Lui n°193 février 1980
Lui n°193 février 1980
  • Prix facial : 7 F

  • Parution : n°193 de février 1980

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 138

  • Taille du fichier PDF : 136 Mo

  • Dans ce numéro : une nouvelle policière de Woody Allen.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Façonnable  : l'esprit de famille Avant d'être une marque, Façonnable est le reflet d'un esprit de famille ou prime l'authenticité. En 1960, Albert Goldberg a 23 ans. Héritier d'une longue tradition de savoir-faire, il est tailleur comme son père. Très vite, il comprend que l'époque des boutiques de tailleur est révolue. Il décide d'acheter des vêtements à des industriels pour les revendre. Quelques mois lui suffisent pour réaliser que ce rôle de revendeur ne lui convient pas. La finition des produits qu'il vend laisse trop souvent à désirer. Les "modes" qui lui sont imposées ne correspondent ni à son attente ni à celle de sa clientèle. Albert Goldberg prend une décision  : celle de faire confiance à ses goûts et à ceux de sa clientèle. Il décide de dessiner, de fabriquer et de vendre ses propres collections. Avec tous les risques financiers que cela comporte, il monte son propre atelier. Et le succès vient très vite. L'idée était bonne. Il faut maintenant songer à ouvrir d'autres boutiques où, séduite par des coupes confortables et par un style mesuré, toute une clientèle masculine va trouver sa vérité en matière d'habillement. Albert Goldberg est libre désormais, libre d'inventer chaque jour son style et d'en suivre lui-même la réalisation, dans son propre atelier. Ses créations sont le résultat d'un équilibre étonnant entre la mode et le classicisme. La mode, mais une mode raisonnable, une mode de qualité. Le classicisme, mais un classicisme rajeuni, au goût du jour. Au fil du temps et tout en restant fidèle à la tradition familiale, Albert Goldberg crée, sous la griffe Façonnable, tout un univers d'élégance masculine, un univers à son image  : costumes, vestes, pantalons, blousons, mais aussi chaussures, chaussettes, chemises, cravates et ceintures. Avec le succès, il a fallu produire plus. Tous les modèles continuent pourtant à être mis au point dans toutes les tailles par l'atelier des débuts. L'atelier, c'est le coeur de Façonnable. Chaque homme ou femme qui y travaille sait tout faire. Entré comme apprenti, il y a acquis non seulement une parfaite connaissance de son métier, mais aussi, et c'est déterminant, l'esprit de famille. Dans le tout premier magasin (celui des années 30), le père d'Albert Goldberg veille à cet esprit de famille. Bon pied, bon oeil, le mètre de tailleur autour du cou, il est là. Il vous accueille. D'un simple regard, il a déjà sélectionné dans l'ensemble des créations Façonnable, celles qui lui semblent le mieux adaptées à votre style et à votre élégance.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 193 février 1980 Page 1Lui numéro 193 février 1980 Page 2-3Lui numéro 193 février 1980 Page 4-5Lui numéro 193 février 1980 Page 6-7Lui numéro 193 février 1980 Page 8-9Lui numéro 193 février 1980 Page 10-11Lui numéro 193 février 1980 Page 12-13Lui numéro 193 février 1980 Page 14-15Lui numéro 193 février 1980 Page 16-17Lui numéro 193 février 1980 Page 18-19Lui numéro 193 février 1980 Page 20-21Lui numéro 193 février 1980 Page 22-23Lui numéro 193 février 1980 Page 24-25Lui numéro 193 février 1980 Page 26-27Lui numéro 193 février 1980 Page 28-29Lui numéro 193 février 1980 Page 30-31Lui numéro 193 février 1980 Page 32-33Lui numéro 193 février 1980 Page 34-35Lui numéro 193 février 1980 Page 36-37Lui numéro 193 février 1980 Page 38-39Lui numéro 193 février 1980 Page 40-41Lui numéro 193 février 1980 Page 42-43Lui numéro 193 février 1980 Page 44-45Lui numéro 193 février 1980 Page 46-47Lui numéro 193 février 1980 Page 48-49Lui numéro 193 février 1980 Page 50-51Lui numéro 193 février 1980 Page 52-53Lui numéro 193 février 1980 Page 54-55Lui numéro 193 février 1980 Page 56-57Lui numéro 193 février 1980 Page 58-59Lui numéro 193 février 1980 Page 60-61Lui numéro 193 février 1980 Page 62-63Lui numéro 193 février 1980 Page 64-65Lui numéro 193 février 1980 Page 66-67Lui numéro 193 février 1980 Page 68-69Lui numéro 193 février 1980 Page 70-71Lui numéro 193 février 1980 Page 72-73Lui numéro 193 février 1980 Page 74-75Lui numéro 193 février 1980 Page 76-77Lui numéro 193 février 1980 Page 78-79Lui numéro 193 février 1980 Page 80-81Lui numéro 193 février 1980 Page 82-83Lui numéro 193 février 1980 Page 84-85Lui numéro 193 février 1980 Page 86-87Lui numéro 193 février 1980 Page 88-89Lui numéro 193 février 1980 Page 90-91Lui numéro 193 février 1980 Page 92-93Lui numéro 193 février 1980 Page 94-95Lui numéro 193 février 1980 Page 96-97Lui numéro 193 février 1980 Page 98-99Lui numéro 193 février 1980 Page 100-101Lui numéro 193 février 1980 Page 102-103Lui numéro 193 février 1980 Page 104-105Lui numéro 193 février 1980 Page 106-107Lui numéro 193 février 1980 Page 108-109Lui numéro 193 février 1980 Page 110-111Lui numéro 193 février 1980 Page 112-113Lui numéro 193 février 1980 Page 114-115Lui numéro 193 février 1980 Page 116-117Lui numéro 193 février 1980 Page 118-119Lui numéro 193 février 1980 Page 120-121Lui numéro 193 février 1980 Page 122-123Lui numéro 193 février 1980 Page 124-125Lui numéro 193 février 1980 Page 126-127Lui numéro 193 février 1980 Page 128-129Lui numéro 193 février 1980 Page 130-131Lui numéro 193 février 1980 Page 132-133Lui numéro 193 février 1980 Page 134-135Lui numéro 193 février 1980 Page 136-137Lui numéro 193 février 1980 Page 138