Lui n°192 janvier 1980
Lui n°192 janvier 1980
  • Prix facial : 7 F

  • Parution : n°192 de janvier 1980

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 114

  • Taille du fichier PDF : 130 Mo

  • Dans ce numéro : le petit chaperon rose... et Lili... Anne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
ENTRETIEN « Mère et Sri Aurobindo ne croyaient pas plus au paradis des prétendus yogis libérés qu'à nos paradis hygiéniques où nous sommes en train d'étouffer... (Suite de la page 5.) des choses. J'ai pratiqué le tantrisme, je suis devenu un « sanyasin ». Mais là non plus je ne recevais pas de réponse convaincante et peu m'importait de rencontrer, ici ou là, isolés, quelques yogis planant dans les cimes du mental. J'avais vu, en chemin, trop d'hommes éprouvés par la maladie ou la douleur... Lui Vous avez donc poursuivi votre route ? Satprem Oui. Le tantra m'intéressait, mais je ne voulais pas m'installer dans une expérience. Pas plus dans une forêt vierge que dans une religion ou une technique spirituelle. Ni devenir, 8 comme je l'ai écrit un jour, un « fonctionnaire de l'aventure ». Il me fallait reposer la question  : « Où donc est l'homme ? Son épanouissement est-il déjà total ? Sinon, que peut-il être ? » Et c'est seulement auprès de Sri Aurobindo et de Mère que j'ai compris où et comment je pourrais trouver une réponse à la question que je m'étais posée dans les camps... Lui Vous êtes breton. « Satprem » est un surnom ? Satprem C'est Mère qui me l'a donné. Cela veut dire  : « Celui qui aime vraiment ». Lui Ce que vous avez découvert, est-ce une sorte de « troisième oeil ? » Satprem Non. C'est plus simple. Plus évident. C'est ce qui se révèle lorsque nous nous débarrassons de ce vernis qu'on nous a tous collé sur notre peau, ou bien quand nous faisons éclater ce bocal dans lequel comme un poisson nous sommes pris au piège, et qui déforme notre regard. Que penseriez-vous d'un poisson qui aurait l'illusion de connaître la réalité du monde en regardant à travers son seul bocal ? La véritable aventure de Mère et de Sri Aurobindo, c'est qu'ils n'ont pas cherché à faire leur expérience dans les dimensions d'un quelconque « au-delà », ou bien une religion établie. Ils ne croyaient pas plus au paradis des prétendus yogis libérés qu'à nos paradis hygiéniques où nous sommes en train d'étouffer. Ils voulaient faire « l'expérience » dans leur propre corps terrestre, au sein même de toute l'évolution. Sans microscopes, sans téléscopes, sans éprouvettes et sans fusées, ils ont voulu explorer la Matière même, et ils y sont allés ! Ils ont découvert ainsi une nouvelle vibration mentale. Le fait de découvrir au fond d'eux-mêmes, de leur corps, de leurs cellules, un autre état de conscience, transforme toutes les données du monde. Mère et Aurobindo ont tenté de nous frayer un passage vers un autre stade de l'évolution. Car nous sommes, je crois, à la veille d'un grand bouleversement... Lui Vous voulez parler d'un bouleversement de la conscience ? Satprem D'un passage vers un stade supérieur de l'évolution. D'un « aprèsl'homme ». En somme, d'un passage de la Matière obscure à la Matière consciente, telle qu'elle « est », totale, sans division. C'est ce que notre conscience devra apprendre à vivre. Lui Mais ce passage, selon vous quand se fera-t-il ? Satprem Lorsqu'on observe le monde, on s'aperçoit qu'il s'effectue déjà. Et il ne se réalisera pas sans épreuves, sans périls. Ce n'est pas un phénomène individuel qui se (Suite page 23.)
