Lui n°203 décembre 1980
Lui n°203 décembre 1980
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°203 de décembre 1980

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 234

  • Taille du fichier PDF : 224 Mo

  • Dans ce numéro : Anicee Alvina style Lui.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
r 014 22 clé otc a Fn pl,ts, Sa ; 42 nurneros pour le pris de 40 Retournez le bon ci-dessous accompagné du règlement à l'adresse suivante  : lui Service abonnement 99, rue d'Amsterdam 75385 - PARIS CEDEX 08 Téléphone 280.68.55 — — — -.Bon à découper  : - — — - Je désire recevoir pendant 1 an (12 NoS) le magazine LUI au prix de  : France et communauté postale  : 80 F autres pays  : 120 F Nom  : Prénom  : Adresse  : Ville  : Code Postal  : Je joins à l'ordre de PRESSE OFFICE LUI ❑ un chèque bancaire ❑ unC.C.P. (3 volets) Attention, pour l'enregistrement.., ; de votre abonnement, veuillez compter un délai d'environ 3 semaines ENTRETIEN « Brejnev était trop compromis avec les Syriens et les Palestiniens pour accepter mon invitation... (Suite de la page 20.) l'heure. On donne des ordres et on laisse les armes décider du sort du pays. Si on essuie une défaite, c'est la faute des autres, des armes, des soldats - qui pourtant se sont sacrifiés - des alliés, de la malchance, etc. Pour faire la paix, c'est autre chose. Il faut monter tout seul en première ligne, conserver sa dignité, sauvegarder celle de son pays, convaincre les jusqu'auboutistes bornés. Rêver suffisamment fort pour entraîner les autres. Et surtout ne pas se tromper et ne pas tromper son peuple. J'ai choisi la voie la plus difficile, mais je ne le regrette pas... » Pour la quatrième fois, Anouar el Sadate rallume sa pipe. Sadate Non, effectivement, cela ne s'est pas passé comme je l'avais envisagé dans un premier temps. Car, toute réflexion faite, je n'ai pas voulu qu'il en fût ainsi. Après avoir pensé faire venir les cinq Grands, je n'ai pas tardé à découvrir plusieurs failles. Brejnev était trop compromis avec les Syriens et les Palestiniens pour accepter mon invitation et parrainer une telle entreprise. La Chine, selon son habitude, approuverait mais sans plus. Elle ne se dérangerait pas. Je me retrouverais me dis-je avec trois Grands sur cinq et peut-être deux si l'un d'entre eux faisait défaut. L'opération, du coup, risquait de manquer de grandeur et, surtout, de force de persuasion. Alors, il ne restait qu'une seule solution, qui s'imposa à moi petit à petit  : au lieu de me réfugier derrière les Grands de ce monde, pourquoi ne pas aller tout seul à Jérusalem et parler aux Israéliens les yeux dans les yeux ? Vous m'avez demandé quels étaient mes sentiments avant mon voyage. Eh bien ! dès que je pris la décision de me rendre tout seul à Jérusalem, je fus soulagé. Je me sentis heureux, léger, comme je ne l'avais pas été depuis longtemps. C'est inouï ce que l'on peut être heureux quand on prend conscience que l'on va peut-être rapprocher des peuples, jouer un rôle pacifique. Avec l'aide de Dieu, de ce Dieu que nous vénérons, Egyptiens et Israéliens, j'allais peut-être mettre un terme à trente ans de haine entre nous !... Un silence succède alors à la passion qui s'était emparée d'Anouar el Sadate. La pipe s'est éteinte, mais le président égyptien continue à tirer pensivement dessus. J'ai l'impression qu'il mesure soudain l'ampleur de l'entreprise dans laquelle il s'était lancé. S'il le regrette, je ne vais pas tarder à être édifié. Comme s'il avait lu dans mes pensées, Anouar el Sadate pose soudain sa pipe, étire ses jambes et, se massant le menton ainsi que la moustache, il me fixe. Sadate Non, croyez-moi, je ne regrette rien aujourd'hui de ce que j'ai fait il y a trois ans même si nous avons perdu trop de temps depuis. Non, je ne regrette rien ! Mais, revenons à ce voyage. J'avais décidé de me rendre à Jérusalem, mais comment passer aux actes ? Je ne pouvais tout de même pas, moi, un chef arabe et musulman, sauter dans mon avion et me poser à Tel-Aviv pour dire à Begin  : « Eh bien voilà ! je suis là. On parle paix ? » Begin voulait-il réellement la paix ? Etait-il suffisamment fort, en admettant qu'il fût épris de paix, pour l'imposer au peuple israélien, à ses adversaires politiques, aux faucons qui existent dans tous les pays ? Ben Gourion, j'en étais sûr, l'aurait été s'il avait été en vie  : il était le fondateur d'Israël, un de ses piliers les plus solides. Golda Meïr également, aurait pu faire entendre raison aux hommes que la grâce n'avait pas touché. Mais Ben Gourion n'était plus de ce monde et Golda Meïr n'était plus au pouvoir ! C'est là qu'est intervenu Nicolas Ceaucescu, mon très grand ami Ceaucescu, un des hommes poli- (Suite page 26.)
