Lui n°202 novembre 1980
Lui n°202 novembre 1980
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°202 de novembre 1980

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 202

  • Taille du fichier PDF : 184 Mo

  • Dans ce numéro : filles de fame !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 160 - 161  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
160 161
.-,._`
A 130km/h, une sécurité conçue pour 240km/h. C'est aux environs de 200 km/h, sur autoroute (1), qu'on prend le mieux conscience de l'étonnante sécurité d'une Porsche. La précision de conduite, exceptionnelle, permet de se faufiler en souplesse au milieu des voitures qui semblent soudain rouler au ralenti. Douée d'une stabilité proche de la perfection, la voiture reste sur sa trajectoire dans n'importe quelle position, allant jusqu'à effectuer certaines corrections plus vite que son conducteur. On conseille généralement, chez Porsche, "de la laisser faire". La puissance disponible se traduit en reprises immédiates à n'importe quelle vitesse. Mieux vaut avoir une marge de sécurité pour faire la différence dans une circulation engluée à 130 km/h. Pouvoir dépasser un semi-remorque de 18 mètres en moisis de 6 dixièmes de seconde est parfois rassurant. Efficacité de la technologie Porsche. La Porsche 924 est sortie pour la première fois en course aux 24 Heures du Mans dans sa version "Carrera Le Mans" venue se roder à 290 km/h dans l'édition 1980 de l'épreuve. Ave, ia réussite qu'on sait  : 3 voitures au départ, 3 voitures à l'arrivée. L'architecture de base, à peine modifiée pour les besoins de la compétition repose sur un même concept. Le système "transaxle", moteur à l'avant et transmission à l'arrière, assure une répartition presque parfaite des masses. Le poids s'équilibrant également sur les roues avant et arrière, il en résulte un meilleur contrôle directionnel. La 924 avec un moteur 4 cylindres de 2 litres, développe 125 ch. Extrêmement souple en conduite urbaine, très brillante sur route, elle sait aussi ronronner paisiblement à 130 km/h, sans dépasser les 3500 tours/minute. Ce qui lui assure une sobriété remarquable, partagée par les 210 ch turbocompressés de la version Carrera GT. Une voiture de consommation courante. La logique Porsche pour les années 80 voulant que le meilleur moyen de diminuer la consommation est d'augmenter la puissance, on attendait cette 924 Carrera GT au tournant de la crise. Aux 100 kilomètres, elle se contente de 6,3 litres à 90 km/h. Et de 8,5 litres à 120 km/h (2). En cycle urbain, elle passe à 12,4 litres, faisant rougir de honte bon nombre de berlines réputées économiques. Et, sur autoroute, à vitesse constante, son réservoir de 84 litres lui confère une autonomie moyenne de 700 kilomètres. Rien ne sert d'aller vite si c'est pour s'arrêter souvent. Ces résultats ont été obtenus par l'application de techniques nouvelles concernant essentiellement l'injec- tion (optimisée) le rendement du moteur (amélioration substantielle de la consommation), l'allumage (maintenant digital), la réduction du poids des parties mécaniques (emplois d'alliages légers à haute résistance) et de la carrosserie (ailes et spoiler en polyuréthane teinté dans la masse, inrayable et indéformable). Le confort est une sécurité. On ne se fatigue pas de conduire une Porsche 924. Elle est faite pour ça. Les côtes ne la ralentissent pas, et les dépassements s'effectuent le temps d'appuyer sur l'accélérateur. Son confort repose sur un paradoxe  : permettre la plus grande concentration possible tout en restant parfaitement détendu. La position de conduite est un modèle du genre. Les sièges bas à appuis latéraux sont conçus pour s'adapter à toutes les morphologies. Le petit volant vertical tombe exactement sous les mains et l'instrumentation sous les yeux. L'emplacement des nombreux commutateurs, boutons et leviers a été calculé en fonction des gestes naturels. Le niveau sonore est réduit au son sourd du moteur et au chuintement de l'air. Au-delà, le bruit devient une distraction. Enfin, partant du principe que l'utilisation de l'espace est aussi importante que l'espace en lui-même, la Porsche 924 met à l'aise deux adultes, deux enfants et leurs bagages. Pour Porsche, le confort fait partie intégrante de la sécurité. (1)En RF.A. (2) Normes U.T.A.C. La sécurité dépasse la vitesse. F=1 F=I 1161111 SOnC1L O Importateur PO RSCHEMITSUBISHI 53, 57, rue Marjolin. 