Lui n°188 septembre 1979
Lui n°188 septembre 1979
  • Prix facial : 7 F

  • Parution : n°188 de septembre 1979

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 138

  • Taille du fichier PDF : 200 Mo

  • Dans ce numéro : Michel Drucker, Ray Bradbury, docteur Olivenstein, Chester Himes Sine et... Nathalie, Berenice, Esther.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 130 - 131  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
130 131
COPIES QU'ON FORME Toutes ces femmes aux épaules carrées, parées comme si elles avaient peur de louper leur dernier Orient-Express, vous trouvez ça vraiment sain (Suite de la page 129.) savoir qu'il est déjà passé de mode, et émaillent leurs conversations de termes « mi-intello, mi-loubard » dans le style  : « On flippe à mort », « On s'éclate », « Au niveau du vécu », « Il faut assumer ses fantasmes »... Parlons donc des femmes. Non ! Je vous arrête... Je ne suis pas un « miso » ou un « phallo » comme on dit maintenant pour désigner un homme de bonne compagnie... J'ai de très bons amis femmes et il m'est même arrivé de cacher des femmes pendant la guerre, mais elles dépassent les bornes. Qu'elles suivent la mode, d'accord. Elles 130 FILTER CICIARETTES l'ont toujours tait et pendant qu'elles courent les couturiers ou les boutiques de prêt-à-porter, elles ne font pas de politique et n'écrivent pas la pathétique histoire de leur vie, c'est déjà ça de pris !... Mais le drame, c'est qu'elles détournent la mode pour tenter de l'utiliser contre nous. Et nous, pauvres benêts, nous participons à l'achat de ces missiles destinés à nous détruire ! Toutes ces femmes aux épaules carrées, parées comme si elles avaient peur de louper leur dernier Orient- Express, avec leurs voilettes, leurs talons aiguilles et leurs jupes fendues sur des bas résille avec couture, vous trouvez ça vraiment sain ? Moi pas. Dites-leur d'arrêter le massacre, Monsieur Sigmund... Que l'on ait envie d'avoir de temps en temps une romance avec mamans, c'est normal ; mais que cela ne devienne pas obligatoire ! Et ces filles martiales à calot militaire, portant un sac à grenades comme minaudière, et des pantalons de treillis, c'est net ?... Vous ne vous rendez pas compte qu'elles sont en train de nous voler même nos copains de régiment ! Il y eut une grande lueur d'espoir dans le clan des hommes bafoués, un rêve fou  : ce fut le projet de réouverture des maisons closes ! Nous fûmes quelquesuns à rêver de chaleureuses soirées dans des salons chinois, entourés de femmes douces, en peignoir rose, tricotant, lovées sur des divans recouverts de dentelles, à la douce lueur de lustres perlés... Et puis, les pharisiens ont boycotté ce noble projet et nous nous sommes retrouvés en face de nos militantes légitimes ! C'est curieux, ces femmes nous transforment en ennemis de leur cause alors que, depuis toujours, nous ne voulons que leur bien et que nous sommes les partisans les plus acharnés de leur émancipation... Nous n'avons jamais empêché une femme de commencer par passer l'aspirateur dans l'entrée au lieu du salon. C'est normal qu'elle prenne des initiatives !... Je trouve même légitime qu'une femme, en rentrant du marché, invite quelques ménagères voisines pour discuter de la condition féminine, à condition, bien entendu, qu'elle aille de temps à autre jeter un coup d'oeil sur le pot-au feu qui mijote... Vous voyez combien il est injuste de leur part de nous traiter en ennemis, alors que nous ne voulons que leur épanouissement !... Hélas, les femmes, c'est bien connu, n'ont pas la belle mesure du sexe fort et elles prennent trop souvent nos bontés pour de la faiblesse ce qui donne des outrances intolérables... Nous ne pouvons le cacher  : nous
O M PACT PC 4000 - 3 fonctions (ampli-tuner toutes gammes - cassette stéréo et tourne-disque électroniques à commandes fugitives). MAJOR COPIES QU'ON FORME Tous ces citadins qui se déguisent en paysans le week-end, ont droit à des magazines spécialisés, obtiennent 4% aux élections et siègent gravement au Parlement Européen ! vivons actuellement une époque particulièrement difficile... Les pilotis millénaires qui soutenaient les valeurs établies sont en train de s'écrouler dans notre vieux pays fatigué... Qui aurait pu imaginer il y a seulement vingt ans que les fils de Brillat-Savarin et de Pantagruel se nourriraient un jour de saint-pierre à l'oseille et de petits légumes au nom de la Nouvelle Cuisine ? Mais je crois que cette escalade incohérente prend les proportions les plus alarmantes lorsque l'on aborde le domaine hirsute de l'Ecologie. Autrefois, la reine Marie Antoinette provoquait des gorges chaudes (excusez-moi de cet innocent calembour, mon cher comte de Paris...) lorsqu'elle allait jouer à la bergère au Petit Trianon ; alors qu'aujourd'hui, tous ces citadins qui vont se déguiser en paysans d'opérette durant leurs week-ends ont droit à des magazines spécialisés, obtiennent Prix 7150 F (') Prix indicatif constaté au 1.6.79 Documentation et liste des "Braun Hi-Fi Center"  : Major S.A. - R.N. 307 - 78810 Feucherolles. 