Canne à pêche en fibre de verre. Chez Wyers Frères & Bréhier. - Selle piquée sellier avec rivets, bottes tout cuir, cravache en cuir noir, bombe anglaise. Chez Hermès. - Casque de hockey. Crosse en bois vernis. Chez Kyssel Sports. - Patins à glace cuir noir, lame hockey. Chez Lelluch. - Bouteilles de plongée. Palmes. Profondimètre. Poignard. Chez Scuba Monge. - Patins à roulettes cuir noir. Chez Lelluch. - Raquette de tennis Kneissl. Chez Kissel Sport. - Chaussures de golf cuir noir Consommations conventionnelles :  : 4 et blanc, clubs n°1, 2, 3, 4, 5 et 2 bois. Chez Montaigne Golf. - Arc de chasse, carquois en cuir noir, flèches métalliques. Chez New Archery. Coupé Scirocco S.L. de Volkswagen Série Limitée, blanc alpin ou gris métal. Moteur 4 cylindres en ligne, arbre à cames en tête, 60 CV 1300 cm ou 85 CV 1600 cm3, boîte 5 vitesses et 172 km/h*. Avec en plus  : spoiler noir mat, sièges sport revêtus de tissu noir à bandes rouges, volant sport, emblèmes, encadrement et stripping rouges, essuie-glace arrière, tableau de bord garni acier brossé noir... Le Scirocco existe également en version GLI.110 CV, boîte 5 vitesses, 0 à 100 en 8,8 secondes,185km/h**. Chez les 600 concessionnaires V.A.G. Volkswagen Scirocco SL'6,6 I à 90 km/h, 9,0 I à 120 km/h et 10,5 I en ville. (ordinaire). **6,5 I à 90 km/h, 8,9 I à 120 km/h et 11,3 I en ville. (super). Volkswagen France S.A. - 02600 Villers-Cotterêt - Tél. 96.08.03 -4- Crédit VW par SVF.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 203 décembre 1980 Page 1Lui numéro 203 décembre 1980 Page 2-3Lui numéro 203 décembre 1980 Page 4-5Lui numéro 203 décembre 1980 Page 6-7Lui numéro 203 décembre 1980 Page 8-9Lui numéro 203 décembre 1980 Page 10-11Lui numéro 203 décembre 1980 Page 12-13Lui numéro 203 décembre 1980 Page 14-15Lui numéro 203 décembre 1980 Page 16-17Lui numéro 203 décembre 1980 Page 18-19Lui numéro 203 décembre 1980 Page 20-21Lui numéro 203 décembre 1980 Page 22-23Lui numéro 203 décembre 1980 Page 24-25Lui numéro 203 décembre 1980 Page 26-27Lui numéro 203 décembre 1980 Page 28-29Lui numéro 203 décembre 1980 Page 30-31Lui numéro 203 décembre 1980 Page 32-33Lui numéro 203 décembre 1980 Page 34-35Lui numéro 203 décembre 1980 Page 36-37Lui numéro 203 décembre 1980 Page 38-39Lui numéro 203 décembre 1980 Page 40-41Lui numéro 203 décembre 1980 Page 42-43Lui numéro 203 décembre 1980 Page 44-45Lui numéro 203 décembre 1980 Page 46-47Lui numéro 203 décembre 1980 Page 48-49Lui numéro 203 décembre 1980 Page 50-51Lui numéro 203 décembre 1980 Page 52-53Lui numéro 203 décembre 1980 Page 54-55Lui numéro 203 décembre 1980 Page 56-57Lui numéro 203 décembre 1980 Page 58-59Lui numéro 203 décembre 1980 Page 60-61Lui numéro 203 décembre 1980 Page 62-63Lui numéro 203 décembre 1980 Page 64-65Lui numéro 203 décembre 1980 Page 66-67Lui numéro 203 décembre 1980 Page 68-69Lui numéro 203 décembre 1980 Page 70-71Lui numéro 203 décembre 1980 Page 72-73Lui numéro 203 décembre 1980 Page 74-75Lui numéro 203 décembre 1980 Page 76-77Lui numéro 203 décembre 1980 Page 78-79Lui numéro 203 décembre 1980 Page 80-81Lui numéro 203 décembre 