Lui n°206 mars 1981
Lui n°206 mars 1981
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°206 de mars 1981

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 138

  • Taille du fichier PDF : 139 Mo

  • Dans ce numéro : les fantasmes des nanas... et Clio Goldsmith.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
ENTRETIEN « Je n'ai jamais eu autant de commandes que ces derniers mois... Et comme les concentrations d'armes précèdent de deux ans environ l'éclatement de conflits... » Lui Alors, comment se présente l'avenir du monde pour les deux ans à venir ? Sam Cummings A la fois bien et mal. Je ne pense pas qu'une guerre mondiale viendra le secouer en 1981 mais je ne peux pas en dire autant, pour le moment, pour 1982. Sur les quatre continents, les dirigeants de la plupart des pays ont peur pour leur régime et ils s'arment à qui mieux mieux. Je n'ai jamais eu autant de commandes que ces derniers mois. En Amérique latine, en Afrique, en Asie et en Europe. Or, comme en général, les concentrations d'armes précèdent de deux ans environ l'éclatement de conflits, je déduis que les risques de guerre généralisée peuvent se situer vers 1982-83. Jusque-là, il y aura des conflits localisés c'est la soupape de sécurité lorsque la tension monte trop dans le monde et nous aurons très rapidement des surprises dans ce domaine. modèle présenté  : veste Cardis Ski VIVEZ SPORT  : Lui Quel sera le point le plus chaud du bientôt une véritable poudrière et les globe pour les mois à venir ? régimes modérés en place se préparent Cummings Je pense que ce sera l'Afrique. Au lendemain de la victoire de des conflits j'en suis certain vont au pire. En Ethiopie et en Erythrée, Khadafi au Tchad, je vois d'énormes éclater prochainement et qui ne laisseront pa cette fois les responsables des nuages sombres s'accumuler dans son ciel. Pour plusieurs raisons. D'abord, Grandes puissances indifférents... Sur l'Afrique sera de plus en plus convoitée — comme elle l'était déjà ailleurs quent d'entrer de nouveau en guerre  : un autre continent, deux Etats ris- par les grandes puisssances. Ensuite les deux Corée. Celle du Sud connaît parce qu'après sa victoire au Tchad, une grave crise économique tandis que Khadafi va désormais financer et l'autre, qui vit un véritable boom, se appuyer militairement tous les mouvements révolutionnaires dans cette Corée du Nord envahira la Corée du sent des appétits expansionnistes. La région. Khadafi personne ne Sud et les Etats-Unis, qui sont liés à l'ignore plus maintenant se consi- elle par des accords de défense, ne dère comme le Castro africain, le disposent pas de forces militaires sur Nasser du monde arabe et islamique place pour stopper immédiatement le et, dans son esprit, la révolution mouvement d'invasion. Là-bas, le islamique doit balayer les régimes conflit risque d'être vraiment sérieux. « impurs » pour les remplacer par Du coup, conscientes de ce qui se d'autres « purs et durs » c'est-à-dire prépare, la Thaïlande, les Philippines, appliquant la doctrine Khadafi. Pour la Malaisie, Singapour s'arment à ces deux raisons, l'Afrique sera très outrance. Cette région (Suite page 24.) EXIGEZ LA VESTE CARDIS e e -'fb ci'Vivre sport, pour beaucoup c'est profiter en toute liberté et par tous les temps de la nature. Vivre sport, pour les plus acharnés, c'est lutter contre soi-même et contre les éléments. Vivre sport, dans le confort et la sécurité, pour tous, c'est exiger le matériel et les vêtements appropriés (solidité, imperméabilité, légèreté, pouvoir thermique). Francital, fournisseur des sportifs les plus exigeants - expéditions  : Nationale au K 2, Annapurna 1'8000 à ski, Nanga Parbat... - Syndicat National des Moniteurs, - Ecole Nationale de Ski et d'Alpinisme de Chamonix, - Fédération Française de Ski, - Association Nationale de Tourisme Equestre, vous propose une collection complète de vêtements de sports et de loisirs, fonctionnels, techniques et multi-usages pour "vivre sport". FranciEat le fonctionnel et la technicité Documentation et liste des points de vente sur demande  : 20, rue Saint-Joseph - 42000 St-Etienne - France u
