Lui n°189 octobre 1979
Lui n°189 octobre 1979
  • Prix facial : 7 F

  • Parution : n°189 de octobre 1979

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 226

  • Taille du fichier PDF : 271 Mo

  • Dans ce numéro : la fabuleuse Laura.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
STARTERS (Suite de la p.40.) carte ; elle est moindre avec certains menus. La Renaissance Rue Marrel, 42800 Rive-de- Gier. Tél.  : (77) 75.04.31. Descendons le Rhône. Bien que Les Angles se situent sur la rive droite, donc en Languedoc, l'Ermitage Meissonnier est souvent classé avec les restaurants de la provençale Avignon. Peu importe  : que vous alliez chez les Vaudois, les Camisards ou les Cathares, ne manquez pas cette maison très agréable et hors du commun, totalement métamorphosée depuis que Paul-Louis Meissonnier a construit quelques belles chambres, embelli sa salle et fait'faire demi-tour à sa terrasse  : longtemps anémiée devant un tronçon sans gloire de la route Avignon-Nîmes, elle se confond maintenant avec un quiet jardin ombragé de mûriers (décor reposant et franchement plaisant). Assisté de son fils Michel, jeune homme qualifié de fougueux par Gault et Millau, Meissonnier prouve sa maîtrise, son talent et son imagination avec une cuisine intelligente et ensoleillée, naviguant allègrement entre le classicisme dit allégé, le plus féroce modernisme et un régionalisme très librement interprété. Nouvelle cuisine d'Oc ? Toujours est-il que plusieurs plats ont de l'accent et qu'il en est peu de routiniers. Boudant des salades trop « démentes » à mon goût, et valant leur pesant d'or d'être composées de produits hors de prix, j'ai savouré avec un très vif plaisir le délicieux gâteau de melon doucement exalté par le muscat, la fraîche terrine de légumes occitane, l'escalope de bar vêtue d'une feuille de laitue. Ne ratez ni les fromages, ni les desserts, ni l'éclatant châteauneuf qu'est le château de Rayas 1971. Service parfait compris, vous dépensez environ 500 francs à deux en testant les plus beaux plats  : addition élevée, mais justifiée. Ermitage Meissonnier 30400 Les Angles (4 km d'Avignon, 34 km de Nîmes). Tél.  : (90) 81.44.08. 42 Cuisinier raffiné et perfectionniste échappant aux routines, Michel Roque a eu le mérite de s'imposer à Béziers, aimable ville prêtant plus d'attention au rugby et à la corrida qu'à la gastronomie (je vous livrerai de bonnes adresses languedociennes avant les vacances 1980, mais la région ne se passionne guère pour la table). Laissant la jolie salle climatisée à un associé prévenant et très attentif, M. Druet, le jeune chef biterrois, ne quitte que rarement les fourneaux sur lesquels il réalise une cuisine fine et équilibrée. La main sûre, jouant avec délicatesse des saveurs, il conserve à la carte quelques recettes classiques dépouillées de toute lourdeur, mais il se montre très contemporain avec des spécialités assez originales, parfaitement mises au point. Goûtez la fine salade d'écrevisses, si elle n'est pas encore remplacée par quelque salade d'automne, les huîtres au champagne de goût percutant, le homard décortiqué sur un lit de choux vert, le recommandable panaché de poissons « mer et rivière », mais gardez de l'appétit pour les beaux desserts.'L'addition s'élèvera à environ 350 francs pour deux, à la carte, avec un aimable vin régional tel que le Carte noire de Segura, blanc de l'Aude bien fait. L'Olivier 12, rue Boieldieu, 34500 Béziers. Tél.  : (67) 28.86.64. Changement de paysage... Face au château de Fontainebleau, L'Aigle Noir est un fleuron de la chaîne Mapotel, qui unit des hôtels échappant à la morne standardisation actuelle. Remarquablement aménagée par Pierre et Jeanine Duvauchelle, insonorisée, cette vieille demeure provinciale modernisée offre des chambres feutrées et agréablement meublées, certaines dignes d'un petit palace. La cuisine est, dans l'ensemble, aussi classique que le décor de la grande salle à manger, mais quelques plats inhabituels ou de tonalité moderne apparaissent sur la carte, remodelée aux changements de saison  : sérieux, ici, ne rime pas avec ennuyeux. Je n'ai pas été emballé par la salade Joséphine « composée selon l'humeur du chef » (peut-être était-il de mauvaise humeur), mais j'ai apprécié les plats testés ensuite. Essayez la soupe au lapin de garenne, si la fraîche soupe au crabe n'est plus de saison, n'hésitez pas à commander le saumon mariné, le canard à l'aigredoux, le savoureux baron de lapin au genièvre... et n'oubliez pas les bries. Tournant autour de 140 francs par convive, l'addition est vraiment raisonnable pour un endroit de cette tenue. L'Aigle Noir 27 place Napoléon- Bonaparte, 77 300 Fontainebleau. Tél.  : 422.20.27. Jacques-Louis Delpal. Auteur des savoureuses rubriques gastronomiques du Monde intitulées « Fourchette en l'air », Jean-Michel Durand-Souffland est aussi un vagabond au long cours humant en toutes saisons l'atmosphère des régions et continents. Joliment écrits, ses meilleurs reportages sont réunis dans « Entre l'hiver dernier et... l'hiver prochain » (Hachette), pressante invitation au voyage mêlant la poésie et l'humour aux renseignements dits touristiques. D'une plume aussi vive que son regard, Durand- Souffland évoque avec la même sensibilité la Beauce et la Bolivie, la Côte d'Ivoire et la Sologne, allant toujours au-delà du banal inventaire. L'appétit ne l'abandonnant pas entre savane et musée, il parle à l'occasion gastronomie, narrant son premier repas chinois, nous entretenant des auberges écossaises au-dessus d'un pur malt, regrettant l'absence d'épices au Japon, avalant quelques lampées de slivovitch avec une soupe au lard slovène. A lire sans faute, l'ouvrage d'un globe-trotter cultivé sachant se tenir à table. J. -L. Delpal. STARTERS Avec la collaboration des équipes de Lui et de Oui. Direction artistique  : Esther Burkhard.
roux, seguela, cayzac & goudar d L'amplificateur TA-F40 et le tuner ST J60 de Sony forment un duo parfait. Ils vous séduisent tant par leur esthétique que par leur talent. Tous deux ont le même souci de la perfection. Le TA-F40 bénéficie d'un système de refroidissement révolutionnaire  : le "heat-pipe". Reprenant le principe de la thermodynamique, le heat-pipe est un tube -'<— conducteur de chaleur servant à refroidir les transistors de puissance. Cette technique a été utilisée pour la première fois par la NASA. Développant 2 x 50 W, le TA-F40 possède une distorsion harmonique inférieure à 0,01%. Quant au tuner ST J60, il est aussi agréable à regarder qu'à écouter. Section - d'évaporation Tube ferme Secnon isolanede la chale.v j UJ condensation Tuner FM, le ST J60 a plus d'une corde à son arc  : o Dispositif de verrouillage à quartz des fréquences. o Affichage digital. o Possibilité de présélectionner jusqu'à 8 stations. o Recherche automatique ou manuelle, avec dans le dernier cas, la possibilité de recherche rapide ou lente. o Signal test commutable (400 Hz) permettant de prérégler le niveau d'enregistrement de votre magnétophone. o Atténuation automatique de l'éclairage du cadran en fonction de la lumière ambiante. Interprètes de grande classe, le TA-F40 et le ST J60 de Sony, sont faits pour s'accorder. Ne manquez pas d'écouter leur duo. Renseignements et démonstration permanente au Salon Sony, 66, Champs-Elysées 75008 Pans.fr=.:,r..:x Amplificateur TA-F40 et tuner ST-J6 SONY



