page 156-157Lui numéro 208 mai 1981 Page 158-159Lui numéro 208 mai 1981 Page 160-161Lui numéro 208 mai 1981 Page 162-163Lui numéro 208 mai 1981 Page 164-165Lui numéro 208 mai 1981 Page 166-167Lui numéro 208 mai 1981 Page 168-169Lui numéro 208 mai 1981 Page 170-171Lui numéro 208 mai 1981 Page 172-173Lui numéro 208 mai 1981 Page 174-175Lui numéro 208 mai 1981 Page 176-177Lui numéro 208 mai 1981 Page 178-179Lui numéro 208 mai 1981 Page 180-181Lui numéro 208 mai 1981 Page 182-183Lui numéro 208 mai 1981 Page 184-185Lui numéro 208 mai 1981 Page 186-187Lui numéro 208 mai 1981 Page 188-189Lui numéro 208 mai 1981 Page 190-191Lui numéro 208 mai 1981 Page 192-193Lui numéro 208 mai 1981 Page 194-195Lui numéro 208 mai 1981 Page 196-197Lui numéro 208 mai 1981 Page 198-199Lui numéro 208 mai 1981 Page 200-201Lui numéro 208 mai 1981 Page 202