andré coutau IbeYlâ 1ère classe c'est coûteux, et c'est beaucoup plus que cela. Sur les avions d'Iberia, nous avons conçu nos premières classes comme un univers calme et confortable où, le temps d'un vol, vous pourrez véritablement vous relaxer, allonger vos jambes, avoir un verre en main au moment précis où vous le souhaitez, trouver ce moment privilégié de détente qui vous aidera à mieux affronter votre voyage d'affaires. Un personnel de bord est là, prévenant et discret, pour deviner vos désirs et mettre tout en oeuvre pour les satisfaire au mieux, vous apporter la quiétude suffisante pour ouvrir un dossier et réfléchir, sans voisinage indiscret. Les hommes d'affaires qui voyagent savent combien ces détails comptent dans la réussite de leurs missions, et pourquoi ils choisissent Iberia qui se classe aujourd'hui parmi les toutes premières compagnies aériennes internationales. Voici Iberia aujourd'hui, et nous voulons faire mieux encore. aie I2RIA Itb.04 AFAIFRINF§ INfiERNAfiINAtt§'t§PA6NE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 192 janvier 1980 Page 1Lui numéro 192 janvier 1980 Page 2-3Lui numéro 192 janvier 1980 Page 4-5Lui numéro 192 janvier 1980 Page 6-7Lui numéro 192 janvier 1980 Page 8-9Lui numéro 192 janvier 1980 Page 10-11Lui numéro 192 janvier 1980 Page 12-13Lui numéro 192 janvier 1980 Page 14-15Lui numéro 192 janvier 1980 Page 16-17Lui numéro 192 janvier 1980 Page 18-19Lui numéro 192 janvier 1980 Page 20-21Lui numéro 192 janvier 1980 Page 22-23Lui numéro 192 janvier 1980 Page 24-25Lui numéro 192 janvier 1980 Page 26-27Lui numéro 192 janvier 1980 Page 28-29Lui numéro 192 janvier 1980 Page 30-31Lui numéro 192 janvier 1980 Page 32-33Lui numéro 192 janvier 1980 Page 34-35Lui numéro 192 janvier 1980 Page 36-37Lui numéro 192 janvier 1980 Page 38-39Lui numéro 192 janvier 1980 Page 40-41Lui numéro 192 janvier 1980 Page 42-43Lui numéro 192 janvier 1980 Page 44-45Lui numéro 192 janvier 1980 Page 46-47Lui numéro 192 janvier 1980 Page 48-49Lui numéro 192 janvier 1980 Page 50-51Lui numéro 192 janvier 1980 Page 52-53Lui numéro 192 janvier 1980 Page 54-55Lui numéro 192 janvier 1980 Page 56-57Lui numéro 192 janvier 1980 Page 58-59Lui numéro 192 janvier 1980 Page 60-61Lui numéro 192 janvier 1980 Page 62-63Lui numéro 192 janvier 1980 Page 64-65Lui numéro 192 janvier 1980 Page 66-67Lui numéro 192 janvier 1980 Page 68-69Lui numéro 192 janvier 1980 Page 70-71Lui numéro 192 janvier 1980 Page 72-73Lui numéro 192 janvier 1980 Page 74-75Lui numéro 192 janvier 1980 Page 76-77Lui numéro 192 janvier 1980 Page 78-79Lui numéro 192 janvier 1980 Page 80-81Lui numéro 192 janvier 1980 Page 82-83Lui numéro 192 janvier 1980 Page 84-85Lui numéro 192 janvier 1980 Page 86-87Lui numéro 192 janvier 1980 Page 88-89Lui numéro 192 janvier 1980 Page 90-91Lui numéro 192 janvier 1980 Page 92-93Lui numéro 192 janvier 1980 Page 94-95Lui numéro 192 janvier 1980 Page 96-97Lui numéro 192 janvier 1980 Page 98-99Lui numéro 192 janvier 1980 Page 100-101Lui numéro 192 janvier 1980 Page 102-103Lui numéro 192 janvier 1980 Page 104-105Lui numéro 192 janvier 1980 Page 106-107Lui numéro 192 janvier 1980 Page 108-109Lui numéro 192 janvier 1980 Page 110-111Lui numéro 192 janvier 1980 Page 112-113Lui numéro 192 janvier 1980 Page 114