Lui n°119 décembre 1973
Lui n°119 décembre 1973
  • Prix facial : 5 F

  • Parution : n°119 de décembre 1973

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 238

  • Taille du fichier PDF : 205 Mo

  • Dans ce numéro : spécial Romy Schneider.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
"THE FIST" (le poings "The Fist"c'est le nouveau Sunbeam. Connu pour une main d'homme, il possède la plus puissante force de rasage du monde. 75% des hommes se débarrassent du rasage matinal comme d'une corvée. Ils se sont habitués à un outil imparfait, dont ils se contentent, hélas ! Pourtant le rasage quotidien est un rituel viril qui devrait donner du plaisir. Sunbeam fabriquait déjà les meilleurs rasoirs du monde, les "shavemaster" Il a voulu les porter au plus haut degré de perfection. Il a imaginé que toutes les barbes étaient très dures,'que toutes les peaux étaient très tendres et qu'un rasoir devait être conçu pour une main d'homme. Cela a donné le Fist, un outil surpuissant et doux, à la forme fonctionnelle. Prenez-le en main. Pourquoi cette crosse ? Au lieu de contracter votre main sur une espèce de "boîte à raser" La double-tête de rasage est tournée vers votre visage  : sa forme étudiée permet d'en suivre les courbes. Et elle attaque votre barbe sous le meilleur angle possible.:...:. f':":%%  : r.. A/`M M r q/-1f 1}fgl 1i'.MM ^ ^1 ! y.`` i ; ; ` *_':=-'..rf.f, i=iiit:... :. ; : la crosse vient se loger au creux de votre paume.Vos mouvements deviennent aisés et précis. Pourquoi cette force de rasage la plus puissante du monde ? Le moteur longue durée a encore été amélioré  : toujours plus puissant, il entraîne 6 lames d'acier suédois (auto-affûtantes) à 19 400 passages/minute, pour diminuer du 1/3 la durée traditionnelle du rasage Vous sentez vivre dans votre main la force orgueilleuse du moteur. Pourquoi cette douceur, cette précision ? En voici le secret  : chaque lame du Fist est ajustée par rapport à la double grille extrafine, avec une précision maniaque, par un technicien Sunbeam. La grille étant rigide, ce rapport grille-lame ne sera jamais altéré  : tout risque de voir votre peau irritée disparaît. Pourquoi cette nouvelle double grille à barre jaune ? On sait qu'avec cette double grille une 2e vague de rasage opère sur une peau bien tendue par la première. Elle comporte maintenant 1.764 alvéoles d'un nouveau dessin aux bords extra-fins, pour un rasage extraordinairement précis et encore plus doux. N'oublions pas la véritable tondeuse de coiffeur  : pour vos pattes et vos moustaches (si vous en avez)., i _..`., ! `:  : % i:r,.+,.frr,frf Le Fist est vendu, soit en écrin cadeau capitonné Sunbeam dispose d'une gamme prestigieuse. (avec emplacement de rangement du cordon), 7 de plus de 40 appareils électro-ménagers. soit dans une luxueuse trousse de voyage en cuir. Ils vous offrent tous quelque chose d'exceptionnel  : la perfection Sunbeam. Tel est le Fist, le rasoir le plus prestigieux du monde, le plus cher des Sunbeam. Le Sunbeam des Sunbeam.
