Lui n°207 avril 1981
Lui n°207 avril 1981
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°207 de avril 1981

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 162

  • Taille du fichier PDF : 151 Mo

  • Dans ce numéro : Pamela, Ariane et... Prudence.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 150 - 151  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
150 151
DRUID IAMILTO\TE\DfZES COUSINES IT VIT DE PASCAL LAINE C'est un peu l'histoire de Roméo et Juliette, de tous ceux pour qui le monde tolère l'amour et la grâce, le temps d'un battement de cour...(*) C'est d'elle-même que chacune s'émerveille, en sa semblable. Sont-elle vraiment deux, à n'être chacune pour l'autre que l'image de son propre désir ? (*) (*) extraits du texte de Pascal Lainé Un volume de 112 pages avec 110 photos inédites en couleur de David Hamilton Vente en librairze fiiipacchj Bon de commande à retourner aux éditions PHOTO-FILIPACCHI, Boîte Postale 264-08 - 75364 Paris Cedex. Nom Prénom n°Rue Code postal Ville désire recevoir un exemplaire du livre « TENDRES COUSINES » et joins la somme de 120 F (frais d'envoi en recommandé inclus) sous forme de chèque bancaire D ou postal D à l'ordre de U.E.M. Pas d'envoi contre remboursement
SAUMON ET FINES MOUCHES Ils ont, dans certains endroits, été observés franchissant verticalement, et sans toucher l'eau, une hauteur de trois mètres quarante ! (Suite de la page 148.) queue, tend ses muscles formidables, puis bichant brusquement sa queue et se détendant à la manière d'un ressort, il obtient ainsi un élan d'une puissance considérable qui le fait littéralement voler pardessus des barrages de plusieurs mètres ». Néanmoins, si les saumons et c'est dommage pour eux, ne volent pas ainsi au-dessus des barrages, de plusieurs mètres, ils ont dans certains endroits été observés franchissant verticalement, et sans toucher l'eau, une hauteur de onze pieds et quatre pouces soit environ 3,40 mètres Le retour du saumon à la rivière où il est né est certainement le point qui a fait couler le plus d'encre. Dès 1750, le commissaire de marine Deslandes rapporte ce qui peut être considéré comme la première expérience de marquage afin de déterminer le retour du saumon à sa rivière natale. Il fit mettre un petit anneau de cuivre,'à la queue de douze saumons capturés à Chateaulin et les fit remettre à l'eau... On en reprit quelques-uns au même endroit, une, deux ou même trois années plus tard, dit-il. Le duc d'Atoll, à peu près à la même époque, en Ecosse, faisait attacher à la queue des saumoneaux des disques d'argent numérotés par un fil du même métal. Aujourd'hui le cryomarquage utilise l'azote liquide pour laisser sur les flancs des jeunes poissons une cicatrice indélébile, qui permettra aux scientifiques de les reconnaître lors de leur retour en rivière après une à trois années passées en mer. Les biologistes américains et canadiens utilisent même des sondes miniaturisées, émettrices d'ultrasons et qui, accrochées sur le dos des saumons, permettent pendant plusieurs mois de suivre sur un écran leurs déplacements, tant qu'ils ne sont pas en eau trop profonde. Bien sûr, nous savons aujourd'hui que les saumons qui sont nés dans les rivières bretonnes ou pyrénéennes, écossaises ou asturiennes, irlandaises ou acadiennes vont tous se retrouver après une à trois années passées dans leurs eaux douces d'origine, au large du Groënland dans les eaux froides et pures de l'océan glacial arctique. Mais ce ne sont pas les biologistes qui ont découvert cette première « zone d'engraissement marine connue de l'espèce. Ce sont les pêcheurs industriels russes, japonais et surtout danois, équipés de sonars et de filets en nylon de plusieurs dizaines de kilomètres de long, qui, au début des années soixante, découvrirent en pêchant la morue dans cette zone du détroit de Davis, de grandes concentrations de saumons qui se nourrissaient avidement de crevettes et de harengs. Tant et si bien que de tous petits poissons qu'ils étaient quand ils avaient quitté leurs rivières natales, ils étaient devenus de magnifiques