Lui n°195 avril 1980
Lui n°195 avril 1980
  • Prix facial : 8 F

  • Parution : n°195 de avril 1980

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 184

  • Taille du fichier PDF : 215 Mo

  • Dans ce numéro : spécial Nastassja Kinski.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
LA DÉFONCE DU CONSOMMATEUR plaisir, mais j'aurais taxé sans rechigner quelque 600 francs ce régal pour deux (il est possible de « faire moins » grâce à quelques plats, telle la fricassée de Bresse à la menthe mais je n'aime pas la menthe —, et aux quelques vins très corrects facturés de 65 à 120 francs). Faugeron 52 rue de Longchamp, 75016 Paris. Tél.  : 704.24.53. Je suis mauvais au petit jeu du « c'est moi qui ai découvert le premier », étant relativement nouveau dans le métier et de caractère indolent, mais je me souviens quand même des Ferrero lorsqu'ils étaient installés à Briançon, dans un grand chalet bien agréablement aménagé (ils travaillèrent ensuite à Serre-Chevalier, puis quittèrent la montagne pour Paris). Ouvert il y a moins d'un an, déjà d'excellente réputation, le Marcande est un restaurant vaste et pourtant intime, au décor moderne-rustique réussi, que prolonge un ample patio tranquille utilisé aux beaux jours  : mention très bien pour le cadre, inattendu dans un immeuble récent. Laissant la salle à sa femme, aimable et attentive, Jean-Claude Ferrero règne dans une sorte de grande cabine d'aiguilleur du ciel, toute vitrée, ce qui lui permet de « surveiller le trafic » en restant à ses fourneaux. Il a conçu une carte intelligente faisant la part égale au classicisme dit allégé et à l'originalité ; sa cuisine, ni ancienne, ni trop moderne, ignore les préparations exagérément compliquées d'antan comme les gadgets kiwi-et-poivre rose. Indiscutablement personnelle et raffinée, elle plaira à tous ceux qui ne sont ni des pépés-tambouille, ni des obsédés du jamais-vu, jamais-goûté. J'ai aimé un saumon de Loire fumé (dans le patio est dissimulé un petit fumoir) ; j'ai vraiment savouré les oeufs pochés au coulis de truffe, présentés sur une tranche de pain relevée d'huile apportant une petite tonalité provençale, ainsi que la hure de crêtes de coq, aspic ayant aussi une discrète saveur du Midi, grâce à la tomate, au basilic et à l'huile d'olive (d'un précédent repas, j'avais gardé le souvenir ému du veau blanc mariné et du « jambon d'agneau », fine tranche de gigot fumée, saumurée et pochée). La fricas- 34 MOTS CROISEROTIQUES PAR ROGER LA FERTE HORIZONTALEMENT 1 Redresseuses de tors. 2 Prélude à l'après-midi d'un faune. Peut se faire sauter. 3 Provoquent des chutes à l'aide de choses longues et dures ! Séants et malséants tout à la fois. 4 Très amateur de fesses tendres. Ont une belle pointe chercheuse. 5 Jouer d'un bout. Découvrit avant d'autres le self-service. 6 Un sein qui tombe mal. Son bassin est un peu large. 7 Baise en fin de course. A le membre long. Un peu mou. 8 Avec lui, il y a urgence. Sa prise n'est pas toujours prisée. 9 Réagir contre l'oppression. Elle rentre pour la peau. 10 Son manche lui donnait des ampoules. Se saute en écartant les jambes. Se donne après s'être donnés. 11 Fait en sorte que... ça presse ! Un vieux scandinave qui a fait fureur. VERTICALEMENT I Adjectif positif ou négatif suivant... l'objet ! II Parfois zone bleue... On les a dans le sang et dans la peau. III Avec lui, tout glisse ! Prout ! lui disent certains. IV Laisse une côte brisée. Tape dans l'oeil ! V Queute ou saute pour finir. Un coup pour papa, deux coups pour le bleu... VI Vous met en chaleur. VII Partie de téton. Le vert... galant ? VIII Ne peut pas ne pas accrocher. Vous l'avez sous le nez ! IX Attachées à la vulve. Se mêlent à la barbe. X Se pratiqua au gynécée. XI Un homme de théâtre qui peut prêter à confusion. On peut aussi le trouver à la chambre des dépitées ! (Solutions page 184.) 