Lui n°190 novembre 1979
Lui n°190 novembre 1979
  • Prix facial : 7 F

  • Parution : n°190 de novembre 1979

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 222

  • Taille du fichier PDF : 200 Mo

  • Dans ce numéro : les neuf plus belles filles de Lui.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 202 - 203  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
202 203
EAMARC ! E POREZD Claude Terrail Monique Sananes CLAUDE TERRAIL Demandez donc aux chefs d'Etats qui passent par Paris où ils vont déjeuner ou dîner le lendemain de leur visite à l'Elysée... Là où l'on trouve la plus fabuleuse collection d'autographes, de Youssoupov à Kossyguine, en passant par tous les présidents américains (sauf Carter ! )... La réponse est toute simple  : à la Tour d'Argent. C'est une institution et un morceau d'Histoire  : elle existe depuis 1582... Alors que son grand-père était déjà fournisseur des empereurs d'Europe, et que son père avait fait construire l'Hôtel George-V, c'est Claude Terrail qui 198 poursuit la lignée et qui mène de main de maître, depuis trente ans, les destinées de la Tour (et celle de Coconnas). Ce qui lui permet de réaliser tous ses rêves à la fois  : son ambition était d'être avocat, comédien ou diplomate... Mais aussi de « se charger du bonheur des gens aussi longtemps qu'ils sont sous son toit ». Le geste généreux et le sourire charmeur c'est le plus grand capital, dans notre métier>), dit-il, Claude Terrail veille à tout. A l'excellence. Depuis les légendaires canards numérotés, élevés spécialement pour lui, nourris avec les plus grands soins, abattus et livrés quotidiennement (ils voyagent de nuit pour être plus frais !) , en passant par les inventions culinaires c'est lui qui a rapporté le premier du poivre vert de Saint Domingue —, et la qualité du personnel. Quatre-vingt-dix personnes qui ne travaillent pas « à » la Tour, mais « pour » la Tour. Et qui apprennent l'art d'être constamment présents et attentifs, jamais obséquieux. En partageant le sens de la fête cher au maître de maison... SUPERTRAMP Ces cinq jeunes gens, pas vraiment à la mode, se contentent d'être, en toute simplicité, les numéros un mondiaux de l'industrie du disque  : Supertramp avait, aux dernières estimations, servi... six millions de Breakfast in America ! C'est le titre du sixième album du groupe, multimillionnaire en une bonne trentaine de disques d'or, qui a opéré un démarrage foudroyant avec Crime of the Century, en 1974 et qui, après le petit public d'intellectuels inconditionnels des débuts, touche tous les milieux, tous les âges. Leur musique raffinée est entrée en force dans les hit-parades internationaux... En fait, ce succès fabuleux a commencé au moment où Supertramp a trouvé sa forme définitive. Au départ, en 1970, on trouve Richard Davies et Roger Hogdson  : deux musiciens anglais qui fondent le groupe et en composent toute la musique. Après différentes tentatives et deux albums ils engagent finalement trois musiciens  : John Helliwell, Doug "Thomson et Bob Benberg. Et c'est la » rencontre. Le flash. Le magic » le groupe a trouvé son équilibre. Les cinq décident de ne plus se quitter  : ils vivent, le succès et l'argent venant, près de