saumons de plus d'un mètre de long, qui, une fois fumés, surtout si cette dernière opération était réalisée au Danemark, valaient plusieurs centaines de francs au kilo. La nouvelle se répandit vite et de très nombreux bateaux accoururent dans ces parages pour profiter eux aussi de l'aubaine. Il convenait de se dépêcher, le saumon n'étant pas aussi prolifique que la morue. Pendant des siècles, seules quelques tribus eskimo, utilisant des hameçons taillés dans des os de renne connaissaient leur présence en ces lieux. En une décennie, les « drift netters » et « purse seiners » japonais, russes ou norvégiens, pêchant sans répit, ont menacé l'espèce d'extinction. Mais les rescapés de cette pêche hauturière s'ils parviennent à retrouver l'estuaire de leur rivière —, vont avoir à affronter bien d'autres dangers tout au long du voyage de retour... Tous les ans au début de l'hiver, quelques-uns de ces magnifiques poissons s'engagent encore dans l'estuaire de la Loire qu'ils vont remonter jusqu'à son confluent (Suite page 154.)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 207 avril 1981 Page 1Lui numéro 207 avril 1981 Page 2-3Lui numéro 207 avril 1981 Page 4-5Lui numéro 207 avril 1981 Page 6-7Lui numéro 207 avril 1981 Page 8-9Lui numéro 207 avril 1981 Page 10-11Lui numéro 207 avril 1981 Page 12-13Lui numéro 207 avril 1981 Page 14-15Lui numéro 207 avril 1981 Page 16-17Lui numéro 207 avril 1981 Page 18-19Lui numéro 207 avril 1981 Page 20-21Lui numéro 207 avril 1981 Page 22-23Lui numéro 207 avril 1981 Page 24-25Lui numéro 207 avril 1981 Page 26-27Lui numéro 207 avril 1981 Page 28-29Lui numéro 207 avril 1981 Page 30-31Lui numéro 207 avril 1981 Page 32-33Lui numéro 207 avril 1981 Page 34-35Lui numéro 207 avril 1981 Page 36-37Lui numéro 207 avril 1981 Page 38-39Lui numéro 207 avril 1981 Page 40-41Lui numéro 207 avril 1981 Page 42-43Lui numéro 207 avril 1981 Page 44-45Lui numéro 207 avril 1981 Page 46-47Lui numéro 207 avril 1981 Page 48-49Lui numéro 207 avril 1981 Page 50-51Lui numéro 207 avril 1981 Page 52-53Lui numéro 207 avril 1981 Page 54-55Lui numéro 207 avril 1981 Page 56-57Lui numéro 207 avril 1981 Page 58-59Lui numéro 207 avril 1981 Page 60-61Lui numéro 207 avril 1981 Page 62-63Lui numéro 207 avril 1981 Page 64-65Lui numéro 207 avril 1981 Page 66-67Lui numéro 207 avril 1981 Page 68-69Lui numéro 207 avril 1981 Page 70-71Lui numéro 207 avril 1981 Page 72-73Lui numéro 207 avril 1981 Page 74-75Lui numéro 207 avril 1981 Page 76-77Lui numéro 207 avril 1981 Page 78-79Lui numéro 207 avril 1981 Page 80-81Lui numéro 207 avril 1981 Page 82-83Lui numéro 207 avril 1981 Page 84-85Lui numéro 207 avril 1981 Page 86-87Lui numéro 207 avril 1981 Page 88-89Lui numéro 207 avril 1981 Page 90-91Lui numéro 207 avril 1981 Page 92-93Lui numéro 207 avril 1981 Page 94-95Lui numéro 207 avril 1981 Page 96-97Lui numéro 207 avril 1981 Page 98-99Lui numéro 207 avril 1981 Page 100-101Lui numéro 207 avril 1981 Page 102-103Lui numéro 207 avril 1981 Page 104-105Lui numéro 207 avril 1981 Page 106-107Lui numéro 207 avril 1981 Page 108-109Lui numéro 207 avril 1981 Page 110-111Lui numéro 207 avril 1981 Page 112-113Lui numéro 207 avril 1981 Page 114-115Lui numéro 207 avril 1981 Page 116-117Lui numéro 207 avril 1981 Page 118-119Lui numéro 207 avril 1981 Page 120-121Lui numéro 207 avril 1981 Page 122-123Lui numéro 207 avril 1981 Page 124-125Lui numéro 207 avril 1981 Page 126-127Lui numéro 207 avril 1981 Page 128-129Lui numéro 207 avril 1981 Page 130-131Lui numéro 207 avril 1981 Page 132-133Lui numéro 207 avril 1981 Page 134-135Lui numéro 207 avril 1981 Page 136-137Lui numéro 207 avril 1981 Page 138-139Lui numéro 207 avril 1981 Page 140-141Lui numéro 207 avril 1981 Page 142-143Lui numéro 207 avril 1981 Page 144-145Lui numéro 207 avril 1981 Page 146-147Lui numéro 207 avril 1981 Page 148-149Lui numéro 207 avril 1981 Page 150-151Lui numéro 207 avril 1981 Page 152-153Lui numéro 207 avril 1981 Page 154-155Lui numéro 207 avril 1981 Page 156-157Lui numéro 207 avril 1981 Page 158-159Lui numéro 207 avril 1981 Page 160-161Lui numéro 207 avril 1981 Page 162