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 I D Ili IV V VI VB V1 ! I IX X XI 116 REMMENER Ill 1 III. lUll 1 1111 EMIN 111, Il MME II EV 111 1.110 ONU= MO mmill111 1P" sée de ris et de rognon de veau était parfaite  : cuisson vapeur, produits souples, sans sécheresse. La faim m'ayant manqué après le chèvre mifrais agréablement relevé, je n'ai pu faire un sort au très tentant chariot de desserts laissant l'embarras du choix. La carte des vins, très bien composée, comporte de grandes bouteilles, telles celles de Leroy-Bize (une signature qui ne m'a jamais déçu) et le merveilleux Château Rayas, l'un des meilleurs côtes-du-rhône. On y trouve aussi un excellent petit graves remarquablement peu cher, château Chanteloiseau à faire siffler tous les merles assoiffés de la terre. L'addition d'un très bon repas, avec un vin honorable, frôle les 500 francs à deux  : avec l'agrément du décor luxueux sans tapage, du service attentif et de la qualité culinaire, cela n'a rien d'exagéré. Le Marcande 52 rue Miromesnil, 75008 Paris. Tél.  : 265.76.85. Depuis longtemps connue, la Gauloise d'entre Ecole Militaire et métro aérien a rajeuni sans perdre son caractère Cette maison reposante conserve sa tonalité plaisamment provinciale, son grand bar à l'entrée, ses glaces, mais a gagné en confort. On s'y sent « comme en province », c'est-à-dire bien  : cet établissement tout en longueur à un côté vieillot authentique dépaysant et bien plaisant. La cuisine ne se veut pas « de pointe », mais la carte mêle quelques plats légers aux solides spécialités de toujours (je ne suis pas fanatique des saint-jacques crues à l'aneth, mais leur apparition est révolutionnaire ici). Parmi les spécialités recommandables  : la compote de canard, un très classique rognon, le confit de canard, des sorbets parfumés servis en petits pots. La très honnête carte des vins, marquée par un effort de sélection côté bordeaux, comporte de nombreuses bouteilles à prix sage ne pesant pas sur l'addition. Celle-ci a le grand mérite de ne pas s'envoler  : il est tout à fait possible de bien manger dans cette Gauloise dépaysante et agréablement calme pour 150 francs à peine par convive. La Gauloise 59 avenue de la Motte- Picquet, 75015 Paris. Tél.  : 734.11.64. Jacques-Louis Delpal.
LUI A LA CAVE Après le côtes d'auvergne du mois dernier, Jon Winroth a déniché cette fois encore un vin peu connu, provenant pourtant d'une région dont les vins sont très appréciés partout en France. Il s'agit d'un vin d'Alsace, le klevner, qui n'est autre que le pinot blanc de Bouralsacien. Un gogne sous son nom excellent rapport qualité-prix... Pour accompagner les huîtres pendant ce dernier mois en « R » (et pendant tous les mois de l'été, car elles se mangent toute l'année aujourd'hui) pourquoi ne pas choisir ce beau vin blanc d'Alsace qu'est le klevner ? C'est un vin discrètement fruité, souple et bien équilibré qui convient aussi à tous les plats qui requièrent un vin blanc sec  : poissons d'eau douce ou de mer, tous coquillages, escargots, charcuteries, choucroutes, volailles et viandes blanches, ainsi que les fromages de chèvre. Curieusement, un tel vin blanc « passe-partout » est pratiquement inconnu de tous, excepté des Alsaciens qui en raffolent, expliquent Pierre et Jean-Pierre Frick, le père et le fils. Ils sont vignerons de père en fils dans le petit village de Pf af f enheim, à douze kilomètres au sud de Colmar. Depuis 8 Frigdor A 20 I Fontaine réfrigérée à jus de fruit, 4 600 francs Sodifra 83 600 Fréjus. (94) 51.11.34. 5 7 4 Troisième salon international de l'Arme ancienne et de collection 29, 30, 31 mars. Centre d'exposition Maurice Denis, 78100 Saint-Germain-en-Laye. 5 Royal Housse Pour habiller votre bicyclette. De toutes les couleurs. 360 francs. Orto Sports  : 48 rue Sarrette, 75014 Paris. 