Los Angeles, dans des maisons voisines... Et l'alchimie continue de fonctionner. Sur scène, le son est aussi parfait qu'en studio ce qui explique leur... six camions de matériel. Le succès ne les a changés en rien. L'argent ? Ils le réinvestissent. Dans Supertramp... MONIQUE SANANES Elle est à la fois Madame la Présidente d'une agence de publicité,C.p.v. et « Directeur général adjoint » du groupe Synergie. Malgré ses fonctions, Monique Sananes reconnaît qu'une de ses grandes chances a été de ne pas avoir de patrons « qui barrent les femmes »... Sans cela, ses talents et son énergie n'en auraient peut-être pas fait, à son tour, « un patron »... Sa première ambition, c'était d'ailleurs tout autre chose  : elle rêvait de faire les Arts Déco. Mais elle entre en pub, en répondant à une petite annonce ! En tout cas, elle s'oriente vers la création  : elle est producteur télé et radio. Un apprentissage qu'elle peaufine avec Pierre Bellemare et Gérard Sire, à L'Ortf, puis à Synergie où elle entre, pour la première fois, en 1964. Deux ans plus tard, elle part chez Publicis  : là, elle glisse progressivement vers le commercial. Elle est tout d'abord chef de pub, puis chef de groupe. Elle travaille avec Elie Crespi, et décide de le suivre lorsque, en 1972, il quitte le groupe pour Synergie... Où elle opère un retour en force  : elle développe les relations avec les supports  : « C'est passionnant de chercher « le » point de rencontre avec les gens, s'enthousiasme-t-elle. C'est plus drôle que d'être simplement une femme d'affaires ! » Aujourd'hui, avec la présidence deC.p.v., elle se passionne  : « On crée réellement la personnalité d'une agence... » Avec une philosophie qui lui ressemble  : de la sophistication, et beaucoup de charme. C'est sans doute pour cela que tout lui réussit si bien... Josette Milgram.
F4 OUBLIEZ LA TECHN ! QUE.Tensâi, nouveau grand de la Hi-Fi, vous propose les plus beaux voyages spaciaux à travers tout l'univers de la musique. Ecoutez la musique. Oubliez la technique. Car la technique Tensâi élaborée et souveraine, est avant tout au service de la musique. Avec une chaîne Hi-Fi Tensâi- dont le design contemporain se marie à tous les styles de décoration et dont tous les éléments, parfaitement adaptés les uns aux autres, ont été conçus pour former des ensembles homogènes, c'est la musique que vous vivez intensément. Deux formules de voyage Tensâi L'ensemble 80, chaîne de prestige extra-plate, est composé d'une platine à entraînement direct contrôlé par quartz, d'un préampli, d'un ampli de 2 x 50 W, d'un tuner FM, PO, GO et d'une platine à cassettes frontale DOLBY électroni- que. L'autre chaîne, modulai le à loisir, peut être composée d'un ampli de 2 x 30 W ou 2 x 50 W, d'un tuner FM, P0, GO, d'une platine à cassettes frontale DOLBY normale ou électronique et d'une platine tourne-disques à entraînement direct ou par courroie. Une gamme complète d'enceintes allant jusqu'à 100 W et de casques stéréo est prévue pour équiper ces chaînes. Tensâi est distribué en France par Dimei S.A., 15/17 rue Hélène-Boucher, 93120 Z.I. La Courneuve et en Belgique, par Tensâi International P.V.B.A., Middelmolenlaan, 15 - B 2100 Deurne. TENS41 un ton au dessus



