Lui n°189 octobre 1979
Lui n°189 octobre 1979
  • Prix facial : 7 F

  • Parution : n°189 de octobre 1979

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 226

  • Taille du fichier PDF : 271 Mo

  • Dans ce numéro : la fabuleuse Laura.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 182 - 183  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
182 183
AGENT SPATIAL 007 Moonraker a coûté, selon le Time, plus de trente millions de dollars soit le double de L'espion qui m'aimait, l'avant-dernier James Bond... (Suite de la p.180.) Drax, à terre ou les décollages des navettes depuis des silos enterrés de la jungle sud-américaine. Le plus spectaculaire, et de loin, c'est l'ensemble des scènes extérieures sensées se dérouler dans l'espace. C'est d'un très grand réalisme. Par exemple, la bataille entre les Marines U.s. et les légions de Drax, se déroule en apesanteur sur fond d'étoiles, à coup de lasers meurtriers. Comment utiliser les vrais lasers dans une telle scène ? Si vous fréquentez certaines discothèques à la mode utilisant, un peu à tort et à travers, les rayons lasers comme éléments visuels, vous avez, sans doute, remarqué que leur lumière est beaucoup plus visible et beaucoup plus spectaculaire lorsque le rayon traverse des panaches de fumée. Dans le film, le cameraman a fait remarquer que de la fumée dans l'espace, peu vraisemblable de façon prolongée (pas de vent, pas d'air, pas de gravitation) cacherait 181é. VOUS Y ARRIVEREZ AVEC UN DODGE RAMCHARGER - 41.é Si vous voulez quelque chose de tout à fait spécial, choisissez un Ramcharger Dodge. Pour le style, le confort, les performances et les utilisations les plus variées, le Ramcharger est exceptionnel. Ce Dodge là est un dûr et pourtant il est d'un emploi facile. Le Ramcharger a l'aspect et la maniabilité d'une voiture de tourisme avec en plus la résistance d'un camion. Il est équipé d'un moteur Chrysler 318 V8 de 160 ch. DIN, de la fameuse boîte de vitesse Loaflite entièrement automatique. La direction assistée est montée d'origine. Le freinage est assuré à l'avant par des freins à disque à double circuit hydraulique et d'un frein à dépression monté en série. L'essieu arrière à haute capacité est apte à porter les plus lourdes charges. La traction est à quatre roues motrices en prise constante qui assure une conduite en toute sécurité que ce soit sur route, à travers champs, sur chemins forestiers ou sur chantier de construction. La solidité de la carrosserie est due à ses doubles parois d'acier dans les parties vitales telles que les flans et le hayon arrière. L'acier est protégé contre la rouille par galvanisation dans les parties exposées à l'humidité et au sel. La finition comporte un traitement à base de phosphatation spécial, des couvre-joints en vinyl, une sous-couche riche en zinc et une dernière couche de peinture émail acrylique très brillante. Les conceptions Dodge d'avantgarde concernent l'allumage électronique, la suspension très sophistiquée, et les freins à disque sut les roues avant. Le Ramcharger est un véhicule rapide et confortable, doté d'un aménagement intérieur élégant et de sièges avant luxueux. C'est aussi le camion le plus résistant et le mieux adaptable à maints usages. Où que vous alliez, votre Ramcharger Dodge vous y conduira avec fière allure et en toute sécurité. Renseignez-vous chez votre concessionnaire Dodge. Renseignements et documentation sur demande u CAMDIC Importateur France DODGE I, rue Rateau - 93120 La Courneuve "Tél. 836.91.66 - Télex 211.184 Distributeur autorisé Ça c'est le domaine de DODGE le fond étoilé et nuirait à l'aspect « spatial » du combat. Du coup, on abandonna l'usage du laser réel pendant