Lui n°194 mars 1980
Lui n°194 mars 1980
  • Prix facial : 7 F

  • Parution : n°194 de mars 1980

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 154

  • Taille du fichier PDF : 141 Mo

  • Dans ce numéro : Californie, opérations anti vol.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
1d1-21) Chaine Petit Format—Acoustique Grand Format Vous n'êtes ni un "fana" de l'audio ni un nigaud du stéréo. Vous êtes sensible, connaisseur des notions Distributeur exclusif en France $orimi. SARL. 29 Rue Louis Blanc 75010, Paris Télex'SOFIMEL 220 508 F Tel 201-03-35. 201-03-38 TUNER3/AMPLI  : TX-20 PLATEAU  : CP-1010A HAUT-PARLEURS  : HS-20 ETAGERE  : CB-2, CB-3 OPTION, LETTEUR DE CASSETTES  : TA-2040 Distributeur exclusif en Belgique  : de la bonne musique, et lorsque vous achetez une chaîne hi-fi, vous voulez qualité, chaîne convenant à vos goûts, à la surface de votre appartement, ainsi qu'à votre portefeuille. Le système Midi-20 d'Onkyo,. conçu spécialement pour vous, offre tous les avantages. Le coeur de ce système est le tuner/ampli TX-20 AM- FM. Lisse et sophistiqué, il comprend toute la magie de l'électronique la plus moderne — syntonisation FM automatique, circuit pour réduction du bruit, rendement grande puissance, distortion harmonique minimum. C'est un triomphe technique à tous points de vue, et IIhi 71I4Vll J i/Belgium salnv Avenue des Croix de Guerr 1120 Bruxelles Tel 216 01 6('c'est aussi une machine très simple à utiliser, et dont vous serez entièrement satisfait. Le plateau avec retour automatique et les haut-parleurs reflex basses à deux voies du système Midi-20 sont des pièces uniques dans l'équipement audio, avec des caractéristiques impressionantes et style convenant à notre monde "spatial". Et comme les possibilités de chaque élément sont parfaitement orchestrées, l'acoustique du système est encore meilleure que la somme de ses pièces. Cette chaîne se présente sous la forme d'étagères et existe en deux formats (vertical et horizontal), offrant la possibilité d'installer un lecteur de cassettes, microphone, et système de commande à distance. Avec la chaîne Onkyo dans votre tanière, vous serez roi ou reine de votre entourage. ONKYO CORPORATION Division Internationale. No. 24 Mori Bldg., 23-5. 3-Chome. Nishi-Shinbashi, Minato-ku. Tokyo, Japon Télex. 242-3551 ONKYO J Tel 03-432.6981
EN'ï2ETIEN « Ces historiens-là sont les derniers grands négriers, ceux de l'Université ! (Suite de la page 6.) anciens, d'apparaître comme des gens publiant fréquemment des ouvrages importants. C'est évidemment ce travail de « séminaires » comme on dit pudiquement, qui leur permet de réunir d'importants volumes, de mille pages et plus. Cela ne leur a pas coûté cher, merci, et c'est sur un thème que le « séminaire » potasse depuis quatre ou cinq ans... C'est un phénomène connu ! Lui En même temps, ça permet aux étudiants de passer leur diplôme Miquel Exactement. Ce sont en réalité de véritables écuries. Ces historiens-là sont les derniers grands négriers, il n'y en a pas de meilleurs que dans l'Université. Le nègre y est pour rien !... Lui Evidemment, face à cela, l'historien solitaire... Miguel Disons qu'il est quelque peu défavorisé. Remarquez que parmi ces historiens-contremaîtres, il y en a qui ont du talent et d'autres qui n'en n'ont pas... Non, c'est difficile de les citer, j'ai déjà assez d'ennemis comme cela et ce n'est pas