Lui n°199 août 1980
Lui n°199 août 1980
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°199 de août 1980

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 122

  • Taille du fichier PDF : 162 Mo

  • Dans ce numéro : sexe et cinéma.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
ENTRETIEN « J'ai subi une autre influence qui vous surprendra sans doute celle... des putains françaises ! (Suite de la page 22.) Maupassant et parmi les écrivains non français, Dickens, Gorki et Marc Twain. J'ai subi une autre influence qui vous surprendra sans doute  : celle... des putains françaises ! Chez nous, les maisons closes n'ont jamais été closes. Dans ma jeunesse, leurs salons étaient presque des salons littéraires, des lieux de rencontre très tendres. Parmi les filles, il y avait toujours « la Française » et c'était toujours celle qui avait le plus de prestige. J'en ai gardé une grande tendresse pour les putains parce que c'est la catégorie sociale la plus souffrante, la plus humiliée au monde. Qui n'a pas, elle, de syndicat pour se défendre... Lui Est-ce que cette tendresse vous pousse à défendre l'existence de ces maisons closes ? Amado Non, mais je ne pense pas qu'on puisse mettre fin à la prostitution par la prison ou la violence. S'il y en a tant dans mes romans, et qu'elles y jouent un tel rôle, c'est qu'elles m'ont beaucoup marqué. Pour en revenir à l'influence française, c'est après la guerre qu'elle a commencé de céder du terrain à l'influence américaine que j'estime beaucoup plus dangereuse pour nous, car si je place par dessus tout Marc Twain et que j'adore Hemingway, Faulkner, Steinbeck, il faut aussi compter avec tous ces faux écrivains, cette merde des best-sellers dont nous sommes inondés. Comme vous d'ailleurs, si j'en juge, par les vitrines de vos libraires ! Jusqu'à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, l'influence française était énorme, principalement celle d'Anatole France, celle de Gide, celle de Romain Rolland et de Malraux. Après la guerre, il y a bien eu celle de Sartre et de Simone de Beauvoir peut-être encore plus importante que celle de Sartre par le nombre des lecteurs. Ensuite il y a eu, mais très faiblement et surtout chez les intellectuels, l'influence du nouveau roman et puis... rien ! Il y a une bonne raison au déclin de cette influence  : jusqu'à la fin de la guerre, le français était au Brésil la deuxième langue. Tous les intellectuels, tous les gens cultivés, la parlaient et la lisaient. Depuis, l'anglais l'a complètement emporté. Les gens qui parlent le français aujourd'hui, ce sont des survivants des anciennes générations. Pensez que, pendant la guerre encore, il y avait deux maisons d'édition françaises au Brésil qui éditaient en français ! Il n'en reste plus qu'une la diffusion européenne du Livre Difel et à l'exception de quelques rares livres français qu'elle traduit, elle publie en brésilien. Lui Vous avez tout à l'heure parlé de toutes les races et de leurs mélanges qui composaient la population brésilienne. Est-ce que cela (Suite page 26.) POUR LA PREMIERE FOIS BORD RACONTE ! « Gagner » n'est pas un livre de plus sur Borg, c'est le livre de Borg. Il dit comment il est devenu le meilleur joueur de tennis de tous les temps. Il parle de sa vie publique et privée, explique ses victoires, règle ses comptes... 61photos inédites 200 pages en vente chez votre libraire



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 199 août 1980 Page 1Lui numéro 199 août 1980 Page 2-3Lui numéro 199 août 1980 Page 4-5Lui numéro 199 août 1980 Page 6-7Lui numéro 199 août 1980 Page 8-9Lui numéro 199 août 1980 Page 10-11Lui numéro 199 août 1980 Page 12-13Lui numéro 199 août 1980 Page 14-15Lui numéro 199 août 1980 Page 16-17Lui numéro 199 août 1980 Page 18-19Lui numéro 199 août 1980 Page 20-21Lui numéro 199 août 1980 Page 22-23Lui numéro 199 août 1980 Page 24-25Lui numéro 199 août 1980 Page 26-27Lui numéro 199 août 1980 Page 28-29Lui numéro 199 août 1980 Page 30-31Lui numéro 199 août 1980 Page 32-33Lui numéro 199 août 1980 Page 34-35Lui numéro 199 août 1980 Page 36-37Lui numéro 199 août 1980 Page 38-39Lui numéro 199 août 1980 Page 40-41Lui numéro 199 août 1980 Page 42-43Lui numéro 199 août 1980 Page 44-45Lui numéro 199 août 1980 Page 46-47Lui numéro 199 août 1980 Page 48-49Lui numéro 199 août 1980 Page 50-51Lui numéro 199 août 1980 Page 52-53Lui numéro 199 août 1980 Page 54-55Lui numéro 199 août 1980 Page 56-57Lui numéro 199 août 1980 Page 58-59Lui numéro 199 août 1980 Page 60-61Lui numéro 199 août 1980 Page 62-63Lui numéro 199 août 1980 Page 64-65Lui numéro 199 août 1980 Page 66-67Lui numéro 199 août 1980 Page 68-69Lui numéro 199 août 1980 Page 70-71Lui numéro 199 août 1980 Page 72-73Lui numéro 199 août 1980 Page 74-75Lui numéro 199 août 1980 Page 76-77Lui numéro 199 août 1980 Page 78-79Lui numéro 199 août 1980 Page 80-81Lui numéro 199 août 1980 Page 82-83Lui numéro 199 août 1980 Page 84-85Lui numéro 199 août 1980 Page 86-87Lui numéro 199 août 1980 Page 88-89Lui numéro 199 août 1980 Page 90-91Lui numéro 199 août 1980 Page 92-93Lui numéro 199 août 1980 Page 94-95Lui numéro 199 août 1980 Page 96-97Lui numéro 199 août 1980 Page 98-99Lui numéro 199 août 1980 Page 100-101Lui numéro 199 août 1980 Page 102-103Lui numéro 199 août 1980 Page 104-105Lui numéro 199 août 1980 Page 106-107Lui numéro 199 août 1980 Page 108-109Lui numéro 199 août 1980 Page 110-111Lui numéro 199 août 1980 Page 112-113Lui numéro 199 août 1980 Page 114-115Lui numéro 199 août 1980 Page 116-117Lui numéro 199 août 1980 Page 118-119Lui numéro 199 août 1980 Page 120-121Lui numéro 199 août 1980 Page 122