Lui n°112 mai 1973
Lui n°112 mai 1973
  • Prix facial : 5 F

  • Parution : n°112 de mai 1973

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 224

  • Taille du fichier PDF : 182 Mo

  • Dans ce numéro : Ushi la sublime.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
(Suite de la p.17.) Pigalle. Pas dans le 16e. Pas au quartier Latin. A Clamart, dans un 3 pièces envahi par les livres, avec un fond sonore, le crépitement non-stop de la machine a écrire. Est-il marié ? Avec Melissa qui est traductrice. Comment cet ancien militant — « J'étais bureaucrate léniniste » — en est-il arrivé à écrire des romans policiers pour la Série Noire ? Il commen- Arthur a de bonnes notes Ça commence en polonaise à Varsovie et ça se termine en sérénade espagnole à Madrid en 1917. Ce que Chaplin a raté, Rubinstein l'a réussi. A savoir, ses Mémoires  : les « Jours de ma jeunesse », 650 pages parues chez Laffont, traduits par Georges Belmont et Hortense Chabrier. De splendeurs en misères, et vice versa, Arthur R. est à la fois du côté de Guermantes et de la dèche, en passant par le demi-monde et les arts. Mécènes et petites femmes s'arrachent ses faveurs. Les uns au piano, les autres au lit. De ses innombrables aventures, Rubinstein a retenu un souvenir particulièrement ému de Dorothy la Newyorkaise  : « Le moment où je la préférais, c'était dans nos extases, quand ses yeux bleu pâle, ouverts tout grands, commençaient tout à coup à loucher... » A Madrid, Rubinstein rencontre un petit homme a cheveux bruns qui le regarde soudain avec des yeux perçants  : « Es Usted et pianista Rubinstein ? » C'était tout simplement Picasso. Picasso qui, invité par une amie commune en villégiature à Biarritz, peint en secret pour la remercier des fresques dans sa chambre. La maîtresse de maison pousse un cri de ravissement... Hélas ! la villa était louée ! M.L. Pluie noire sur l'Europe En Angleterre, l'agence « Ugly » (H affreux ») s'est spécialisée dans les gens laids  : on se les arrache. Enfants, vieillards, chiens et chats, tout le monde aujourd'hui peut devenir modèle à condition d'offrir quelque chose que les autres n'ont pas. Voici aujourd'hui Golden Beauties »  : vingt filles, huit garçons. Africains, Eurasiens, Antillais, Américains. Tous Noirs. C'est la dernière agence de mannequins née à Paris. Son but  : lancer le Noir en Europe. Les hommes préfèrent peut-être les blondes, mais les agences de publicité, elles, sont plus éclectiques. L'une d'elles n'a pas hésité à utiliser une Noire pour vanter la qualité d'un poste de télévision couleur, en plastique blanc... L'impact a été positif, selon les résultats d'une sérieuse enquête. Derrière « Golden Beauties, il y a Jean-Pierre René-Boisneuf, un Guadeloupéen de trente-trois ans, né à Bordeaux, 1,81m, deux bachots. L'air d'un cover-boy. Sa devise  : « Le noir, ça met de la couleur. » ce par des études d'anglais avec une licence qu'il ne termine pas. Puis, il écrit pour le cinéma, parfois en ne signant pas le scénario, un comble, lui qui a un nom en forme de canular. Il écrit aussi avec un ami, un gentil feuilleton pour la télévision, les « Globe-trotters ». Maintenant, le ciel s'éclaire. « Nada ». l'histoire de l'enlèvement de l'ambassadeur des Etats-Unis par un groupe de Français un peu anarchistes, un peu marginaux, s'est bien vendu. Les critiques ont-ils eu la puce à l'oreille en lisant, sur la page de garde, deux étranges citations, l'une du « Chasseur Français », l'autre de Heidegger ? Où ont-ils senti qu'ils avaient le livre d'un auteur à suivre En tout cas, « Nada » a été remarqué. Alors, Jean-Pierre Manchette récidive. Il fallait y penser  : un dentifrice pour les pieds. Pour ceux qui ont marché dans l'aïoli ou la soupe à l'oignon. Slogan possible  : « Ne prenez pas votre pied sans votre brosse à dents. » Un « tube » au hit-parade du mauvais goût. « L'A f faire N'Gustro », désopilante mise en pièces de l'affaire Ben Barka, nous propose, cette fois-ci, une histoire plus ambitieuse. Eugène-Louis Marie Tarpon, le héros de « Morgue pleine » est un ancien gendarme, laid et pas très intelligent, qui devient détective privé... Le cinquième coup de Manchette risque de faire mal. J I.C.Z. J'aime un aspirateur. Que dois.je taire La publicité annonçait  : « Un aspirateur à la portée de toutes les bourses. » Un acheteur s'est servi de l'appareil pour se donner un peu de plaisir. En solitaire. Résultat  : la perte de sa virilité et deux mois d'hôpital. Il peut se consoler avec la Bible  : e Tu es poussière et retourneras en poussière... »