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 190 novembre 1979 Page 1Lui numéro 190 novembre 1979 Page 2-3Lui numéro 190 novembre 1979 Page 4-5Lui numéro 190 novembre 1979 Page 6-7Lui numéro 190 novembre 1979 Page 8-9Lui numéro 190 novembre 1979 Page 10-11Lui numéro 190 novembre 1979 Page 12-13Lui numéro 190 novembre 1979 Page 14-15Lui numéro 190 novembre 1979 Page 16-17Lui numéro 190 novembre 1979 Page 18-19Lui numéro 190 novembre 1979 Page 20-21Lui numéro 190 novembre 1979 Page 22-23Lui numéro 190 novembre 1979 Page 24-25Lui numéro 190 novembre 1979 Page 26-27Lui numéro 190 novembre 1979 Page 28-29Lui numéro 190 novembre 1979 Page 30-31Lui numéro 190 novembre 1979 Page 32-33Lui numéro 190 novembre 1979 Page 34-35Lui numéro 190 novembre 1979 Page 36-37Lui numéro 190 novembre 1979 Page 38-39Lui numéro 190 novembre 1979 Page 40-41Lui numéro 190 novembre 1979 Page 42-43Lui numéro 190 novembre 1979 Page 44-45Lui numéro 190 novembre 1979 Page 46-47Lui numéro 190 novembre 1979 Page 48-49Lui numéro 190 novembre 1979 Page 50-51Lui numéro 190 novembre 1979 Page 52-53Lui numéro 190 novembre 1979 Page 54-55Lui numéro 190 novembre 1979 Page 56-57Lui numéro 190 novembre 1979 Page 58-59Lui numéro 190 novembre 1979 Page 60-61Lui numéro 190 novembre 1979 Page 62-63Lui numéro 190 novembre 1979 Page 64-65Lui numéro 190 novembre 1979 Page 66-67Lui numéro 190 novembre 1979 Page 68-69Lui numéro 190 novembre 1979 Page 70-71Lui numéro 190 novembre 1979 Page 72-73Lui numéro 190 novembre 1979 Page 74-75Lui numéro 190 novembre 1979 Page 76-77Lui numéro 190 novembre 1979 Page 78-79Lui numéro 190 novembre 1979 Page 80-81Lui numéro 190 novembre 1979 Page 82-83Lui numéro 190 novembre 1979 Page 84-85Lui numéro 190 novembre 1979 Page 86-87Lui numéro 190 novembre 1979 Page 88-89Lui numéro 190 novembre 1979 Page 90-91Lui numéro 190 novembre 1979 Page 92-93Lui numéro 190 novembre 1979 Page 94-95Lui numéro 190 novembre 1979 Page 96-97Lui numéro 190 novembre 1979 Page 98-99Lui numéro 190 novembre 1979 Page 100-101Lui numéro 190 novembre 1979 Page 102-103Lui numéro 190 novembre 1979 Page 104-105Lui numéro 190 novembre 1979 Page 106-107Lui numéro 190 novembre 1979 Page 108-109Lui numéro 190 novembre 1979 Page 110-111Lui numéro 190 novembre 1979 Page 112-113Lui numéro 190 novembre 1979 Page 114-115Lui numéro 190 novembre 1979 Page 116-117Lui numéro 190 novembre 1979 Page 118-119Lui numéro 190 novembre 1979 Page 120-121Lui numéro 190 novembre 1979 Page 122-123Lui numéro 190 novembre 1979 Page 124-125Lui numéro 190 novembre 1979 Page 126-127Lui numéro 190 novembre 1979 Page 128-129Lui numéro 190 novembre 1979 Page 130-131Lui numéro 190 novembre 1979 Page 132-133Lui numéro 190 novembre 1979 Page 134-135Lui numéro 190 novembre 1979 Page 136-137Lui numéro 190 novembre 1979 Page 138-139Lui numéro 190 novembre 1979 Page 140-141Lui numéro 190 novembre 1979 Page 142-143Lui numéro 190 novembre 1979 Page 144-145Lui numéro 190 novembre 1979 Page 146-147Lui numéro 190 novembre 1979 Page 148-149Lui numéro 190 novembre 1979 Page 150-151Lui numéro 190 novembre 1979 Page 152-153Lui numéro 190 novembre 1979 Page 154-155Lui numéro 190 novembre 1979 Page 156-157Lui numéro 190 novembre 1979 Page 158-159Lui numéro 190 novembre 1979 Page 160-161Lui numéro 190 novembre 1979 Page 162-163Lui numéro 190 novembre 1979 Page 164-165Lui numéro 190 novembre 1979 Page 166-167Lui numéro 190 novembre 1979 Page 168-169Lui numéro 190 novembre 1979 Page 170-171Lui numéro 190 novembre 1979 Page 172-173Lui numéro 190 novembre 1979 Page 174-175Lui numéro 190 novembre 1979 Page 176-177Lui numéro 190 novembre 1979 Page 178-179Lui numéro 190 novembre 1979 Page 180-181Lui numéro 190 novembre 1979 Page 182-183Lui numéro 190 novembre 1979 Page 184-185Lui numéro 190 novembre 1979 Page 186-187Lui numéro 190 novembre 1979 Page 188-189Lui numéro 190 novembre 1979 Page 190-191Lui numéro 190 novembre 1979 Page 192-193Lui numéro 190 novembre 1979 Page 194-195Lui numéro 190 novembre 1979 Page 196-197Lui numéro 190 novembre 1979 Page 198-199Lui numéro 190 novembre 1979 Page 200-201Lui numéro 190 novembre 1979 Page 202-203Lui numéro 190 novembre 1979 Page 204-205Lui numéro 190 novembre 1979 Page 206-207Lui numéro 190 novembre 1979 Page 208-209Lui numéro 190 novembre 1979 Page 210-211Lui numéro 190 novembre 1979 Page 212-213Lui numéro 190 novembre 1979 Page 214-215Lui numéro 190 novembre 1979 Page 216-217Lui numéro 190 novembre 1979 Page 218-219Lui numéro 190 novembre 1979 Page 220-221Lui numéro 190 novembre 1979 Page 222