Lui n°186 juillet 1979
Lui n°186 juillet 1979
  • Prix facial : 7 F

  • Parution : n°186 de juillet 1979

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 130

  • Taille du fichier PDF : 153 Mo

  • Dans ce numéro : les nouvelles photos de Miet-la-sublime et Reiser.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Si%RTII4S Les mots croisérotiques par Roger La Ferté t)Z 3 ti s 9 o I- - (Suite de la page 15.) phiste. Pour la première édition, c'est André François qui a reçu un prix à la mesure de son talent  : une tonne... de papier ! Pour fêter ça, une expo lui est consacrée de fin juin à fin juillet, au Mecanorma Graphic Center, 49 rue des Mathurins, 75008 Paris. Bijoux de famille Il a une façon de vous mettre la femme au doigt — et à l'oeil — très particulière. Témoin cette bague (à droite)  : les bijoux de Germano (presque des bijoux de famille — chez lui, on est joaillier de père en fils) reprennent à l'infini le thème de la Femme — qu'il puise son inspiration dans la mythologie, la littérature italienne, les Vierges de la Renaissance... Sous le titre Or, langage de l'amour », soixante pièces ont été exposées 16 ifrr ÿ au musée de Neuilly, et le seront à nouveau, au mois d'août, à Monte-Carlo cette fois, dans les salons Van Cleef... Opinion à la grecque Ils sont cinq millions de touristes, chaque année, à venir chercher — dans un pays moderne, qui fait désormais partie du Marché commun —, les traces des dieux mythiques, l'ombre de Zorba, l'héritage de Platon (et d'Onassis) avec, en prime, le sirtaki et le soleil des îles grecques... Il était temps de faire la part de ce qui, dans tout cela, survit de la légende  : Vassilis Alexakis, Grec authentique (il est né à Athènes), romancier, dessinateur — et collaborateur de Lui — était mieux placé que quiconque pour démystifier, expliquer, décortiquer l'histoire, la vie quotidienne, les moeurs, le folklore, les espoirs de son pays, de tout un peuple rescapé de la guerre civile et de la dictature... Un itinéraire passionnant — et passionné. Les Grecs d'aujourd'hui, par Vassilis Alexakis (éditions Balland). HORIZONTALEMENT 1111 1 Tout de suite après, l'émission est terminée. 2 A son propos, on peut confondre luxe avec luxure. Va avec les garçons, sauf avec Sam. 3 Nu comme un ver. On fournit une chambre et on peut se retrouver en ballon. 4 Péchés, si on exclut la luxure. Si elle reluit, c'est qu'elle a été bien frottée. 5 Indispensables dans l'utérus. Il en fait beaucoup, mais c'est surtout un spécialiste de la langue. 6 Flirt à l'ancienne. 7 Arquée, peut-être, sous l'empire du plaisir. Viennent de chatouiller. 8 Encore un mois avant de se déshabiller ! Cocu. 9 Elles signifient un manque total de vertus. 10 Pris dans la braguette pour introduire dans la raie. Elle a ses trucs pour attirer les hommes. La tapineuse, quand elle arrive à ses fins. 11 Ferait une paire avec votre magazine préféré. Les gros membres, c'est leur spécialité. VERTICALEMENT I Peut se rapporter à une correspondance amoureuse. II Reluira. Indispensables au mâle. III Des gousses qui se frottent. Se touchent dans le porno. IV Pas besoin d'elle quand les rêves sont érotiques. Elle fait bien les pipes. V Au bout de la queue. Des phallus qui auraient besoin d'être redressés. VI Fait une saillie. Indique une possession tout à fait mouvementée. VIII En plein milieu de la chatte. De quoi couvrir les enfants de l'amour. VIII Quand les dames sont au salon, elles n'hésitent pas à se livrer à ce genre d'activités. IX Congénitale pour la fonction génésique. Prennent les dames, mais pas sans que ça fasse un pli ! X Peut faire un striptease. Même rigide et vigoureuse, il faut quand même la soutenir. XI Pour agrémenter l'usage de la langue, on les a privés de leur sexe. (Solutions page 122). lui au ciel Chaque mois, Lui demande à Krista Leuck, l'auteur du Précis d'astrologie sexuelle (Pierre Horay, éditeur) un astro-chaud du signe correspondant. Ce mois-ci, elle vous confie ses recettes très personnelles pour draguer les femmes Cancer et les mener au ciel. Celles qui sont nées entre le 21/22 juin et le 22/23 juillet, selon les années... Comment reconnaître une vraie Cancer ? Ce n'est pas facile. Il y a le type de femme conformiste et casanière  : fourneau, famille, enfant, et il y a le type aventurière et fatale ; autant de faces qu'a la Lune, leur maîtresse changeante ! De la petite rondouillarde à l'asperge évanescente, leurs points communs sont leur peau douce à la chair mate, une joliesse dans le visage, de la mignardise dans les sentiments et de l'afféterie dans les effets. Elle a la moue boudeuse, la voix étonnée, et elle n'achève pas ses gestes. La femme Cancer se déplace dans le flou, entourée d'un halo de mystère, sans se départir de sa nonchalance, avec le sentiment
