Lui n°202 novembre 1980
Lui n°202 novembre 1980
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°202 de novembre 1980

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 202

  • Taille du fichier PDF : 184 Mo

  • Dans ce numéro : filles de fame !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Directeur de la rédaction JEAN DEMACHY Rédacteur en chef JEAN-PIERRE BINCHET Directeur des rubriques FRANCIS DUMOULIN Directrice de la publication ANNE-MARIE PERIER-BARRO1S REDACTION JOSETTE MILGRAM (secrétaire de rédaction). ASSIA DRIDI (mannequins), GISELE FRAN- CHOMME (mode, shopping), ISABELLE MOREAU, YANNICK LE GOUËZ. SERVICE ARTISTIQUE ANNE-MARIE CASSE assistée de XAVIER BOURE. COLLABORATEURS VASSILIS ALEXAKIS, JEAN-MICHEL BARRAULT, ALPHONSE BOUDARD, ESTHER BURKHARD, MICHEL CAEN, JACQUES-LOUIS DELPAL, PIERRE DEMERON, DANIEL GARRIC, RENAUD DE LABOR- DERIE, MARIE-GISELE LANDES, PAUL LEFEVRE, RAOUL MILLE, JEAN-PIERRE RICHARD, JEAN- MICHEL ROYER, PATRICK SERY, CATHERINE SINET, LOUIS VALENTIN, JON WINROTH. PHOTOGRAPHES JAMES BAES, ANDRE BERG, FRANCIS GIACO- BETTI, FRANK GITTY, PATRICE PASCAL. ILLUSTRATEURS ALAIN ASLAN, PATRICK ARLET, JEAN-CLAUDE CASTELLI, CORENTIN, PATRICK COURATIN, JEAN LAGARRIGUE, MICHEL LECONTE, LERMITE, ALAIN LESAUX, NICOLLET, H. CUADRADO, GABRIEL PASCALINI, TOMI UNGERER. DESSINATEURS HUMORISTIQUES ROLAND SABATIER (chef de rubrique), M.A. CHON, GUERRIER, HOVIV, LASSALVY, LAVILLE, LAUZIER, PAT MALLET, SINE, TETSU, TREZ. Et avec la participation de l'équipe de Oui Magazine. publications filipacchi COMITE DE DIRECTION DANIEL FILIPACCHI (président), FRANK TENOT (vice-président), MARC DEMOTTE, JEAN HOHMAN, REGIS PAGNIEZ, GERALD DE ROQUE- MAUREL, PHILIPPE SECHET, ROGER THEROND. SERVICES GENERAUX ALAIN PLOUVIER, administrateur, assisté de CLAUDE OSCHNER, chef des services comptables, JEAN-PAUL BRIAND, contrôle de gestion, MICHELE DEROCHE, coordination des achats, CLAUDE ACAE1, assistante de direction, FRANCOISE JARRY, secrétariat général, NATHALIE CHAU- MET, chef du personnel, THIERRY BRUSSET, abonnements, CHARLES NIVIERE, service photos, MICHELE DUFFORT, archives-photos, JACKIE CLIMENT-GALANT, revente, DIDIER DERVILLE, directeur des études, HELGA DAUKSCH, fabrication et PASCAL REMY, planning fabrication, L1LIANE DOUDAT, voyages. SERVICES COMMERCIAUX AMAND RASCOL, directeur commercial, assisté de PHILIPPE DOYET, inspection des ventes, GUIDO FRASCA et JOSE ESTEVE, stocks. PROMOTION YVES CHANEL, promotion radio et spectacles, DIDIER LE VERT, coordination, CATHERINE MARTIN, salons. PUBLICITE  : REGISCOPE PATRICK ROUSSELLE, directeur, GERARD LEFEVRE, LAURENT GRUMBACH, PATRICK LIFSHITZ, chefs de publicité des su - p arts Régiscope. gp JOCELYNE SMADJA, merchandising, assistée de MARLENE SARFATI. JACQUE- LINE ILLAT, CLAUDE BLANVILLAIN fabrication, assistés de YVETTE HUART. MICHELE ESDOURU- BAIL, MURIEL DELOS documentation et secrétariat.