4% aux élections et siègent gravement au Parlement Européen !... Ça valait pas un coup de guillotine, hein, Mère Denis ?... Tous ces Parisiens qui ont décidé depuis quelques années qu'ils sont des hommes de la terre et qui, de retour au bureau, harassés, comparent fièrement la taille de leurs ampoules et échangent des boutures ! Maintenant, on craque devant un arbre, on transforme une miche de pain en « chant d'amour », un tracteur vous serre la gorge, on a les larmes aux yeux devant un tas de fumier... Supposez que vous arrivez de Paris pour rendre visite à un ami, heureux élu qui vous a invité à venir lui rendre visite dans sa fermette de caractère retapée (3 pièces Plein Sud Terr. 1 300 m2 cheminée ancienne poutres apparentes grenier aménageable four à pain eau par puits cave voûtée toiture à refaire) quelque part entre le Ventoux et la HI-Fl Corrèze... D'abord vous être pris en main par le nouveau campagnard chez lequel vous découvrirez une autorité inhabituelle. - Allons, tu ne vas pas fumet-. ici » ?... Allez, jette-moi cette cigarette et respire-moi cet air ! C'est autre chose qu'à Paris, non ? Et il vous regardera d'un oeil vainqueur respirer « son » air. - Tu vois, mon vieux, je me demande comment j'ai pu passer autant d'années à perdre mon temps ! Ici, pour la première fois, j'ai l'impression d'exister... Attention, mes tomettes ne sont pas sèches ! Vous ferez un écart brusque qui projettera votre tempe contre un jambon suspendu à une poutre. D'un mouvement incontrôlé, vous provoquerez la chute d'un chapelet d'ail accroché à un clou... Il calmera votre confusion d'un geste paternel  : - Ce n'est rien. Tu (Suite page 133.) RHU la technologie, a simplicité en plus PUBLIS CO PE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 188 septembre 1979 Page 1Lui numéro 188 septembre 1979 Page 2-3Lui numéro 188 septembre 1979 Page 4-5Lui numéro 188 septembre 1979 Page 6-7Lui numéro 188 septembre 1979 Page 8-9Lui numéro 188 septembre 1979 Page 10-11Lui numéro 188 septembre 1979 Page 12-13Lui numéro 188 septembre 1979 Page 14-15Lui numéro 188 septembre 1979 Page 16-17Lui numéro 188 septembre 1979 Page 18-19Lui numéro 188 septembre 1979 Page 20-21Lui numéro 188 septembre 1979 Page 22-23Lui numéro 188 septembre 1979 Page 24-25Lui numéro 188 septembre 1979 Page 26-27Lui numéro 188 septembre 1979 Page 28-29Lui numéro 188 septembre 1979 Page 30-31Lui numéro 188 septembre 1979 Page 32-33Lui numéro 188 septembre 1979 Page 34-35Lui numéro 188 septembre 1979 Page 36-37Lui numéro 188 septembre 1979 Page 38-39Lui numéro 188 septembre 1979 Page 40-41Lui numéro 188 septembre 1979 Page 42-43Lui numéro 188 septembre 1979 Page 44-45Lui numéro 188 septembre 1979 Page 46-47Lui numéro 188 septembre 1979 Page 48-49Lui numéro 188 septembre 1979 Page 50-51Lui numéro 188 septembre 1979 Page 52-53Lui numéro 188 septembre 1979 Page 54-55Lui numéro 188 septembre 1979 Page 56-57Lui numéro 188 septembre 1979 Page 58-59Lui numéro 188 septembre 1979 Page 60-61Lui numéro 188 septembre 1979 Page 62-63Lui numéro 188 septembre 1979 Page 64-65Lui numéro 188 septembre 1979 Page 66-67Lui numéro 188 septembre 1979 Page 68-69Lui numéro 188 septembre 1979 Page 70-71Lui numéro 188 septembre 1979 Page 72-73Lui numéro 188 septembre 1979 Page 74-75Lui numéro 188 septembre 1979 Page 76-77Lui numéro 188 septembre 1979 Page 78-79Lui numéro 188 septembre 1979 Page 80-81Lui numéro 188 septembre 1979 Page 82-83Lui numéro 188 septembre 1979 Page 84-85Lui numéro 188 septembre 1979 Page 86-87Lui numéro 188 septembre 1979 Page 88-89Lui numéro 188 septembre 1979 Page 90-91Lui numéro 188 septembre 1979 Page 92-93Lui numéro 188 septembre 1979 Page 94-95Lui numéro 188 septembre 1979 Page 96-97Lui numéro 188 septembre 1979 Page 98-99Lui numéro 188 septembre 1979 Page 100-101Lui numéro 188 septembre 1979 Page 102-103Lui numéro 188 septembre 1979 Page 104-105Lui numéro 188 septembre 1979 Page 106-107Lui numéro 188 septembre 1979 Page 108-109Lui numéro 188 septembre 1979 Page 110-111Lui numéro 188 septembre 1979 Page 112-113Lui numéro 188 septembre 1979 Page 114-115Lui numéro 188 septembre 1979 Page 116-117Lui numéro 188 septembre 1979 Page 118-119Lui numéro 188 septembre 1979 Page 120-121Lui numéro 188 septembre 1979 Page 122-123Lui numéro 188 septembre 1979 Page 124-125Lui numéro 188 septembre 1979 Page 126-127Lui numéro 188 septembre 1979 Page 128-129Lui numéro 188 septembre 1979 Page 130-131Lui numéro 188 septembre 1979 Page 132-133Lui numéro 188 septembre 1979 Page 134-135Lui numéro 188 septembre 1979 Page 136-137Lui numéro 188 septembre 1979 Page 138