d'être irremplaçable et immortelle. Vous la rencontrerez aussi bien dans des caches de souvenirs comme les greniers, les caves, les étangs, les allées, les ruines historiques, que dans des endroits chaleureux comme les bistrots de quartier. Ce qu'elle recherche, c'est le lieu idéal de communication intimiste. Abordez-la doucement, sans la heurter. Répétez votre demande en modulant la fréquence, il faut qu'elle s'habitue à vous. Proposez-lui de faire du shopping ensemble, elle adore. Une promenade en barque, un tour à Chantilly, une visite au Petit Trianon, un bal chez Temporel... Offrez-lui des huîtres, un plateau de fruits de mer (les oursins l'excitent). Parlez économie et tuyaux en Bourse. Ajoutez de bonnes histoires, écossaises ou juives de préférence. Saupoudrez de poésie. Ce petit vin de base que vous cherchez... en vain, Lui l'a trouvé. Chaque mois, Lui vous donne une bonne adresse. Un vin « intéressant », à boire « maintenant » (trois semaines après réception quand même). Ce mois-ci, Jon Winroth, l'un des grands chroniques oenologiques. a déniché pour vous un rosé de Provence superbe et très étonnant... A la recherche de cette bête rarissisme, un rosé réellement léger et qui aurait du goût pour rafraîchir les chaleurs de juillet, j'ai dû écarter vin après vin. Si le prix était intéressant, le vin l'était beaucoup moins, et si le vin était bien, le prix était démesurément élevé. Sur le point de troquer le rosé pour une couleur moins difficile, j'ai eu l'heureuse idée de mentionner mon problème à Robert Vif ian, le chef-oenophile du restaurant vietnamien Tan Dinh (voir Lui du mois de mars). Il me parla du Domaine de Saint- Jean, un vin de pays des coteaux varois, « frais, nerveux et fruité ». J'ai immédiatement demandé qu'il me le fasse goû- Emballez le tout dans un grand charme slave, le regard nostalgique, et c'est parti ! Dites-lui que vous allez l'emmener loin, très loin, au fin fond de son paysage intérieur. Même si votre nid est à deux pas, faites comme si c'était un long voyage, et même si elle s'abandonne tout de suite, ne vous précipitez pas, faites-la attendre, bercez-la dans le creux et le chaud, caressez et recaressez sans cesse, n'en finissez pas de la préparer... Car c'est la » préfourrette » qui est son pied. Aventureuse frôleuse, mateuse vagabonde, cuisse discrète sous la nappe, d'accord. Elle flippe par la tête, c'est une vicieuse conceptuelle. Elle fera l'amour comme si elle revivait sa naissance. Remontez en elle le cours du temps, ramez en cadence. Son orgasme est psychique. Ça lui prendra tout le temps qu'il faut, mais ça viendra de loin. Par ailleurs, très conjugale. Une vraie femme d'intérieur qui s'occupe » de son bonhomme tous les soirs après le boulot  : l'esclave rêvée des machos ! Mais il lui arrive d'être coquine en douce. Elle ne déteste pas le » faire avec ses amies sous prétexte d'essayage ou sous la douche en vacances, ou avec des copains de travail dans les soussols des ministères Méfiez-vous des femmes Cancer qui se réveillent sur le tard, la plupart du temps à l'extérieur du foyer qu'elles vénèrent trop pour s'y perdre. Alors, la révélation est telle qu'elles peuvent tout plaquer, comme si dans la jouissance elles avaient eu accès à une sorte d'infini dont elles ne peuvent guérir. A noter  : elle est plus excitée qu'une autre à ses jours d'ovulation. Elle préfère en foetus, lovée. Elle aime ça dans la lui à la cave ter.