Lui n°110 mars 1973
Lui n°110 mars 1973
  • Prix facial : 5 F

  • Parution : n°110 de mars 1973

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 130

  • Taille du fichier PDF : 147 Mo

  • Dans ce numéro : Ibiza, bons baisers d'Ibizance !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 114 - 115  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
114 115
6 414 *Ptik Alik. 1116, 111, *0 4.0 Spécial Festival du Son Hi Fi  : les plus récentes découvertes Le plan du festival Les flutes en or de Jean-Pierre Rampal Profitez de nos offres promotionnelles à notre stand du festival international du son _au grand palais du 19 au 25 février.. E
SEPTEMBRE NOIR "Nous ne voulons plus qu'il y ait de Palestiniens en prison, et nous ne reculerons devant rien ! " (Suite de la p.84.) même qu'il soit arrêté ? C'est l'étanchéité la plus complète. Et du côté de ceux qui veulent nous faire du mal, comme certaines organisations arabes ou certains pays arabes, c'est la peur la plus complète. Allez demander à un représentant d'El Fatah de vous parler (le « Septembre Noir », vous verrez. Il sera muet comme une carpe. Pourquoi ? Parce qu'il ne saura pas si vous êtes ou non (le notre organisation. C'est ce climat que nous voulions créer. La suspicion permanente et la peur. Nous y sommes parvenus. En somme, vous voulez supprimer Israël ? - C'est faux. Nous sommes réalistes. Nous ne voulons pas supprimer purement et simplement l'Etat d'I sraee1. Nous nous retrouverions avec les mêmes problèmes que les Israéliens ont avec nous. Et encore en admettant que nous réussissions à jeter dehors les Israéliens. Ce qui est un rêve. Nous voulons que l'Etat d'Israël soit ramené aux proportions que nous estimons devoir être les siennes et nous voulons que la colonisation des terres arabes s'arrête. Pendant (les dizaines et des dizaines d'années, Arabes et 1ui fs ont cohabité, au point qu'on ne pouvait phis les distinguer les uns (les autres. Avec ces Israéliens, ceux qui sont les descendants de nos frères juifs (l'avant la création de l'Etat d'Israël, nous. (t 11 I lies prêts à nous entendre parce que ce pays est le leur comme le n6- tre. Et nous voulons que les pays étrangers cessent d'alimenter l'Etat d'Israël en armes et en hommes, car, ce besoin d'espace vital des Israéliens les conduit à annexer les territoires dont ils disent avoir besoin. - Mais pour vous faire entendre, il vous faut des armes, de l'argent. (les hommes entraînés... - Ne vous inquiétez pas pour nous. Les armes, nous en avons. Cc n'est pas ce qui ilotes manque. L'argent. je vous ai déjà (lit que nous avions nos sources. Et elles sont quasi inépuisables. Quant aux hommes entraînés, A nous en a vous. Disons même que notas faisons une sélection polir préserver toute notre sécurité. Les entraînements, pas de problèmes. Ce ne sont pas les bases ((111 manquent. Nous en- voyons nos hommes aussi 1)ien dans les camps (lue flous possédons en Chi ne et en Corée du Nord que dans cer tains pays arabes comme la Libve on l'Algérie, par exemple. Avez-vous aussi des camps d'etnti aitieurent en Europe ? quoi encore ? Vous ne voulez tout (le même pas que je vous fasse visiter tout ce que nous avons ! Sur ce point je n'ai rien à vous dire. Je précise seulement que nous avons de gros problèmes en Italie parce que nous n'y avons plus la même liberté d'action que nous avions auparavant. Nous cherchons à régler ce problème et je suis sûre que dans peu de temps nous l'aurons réglé. Car, je le répète, pour nous l'Italie est un champ d'action très important. - Avez-vous organisé de prochains actes d'éclat ? Nous ne cherchons pas les actions éclatantes, qui font parler de nous, pour le plaisir de passer polir des héros. Nous voulons faire comprendre au monde que les Palestiniens existent. Qu'il ne faut pas jouer trop longtemps avec eux. Ceci pour l'Egypte, la Jordanie, Israël et les Américains. Nous voulons que les pays étrangers, européens ou non, respectent les Palestiniens et les Arabes en général, même si leurs gouvernements respectifs ne sont pas capables de le faire. Nous ne voulons plus, enfin, qu'il y ait des Palestiniens en prison. Pour atteindre ces buts, nous ne reculerons devant rien. Et ce ne sont ni les Sadat, ni les Hussein qui nous en empêcheront. Mais notas n'avons pas pour autant envie de porter la ruine à l'étranger. Notre l)re ailier ennemi est Israël. Viennent ensuite les chefs d'Etats arabes ou les leaders qui nous trahissent. Même Nasser nous a trahis parce qu'il s'est servi des Palestiniens pour assurer ce « leadership » du tiers monde qui a caché aux yeux des Arabes et du monde l'échec de sa gestion de l'Egypte. 