cette interview qui va arranger les choses. En fait, je ne veux pas dire que ces gens-là ne fassent pas un effort personnel de recherche important, approfondi. Mais il est certain qu'en tant qu'animateurs d'équipes, ils ont des facilités qui devraient se retrouver dans la qualité de leurs travaux, ce qui n'est pas toujours le cas. Finalement, c'est le talent qui distingue les bons des mauvais, le talent d'écriture et la faculté de rêver sur les chiffres ou les dates. De ne pas seulement interpréter rationnellement ces chiffres. Les « nouveaux historiens » ne se sont distingués des anciens que dans la mesure où ils apportaient un talent personnel à la raconter, l'Histoire. Dans le temps, le cours de Braudel sur Philippe II, au Collège de France, c'était une messe ! C'était extraordinaire, parce que cet homme était un très grand professeur  : on allait à son cours comme à une fête ! La thèse de Braudel, La Méditerranée au temps de Philippe II, est un véritable livre d'amour. Les livres qu'il a faits depuis sont comparativement un peu moins gais... Lui Cette école de 1930 n'est-elle pas l'école de l'explication de la grande politique par la vie quotidienne Mique) Pas vraiment. La vie quotidienne est finalement très loin de la grande politique. Braudel explique, par exemple, qu'avant que les ordres de Philippe II ne parviennent dans les parties les plus éloignées de con empire, il fallait quelquefois trois mois. Alors les grandes décisions, c'est bien joli, sur le papier. D'ailleurs on la faisait l'hiver, la politique, dit encore Braudel, parce que c'était l'époque où les hommes politiques n'avaient rien à foutre ! Les armées ne pouvaient pas se battre, les bateaux ne pouvaient pas prendre la mer, alors les hommes écrivaient. Et on reconstitue l'Histoire aujourd'hui d'après ce qu'ils écrivaient. Et cela me fait rigoler ! Quand on juge le maréchal Ney d'après les papiers du procès Evidemment, d'après le procès, le maréchal Ney est coupable, c'était fait pour ça ! Quand Decaux met en cause le comte de Paris d'après les papiers du malheureux royaliste qui a tué Darlan et un témoignage très postérieur... Evidemment qu'il est coupable le comte de Paris ! Faire l'Histoire d'après les archives, c'est faire la politique de la Carrière, la Carrière à plâtre, comme disait Herriot et, par conséquent, cela revient à négliger ce qui fait la vie essentielle de la politique, c'est-à-dire, tout de même, les gens !... Lui Bien sûr, mais les gens meurent et se dessèchent tandis que les écrits restent... Miguel Oui, mais c'est quand même les gens qui vivent la politique d'un pays. Effectivement, c'est difficile de retrouver les mentalités. C'est pour cela que la nouvelle Histoire a un certain mérite quand elle dit  : Al ne faut pas se contenter de ce qui reste ». Si vous vous en contentez, Ney est un salaud, le comte de Paris, un comploteur. Ce n'est pas difficile. Eh bien, croyezvous que le comte (Suite page 37.) Photo  : Fournier/Rapho OSERIEZ-VOUS L'ABORDER ? Sûrement pas. Vous êtes bien trop timide. Et pourtant, elle vous plaît. Et le plus bête, c'est que vous lui plaisez aussi. Malheureusement, les femmes pardonnent à ceux qui brusquent les occasions, jamais à ceux qui les manquent. Alors, n'en n'avez-vous pas assez de voir les autres remporter tous les succès ? Ils sont souvent moins bien que vous, moins spirituels, moins sincères aussi. Seulement