92300 Levallois. Tél. (1) 739.97.40. Préconisation exclusive BP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 202 novembre 1980 Page 1Lui numéro 202 novembre 1980 Page 2-3Lui numéro 202 novembre 1980 Page 4-5Lui numéro 202 novembre 1980 Page 6-7Lui numéro 202 novembre 1980 Page 8-9Lui numéro 202 novembre 1980 Page 10-11Lui numéro 202 novembre 1980 Page 12-13Lui numéro 202 novembre 1980 Page 14-15Lui numéro 202 novembre 1980 Page 16-17Lui numéro 202 novembre 1980 Page 18-19Lui numéro 202 novembre 1980 Page 20-21Lui numéro 202 novembre 1980 Page 22-23Lui numéro 202 novembre 1980 Page 24-25Lui numéro 202 novembre 1980 Page 26-27Lui numéro 202 novembre 1980 Page 28-29Lui numéro 202 novembre 1980 Page 30-31Lui numéro 202 novembre 1980 Page 32-33Lui numéro 202 novembre 1980 Page 34-35Lui numéro 202 novembre 1980 Page 36-37Lui numéro 202 novembre 1980 Page 38-39Lui numéro 202 novembre 1980 Page 40-41Lui numéro 202 novembre 1980 Page 42-43Lui numéro 202 novembre 1980 Page 44-45Lui numéro 202 novembre 1980 Page 46-47Lui numéro 202 novembre 1980 Page 48-49Lui numéro 202 novembre 1980 Page 50-51Lui numéro 202 novembre 1980 Page 52-53Lui numéro 202 novembre 1980 Page 54-55Lui numéro 202 novembre 1980 Page 56-57Lui numéro 202 novembre 1980 Page 58-59Lui numéro 202 novembre 1980 Page 60-61Lui numéro 202 novembre 1980 Page 62-63Lui numéro 202 novembre 1980 Page 64-65Lui numéro 202 novembre 1980 Page 66-67Lui numéro 202 novembre 1980 Page 68-69Lui numéro 202 novembre 1980 Page 70-71Lui numéro 202 novembre 1980 Page 72-73Lui numéro 202 novembre 1980 Page 74-75Lui numéro 202 novembre 1980 Page 76-77Lui numéro 202 novembre 1980 Page 78-79Lui numéro 202 novembre 1980 Page 80-81Lui numéro 202 novembre 1980 Page 82-83Lui numéro 202 novembre 1980 Page 84-85Lui numéro 202 novembre 1980 Page 86-87Lui numéro 202 novembre 1980 Page 88-89Lui numéro 202 novembre 1980 Page 90-91Lui numéro 202 novembre 1980 Page 92-93Lui numéro 202 novembre 1980 Page 94-95Lui numéro 202 novembre 1980 Page 96-97Lui numéro 202 novembre 1980 Page 98-99Lui numéro 202 novembre 1980 Page 100-101Lui numéro 202 novembre 1980 Page 102-103Lui numéro 202 novembre 1980 Page 104-105Lui numéro 202 novembre 1980 Page 106-107Lui numéro 202 novembre 1980 Page 108-109Lui numéro 202 novembre 1980 Page 110-111Lui numéro 202 novembre 1980 Page 112-113Lui numéro 202 novembre 1980 Page 114-115Lui numéro 202 novembre 1980 Page 116-117Lui numéro 202 novembre 1980 Page 118-119Lui numéro 202 novembre 1980 Page 120-121Lui numéro 202 novembre 1980 Page 122-123Lui numéro 202 novembre 1980 Page 124-125Lui numéro 202 novembre 1980 Page 126-127Lui numéro 202 novembre 1980 Page 128-129Lui numéro 202 novembre 1980 Page 130-131Lui numéro 202 novembre 1980 Page 132-133Lui numéro 202 novembre 1980 Page 134-135Lui numéro 202 novembre 1980 Page 136-137Lui numéro 202 novembre 1980 Page 138-139Lui numéro 202 novembre 1980 Page 140-141Lui numéro 202 novembre 1980 Page 142-143Lui numéro 202 novembre 1980 Page 144-145Lui numéro 202 novembre 1980 Page 146-147Lui numéro 202 novembre 1980 Page 148-149Lui numéro 202 novembre 1980 Page 150-151Lui numéro 202 novembre 1980 Page 152-153Lui numéro 202 novembre 1980 Page 154-155Lui numéro 202 novembre 1980 Page 156-157Lui numéro 202 novembre 1980 Page 158-159Lui numéro 202 novembre 1980 Page 160-161Lui numéro 202 novembre 1980 Page 162-163Lui numéro 202 novembre 1980 Page 164-165Lui numéro 202 novembre 1980 Page 166-167Lui numéro 202 novembre 1980 Page 168-169Lui numéro 202 novembre 1980 Page 170-171Lui numéro 202 novembre 1980 Page 172-173Lui numéro 202 novembre 1980 Page 174-175Lui numéro 202 novembre 1980 Page 176-177Lui numéro 202 novembre 1980 Page 178-179Lui numéro 202 novembre 1980 Page 180-181Lui numéro 202 novembre 1980 Page 182-183Lui numéro 202 novembre 1980 Page 184-185Lui numéro 202 novembre 1980 Page 186-187Lui numéro 202 novembre 1980 Page 188-189Lui numéro 202 novembre 1980 Page 190-191Lui numéro 202 novembre 1980 Page 192-193Lui numéro 202 novembre 1980 Page 194-195Lui numéro 202 novembre 1980 Page 196-197Lui numéro 202 novembre 1980 Page 198-199Lui numéro 202 novembre 1980 Page 200-201Lui numéro 202 novembre 1980 Page 202