\ii ian avait parfaitement raison et de plus le prix me semblait raisonnable. Pourtant, il m'étonna en m'annonçant que le régisseur du domaine est un Anglais qui s'appelle Tim Johnston. Il travaille « dans le vin » en France depuis une dizaine d'an- nee et connaît a merveille les vins de Provence. Je fus de nouveau ébahi d'apprendre que les propriétaires du Domaine de Saint-Jean sont un couple d'Américains ! En tout cas, lui, Allan, l'est. Sa femme Denyse est une charmante Française blonde et tous les deux se ST%RTERS baignoire. L'amour en groupe la turlupine sans qu'elle puisse franchir le pas. Essayez de l'y conduire... Fugueuse depuis toute petite où elle se perdait volontairement dans la foule, elle réédite ce schéma avec tous ses hommes. La femme Cancer « vous quitte » souvent et revient toujours. Ne lui en veuillez pas, elle obéit strictement au cycle lunaire. Enfant, elle fut Diane chasseresse de la Lune Montante. Femme de trente ans, elle suivit la Pleine Lune, Sélénée, la science infuse. Elle se rangea, devint sévère. Vieille Lune Décroissante, elle s'apprête à disparaître obscurément avec dignité. Elle est passée sur la mémoire des hommes qu'elle a connus au carrefour des nuits d'un pas étrange et lourd, les brûlant tous d'un feu sombre de sabbats. Krista Leuck. passionnent pour leurs vins qu'ils ont créés de toutes pièces. Lorsqu'ils ont acheté le Domaine de Saint-Jean, il n'y avait plus de vignes... depuis l'époque romaine ! L'eau arrive encore par des conduits — d'époque... Ils plantèrent dixsept hectares d'un sol argilocalcaire uniquement en cépages nobles de la région  : syrah, cinsault, grenache et cabernetsauvignon. Le rosé 1978 est une belle réussite. Il v entre 95% de cinsault tout en finesse et souplesse, un ou deux pour cent de surah, quantité infime mais essentielle, pour la couleur et le fruit, et le reste en grenache qui apporte un bon degré d'alcool et du fruit. De l'alcool, oui, mais juste ce qu'il faut pour que le vin reste léger et très coulant  : 10 "8. Avec une macération carbonique (en somme, la façon dont sont faits les vins très fruités du Beaujolais), on extrait un merveilleux fruit. Pour les lecteurs de Lui, le Domaine de Saint- Jean (83690 Villecroze) est à 11 francs la bouteille par caisse de douze, soit 132 francs T.t.c.franco. Jon Winroth. 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 186 juillet 1979 Page 1Lui numéro 186 juillet 1979 Page 2-3Lui numéro 186 juillet 1979 Page 4-5Lui numéro 186 juillet 1979 Page 6-7Lui numéro 186 juillet 1979 Page 8-9Lui numéro 186 juillet 1979 Page 10-11Lui numéro 186 juillet 1979 Page 12-13Lui numéro 186 juillet 1979 Page 14-15Lui numéro 186 juillet 1979 Page 16-17Lui numéro 186 juillet 1979 Page 18-19Lui numéro 186 juillet 1979 Page 20-21Lui numéro 186 juillet 1979 Page 22-23Lui numéro 186 juillet 1979 Page 24-25Lui numéro 186 juillet 1979 Page 26-27Lui numéro 186 juillet 1979 Page 28-29Lui numéro 186 juillet 1979 Page 30-31Lui numéro 186 juillet 1979 Page 32-33Lui numéro 186 juillet 1979 Page 34-35Lui numéro 186 juillet 1979 Page 36-37Lui numéro 186 juillet 1979 Page 38-39Lui numéro 186 juillet 1979 Page 40-41Lui numéro 186 juillet 1979 Page 42-43Lui numéro 186 juillet 1979 Page 44-45Lui numéro 186 juillet 1979 Page 46-47Lui numéro 186 juillet 1979 Page 48-49Lui numéro 186 juillet 1979 Page 50-51Lui numéro 186 juillet 1979 Page 52-53Lui numéro 186 juillet 1979 Page 54-55Lui numéro 186 juillet 1979 Page 56-57Lui numéro 186 juillet 1979 Page 58-59Lui numéro 186 juillet 1979 Page 60-61Lui numéro 186 juillet 1979 Page 62-63Lui numéro 186 juillet 1979 Page 64-65Lui numéro 186 juillet 1979 Page 66-67Lui numéro 186 juillet 1979 Page 68-69Lui numéro 186 juillet 1979 Page 70-71Lui numéro 186 juillet 1979 Page 72-73Lui numéro 186 juillet 1979 Page 74-75Lui numéro 186 juillet 1979 Page 76-77Lui numéro 186 juillet 1979 Page 78-79Lui numéro 186 juillet 1979 Page 80-81Lui numéro 186 juillet 1979 Page 82-83Lui numéro 186 juillet 1979 Page 84-85Lui numéro 186 juillet 1979 Page 86-87Lui numéro 186 juillet 1979 Page 88-89Lui numéro 186 juillet 1979 Page 90-91Lui numéro 186 juillet 1979 Page 92-93Lui numéro 186 juillet 1979 Page 94-95Lui numéro 186 juillet 1979 Page 96-97Lui numéro 186 juillet 1979 Page 98-99Lui numéro 186 juillet 1979 Page 100-101Lui numéro 186 juillet 1979 Page 102-103Lui numéro 186 juillet 1979 Page 104-105Lui numéro 186 juillet 1979 Page 106-107Lui numéro 186 juillet 1979 Page 108-109Lui numéro 186 juillet 1979 Page 110-111Lui numéro 186 juillet 1979 Page 112-113Lui numéro 186 juillet 1979 Page 114-115Lui numéro 186 juillet 1979 Page 116-117Lui numéro 186 juillet 1979 Page 118-119Lui numéro 186 juillet 1979 Page 120-121Lui numéro 186 juillet 1979 Page 122-123Lui numéro 186 juillet 1979 Page 124-125Lui numéro 186 juillet 1979 Page 126-127Lui numéro 186 juillet 1979 Page 128-129Lui numéro 186 juillet 1979 Page 130