Lui n°207 avril 1981
Lui n°207 avril 1981
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°207 de avril 1981

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 162

  • Taille du fichier PDF : 151 Mo

  • Dans ce numéro : Pamela, Ariane et... Prudence.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
Faux tableaux, tableaux volés  : révélations sur les astuces de la filière italo-américaine. MAGOUILLES DANS LA BARBOUILLE Plaque tournante occulte, plate-forme secrète  : l'Italie. Dispatching mondial mais débouché majeur  : l'Amérique. Tout un monde parallèle et souterrain qui fait commerce de tableaux. Des faux et des volés. C'est le royaume des épateurs de galeries, des toiles à matelas... de dollars. Suivez le guide. Quand Barry Wilson m'a parlé pour la première fois de l'Italian Connection, je ne l'ai pas cru. Après tout, Barry était un escroc, je ne le connaissais que depuis deux jours, et il n'avait aucune raison valable de mettre sa vie en danger en me dévoilant le fonctionnement du trafic d'objets d'art le plus important d'Europe. Nous devions nous retrouver dans un restaurant, à Dallas. Barry m'avait alléché en me promettant des tuyaux sur le trafic de la drogue sur la côte Ouest. Barry n'était pas un revendeur. C'était un « fourgue ». Son travail consistait à réceptionner des « revenus non déclarés » généralement des mallettes bourrées de billets de cent dollars, de lingots d'or ou de bijoux — et à les convertir en liquide. Lorsque je l'avais rencontré en mai, il semblait décidé à se retirer des affaires, mais il avait du mal à s'y faire. Un « dealer » bien connu à San Francisco, un certain David Victorson, lui posait quelques problèmes. C'est pourquoi, pendant la semaine qu'il passa à Dal- 60 las, Barry ne changea pas moins de trois fois d'hôtel, ne me fixant rendezvous que dans des lieux publics. Barry devait 75 000 dollars à Victorson, ce qui, en soi, était une raison suffisante pour l'éviter. Mais, surtout, il en savait assez long pour mettre à l'ombre Victorson et quelques autres ; et Victorson pensait que Barry était prêt à se mettre à table. En cela, il ne se trompait pas. Si Barry répugnait à se confier à la police, il était disposé à faire quelques révélations suffisantes pour faire coffrer Victorson. J'avais commencé à lui montrer mes notes noms, adresses, itinéraires, partenaires en Colombie, etc. quand il m'interrompit  : La came, la came, toujours la came ! Vous autres journalistes, vous n'avez que ce mot à la bouche. De la merde, oui ! Tu perds ton temps. La came, ça rapporte quand on fait dans l'héroïne. Là, évidemment, un gars malin peut se faire des couilles en or. Mais la blanche, ça a jamais été ma tasse de thé. Alors... Parle-moi plutôt des bagnoles, ça, c'est du billard. Je connais des types qui revendent des bagnoles volées depuis des années, ils en vivent très bien. Ils les piquent en Europe, changent le moteur, un coup de peinture, un petit voyage en Suisse, et les bagnoles arrivent dans un port américain, ni vu ni connu. Les valeurs sûres, c'est les Mercedes, les Bmw et les Fiat. Le seul problème, comme pour la came, c'est qu'il faut attendre des mois avant de toucher un sou, sans parler des risques aux frontières. Non, le mieux, c'est encore... les tableaux. T'en connais, toi, des marchands de tableaux qu'on expédie en taule ? - Mais le marché est très restreint ? - C'est toute la beauté de la chose, fit Barry. Il suffit d'un seul acheteur. Avec une toile de la taille d'un magazine, une seule, tu peux te faire jusqu'à 500 000 dollars. Lis les journaux. Tu connais les prix ? D'ailleurs, tu connais des gens, ici, à Dallas, qui ont chez eux des tableaux volés. Il me cita deux personnes. L'une était un riche éleveur. L'autre, l'ex-femme