1:t Sadat n'est pas plus capable que V a-t-il beaucoup de femmes qui font partie de « Septembre Noir » ? - le suis loin d'être la seule. 1':t je vous jure que les femmes limes sont, de loin, les plus décidées et de loin des plus féroces. - truelle est, selon vous, l'exacte couleur politique de (Suite page 116.) r UNE EXTRAORDINAIRE NOUVELLE DECOUVERTE SCIENTIFIQUE Maintenant, développez vos muscles simplement en les NOURRISSANT ! Plus besoin d'exercices fastidieux et fatigants. Massez simplement vos muscles avec du "P2 B COTALYL". Un client de Paris écrit  : « Déjà au sixième jour, je voyais l'effet des muscles qui augmentent ». Faites un essai GRATUITEMENT. J AMAIS Je n'ai vu en si peu de temps des résultats aussi rapides, nous écrit M. Gérard H. de Metz (Moselle), « pourtant j'ai pratiqué les haltères et autres méthodes culturistes. » - Je m'aperçois que mes bras et mon thorax, si mai- » grec autrefois, commencent à prendre une forme harmo- » nieuse depuis que j'emploie la crème P2 B Cotalyl » constate M. CamilleL. de St-Martin-du-Tertre (Val-d'Oise). « J'ai maintenant un corps bien musclé et je vous en remercie » nous écrit M. JeanC. à Donchéry. Je n'en crois pas mes yeux » constate M.L. T. à Serqueux. Vous aussi, comme déjà des milliers d'autres utilisateurs de la nouvelle découverte, le P 2 B Cotalyl, vous pouvez maintenant fortifier et développer votre musculature sans exercices fastidieux et fatigants. P 2 B Cotalyl nourrit et développe vos muscles. Tout ce que vous avez à faire, c'est de vous masser quelques minutes soit le soir, soit le matin, avec le P 2 B Cotalyl en accompagnant ce massage de quelques mouvements de culture physique. C'est tout. Dans quelques jours déjà le miracle DOIT s'accomplir. La PREUVE est que sinon vous ne payez RIEN ! Voici en effet notre extraordinaire garantie  : essayez un tube de P2 B Cotalyl chez vous, gratuitement, pendant 15 jours. Si au bout de ces 15 jours, vos muscles ne se sont pas déjà développés de FAÇON TRES VISIBLE, retournez-nous le tube, et le prix du produit vous sera intégralement remboursé. Sans discussion, sans explication. C'est vous seul qui jugerez ! De cette façon, vous ne risquez rien et vous avez en même temps la preuve de la confiance totale que nous avons en la Qualité absolue de cette extraordinaire nouvelle découverte. De plus, à titre publicitaire et gràce au bon de commande ci-dessous, vous ne payerez le grand tube pour un traitement d'un mois et demi que 29,80 F ! Mais découpez et renvoyez immédiatement le bon ci-dessous, car le stock disponible n'est pas inépuisable.C.O.P., 13, rue Marcelin-Berthelot - 06 CANNES BON POUR UN ESSAI GRATUIT à envoyer àC.O.P. (Serv. PO Q 2) 13, rue Marcelin-Berthelot - 06 CANNES D'accord, je désire essayer « P2 B Cotalyl » à vos conditions d'essai et au prix publicitaire de 29,80 F. li est donc bien entendu que si après cet essai de 15 jours, mes muscles ne se sont pas développés d'une façon très sensible, je vous retournerai le tube, même vide et je serai immédiatement remboursé sans qu'aucune question me soit posée. A cette condition, je vous prie de m'envoyer  : un grand tube de - P2 B Cotalyl quantité suffisante pour un traitement d'un mois et demi, au prix de 29,80 F. i deux grands tubes de « P2 B Cotalyl'- au prix de 48,30 F. Je vous indique ci-après mon mode de règlement  : [] Je joins un chèque, ou mandat-lettre, ou virement postal complet avec ses trois volets. ❑ Je préfère payer directement au tac'à récep- tion du colis (dans ce cas je paierai environ 6.45 F- de plus pour frais de contre-remboursement).'E Cochez ici si vous désirez recevoir le catalogue complet de tous nos produits (ajoutez 1 F à votre règlement). NOM AM =I. 11 i 115