Redécouverte d'un vin d'autrefois CommF. lisle enseigne du temps passe, signalant glue le vin de l'aubergiste -vaut qu'on s'arrète pour y goûter, les frontières de la Touraine dessinent sur la carte une feuille de vigne. Hasard ? ou volonté inconsciente d'afficher son destin ?... De Rabelais à Curnonsky Aussi loin qu'on sache, la promesse, en tout cas, a toujours été tenue. Puisque la vigne, en Touraine, précéda l'occupation romaine. Et qu'aujourd'hui, on trouve encore, Dieu merci, le Bourgueil au goût de framboise, le Chinon au goût de violette ou le Blanc-Roussy au parfum d'acacia. Et Rabelais n'a-t-il pas juré que « par son âme, c'étaient là vins de taffetas ». Ronsard les chantant. Balzac leur distribuant un rôle dans sa Comédie Humaine. Alexandre Dumas les faisant boire à ses mousquetaires. Tandis que Jules Romains affirmait que c'était « l'essence de l'esprit français », pour s'entendre répondre par Curnonsky « lorsqu'on les déguste, on respire un parterre de fleurs au printemps ». Ainsi, au jardin des rois de France, le vin appartient au paysage comme l'ardoise des toits et la pierre des châteaux. Toujours prêt à faire la bouche bien aise en accompagnant quelques fèves sautées au jambon, des rillettes, des rillons, quelque alose aux mousserons ou un caneton de Tours en vessie aux noix confites. Mais si tout Français gastronome peut parler d'un Saint-Nicolas de Bourgueil ou d'un Vouvray, beaucoup moins nombreux sont ceux qui connaissent ce curieux vin tourangeau qu'est le Blanc-Foussy. Il est pourtant prince quand les autres sont ducs. Mais ce vin vif de Touraine, ce vin d'or pailleté de bulles, n'était jusqu'à maintenant pratiquement pas commercialisé. Peut-être parce qu'il est difficile à réussir, les vignerons de Rochecorbon avaient tendance à limiter sa production pour le boire simplement en famille. Et seuls le connaissaient quelques rats-de-caves qui, explorant les propriétés, avaient su gagner l'amitié d'un récoltant. Or, depuis deux ou trois ans, ce trop discret -vin vif de Touraine est curieusement sorti de sa retraite. Parce qu'un grand viticulteur s'est tout bonnement révolté contre le malthusianisme (le la production et a résolu de consacrer toute sa récolte au Blanc-Foussy. Et ceci, en réaménageant, directement en bord de Loire, une des plus belles caves de Touraine. De celles qui s'infiltrent sous le vignoble lui-même. Terriers, niches et cavernes creusés jadis dans la craie pour un peuple de troglodytes. Comme au 18'siècle Chef-d'oeuvre un instant en péril, un vin revient ainsi à la vie. F.lahoré comme autrefois à partir du fameux Pinot blanc de I.oire. Et trouvant en lui-même sa propre inspiration, qui le transmute en vin de mousse et de dentelle. Si d'aventure vous rencontrez du vin vif de Touraine, faites donc sa connaissance. En l'essayant d'abord à l'apéritif. Et puis en continuant, avec lui comme seul vin pour accompagner tout un repas - car s'il est léger, il garde suffisamment de corps pour tenir tête aux fromages aussi bien qu'aux viandes rouges. (A propos de fromages... si vous trouvez un très bon Sainte-Maure, ce long chèvre de Touraine enroulé autour de sa paille, accompagnezle de Blanc-Foussy. Vous verrez comme, entre Tourangeaux, on sait bien se comprendre.) Veillez seulement à servir le Blanc-Foussy très frais (mais pas glacé). Ci u y G.h.NT11.IioNINIh, (Vest duns ces caves, enfouies en bord de Loire à 50 mètres sous le vignoble, que naît le Blanc-Fouss tv, ce somptueux brut blanc de blancs d'appellation Touraine contrôlée. (On peut visiter, en s'adressant aux Caves Saint-Roch, 37-Rochecorbon.) 