Lui n°194 mars 1980
Lui n°194 mars 1980
  • Prix facial : 7 F

  • Parution : n°194 de mars 1980

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 154

  • Taille du fichier PDF : 141 Mo

  • Dans ce numéro : Californie, opérations anti vol.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 132 - 133  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
132 133
EDDIE ET LES PLAISIRS DE LA CHERE Le duc de Bedford s'était déguisé en directrice de collège anglais menant des élèves qui n'étaient autres que la duchesse, Twiggy et... les Beatles habillés en boys-scouts ! (Suite de la p.128.) Vic's au Piazza où l'on peut manger selon son humeur et toujours très bien, chinois-viêtnamien, noir-américain de merveilleux « spare ribs » accompagnés d'une sauce légèrement sucrée ou indien. A Los Angeles, c'est un habitué du Mister Show, un chinois. A New York comme à Los Angeles, quand il a envie d'un bon steack, il va au Palm. Pour Eddie Barclay, comme pour François Villon « il n'est bon bec que de Paris ». Mise à part la cuisine italienne notamment les pâtes du Zizi Panzi à Rome, les truffes blanches et les jambons de Parme c'est la bonne cuisine française qu'il recherche ! L'importance que prennent dans sa vie les petites et les grandes bouffes n'est en fait que le signe du goût de la fête qu'il a toujours eu. « Monsieur Microsillon » qui passe parfois pour une sorte de robot silencieux, une machine à faire des disques et à fumer le cigare, 132 adore d'ailleurs les farces... Une fois, à Saint-Tropez, pour distraire Brigitte Bardot qui avait du vague à l'âme, il loua le Café des Arts où il joua le chef de brigade et remplaça serveurs et serveuses habituels, ainsi d'ailleurs que la moitié des clients par des copains. Mais l'autre moitié de la salle à laquelle Brigitte Bardot, affublée d'une perruque, se mêla, ne se doutait de rien ! Tout se passa normalement jusqu'au moment où une dame très bien commanda une tarte à la crème. Elle fut servie mais en pleine figure. Début d'un gigantesque combat  : une scène digne de Mack Sennett auquel le vague à l'âme de Brigitte Bardot ne résista pas. Il est arrivé à Eddie Barclay, lors d'une nuit brésilienne », de faire déverser six camions de sable dans l'appartement qu'il habitait alors, avenue Victor-Hugo, pour que ses invités venus en tenue de soirée pieds nus et en maillots de bain fussent à l'aise ! Ou bien, une autre fois, de terminer par un petit déjeuner original  : en compagnie d'une belle normande que le Tout-Paris devait traire s'il voulait mettre du lait dans son café. Dans une autre de ses fêtes, on ne pouvait entrer que par un toboggan si haut qu'il fallait un escalator d'Air France pour y parvenir... Lors d'une fête anglaise, « la nuit la plus Londres », il avait fait venir deux grands autobus rouges à impériale pour encadrer l'entrée, et emprunter deux vrais policemen au ministère britannique de l'Intérieur. Ce soir-là, tout venait de Londres  : le duc de Bedford s'était déguisé en directrice de collège anglais menant des élèves qui n'étaient autres que la duchesse de Bedford, Mary Quant, Twiggy et... les Beatles habillés en boys-scouts ! Ils avaient affrété un avion express pour venir de Londres à la fête de Barclay ! Malheureusement, le temps n'est plus à la fête ! Le fisc inquisiteur, le qu'en dira-t-on, la crise, le Cambodge, l'Afghanistan, les milliardaires n'osent plus jeter leurs milliards par les fenêtres. La dernière fête donnée par Eddie Barclay, ce fut à l'occasion de son cinquième mariage en 1973. Il avait ouvert à Alain Marouani, l'organisateur de ses plaisirs, un crédit de cinquante millions. Malgré les onze cents invités, la location de l'Auberge de La Moutière à Montfort-l'Amaury, six orchestres, un cinéma en plein air, les six Love Machine et le déjeuner, préparé rien moins que par Bocuse, les frères Troisgros, Guérard, Chapel et Lenôtre, Alain Marouani n'arriva à en dépenser que trente-huit ! Ce fut tout de même un beau mariage... Aujourd'hui, Eddie Barclay est séparé de Michèle. « Je vais me remarier, mais je ne sais pas encore avec qui », dit-il. Pour un homme qui a le goût de la fête et dans une époque où cela paraît honteux, il faut bien trouver un prétexte convenable pour la faire. Eddie Barclay, lui, a trouvé  : le mariage ! Pierre Démeron.