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 110 mars 1973 Page 1Lui numéro 110 mars 1973 Page 2-3Lui numéro 110 mars 1973 Page 4-5Lui numéro 110 mars 1973 Page 6-7Lui numéro 110 mars 1973 Page 8-9Lui numéro 110 mars 1973 Page 10-11Lui numéro 110 mars 1973 Page 12-13Lui numéro 110 mars 1973 Page 14-15Lui numéro 110 mars 1973 Page 16-17Lui numéro 110 mars 1973 Page 18-19Lui numéro 110 mars 1973 Page 20-21Lui numéro 110 mars 1973 Page 22-23Lui numéro 110 mars 1973 Page 24-25Lui numéro 110 mars 1973 Page 26-27Lui numéro 110 mars 1973 Page 28-29Lui numéro 110 mars 1973 Page 30-31Lui numéro 110 mars 1973 Page 32-33Lui numéro 110 mars 1973 Page 34-35Lui numéro 110 mars 1973 Page 36-37Lui numéro 110 mars 1973 Page 38-39Lui numéro 110 mars 1973 Page 40-41Lui numéro 110 mars 1973 Page 42-43Lui numéro 110 mars 1973 Page 44-45Lui numéro 110 mars 1973 Page 46-47Lui numéro 110 mars 1973 Page 48-49Lui numéro 110 mars 1973 Page 50-51Lui numéro 110 mars 1973 Page 52-53Lui numéro 110 mars 1973 Page 54-55Lui numéro 110 mars 1973 Page 56-57Lui numéro 110 mars 1973 Page 58-59Lui numéro 110 mars 1973 Page 60-61Lui numéro 110 mars 1973 Page 62-63Lui numéro 110 mars 1973 Page 64-65Lui numéro 110 mars 1973 Page 66-67Lui numéro 110 mars 1973 Page 68-69Lui numéro 110 mars 1973 Page 70-71Lui numéro 110 mars 1973 Page 72-73Lui numéro 110 mars 1973 Page 74-75Lui numéro 110 mars 1973 Page 76-77Lui numéro 110 mars 1973 Page 78-79Lui numéro 110 mars 1973 Page 80-81Lui numéro 110 mars 1973 Page 82-83Lui numéro 110 mars 1973 Page 84-85Lui numéro 110 mars 1973 Page 86-87Lui numéro 110 mars 1973 Page 88-89Lui numéro 110 mars 1973 Page 90-91Lui numéro 110 mars 1973 Page 92-93Lui numéro 110 mars 1973 Page 94-95Lui numéro 110 mars 1973 Page 96-97Lui numéro 110 mars 1973 Page 98-99Lui numéro 110 mars 1973 Page 100-101Lui numéro 110 mars 1973 Page 102-103Lui numéro 110 mars 1973 Page 104-105Lui numéro 110 mars 1973 Page 106-107Lui numéro 110 mars 1973 Page 108-109Lui numéro 110 mars 1973 Page 110-111Lui numéro 110 mars 1973 Page 112-113Lui numéro 110 mars 1973 Page 114-115Lui numéro 110 mars 1973 Page 116-117Lui numéro 110 mars 1973 Page 118-119Lui numéro 110 mars 1973 Page 120-121Lui numéro 110 mars 1973 Page 122-123Lui numéro 110 mars 1973 Page 124-125Lui numéro 110 mars 1973 Page 126-127Lui numéro 110 mars 1973 Page 128-129Lui numéro 110 mars 1973 Page 130