Lui n°182 mars 1979
Lui n°182 mars 1979
  • Prix facial : 7 F

  • Parution : n°182 de mars 1979

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 154

  • Taille du fichier PDF : 155 Mo

  • Dans ce numéro : entretien du mois avec Michel Poniatowski.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
ENTRETIEN « Les mêmes usines, les mêmes équipements que nous, mais avec des charges salariales, sociales et des prix jusqu'à vingt-quatre fois inférieurs aux nôtres ! (Suite de la page 37.) tout à fait autre, et il nous faudra y être très attentifs. Ainsi la liberté individuelle d'expression, ce ne sera pas seulement la liberté des journaux mais aussi la liberté de l'ensemble du système télématique, informatique. Lui La liberté personnelle, c'est aussi le droit au travail et le droit de choisir son travail. Pour l'instant, on n'en prend pas le chemin'Poniatowski Il faut voir les choses en face  : la technologie, en particulier l'introduction de la robotique, a réduit le nombre d'emplois industriels de 8 200 000 à 7 800 000 en quatre ans, depuis 1974. Et nous savons que le progrès technologique va vraisemblablement réduire, d'ici 1984, l'emploi industriel de 500 000 ou 600 000 emplois. Or, ce sont les conséquences de ces applications technologiques au moins autant que les conséquences de la crise économique mondiale qu'il faut traiter... Le problème n'est pas seulement d'établir un programme transitoire et à court terme de lutte contre le chômage, mais aussi un plan établi sur quinze à vingt ans, assurant un transfert sans heurt des emplois du secteur industriel vers les emplois des secteurs tertiaires (services) et quaternaires (travail social, recherche, enseignement) tout en favorisant bien entendu le développement des emplois industriels modernes et de pointe, mais qui bien évidemment n'absorberont pas un grand nombre d'emplois. Nous ne pouvons pas résoudre seuls ces problèmes. Si nous freinions seuls le progrès technologique, nous nous mettrions sur le bord de la route et laisserions les autres passer, continuer à évoluer, accroître l'efficacité de leur technologie, de leur économie... Nous rejoindrions le peloton de queue avant d'être mis hors course. L'aménagement du progrès technologique ne peut être qu'une décision collective des états modernes ! Nombre de ces problèmes d'emplois proviennent de la concurrence entre les pays industrialisés. Et M. Barre traite bien ce problème de la concurrence traditionnelle entre pays industrialisés de même niveau. Mais il y a aussi autre chose dans le démantèlement de l'emploi, ce sont les chocs provenant de la technologie et ceux provenant des pays qui sont en voie de développement et qui ont, maintenant, les mêmes équipements, les mêmes usines « clés en mains » que nous, mais avec des charges salariales, sociales et fiscales, et des prix jusqu'à vingtquatre fois inférieurs à ceux des pays européens ! Bien entendu, à ce niveau de compétition, le problème ne pourra être réglé que par une décision de l'ensemble des pays du Marché commun... Lui N'y a-t-il pas là une sorte de
ENTRETIEN « C'est de l'égoïsme nécessaire ! » contradiction  : ces pays en voie de développement sont en train de nous casser les reins au niveau économique, cependant, dans votre livre, vous écrivez que, pour se sortir de la crise mondiale, dans l'avenir, il va nous falloir aider ces pays sous-développés. Poniatowski Lorsque je dis qu'il faut nous protéger, il ne s'agit pas là d'une protection définitive. Il faut que ces pays vivent ! D'ailleurs, s'ils ne se développaient pas, ils poseraient vite des problèmes politiques, des problèmes de secours et d'aide qui seraient énormes. Donc, il faut qu'ils puissent