les séquences du combat mais, par contre, il fallut rajouter les trajectoires supposées de la lumière, à l'aide d'une machine à contrôle numérique, pilotée par ordinateur, capable de placer par surimpression, sur chaque image, le trait de rayon laser à l'endroit exact prévu ainsi que les explosions spatiales et même le fond étoilé pour les scènes de détails du combat réalisées en gros plan. Travail de titan pour les truqueurs ! Mais ce n'est pas fini. La Terre tourne et, à certains moments, le soleil est sensé éclairer les protagonistes et les navettes en vol. Comment maintenir l'éclairage constant lors du tournage d'une scène où la maquette de la navette, ou de la station, se déplace d'une quinzaine de mètres sur un fond de toile de velours noir mesurant cent mètres de long Cam Dodge MM -4r ! "4...4, 3671..- « `, -". + v dans un studio de cinquante mètres de large et vingt-cinq mètres de haut ? Il fallut utiliser des lampes spéciales de dix kilowatts chacune (au prix où est l'énergie !). Pour éviter les ombres, ce n'est pas dix ou quinze lampes qui ont été employées mais quatre-vingt seize ! Rien que le velours de tout à l'heure coûtait plus de deux cent cinquante millions anciens, selon un des conseillers du film, Eric Burgess. Après cela il ne faut pas s'étonner de voir les budgets de ces films modernes tourner autour de millions de dollars. Moonraker a coûté, selon le Time, plus de trente millions de dollars, soit le double du prix de L'espion qui m'aimait. La station spatiale telle qu'elle se présentait dans les studios d'Epinay, avant d'être détruite par les explosions, voulues mais trop puissantes, d'une des dernières scènes, est revenue à plus de deux millions de francs. Les responsables des effets optiques, Paul Wilson et des effets visuels, Derek Meddings, assisté de Robin Browne, vont être forcément de mieux en mieux payés. Sur eux repose non seulement une énorme part de la réussite finale mais également une part de plus en plus considérable du budget du film. Il y a quelques années, au début de la crise du cinéma devant la montée de la télévision, les producteurs, notamment à Hollywood, ont sacrifié les équipes des effets spéciaux. C'était une grave erreur car le cinéma peut apporter une dimension que la télévision, avec son écran réduit, n'atteint que rarement, même avec ses multiples truquages électroniques. Depuis quelques années, une équipe de jeunes truqueurs a su renouveler le genre et surtout, dans le domaine de la science-fiction, a su rendre ce côté « spatial » que le spectateur attend de plus en plus sans s'en étonner outre mesure, lui qui a vécu, en direct, avec parfois une certaine lassitude vers la fin, six marches lunaires des missions Apollo entre 1969 et 1972. En tête, côté ancienneté, on trouve un « vieux » de trente- (Suite page 184.)
chaussures A élégance naturelle. hommes mw41/Pins - Tél. 373.02.37.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 189 octobre 1979 Page 1Lui numéro 189 octobre 1979 Page 2-3Lui numéro 189 octobre 1979 Page 4-5Lui numéro 189 octobre 1979 Page 6-7Lui numéro 189 octobre 1979 Page 8-9Lui numéro 189 octobre 1979 Page 10-11Lui numéro 189 octobre 1979 Page 12-13Lui numéro 189 octobre 1979 Page 14-15Lui numéro 189 octobre 1979 Page 16-17Lui numéro 189 octobre 1979 Page 18-19Lui numéro 189 octobre 1979 Page 20-21Lui numéro 189 octobre 1979 Page 22-23Lui numéro 189 octobre 1979 Page 24-25Lui numéro 189 octobre 1979 Page 26-27Lui numéro 189 octobre 1979 Page 28-29Lui numéro 189 octobre 1979 Page 30-31Lui numéro 189 octobre 1979 Page 32-33Lui numéro 189 octobre 1979 Page 34-35Lui numéro 189 octobre 1979 Page 36-37Lui numéro 189 octobre 1979 Page 38-39Lui numéro 