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 189 octobre 1979 Page 1Lui numéro 189 octobre 1979 Page 2-3Lui numéro 189 octobre 1979 Page 4-5Lui numéro 189 octobre 1979 Page 6-7Lui numéro 189 octobre 1979 Page 8-9Lui numéro 189 octobre 1979 Page 10-11Lui numéro 189 octobre 1979 Page 12-13Lui numéro 189 octobre 1979 Page 14-15Lui numéro 189 octobre 1979 Page 16-17Lui numéro 189 octobre 1979 Page 18-19Lui numéro 189 octobre 1979 Page 20-21Lui numéro 189 octobre 1979 Page 22-23Lui numéro 189 octobre 1979 Page 24-25Lui numéro 189 octobre 1979 Page 26-27Lui numéro 189 octobre 1979 Page 28-29Lui numéro 189 octobre 1979 Page 30-31Lui numéro 189 octobre 1979 Page 32-33Lui numéro 189 octobre 1979 Page 34-35Lui numéro 189 octobre 1979 Page 36-37Lui numéro 189 octobre 1979 Page 38-39Lui numéro 189 octobre 1979 Page 40-41Lui numéro 189 octobre 1979 Page 42-43Lui numéro 189 octobre 1979 Page 44-45Lui numéro 189 octobre 1979 Page 46-47Lui numéro 189 octobre 1979 Page 48-49Lui numéro 189 octobre 1979 Page 50-51Lui numéro 189 octobre 1979 Page 52-53Lui numéro 189 octobre 1979 Page 54-55Lui numéro 189 octobre 1979 Page 56-57Lui numéro 189 octobre 1979 Page 58-59Lui numéro 189 octobre 1979 Page 60-61Lui numéro 189 octobre 1979 Page 62-63Lui numéro 189 octobre 1979 Page 64-65Lui numéro 189 octobre 1979 Page 66-67Lui numéro 189 octobre 1979 Page 68-69Lui numéro 189 octobre 1979 Page 70-71Lui numéro 189 octobre 1979 Page 72-73Lui numéro 189 octobre 1979 Page 74-75Lui numéro 189 octobre 1979 Page 76-77Lui numéro 189 octobre 1979 Page 78-79Lui numéro 189 octobre 1979 Page 80-81Lui numéro 189 octobre 1979 Page 82-83Lui numéro 189 octobre 1979 Page 84-85Lui numéro 189 octobre 1979 Page 86-87Lui numéro 189 octobre 1979 Page 88-89Lui numéro 189 octobre 1979 Page 90-91Lui numéro 189 octobre 1979 Page 92-93Lui numéro 189 octobre 1979 Page 94-95Lui numéro 189 octobre 1979 Page 96-97Lui numéro 189 octobre 1979 Page 98-99Lui numéro 189 octobre 1979 Page 100-101Lui numéro 189 octobre 1979 Page 102-103Lui numéro 189 octobre 1979 Page 104-105Lui numéro 189 octobre 1979 Page 106-107Lui numéro 189 octobre 1979 Page 108-109Lui numéro 189 octobre 1979 Page 110-111Lui numéro 189 octobre 1979 Page 112-113Lui numéro 189 octobre 1979 Page 114-115Lui numéro 189 octobre 1979 Page 116-117Lui numéro 189 octobre 1979 Page 118-119Lui numéro 189 octobre 1979 Page 120-121Lui numéro 189 octobre 1979 Page 122-123Lui numéro 189 octobre 1979 Page 124-125Lui numéro 189 octobre 1979 Page 126-127Lui numéro 189 octobre 1979 Page 128-129Lui numéro 189 octobre 1979 Page 130-131Lui numéro 189 octobre 1979 Page 132-133Lui numéro 189 octobre 1979 Page 134-135Lui numéro 189 octobre 1979 Page 136-137Lui numéro 189 octobre 1979 Page 138-139Lui numéro 189 octobre 1979 Page 140-141Lui numéro 189 octobre 1979 Page 142-143Lui numéro 189 octobre 1979 Page 144-145Lui numéro 189 octobre 1979 Page 146-147Lui numéro 189 octobre 1979 Page 148-149Lui numéro 189 octobre 1979 Page 150-151Lui numéro 189 octobre 1979 Page 152-153Lui numéro 189 octobre 1979 Page 154-155Lui numéro 189 octobre 1979 Page 156-157Lui numéro 189 octobre 1979 Page 158-159Lui numéro 189 octobre 1979 Page 160-161Lui numéro 189 octobre 1979 Page 162-163Lui numéro 189 octobre 1979 Page 164-165Lui numéro 189 octobre 1979 Page 166-167Lui numéro 189 octobre 1979 Page 168-169Lui numéro 189 octobre 1979 Page 170-171Lui numéro 189 octobre 1979 Page 172-173Lui numéro 189 octobre 1979 Page 174-175Lui numéro 189 octobre 1979 Page 176-177Lui numéro 189 octobre 1979 Page 178-179Lui numéro 189 octobre 1979 Page 180-181Lui numéro 189 octobre 1979 Page 182-183Lui numéro 189 octobre 1979 Page 184-185Lui numéro 189 octobre 1979 Page 186-187Lui numéro 189 octobre 1979 Page 188-189Lui numéro 189 octobre 1979 Page 190-191Lui numéro 189 octobre 1979 Page 192-193Lui numéro 189 octobre 1979 Page 194-195Lui numéro 189 octobre 1979 Page 196-197Lui numéro 189 octobre 1979 Page 198-199Lui numéro 189 octobre 1979 Page 200-201Lui numéro 189 octobre 1979 Page 202-203Lui numéro 189 octobre 1979 Page 204-205Lui numéro 189 octobre 1979 Page 206-207Lui numéro 189 octobre 1979 Page 208-209Lui numéro 189 octobre 1979 Page 210-211Lui numéro 189 octobre 1979 Page 212-213Lui numéro 189 octobre 1979 Page 214-215Lui numéro 189 octobre 1979 Page 216-217Lui numéro 189 octobre 1979 Page 218-219Lui numéro 189 octobre 1979 Page 220-221Lui numéro 189 octobre 1979 Page 222-223Lui numéro 189 octobre 1979 Page 224-225Lui numéro 189 octobre 1979 Page 226