voilà, ils ont de l'assurance. Ce qui vous manque précisément. Ce que nous pouvons vous faire acquérir. Plus vite que vous ne le croyez. Remplissez simplement le bon cicontre. W.R. Borg, dpt. 557, chez AUBANEL, 6, place St-Pierre, 84028 Avignon. METHODE BORG BON GRATUIT r à découper ou à recopier et à adresser à  : W.R. Borg, dpt 557, chez AUBANEL, 6,place St-Pierre,84028Avignor, pour recevoir, sans engagement de votre part et sous pli fermé "Les Lois Éternelles du Succès" Nom Prénom N°Rue Code Postal Ville Age Profession I Aucun démarcheur ne vous rendra visite 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 194 mars 1980 Page 1Lui numéro 194 mars 1980 Page 2-3Lui numéro 194 mars 1980 Page 4-5Lui numéro 194 mars 1980 Page 6-7Lui numéro 194 mars 1980 Page 8-9Lui numéro 194 mars 1980 Page 10-11Lui numéro 194 mars 1980 Page 12-13Lui numéro 194 mars 1980 Page 14-15Lui numéro 194 mars 1980 Page 16-17Lui numéro 194 mars 1980 Page 18-19Lui numéro 194 mars 1980 Page 20-21Lui numéro 194 mars 1980 Page 22-23Lui numéro 194 mars 1980 Page 24-25Lui numéro 194 mars 1980 Page 26-27Lui numéro 194 mars 1980 Page 28-29Lui numéro 194 mars 1980 Page 30-31Lui numéro 194 mars 1980 Page 32-33Lui numéro 194 mars 1980 Page 34-35Lui numéro 194 mars 1980 Page 36-37Lui numéro 194 mars 1980 Page 38-39Lui numéro 194 mars 1980 Page 40-41Lui numéro 194 mars 1980 Page 42-43Lui numéro 194 mars 1980 Page 44-45Lui numéro 194 mars 1980 Page 46-47Lui numéro 194 mars 1980 Page 48-49Lui numéro 194 mars 1980 Page 50-51Lui numéro 194 mars 1980 Page 52-53Lui numéro 194 mars 1980 Page 54-55Lui numéro 194 mars 1980 Page 56-57Lui numéro 194 mars 1980 Page 58-59Lui numéro 194 mars 1980 Page 60-61Lui numéro 194 mars 1980 Page 62-63Lui numéro 194 mars 1980 Page 64-65Lui numéro 194 mars 1980 Page 66-67Lui numéro 194 mars 1980 Page 68-69Lui numéro 194 mars 1980 Page 70-71Lui numéro 194 mars 1980 Page 72-73Lui numéro 194 mars 1980 Page 74-75Lui numéro 194 mars 1980 Page 76-77Lui numéro 194 mars 1980 Page 78-79Lui numéro 194 mars 1980 Page 80-81Lui numéro 194 mars 1980 Page 82-83Lui numéro 194 mars 1980 Page 84-85Lui numéro 194 mars 1980 Page 86-87Lui numéro 194 mars 1980 Page 88-89Lui numéro 194 mars 1980 Page 90-91Lui numéro 194 mars 1980 Page 92-93Lui numéro 194 mars 1980 Page 94-95Lui numéro 194 mars 1980 Page 96-97Lui numéro 194 mars 1980 Page 98-99Lui numéro 194 mars 1980 Page 100-101Lui numéro 194 mars 1980 Page 102-103Lui numéro 194 mars 1980 Page 104-105Lui numéro 194 mars 1980 Page 106-107Lui numéro 194 mars 1980 Page 108-109Lui numéro 194 mars 1980 Page 110-111Lui numéro 194 mars 1980 Page 112-113Lui numéro 194 mars 1980 Page 114-115Lui numéro 194 mars 1980 Page 116-117Lui numéro 194 mars 1980 Page 118-119Lui numéro 194 mars 1980 Page 120-121Lui numéro 194 mars 1980 Page 122-123Lui numéro 194 mars 1980 Page 124-125Lui numéro 194 mars 1980 Page 126-127Lui numéro 194 mars 1980 Page 128-129Lui numéro 194 mars 1980 Page 130-131Lui numéro 194 mars 1980 Page 132-133Lui numéro 194 mars 1980 Page 134-135Lui numéro 194 mars 1980 Page 136-137Lui numéro 194 mars 1980 Page 138-139Lui numéro 194 mars 1980 Page 140-141Lui numéro 194 mars 1980 Page 142-143Lui numéro 194 mars 1980 Page 144-145Lui numéro 194 mars 1980 Page 146-147Lui numéro 194 mars 1980 Page 148-149Lui numéro 194 mars 1980 Page 150-151Lui numéro 194 mars 1980 Page 152-153Lui numéro 194 mars 1980 Page 154