se réaliser eux aussi, comme nous l'avons fait nous-mêmes, dans le passé, en commençant par les industries primaires  : la sidérurgie, le textile, etc. Ce qui est redoutable pour nous, c'est la rapidité du choc, sa brutalité. Cela suppose que, collectivement, les pays d'Europe mettent tout simplement à leurs frontières des contingents qui seront réduits progressivement, au fur et à mesure que les ajustements nécessaires seront réalisés. Lui Mais les contingents, c'est de l'égoïsme, en quelque sorte ?... Poniatowski C'est de l'égoïsme nécessaire pour protéger des secteurs qui sont trop violemment attaqués ! Nous ne pouvons pas laisser disparaître totalement notre sidérurgie ou notre industrie textile. Or, c'est ce qui va se passer si nous ne protégeons pas ces industries contre la violence de l'assaut des pays en voie de développement. Le premier devoir est de protéger sa propre vie. Ensuite on aide les autres ! Lui Dans cette affaire, pensez-vous que les règles de vie et les structures de nos démocraties libérales peuvent tenir le coup ? Poniatowski Le choc de la technologie la télématique, l'ordinateur frappe tous les systèmes politiques. Il ne s'agit pas seulement du système libéral, mais aussi du système marxiste. Et je crois que le choc de la télématique sur le système marxiste sera encore plus rude. PourquOi ? Parce que le système (Suite page 43.) Des millions de spectateurs et spectatrices ont aimé les films réalisés/sur ces chefs-d'oeuvre GM TUIT Grâce é ce bon, vous pouvez recevoir ces 3 ouvrages é l'examen gratuit, chez vous sans engagement d'achat ni adhésion é un club. Profitez-en vite, avant épuisement du tirage. `François `Beauval tanto B.P. 70, 83509 LA SEYNE SUR MER CEDEX Elle aime la vie. = Elle arme t'amour. - de la littérature érotique Emmanuelle Les 3 romans d'Emmanuelle Arsan enfin édités dans une superbe édition reliée et illustrée E mmanuelle, le premier roman d'Emmanuelle Arsan, fut édité clandestinement et ne circula que sous le manteau... Il fallut le cinéma, le charme de l'exotisme lié à la subtile poésie des images, pour ue le grand public découvre Emm anuelle, femme libérée, merveilleusement incarnée par Sylvia Kristel. Les trois romans dont fuient tirés les films ne sont pas l'oeuvre d'un auteur se libérant par l'écriture de fantasmes ou d'obsédantes hallucinations. Ils sont le fer de lance de l'évolution d'une société libérale qui fait sienne la pensée d'Oscar Wilde  : "Plus de la moitié de la culture intellectuelle moderne dépend de ce qu'on ne devrait pas lire". Emmanuelle ne recherche le plaisir que pour transcender les limites de la liberté, appliquant une nouvelle morale amoureuse fondée sur le libre épanouissement des sens. Quelle évolution depuis que Simone de Beauvoir écrivait  : "Les choses de la chair restent taboues pour moi". Aujourd'hui, chacun saisit l'érotisme à fleur de peau d'Emmanuelle, version moderne de la Vénus éternelle, une Vénus aux désirs avoués. On peut être pour, on peut être contre. Mais nul ne peut ignorer le phénomène Emmanuelle. Profitez de cette belle édition illustrée pour juger si cette oeuvre est digne de figurer dans votre bibliothèque... sur le rayon le plus haut. VENTE DIRECTE  : PRIX LEGERS ! 