ENTRETIEN AVEC L'ACTEUR FRANCAIS QUI FASCINE LES AMÉRICAINS. juso lu BouT Quand on a demandé à John Travolta de passage à Paris dans Stars, l'émission de Drucker quel était l'acteur français qu'il admirait le AVEC plus, il a répondu sans l'ombre d'une hésitation  : Depar- GERARD DEP 1111)1E11 oo ». Le french l over a bien ! ch. angé, pour les Améri- cains ! C'est que cette force de la nature de Depardieu s'est taillé la part du lion dans le cinéma français. En dix ans de carrière, il en est devenu l'acteur numéro un. Tout est vraiment parti du choc des Valseuses, en 1973 — une révélation pour le grand public et pour la critique qui voit en lui un « calibre » à la Delon, ou Belmondo. Depuis, il a suivi, dans une quarantaine de filins, une superbe trajectoire allant de Vincent, François, Paul et les autres à 1900, de Sept morts sur ordonnance à La dernière femme dans lequel il nous coupait le souffle en se la coupant —, de Baracco au Sucre avec, pour la seule année 1980, Mon oncle d'Amérique (Resnais), Le dernier métro (Truffaut), Loulou (Pialat) en attendant L'inspecteur La Bavure, où il tourne avec Coluche sous la direction de Zidi, et Je vous aime, de Claude Berri. Sans oublier le théâtre avec, bientôt, Tartuffe. Et en plus, il chante — sa femme Elizabeth écrit pour lui. Sa chanson, à Depardieu, aurait pu être  : « Le gars qu'a bien tourné... » A Pierre Démeron et pour Lui il a expliqué comment. Et pourquoi... Lui I1 doit bien vous arriver de temps à autre de vous demander, un peu étonné, comment vous êtes devenu Gérard Depardieu ? Car au départ, vous étiez plus près de tomber dans la marginalité ou la délinquance que... Gérard Depardieu...que dans l'autre marginalité qui est celle de l'artiste ? Je ne sais pas moi-même comment. Quand je regarde en arrière, je vois un enfant qui écoute, qui regarde et qui rit. Je n'ai pas eu une enfance malheureuse. Le délicat, l'important pour moi, maintenant, c'est de préserver cette espèce de joie venue de l'enfance, de la prolonger. Pour cela, il faut beaucoup d'amour autour de soi. C'est sans doute une manière un peu égoïste de considérer les choses, mais je suis très égocentrique. Pour cela, il faut tenter d'aller toujours vers une émotion de plus en plus forte. Si on ne se pousse pas, si on ne décharge pas d'adrénaline, on stagne. Alors, je fais des choses complètement folles ou du moins qui paraissent folles aux autres, c'est mon tempérament. Quitte (Suite p.8.)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 202 novembre 1980 Page 1Lui numéro 202 novembre 1980 Page 2-3Lui numéro 202 novembre 1980 Page 4-5Lui numéro 202 novembre 1980 Page 6-7Lui numéro 202 novembre 1980 Page 8-9Lui numéro 202 novembre 1980 Page 10-11Lui numéro 202 novembre 1980 Page 12-13Lui numéro 202 novembre 1980 Page 14-15Lui numéro 202 novembre 1980 Page 16-17Lui numéro 202 novembre 1980 Page 18-19Lui numéro 202 novembre 1980 Page 20-21Lui numéro 202 novembre 1980 Page 22-23Lui numéro 202 novembre 1980 Page 24-25Lui numéro 202 novembre 1980 Page 26-27Lui numéro 202 novembre 1980 Page 28-29Lui numéro 202 novembre 1980 Page 30-31Lui numéro 202 novembre 1980 Page 32-33Lui numéro 202 novembre 1980 Page 34-35Lui numéro 202 novembre 1980 Page 36-37Lui numéro 202 novembre 1980 Page 38-39Lui numéro 202 novembre 