189 octobre 1979 Page 40-41Lui numéro 189 octobre 1979 Page 42-43Lui numéro 189 octobre 1979 Page 44-45Lui numéro 189 octobre 1979 Page 46-47Lui numéro 189 octobre 1979 Page 48-49Lui numéro 189 octobre 1979 Page 50-51Lui numéro 189 octobre 1979 Page 52-53Lui numéro 189 octobre 1979 Page 54-55Lui numéro 189 octobre 1979 Page 56-57Lui numéro 189 octobre 1979 Page 58-59Lui numéro 189 octobre 1979 Page 60-61Lui numéro 189 octobre 1979 Page 62-63Lui numéro 189 octobre 1979 Page 64-65Lui numéro 189 octobre 1979 Page 66-67Lui numéro 189 octobre 1979 Page 68-69Lui numéro 189 octobre 1979 Page 70-71Lui numéro 189 octobre 1979 Page 72-73Lui numéro 189 octobre 1979 Page 74-75Lui numéro 189 octobre 1979 Page 76-77Lui numéro 189 octobre 1979 Page 78-79Lui numéro 189 octobre 1979 Page 80-81Lui numéro 189 octobre 1979 Page 82-83Lui numéro 189 octobre 1979 Page 84-85Lui numéro 189 octobre 1979 Page 86-87Lui numéro 189 octobre 1979 Page 88-89Lui numéro 189 octobre 1979 Page 90-91Lui numéro 189 octobre 1979 Page 92-93Lui numéro 189 octobre 1979 Page 94-95Lui numéro 189 octobre 1979 Page 96-97Lui numéro 189 octobre 1979 Page 98-99Lui numéro 189 octobre 1979 Page 100-101Lui numéro 189 octobre 1979 Page 102-103Lui numéro 189 octobre 1979 Page 104-105Lui numéro 189 octobre 1979 Page 106-107Lui numéro 189 octobre 1979 Page 108-109Lui numéro 189 octobre 1979 Page 110-111Lui numéro 189 octobre 1979 Page 112-113Lui numéro 189 octobre 1979 Page 114-115Lui numéro 189 octobre 1979 Page 116-117Lui numéro 189 octobre 1979 Page 118-119Lui numéro 189 octobre 1979 Page 120-121Lui numéro 189 octobre 1979 Page 122-123Lui numéro 189 octobre 1979 Page 124-125Lui numéro 189 octobre 1979 Page 126-127Lui numéro 189 octobre 1979 Page 128-129Lui numéro 189 octobre 1979 Page 130-131Lui numéro 189 octobre 1979 Page 132-133Lui numéro 189 octobre 1979 Page 134-135Lui numéro 189 octobre 1979 Page 136-137Lui numéro 189 octobre 1979 Page 138-139Lui numéro 189 octobre 1979 Page 140-141Lui numéro 189 octobre 1979 Page 142-143Lui numéro 189 octobre 1979 Page 144-145Lui numéro 189 octobre 1979 Page 146-147Lui numéro 189 octobre 1979 Page 148-149Lui numéro 189 octobre 1979 Page 150-151Lui numéro 189 octobre 1979 Page 152-153Lui numéro 189 octobre 1979 Page 154-155Lui numéro 189 octobre 1979 Page 156-157Lui numéro 189 octobre 1979 Page 158-159Lui numéro 189 octobre 1979 Page 160-161Lui numéro 189 octobre 1979 Page 162-163Lui numéro 189 octobre 1979 Page 164-165Lui numéro 189 octobre 1979 Page 166-167Lui numéro 189 octobre 1979 Page 168-169Lui numéro 189 octobre 1979 Page 170-171Lui numéro 189 octobre 1979 Page 172-173Lui numéro 189 octobre 1979 Page 174-175Lui numéro 189 octobre 1979 Page 176-177Lui numéro 189 octobre 1979 Page 178-179Lui numéro 189 octobre 1979 Page 180-181Lui numéro 189 octobre 1979 Page 182-183Lui numéro 189 octobre 1979 Page 184-185Lui numéro 189 octobre 1979 Page 186-187Lui numéro 189 octobre 1979 Page 188-189Lui numéro 189 octobre 1979 Page 190-191Lui numéro 189 octobre 1979 Page 192-193Lui numéro 189 octobre 1979 Page 194-195Lui numéro 189 octobre 1979 Page 196-197Lui numéro 189 octobre 1979 Page 198-199Lui numéro 189 octobre 1979 Page 200-201Lui numéro 189 octobre 1979 Page 202-203Lui numéro 189 octobre 1979 Page 204-205Lui numéro 189 octobre 1979 Page 206-207Lui numéro 189 octobre 1979 Page 208-209Lui numéro 189 octobre 1979 Page 210-211Lui numéro 189 octobre 1979 Page 212-213Lui numéro 189 octobre 1979 Page 214-215Lui numéro 189 octobre 1979 Page 216-217Lui numéro 189 octobre 1979 Page 218-219Lui numéro 189 octobre 1979 Page 220-221Lui numéro 189 octobre 1979 Page 222-223Lui numéro 189 octobre 1979 Page 224-225Lui numéro 189 octobre 1979 Page 226