47F90 LES TROIS (+ frais d'envoi 1 3 volumes superbement reliés Chaque volume comporte six illustrations de Georges Rusedcis Maquette originale aux plats bleu profond ornés d'une vignette et fers originaux pour la dorure Dos rehaussé de pâte mauve et dorure Emmanuelle Emmanuelle, rAnti-Vierge Les Enfants d'Emmanuelle. II III III NI NI El MI NI IN Mil IN MI IMI NI Ill I bon à remplir et à renvoyer à François Beeuval, Editeur, 83509 La Seyne sur Mer cedex POUR RECEVOIR CES 3 VOLUMES D'EMMANUELLE ARSAN SOUS EMBALLAGE CONFIDENTIEL A r Je désire recevoir gratuitement Emmanuelle, Emmanuelle/Anti- Vierge, et les Enfants d'Emmanuelle. Trois volumes reliés et illustrés. Je pourrai les juger en toute quiétude pendant 10 jours et vous les retourner — sans rien vous devoir —sils ne me conviennent pas. Si je décide de les garder, je les paierai au prix départ "vente directe" de 47,90 F les trois (+ 4,80 F de frais d'envoi 1. Je ne m'engage à rien d'autre. B E Je préfère payer tout de suite la somme de 47,90 F + 4,80 F, soit 52, 70 F, cijointe par chèque, en bénéficiant d'une garantie de remboursement intégral pendant 10 jours. 2F/EMA 1 LU NOM ADRESSE LOCALITE CODE POSTAL Prénom SIGNATURE FORMAT 12 x 18 cm DATE b El os os se me wu No No No No se EN oui NI IN sa Ni mi in Nil ATTENTION  : Cette offre est réservée aux aduhes avertis. 1, 1 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 182 mars 1979 Page 1Lui numéro 182 mars 1979 Page 2-3Lui numéro 182 mars 1979 Page 4-5Lui numéro 182 mars 1979 Page 6-7Lui numéro 182 mars 1979 Page 8-9Lui numéro 182 mars 1979 Page 10-11Lui numéro 182 mars 1979 Page 12-13Lui numéro 182 mars 1979 Page 14-15Lui numéro 182 mars 1979 Page 16-17Lui numéro 182 mars 1979 Page 18-19Lui numéro 182 mars 1979 Page 20-21Lui numéro 182 mars 1979 Page 22-23Lui numéro 182 mars 1979 Page 24-25Lui numéro 182 mars 1979 Page 26-27Lui numéro 182 mars 1979 Page 28-29Lui numéro 182 mars 1979 Page 30-31Lui numéro 182 mars 1979 Page 32-33Lui numéro 182 mars 1979 Page 34-35Lui numéro 182 mars 1979 Page 36-37Lui numéro 182 mars 1979 Page 38-39Lui numéro 182 mars 1979 Page 40-41Lui numéro 182 mars 1979 Page 42-43Lui numéro 182 mars 1979 Page 44-45Lui numéro 182 mars 1979 Page 46-47Lui numéro 182 mars 1979 Page 48-49Lui numéro 182 mars 1979 Page 50-51Lui numéro 182 mars 1979 Page 52-53Lui numéro 182 mars 1979 Page 54-55Lui numéro 182 mars 1979 Page 56-57Lui numéro 182 mars 1979 Page 58-59Lui numéro 182 mars 1979 Page 60-61Lui numéro 182 mars 1979 Page 62-63Lui numéro 182 mars 1979 Page 64-65Lui numéro 182 mars 1979 Page 66-67Lui numéro 182 mars 1979 Page 68-69Lui numéro 182 mars 1979 Page 70-71Lui numéro 182 mars 1979 Page 72-73Lui numéro 182 mars 1979 Page 74-75Lui numéro 182 mars 1979 Page 76-77Lui numéro 182 mars 1979 Page 78-79Lui numéro 182 mars 1979 Page 80-81Lui numéro 182 mars 1979 Page 82-83Lui numéro 182 mars 1979 Page 84-85Lui numéro 182 mars 1979 Page 86-87Lui numéro 182 mars 1979 Page 88-89Lui numéro 182 mars 1979 Page 90-91Lui numéro 182 mars 1979 Page 92-93Lui numéro 182 mars 1979 Page 94-95Lui numéro 182 mars 1979 Page 96-97Lui numéro 182 mars 1979 Page 98-99Lui numéro 182 mars 1979 Page 100-101Lui numéro 182 mars 1979 Page 102-103Lui numéro 182 mars 1979 Page 104-105Lui numéro 182 mars 1979 Page 106-107Lui numéro 182 mars 1979 Page 108-109Lui numéro 182 mars 1979 Page 110-111Lui numéro 182 mars 1979 Page 112-113Lui numéro 182 mars 1979 Page 114-115Lui numéro 182 mars 1979 Page 116-117Lui numéro 182 mars 1979 Page 118-119Lui numéro 182 mars 1979 Page 120-121Lui numéro 182 mars 1979 Page 122-123Lui numéro 182 mars 1979 Page 124-125Lui numéro 182 mars 1979 Page 126-127Lui numéro 182 mars 1979 Page 128-129Lui numéro 182 mars 1979 Page 130-131Lui numéro 182 mars 1979 Page 132-133Lui numéro 182 mars 1979 Page 134-135Lui numéro 182 mars 1979 Page 136-137Lui numéro 182 mars 1979 Page 138-139Lui numéro 182 mars 1979 Page 140-141Lui numéro 182 mars 1979 Page 142-143Lui numéro 182 mars 1979 Page 144-145Lui numéro 182 mars 1979 Page 146-147Lui numéro 182 mars 1979 Page 148-149Lui numéro 182 mars 1979 Page 150-151Lui numéro 182 mars 1979 Page 152-153Lui numéro 182 mars 1979 Page 154