1980 Page 40-41Lui numéro 202 novembre 1980 Page 42-43Lui numéro 202 novembre 1980 Page 44-45Lui numéro 202 novembre 1980 Page 46-47Lui numéro 202 novembre 1980 Page 48-49Lui numéro 202 novembre 1980 Page 50-51Lui numéro 202 novembre 1980 Page 52-53Lui numéro 202 novembre 1980 Page 54-55Lui numéro 202 novembre 1980 Page 56-57Lui numéro 202 novembre 1980 Page 58-59Lui numéro 202 novembre 1980 Page 60-61Lui numéro 202 novembre 1980 Page 62-63Lui numéro 202 novembre 1980 Page 64-65Lui numéro 202 novembre 1980 Page 66-67Lui numéro 202 novembre 1980 Page 68-69Lui numéro 202 novembre 1980 Page 70-71Lui numéro 202 novembre 1980 Page 72-73Lui numéro 202 novembre 1980 Page 74-75Lui numéro 202 novembre 1980 Page 76-77Lui numéro 202 novembre 1980 Page 78-79Lui numéro 202 novembre 1980 Page 80-81Lui numéro 202 novembre 1980 Page 82-83Lui numéro 202 novembre 1980 Page 84-85Lui numéro 202 novembre 1980 Page 86-87Lui numéro 202 novembre 1980 Page 88-89Lui numéro 202 novembre 1980 Page 90-91Lui numéro 202 novembre 1980 Page 92-93Lui numéro 202 novembre 1980 Page 94-95Lui numéro 202 novembre 1980 Page 96-97Lui numéro 202 novembre 1980 Page 98-99Lui numéro 202 novembre 1980 Page 100-101Lui numéro 202 novembre 1980 Page 102-103Lui numéro 202 novembre 1980 Page 104-105Lui numéro 202 novembre 1980 Page 106-107Lui numéro 202 novembre 1980 Page 108-109Lui numéro 202 novembre 1980 Page 110-111Lui numéro 202 novembre 1980 Page 112-113Lui numéro 202 novembre 1980 Page 114-115Lui numéro 202 novembre 1980 Page 116-117Lui numéro 202 novembre 1980 Page 118-119Lui numéro 202 novembre 1980 Page 120-121Lui numéro 202 novembre 1980 Page 122-123Lui numéro 202 novembre 1980 Page 124-125Lui numéro 202 novembre 1980 Page 126-127Lui numéro 202 novembre 1980 Page 128-129Lui numéro 202 novembre 1980 Page 130-131Lui numéro 202 novembre 1980 Page 132-133Lui numéro 202 novembre 1980 Page 134-135Lui numéro 202 novembre 1980 Page 136-137Lui numéro 202 novembre 1980 Page 138-139Lui numéro 202 novembre 1980 Page 140-141Lui numéro 202 novembre 1980 Page 142-143Lui numéro 202 novembre 1980 Page 144-145Lui numéro 202 novembre 1980 Page 146-147Lui numéro 202 novembre 1980 Page 148-149Lui numéro 202 novembre 1980 Page 150-151Lui numéro 202 novembre 1980 Page 152-153Lui numéro 202 novembre 1980 Page 154-155Lui numéro 202 novembre 1980 Page 156-157Lui numéro 202 novembre 1980 Page 158-159Lui numéro 202 novembre 1980 Page 160-161Lui numéro 202 novembre 1980 Page 162-163Lui numéro 202 novembre 1980 Page 164-165Lui numéro 202 novembre 1980 Page 166-167Lui numéro 202 novembre 1980 Page 168-169Lui numéro 202 novembre 1980 Page 170-171Lui numéro 202 novembre 1980 Page 172-173Lui numéro 202 novembre 1980 Page 174-175Lui numéro 202 novembre 1980 Page 176-177Lui numéro 202 novembre 1980 Page 178-179Lui numéro 202 novembre 1980 Page 180-181Lui numéro 202 novembre 1980 Page 182-183Lui numéro 202 novembre 1980 Page 184-185Lui numéro 202 novembre 1980 Page 186-187Lui numéro 202 novembre 1980 Page 188-189Lui numéro 202 novembre 1980 Page 190-191Lui numéro 202 novembre 1980 Page 192-193Lui numéro 202 novembre 1980 Page 194-195Lui numéro 202 novembre 1980 Page 196-197Lui numéro 202 novembre 1980 Page 198-199Lui numéro 202 novembre 1980 Page 200-201Lui numéro 202 novembre 1980 Page 202