1980 Page 82-83Lui numéro 203 décembre 1980 Page 84-85Lui numéro 203 décembre 1980 Page 86-87Lui numéro 203 décembre 1980 Page 88-89Lui numéro 203 décembre 1980 Page 90-91Lui numéro 203 décembre 1980 Page 92-93Lui numéro 203 décembre 1980 Page 94-95Lui numéro 203 décembre 1980 Page 96-97Lui numéro 203 décembre 1980 Page 98-99Lui numéro 203 décembre 1980 Page 100-101Lui numéro 203 décembre 1980 Page 102-103Lui numéro 203 décembre 1980 Page 104-105Lui numéro 203 décembre 1980 Page 106-107Lui numéro 203 décembre 1980 Page 108-109Lui numéro 203 décembre 1980 Page 110-111Lui numéro 203 décembre 1980 Page 112-113Lui numéro 203 décembre 1980 Page 114-115Lui numéro 203 décembre 1980 Page 116-117Lui numéro 203 décembre 1980 Page 118-119Lui numéro 203 décembre 1980 Page 120-121Lui numéro 203 décembre 1980 Page 122-123Lui numéro 203 décembre 1980 Page 124-125Lui numéro 203 décembre 1980 Page 126-127Lui numéro 203 décembre 1980 Page 128-129Lui numéro 203 décembre 1980 Page 130-131Lui numéro 203 décembre 1980 Page 132-133Lui numéro 203 décembre 1980 Page 134-135Lui numéro 203 décembre 1980 Page 136-137Lui numéro 203 décembre 1980 Page 138-139Lui numéro 203 décembre 1980 Page 140-141Lui numéro 203 décembre 1980 Page 142-143Lui numéro 203 décembre 1980 Page 144-145Lui numéro 203 décembre 1980 Page 146-147Lui numéro 203 décembre 1980 Page 148-149Lui numéro 203 décembre 1980 Page 150-151Lui numéro 203 décembre 1980 Page 152-153Lui numéro 203 décembre 1980 Page 154-155Lui numéro 203 décembre 1980 Page 156-157Lui numéro 203 décembre 1980 Page 158-159Lui numéro 203 décembre 1980 Page 160-161Lui numéro 203 décembre 1980 Page 162-163Lui numéro 203 décembre 1980 Page 164-165Lui numéro 203 décembre 1980 Page 166-167Lui numéro 203 décembre 1980 Page 168-169Lui numéro 203 décembre 1980 Page 170-171Lui numéro 203 décembre 1980 Page 172-173Lui numéro 203 décembre 1980 Page 174-175Lui numéro 203 décembre 1980 Page 176-177Lui numéro 203 décembre 1980 Page 178-179Lui numéro 203 décembre 1980 Page 180-181Lui numéro 203 décembre 1980 Page 182-183Lui numéro 203 décembre 1980 Page 184-185Lui numéro 203 décembre 1980 Page 186-187Lui numéro 203 décembre 1980 Page 188-189Lui numéro 203 décembre 1980 Page 190-191Lui numéro 203 décembre 1980 Page 192-193Lui numéro 203 décembre 1980 Page 194-195Lui numéro 203 décembre 1980 Page 196-197Lui numéro 203 décembre 1980 Page 198-199Lui numéro 203 décembre 1980 Page 200-201Lui numéro 203 décembre 1980 Page 202-203Lui numéro 203 décembre 1980 Page 204-205Lui numéro 203 décembre 1980 Page 206-207Lui numéro 203 décembre 1980 Page 208-209Lui numéro 203 décembre 1980 Page 210-211Lui numéro 203 décembre 1980 Page 212-213Lui numéro 203 décembre 1980 Page 214-215Lui numéro 203 décembre 1980 Page 216-217Lui numéro 203 décembre 1980 Page 218-219Lui numéro 203 décembre 1980 Page 220-221Lui numéro 203 décembre 1980 Page 222-223Lui numéro 203 décembre 1980 Page 224-225Lui numéro 203 décembre 1980 Page 226-227Lui numéro 203 décembre 1980 Page 228-229Lui numéro 203 décembre 1980 Page 230-231Lui numéro 203 décembre 1980 Page 232-233Lui numéro 203 décembre 1980 Page 234