STILL  : le premier chariot élévateur à se dénuder pour "LUI" Si vous aimez les "choses belles et bien bâties", vous serez très intéressés par un des chariots élévateurs STILL car chez STILL l'intérieur est aussi séduisant que l'extérieur. Dévoilé ici, pour le plaisir de vos yeux, c'est le nouveau R43 de STILL, un chariot diesel avec mât à visibilité totale 1,6-2-2,5-3-3,5-4T Transmission automatique. Direction hydrostatique. Moteur antipollution, performant, rapide et d'une grande robustesse. Une direction d'une souplesse inégalée. Une transmission automatique à convertisseur. Un poste de conduite avec siège hydraulique réglable de série. Un moteur Deutz ANTIPOLLUTION de la série W, sûr, robuste et fiable à grande réserve de puissance. Avec le nouveau Diesel STILL vous disposez de 58 kp au crochet par CV moteur. Pensez à STILL et à LUI pour votre prochaine acquisition. Nous vous informerons rapidement et en détail sur les autres avantages. Paris - Bordeaux - Nantes - Avignon Strasbourg - Toulouse - Nice - Orléans - Tours - Rouen - Lille - Sedan - Le Mans - Dijon - Epinal - Valence - Montpellier - Perpignan - Marseille - Grenoble - Clermont- Ferrand - Lorient - Lyon. Avant de décider l'achat d'un chariot élévateur électrique ou diesel, contactez-nous. -Ir IL. IL. Zone Industrielle 77102 MEAUX - Tél.  : 433.48.20 - Télex 690472.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 194 mars 1980 Page 1Lui numéro 194 mars 1980 Page 2-3Lui numéro 194 mars 1980 Page 4-5Lui numéro 194 mars 1980 Page 6-7Lui numéro 194 mars 1980 Page 8-9Lui numéro 194 mars 1980 Page 10-11Lui numéro 194 mars 1980 Page 12-13Lui numéro 194 mars 1980 Page 14-15Lui numéro 194 mars 1980 Page 16-17Lui numéro 194 mars 1980 Page 18-19Lui numéro 194 mars 1980 Page 20-21Lui numéro 194 mars 1980 Page 22-23Lui numéro 194 mars 1980 Page 24-25Lui numéro 194 mars 1980 Page 26-27Lui numéro 194 mars 1980 Page 28-29Lui numéro 194 mars 1980 Page 30-31Lui numéro 194 mars 1980 Page 32-33Lui numéro 194 mars 1980 Page 34-35Lui numéro 194 mars 1980 Page 36-37Lui numéro 194 mars 1980 Page 38-39Lui numéro 194 mars 1980 Page 40-41Lui numéro 194 mars 1980 Page 42-43Lui numéro 194 mars 1980 Page 44-45Lui numéro 194 mars 1980 Page 46-47Lui numéro 194 mars 1980 Page 48-49Lui numéro 194 mars 1980 Page 50-51Lui numéro 194 mars 1980 Page 52-53Lui numéro 194 mars 1980 Page 54-55Lui numéro 194 mars 1980 Page 56-57Lui numéro 194 mars 1980 Page 58-59Lui numéro 194 mars 1980 Page 60-61Lui numéro 194 mars 1980 Page 62-63Lui numéro 194 mars 1980 Page 64-65Lui numéro 194 mars 1980 Page 66-67Lui numéro 194 mars 1980 Page 68-69Lui numéro 194 mars 1980 Page 70-71Lui numéro 194 mars 1980 Page 72-73Lui numéro 194 mars 1980 Page 74-75Lui numéro 194 mars 1980 Page 76-77Lui numéro 194 mars 1980 Page 78-79Lui numéro 194 mars 1980 Page 80-81Lui numéro 194 mars 1980 Page 82-83Lui numéro 194 mars 1980 Page 84-85Lui numéro 194 mars 1980 Page 86-87Lui numéro 194 mars 1980 Page 88-89Lui numéro 194 mars 1980 Page 90-91Lui numéro 194 mars 1980 Page 92-93Lui numéro 194 mars 1980 Page 94-95Lui numéro 194 mars 1980 Page 96-97Lui numéro 194 mars 1980 Page 98-99Lui numéro 194 mars 1980 Page 100-101Lui numéro 194 mars 1980 Page 102-103Lui numéro 194 mars 1980 Page 104-105Lui numéro 194 mars 1980 Page 106-107Lui numéro 194 mars 1980 Page 108-109Lui numéro 194 mars 1980 Page 110-111Lui numéro 194 mars 1980 Page 112-113Lui numéro 194 mars 1980 Page 114-115Lui numéro 194 mars 1980 Page 116-117Lui numéro 194 mars 1980 Page 118-119Lui numéro 194 mars 1980 Page 120-121Lui numéro 194 mars 1980 Page 122-123Lui numéro 194 mars 1980 Page 124-125Lui numéro 194 mars 1980 Page 126-127Lui numéro 194 mars 1980 Page 128-129Lui numéro 194 mars 1980 Page 130-131Lui numéro 194 mars 1980 Page 132-133Lui numéro 194 mars 1980 Page 134-135Lui numéro 194 mars 1980 Page 136-137Lui numéro 194 mars 1980 Page 138-139Lui numéro 194 mars 1980 Page 140-141Lui numéro 194 mars 1980 Page 142-143Lui numéro 194 mars 1980 Page 144-145Lui numéro 194 mars 1980 Page 146-147Lui numéro 194 mars 1980 Page 148-149Lui numéro 194 mars 1980 Page 150-151Lui numéro 194 mars 1980 Page 152-153Lui numéro 194 mars 1980 Page 154