540.86.02. 6 Mini gard Sg 78 Anti-vol pour voiture. Un signal sonore qui s'entend jusqu'à 1 km, 950 francs. Auto Accessoires  : 66 avenue de la Grande-Armée, 75017 Paris. 574.74.74. 7 Marine, Solar Flashes sous-marins étanches (60 m), synchronisation par cellule. Boîtier Mykonos 3. 3 600 et 2 570 francs. Au Martin Pêcheur  : 28 quai du Louvre, 75001 Paris. 236.25.63. MW'35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 195 avril 1980 Page 1Lui numéro 195 avril 1980 Page 2-3Lui numéro 195 avril 1980 Page 4-5Lui numéro 195 avril 1980 Page 6-7Lui numéro 195 avril 1980 Page 8-9Lui numéro 195 avril 1980 Page 10-11Lui numéro 195 avril 1980 Page 12-13Lui numéro 195 avril 1980 Page 14-15Lui numéro 195 avril 1980 Page 16-17Lui numéro 195 avril 1980 Page 18-19Lui numéro 195 avril 1980 Page 20-21Lui numéro 195 avril 1980 Page 22-23Lui numéro 195 avril 1980 Page 24-25Lui numéro 195 avril 1980 Page 26-27Lui numéro 195 avril 1980 Page 28-29Lui numéro 195 avril 1980 Page 30-31Lui numéro 195 avril 1980 Page 32-33Lui numéro 195 avril 1980 Page 34-35Lui numéro 195 avril 1980 Page 36-37Lui numéro 195 avril 1980 Page 38-39Lui numéro 195 avril 1980 Page 40-41Lui numéro 195 avril 1980 Page 42-43Lui numéro 195 avril 1980 Page 44-45Lui numéro 195 avril 1980 Page 46-47Lui numéro 195 avril 1980 Page 48-49Lui numéro 195 avril 1980 Page 50-51Lui numéro 195 avril 1980 Page 52-53Lui numéro 195 avril 1980 Page 54-55Lui numéro 195 avril 1980 Page 56-57Lui numéro 195 avril 1980 Page 58-59Lui numéro 195 avril 1980 Page 60-61Lui numéro 195 avril 1980 Page 62-63Lui numéro 195 avril 1980 Page 64-65Lui numéro 195 avril 1980 Page 66-67Lui numéro 195 avril 1980 Page 68-69Lui numéro 195 avril 1980 Page 70-71Lui numéro 195 avril 1980 Page 72-73Lui numéro 195 avril 1980 Page 74-75Lui numéro 195 avril 1980 Page 76-77Lui numéro 195 avril 1980 Page 78-79Lui numéro 195 avril 1980 Page 80-81Lui numéro 195 avril 1980 Page 82-83Lui numéro 195 avril 1980 Page 84-85Lui numéro 195 avril 1980 Page 86-87Lui numéro 195 avril 1980 Page 88-89Lui numéro 195 avril 1980 Page 90-91Lui numéro 195 avril 1980 Page 92-93Lui numéro 195 avril 1980 Page 94-95Lui numéro 195 avril 1980 Page 96-97Lui numéro 195 avril 1980 Page 98-99Lui numéro 195 avril 1980 Page 100-101Lui numéro 195 avril 1980 Page 102-103Lui numéro 195 avril 1980 Page 104-105Lui numéro 195 avril 1980 Page 106-107Lui numéro 195 avril 1980 Page 108-109Lui numéro 195 avril 1980 Page 110-111Lui numéro 195 avril 1980 Page 112-113Lui numéro 195 avril 1980 Page 114-115Lui numéro 195 avril 1980 Page 116-117Lui numéro 195 avril 1980 Page 118-119Lui numéro 195 avril 1980 Page 120-121Lui numéro 195 avril 1980 Page 122-123Lui numéro 195 avril 1980 Page 124-125Lui numéro 195 avril 1980 Page 126-127Lui numéro 195 avril 1980 Page 128-129Lui numéro 195 avril 1980 Page 130-131Lui numéro 195 avril 1980 Page 132-133Lui numéro 195 avril 1980 Page 134-135Lui numéro 195 avril 1980 Page 136-137Lui numéro 195 avril 1980 Page 138-139Lui numéro 195 avril 1980 Page 140-141Lui numéro 195 avril 1980 Page 142-143Lui numéro 195 avril 1980 Page 144-145Lui numéro 195 avril 1980 Page 146-147Lui numéro 195 avril 1980 Page 148-149Lui numéro 195 avril 1980 Page 150-151Lui numéro 195 avril 1980 Page 152-153Lui numéro 195 avril 1980 Page 154-155Lui numéro 195 avril 1980 Page 156-157Lui numéro 195 avril 1980 Page 158-159Lui numéro 195 avril 1980 Page 160-161Lui numéro 195 avril 1980 Page 162-163Lui numéro 195 avril 1980 Page 164-165Lui numéro 195 avril 1980 Page 166-167Lui numéro 195 avril 1980 Page 168-169Lui numéro 195 avril 1980 Page 170-171Lui numéro 195 avril 1980 Page 172-173Lui numéro 195 avril 1980 Page 174-175Lui numéro 195 avril 1980 Page 176-177Lui numéro 195 avril 1980 Page 178-179Lui numéro 195 avril 1980 Page 180-181Lui numéro 195 avril 1980 Page 182-183Lui numéro 195 avril 1980 Page 184