Amateurs de conduite sportive, vous allez être comblés.L'A112 Abarth est un véritable paquet de nerfs. L'allumage électronique libère instantanément ses 70 ch. La boîte 5 vitesses de série lui confère le souffle et la vivacité d'une grande, pour rouler sur autoroute dans les meilleures conditions d'économie et de fiabilité. Quand à l'équipement, il est particulièrement"riche".Spoiler, protections latérales, vitres athermiques, lunette AR dégivrante avec essuie- 1 3 5 2 4 R lave glace, compte-tours, manomètre, indicateur de liquide de freins, etc. — 1050 cm3. 6 CV. 70 ch. à 6600 tr/mn. Consommation à 90 km/h 5,3 1, à 120 km/h 7,8 1, parcours urbain 9,1 1. Mais le plaisir c'est aussi le confort, la 3E'porte, les sièges AR, rabattables séparément et une mécanique vraiment sans problème. Pour recevoir une documentation sur l'A 112 Abarth, 7 retournez ce bon à Distribution Chardonnet - a I BP 205 - 93003 Bobigny. Nom Adresse A 112 A BARTH EIN PAQUET DE NERFS A crédit universel Lancia-Autobianchi. Réseau Chardonnet.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 206 mars 1981 Page 1Lui numéro 206 mars 1981 Page 2-3Lui numéro 206 mars 1981 Page 4-5Lui numéro 206 mars 1981 Page 6-7Lui numéro 206 mars 1981 Page 8-9Lui numéro 206 mars 1981 Page 10-11Lui numéro 206 mars 1981 Page 12-13Lui numéro 206 mars 1981 Page 14-15Lui numéro 206 mars 1981 Page 16-17Lui numéro 206 mars 1981 Page 18-19Lui numéro 206 mars 1981 Page 20-21Lui numéro 206 mars 1981 Page 22-23Lui numéro 206 mars 1981 Page 24-25Lui numéro 206 mars 1981 Page 26-27Lui numéro 206 mars 1981 Page 28-29Lui numéro 206 mars 1981 Page 30-31Lui numéro 206 mars 1981 Page 32-33Lui numéro 206 mars 1981 Page 34-35Lui numéro 206 mars 1981 Page 36-37Lui numéro 206 mars 1981 Page 38-39Lui numéro 206 mars 1981 Page 40-41Lui numéro 206 mars 1981 Page 42-43Lui numéro 206 mars 1981 Page 44-45Lui numéro 206 mars 1981 Page 46-47Lui numéro 206 mars 1981 Page 48-49Lui numéro 206 mars 1981 Page 50-51Lui numéro 206 mars 1981 Page 52-53Lui numéro 206 mars 1981 Page 54-55Lui numéro 206 mars 1981 Page 56-57Lui numéro 206 mars 1981 Page 58-59Lui numéro 206 mars 1981 Page 60-61Lui numéro 206 mars 1981 Page 62-63Lui numéro 206 mars 1981 Page 64-65Lui numéro 206 mars 1981 Page 66-67Lui numéro 206 mars 1981 Page 68-69Lui numéro 206 mars 1981 Page 70-71Lui numéro 206 mars 1981 Page 72-73Lui numéro 206 mars 1981 Page 74-75Lui numéro 206 mars 1981 Page 76-77Lui numéro 206 mars 1981 Page 78-79Lui numéro 206 mars 1981 Page 80-81Lui numéro 206 mars 1981 Page 82-83Lui numéro 206 mars 1981 Page 84-85Lui numéro 206 mars 1981 Page 86-87Lui numéro 206 mars 1981 Page 88-89Lui numéro 206 mars 1981 Page 90-91Lui numéro 206 mars 1981 Page 92-93Lui numéro 206 mars 1981 Page 94-95Lui numéro 206 mars 1981 Page 96-97Lui numéro 206 mars 1981 Page 98-99Lui numéro 206 mars 1981 Page 100-101Lui numéro 206 mars 1981 Page 102-103Lui numéro 206 mars 1981 Page 104-105Lui numéro 206 mars 1981 Page 106-107Lui numéro 206 mars 1981 Page 108-109Lui numéro 206 mars 1981 Page 110-111Lui numéro 206 mars 1981 Page 112-113Lui numéro 206 mars 1981 Page 114-115Lui numéro 206 mars 1981 Page 116-117Lui numéro 206 mars 1981 Page 118-119Lui numéro 206 mars 1981 Page 120-121Lui numéro 206 mars 1981 Page 122-123Lui numéro 206 mars 1981 Page 124-125Lui numéro 206 mars 1981 Page 126-127Lui numéro 206 mars 1981 Page 128-129Lui numéro 206 mars 1981 Page 130-131Lui numéro 206 mars 1981 Page 132-133Lui numéro 206 mars 1981 Page 134-135Lui numéro 206 mars 1981 Page 136-137Lui numéro 206 mars 1981 Page 138