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 207 avril 1981 Page 1Lui numéro 207 avril 1981 Page 2-3Lui numéro 207 avril 1981 Page 4-5Lui numéro 207 avril 1981 Page 6-7Lui numéro 207 avril 1981 Page 8-9Lui numéro 207 avril 1981 Page 10-11Lui numéro 207 avril 1981 Page 12-13Lui numéro 207 avril 1981 Page 14-15Lui numéro 207 avril 1981 Page 16-17Lui numéro 207 avril 1981 Page 18-19Lui numéro 207 avril 1981 Page 20-21Lui numéro 207 avril 1981 Page 22-23Lui numéro 207 avril 1981 Page 24-25Lui numéro 207 avril 1981 Page 26-27Lui numéro 207 avril 1981 Page 28-29Lui numéro 207 avril 1981 Page 30-31Lui numéro 207 avril 1981 Page 32-33Lui numéro 207 avril 1981 Page 34-35Lui numéro 207 avril 1981 Page 36-37Lui numéro 207 avril 1981 Page 38-39Lui numéro 207 avril 1981 Page 40-41Lui numéro 207 avril 1981 Page 42-43Lui numéro 207 avril 1981 Page 44-45Lui numéro 207 avril 1981 Page 46-47Lui numéro 207 avril 1981 Page 48-49Lui numéro 207 avril 1981 Page 50-51Lui numéro 207 avril 1981 Page 52-53Lui numéro 207 avril 1981 Page 54-55Lui numéro 207 avril 1981 Page 56-57Lui numéro 207 avril 1981 Page 58-59Lui numéro 207 avril 1981 Page 60-61Lui numéro 207 avril 1981 Page 62-63Lui numéro 207 avril 1981 Page 64-65Lui numéro 207 avril 1981 Page 66-67Lui numéro 207 avril 1981 Page 68-69Lui numéro 207 avril 1981 Page 70-71Lui numéro 207 avril 1981 Page 72-73Lui numéro 207 avril 1981 Page 74-75Lui numéro 207 avril 1981 Page 76-77Lui numéro 207 avril 1981 Page 78-79Lui numéro 207 avril 1981 Page 80-81Lui numéro 207 avril 1981 Page 82-83Lui numéro 207 avril 1981 Page 84-85Lui numéro 207 avril 1981 Page 86-87Lui numéro 207 avril 1981 Page 88-89Lui numéro 207 avril 1981 Page 90-91Lui numéro 207 avril 1981 Page 92-93Lui numéro 207 avril 1981 Page 94-95Lui numéro 207 avril 1981 Page 96-97Lui numéro 207 avril 1981 Page 98-99Lui numéro 207 avril 1981 Page 100-101Lui numéro 207 avril 1981 Page 102-103Lui numéro 207 avril 1981 Page 104-105Lui numéro 207 avril 1981 Page 106-107Lui numéro 207 avril 1981 Page 108-109Lui numéro 207 avril 1981 Page 110-111Lui numéro 207 avril 1981 Page 112-113Lui numéro 207 avril 1981 Page 114-115Lui numéro 207 avril 1981 Page 116-117Lui numéro 207 avril 1981 Page 118-119Lui numéro 207 avril 1981 Page 120-121Lui numéro 207 avril 1981 Page 122-123Lui numéro 207 avril 1981 Page 124-125Lui numéro 207 avril 1981 Page 126-127Lui numéro 207 avril 1981 Page 128-129Lui numéro 207 avril 1981 Page 130-131Lui numéro 207 avril 1981 Page 132-133Lui numéro 207 avril 1981 Page 134-135Lui numéro 207 avril 1981 Page 136-137Lui numéro 207 avril 1981 Page 138-139Lui numéro 207 avril 1981 Page 140-141Lui numéro 207 avril 1981 Page 142-143Lui numéro 207 avril 1981 Page 144-145Lui numéro 207 avril 1981 Page 146-147Lui numéro 207 avril 1981 Page 148-149Lui numéro 207 avril 1981 Page 150-151Lui numéro 207 avril 1981 Page 152-153Lui numéro 207 avril 1981 Page 154-155Lui numéro 207 avril 1981 Page 156-157Lui numéro 207 avril 1981 Page 158-159Lui numéro 207 avril 1981 Page 160-161Lui numéro 207 avril 1981 Page 162