45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 119 décembre 1973 Page 1Lui numéro 119 décembre 1973 Page 2-3Lui numéro 119 décembre 1973 Page 4-5Lui numéro 119 décembre 1973 Page 6-7Lui numéro 119 décembre 1973 Page 8-9Lui numéro 119 décembre 1973 Page 10-11Lui numéro 119 décembre 1973 Page 12-13Lui numéro 119 décembre 1973 Page 14-15Lui numéro 119 décembre 1973 Page 16-17Lui numéro 119 décembre 1973 Page 18-19Lui numéro 119 décembre 1973 Page 20-21Lui numéro 119 décembre 1973 Page 22-23Lui numéro 119 décembre 1973 Page 24-25Lui numéro 119 décembre 1973 Page 26-27Lui numéro 119 décembre 1973 Page 28-29Lui numéro 119 décembre 1973 Page 30-31Lui numéro 119 décembre 1973 Page 32-33Lui numéro 119 décembre 1973 Page 34-35Lui numéro 119 décembre 1973 Page 36-37Lui numéro 119 décembre 1973 Page 38-39Lui numéro 119 décembre 1973 Page 40-41Lui numéro 119 décembre 1973 Page 42-43Lui numéro 119 décembre 1973 Page 44-45Lui numéro 119 décembre 1973 Page 46-47Lui numéro 119 décembre 1973 Page 48-49Lui numéro 119 décembre 1973 Page 50-51Lui numéro 119 décembre 1973 Page 52-53Lui numéro 119 décembre 1973 Page 54-55Lui numéro 119 décembre 1973 Page 56-57Lui numéro 119 décembre 1973 Page 58-59Lui numéro 119 décembre 1973 Page 60-61Lui numéro 119 décembre 1973 Page 62-63Lui numéro 119 décembre 1973 Page 64-65Lui numéro 119 décembre 1973 Page 66-67Lui numéro 119 décembre 1973 Page 68-69Lui numéro 119 décembre 1973 Page 70-71Lui numéro 119 décembre 1973 Page 72-73Lui numéro 119 décembre 1973 Page 74-75Lui numéro 119 décembre 1973 Page 76-77Lui numéro 119 décembre 1973 Page 78-79Lui numéro 119 décembre 1973 Page 80-81Lui numéro 119 décembre 1973 Page 82-83Lui numéro 119 décembre 1973 Page 84-85Lui numéro 119 décembre 1973 Page 86-87Lui numéro 119 décembre 1973 Page 88-89Lui numéro 119 décembre 1973 Page 90-91Lui numéro 119 décembre 1973 Page 92-93Lui numéro 119 décembre 1973 Page 94-95Lui numéro 119 décembre 1973 Page 96-97Lui numéro 119 décembre 1973 Page 98-99Lui numéro 119 décembre 1973 Page 100-101Lui numéro 119 décembre 1973 Page 102-103Lui numéro 119 décembre 1973 Page 104-105Lui numéro 119 décembre 1973 Page 106-107Lui numéro 119 décembre 1973 Page 108-109Lui numéro 119 décembre 1973 Page 110-111Lui numéro 119 décembre 1973 Page 112-113Lui numéro 119 décembre 1973 Page 114-115Lui numéro 119 décembre 1973 Page 116-117Lui numéro 119 décembre 1973 Page 118-119Lui numéro 119 décembre 1973 Page 120-121Lui numéro 119 décembre 1973 Page 122-123Lui numéro 119 décembre 1973 Page 124-125Lui numéro 119 décembre 1973 Page 126-127Lui numéro 119 décembre 1973 Page 128-129Lui numéro 119 décembre 1973 Page 130-131Lui numéro 119 décembre 1973 Page 132-133Lui numéro 119 décembre 1973 Page 134-135Lui numéro 119 décembre 1973 Page 136-137Lui numéro 119 décembre 1973 Page 138-139Lui numéro 119 décembre 1973 Page 140-141Lui numéro 119 décembre 1973 Page 142-143Lui numéro 119 décembre 1973 Page 144-145Lui numéro 119 décembre 1973 Page 146-147Lui numéro 119 décembre 1973 Page 148-149Lui numéro 119 décembre 1973 Page 150-151Lui numéro 119 décembre 1973 Page 152-153Lui numéro 119 décembre 1973 Page 154-155Lui numéro 119 décembre 1973 Page 156-157Lui numéro 119 décembre 1973 Page 158-159Lui numéro 119 décembre 1973 Page 160-161Lui numéro 119 décembre 1973 Page 162-163Lui numéro 119 décembre 1973 Page 164-165Lui numéro 119 décembre 1973 Page 166-167Lui numéro 119 décembre 1973 Page 168-169Lui numéro 119 décembre 1973 Page 170-171Lui numéro 119 décembre 1973 Page 172-173Lui numéro 119 décembre 1973 Page 174-175Lui numéro 119 décembre 1973 Page 176-177Lui numéro 119 décembre 1973 Page 178-179Lui numéro 119 décembre 1973 Page 180-181Lui numéro 119 décembre 1973 Page 182-183Lui numéro 119 décembre 1973 Page 184-185Lui numéro 119 décembre 1973 Page 186-187Lui numéro 119 décembre 1973 Page 188-189Lui numéro 119 décembre 1973 Page 190-191Lui numéro 119 décembre 1973 Page 192-193Lui numéro 119 décembre 1973 Page 194-195Lui numéro 119 décembre 1973 Page 196-197Lui numéro 119 décembre 1973 Page 198-199Lui numéro 119 décembre 1973 Page 200-201Lui numéro 119 décembre 1973 Page 202-203Lui numéro 119 décembre 1973 Page 204-205Lui numéro 119 décembre 1973 Page 206-207Lui numéro 119 décembre 1973 Page 208-209Lui numéro 119 décembre 1973 Page 210-211Lui numéro 119 décembre 1973 Page 212-213Lui numéro 119 décembre 1973 Page 214-215Lui numéro 119 décembre 1973 Page 216-217Lui numéro 119 décembre 1973 Page 218-219Lui numéro 119 décembre 1973 Page 220-221Lui numéro 119 décembre 1973 Page 222-223Lui numéro 119 décembre 1973 Page 224-225Lui numéro 119 décembre 1973 Page 226-227Lui numéro 119 décembre 1973 Page 228-229Lui numéro 119 décembre 1973 Page 230-231Lui numéro 119 décembre 1973 Page 232-233Lui numéro 119 décembre 1973 Page 234-235Lui numéro 119 décembre 1973 Page 236-237Lui numéro 119 décembre 1973 Page 238