Une collection éblouissante dans la fantaisie raffinée dans le classique toujours dans les plus belles matières DRALON - ORLON - LAINE - FIL D'ECOSSE 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 112 mai 1973 Page 1Lui numéro 112 mai 1973 Page 2-3Lui numéro 112 mai 1973 Page 4-5Lui numéro 112 mai 1973 Page 6-7Lui numéro 112 mai 1973 Page 8-9Lui numéro 112 mai 1973 Page 10-11Lui numéro 112 mai 1973 Page 12-13Lui numéro 112 mai 1973 Page 14-15Lui numéro 112 mai 1973 Page 16-17Lui numéro 112 mai 1973 Page 18-19Lui numéro 112 mai 1973 Page 20-21Lui numéro 112 mai 1973 Page 22-23Lui numéro 112 mai 1973 Page 24-25Lui numéro 112 mai 1973 Page 26-27Lui numéro 112 mai 1973 Page 28-29Lui numéro 112 mai 1973 Page 30-31Lui numéro 112 mai 1973 Page 32-33Lui numéro 112 mai 1973 Page 34-35Lui numéro 112 mai 1973 Page 36-37Lui numéro 112 mai 1973 Page 38-39Lui numéro 112 mai 1973 Page 40-41Lui numéro 112 mai 1973 Page 42-43Lui numéro 112 mai 1973 Page 44-45Lui numéro 112 mai 1973 Page 46-47Lui numéro 112 mai 1973 Page 48-49Lui numéro 112 mai 1973 Page 50-51Lui numéro 112 mai 1973 Page 52-53Lui numéro 112 mai 1973 Page 54-55Lui numéro 112 mai 1973 Page 56-57Lui numéro 112 mai 1973 Page 58-59Lui numéro 112 mai 1973 Page 60-61Lui numéro 112 mai 1973 Page 62-63Lui numéro 112 mai 1973 Page 64-65Lui numéro 112 mai 1973 Page 66-67Lui numéro 112 mai 1973 Page 68-69Lui numéro 112 mai 1973 Page 70-71Lui numéro 112 mai 1973 Page 72-73Lui numéro 112 mai 1973 Page 74-75Lui numéro 112 mai 1973 Page 76-77Lui numéro 112 mai 1973 Page 78-79Lui numéro 112 mai 1973 Page 80-81Lui numéro 112 mai 1973 Page 82-83Lui numéro 112 mai 1973 Page 84-85Lui numéro 112 mai 1973 Page 86-87Lui numéro 112 mai 1973 Page 88-89Lui numéro 112 mai 1973 Page 90-91Lui numéro 112 mai 1973 Page 92-93Lui numéro 112 mai 1973 Page 94-95Lui numéro 112 mai 1973 Page 96-97Lui numéro 112 mai 1973 Page 98-99Lui numéro 112 mai 1973 Page 100-101Lui numéro 112 mai 1973 Page 102-103Lui numéro 112 mai 1973 Page 104-105Lui numéro 112 mai 1973 Page 106-107Lui numéro 112 mai 1973 Page 108-109Lui numéro 112 mai 1973 Page 110-111Lui numéro 112 mai 1973 Page 112-113Lui numéro 112 mai 1973 Page 114-115Lui numéro 112 mai 1973 Page 116-117Lui numéro 112 mai 1973 Page 118-119Lui numéro 112 mai 1973 Page 120-121Lui numéro 112 mai 1973 Page 122-123Lui numéro 112 mai 1973 Page 124-125Lui numéro 112 mai 1973 Page 126-127Lui numéro 112 mai 1973 Page 128-129Lui numéro 112 mai 1973 Page 130-131Lui numéro 112 mai 1973 Page 132-133Lui numéro 112 mai 1973 Page 134-135Lui numéro 112 mai 1973 Page 136-137Lui numéro 112 mai 1973 Page 138-139Lui numéro 112 mai 1973 Page 140-141Lui numéro 112 mai 1973 Page 142-143Lui numéro 112 mai 1973 Page 144-145Lui numéro 112 mai 1973 Page 146-147Lui numéro 112 mai 1973 Page 148-149Lui numéro 112 mai 1973 Page 150-151Lui numéro 112 mai 1973 Page 152-153Lui numéro 112 mai 1973 Page 154-155Lui numéro 112 mai 1973 Page 156-157Lui numéro 112 mai 1973 Page 158-159Lui numéro 112 mai 1973 Page 160-161Lui numéro 112 mai 1973 Page 162-163Lui numéro 112 mai 1973 Page 164-165Lui numéro 112 mai 1973 Page 166-167Lui numéro 112 mai 1973 Page 168-169Lui numéro 112 mai 1973 Page 170-171Lui numéro 112 mai 1973 Page 172-173Lui numéro 112 mai 1973 Page 174-175Lui numéro 112 mai 1973 Page 176-177Lui numéro 112 mai 1973 Page 178-179Lui numéro 112 mai 1973 Page 180-181Lui numéro 112 mai 1973 Page 182-183Lui numéro 112 mai 1973 Page 184-185Lui numéro 112 mai 1973 Page 186-187Lui numéro 112 mai 1973 Page 188-189Lui numéro 112 mai 1973 Page 190-191Lui numéro 112 mai 1973 Page 192-193Lui numéro 112 mai 1973 Page 194-195Lui numéro 112 mai 1973 Page 196-197Lui numéro 112 mai 1973 Page 198-199Lui numéro 112 mai 1973 Page 200-201Lui numéro 112 mai 1973 Page 202-203Lui numéro 112 mai 1973 Page 204-205Lui numéro 112 mai 1973 Page 206-207Lui numéro 112 mai 1973 Page 208-209Lui numéro 112 mai 1973 Page 210-211Lui numéro 112 mai 1973 Page 212-213Lui numéro 112 mai 1973 Page 214-215Lui numéro 112 mai 1973 Page 216-217Lui numéro 112 mai 1973 Page 218-219Lui numéro 112 mai 1973 Page 220-221Lui numéro 112 mai 1973 Page 222-223Lui numéro 112 mai 1973 Page 224