Lui n°109 février 1973
Lui n°109 février 1973
  • Prix facial : 4 F

  • Parution : n°109 de février 1973

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Presse-Office S.A.

  • Format : (212 x 269) mm

  • Nombre de pages : 114

  • Taille du fichier PDF : 106 Mo

  • Dans ce numéro : interview exclusive de Juan Peron.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
4 Vacances au bout du monde U.T.A. vous offre tous les avantages d'une compagnie aérienne régulière à des prix charters. Séjour compris. U.T.A n'est pas de ces compagnies plus ou moins fantômes qui vous oublient à des milliers de kilomètres de chez vous. Avec nous, pas de nuits blanches en autocar ou en train pour attraper votre avion au vol. Pas de départ de Luxembourg ni de retour par Londres ou Francfort. Vous décollez de Paris au jour dit et à l'heure prévue. Et vous bénéficiez à 100% du confort et des services d'une compagnie régulière spécialiste des vols longues distances  : des hôtesses qui savent précéder vos moindres désirs, des stewards capables de vous apporter les informations que vous souhaitez, une cuisine de qualité, un espace supplémentaire (vos bagages à main ne vous gêneront plus), un équipage chevronné habitué aux longues distances. A votre arrivée, vous seront épargnés séance de gesticulation pour demander votre chemin, course au taxi, chasse à l'hôtel et autres sports de ce genre. Les hôtels dans lesquels vous séjournerez bénéficient tous d'un confort de standard international  : chambres équipées de douches ou bains, piscines, courts de tennis, golf, équitation, suivant les destinations... Libéré de toutes préoccupations matérielles, vous pourrez vous consacrer entièrement à la découverte du pays que vous aurez choisi. Nous vous proposons, à titre d'exemples, 3 voyages vers l'Asie et le Pacifique, de toute façon vers le soleil. CEYLAN (Sjours) 1770 F IT N°IT2UT2F188 Ceylan a repris aujourd'hui le nom qui était le sien depuis des millénaires  : Sri Lanka. Les fééries de cette île sont partout présentes  : ce sont les immenses plages blanches où les pêcheurs viennent tirer leurs catamarans, la forêt tropicale à l'odeur dense de cannelle qui vient cerner les ruines des anciennes cités royales. Chaque route, qui force la végétation exubérante où gambadent des tribus de singes, mène à un temple, à un sanctuaire, à un dieu figé regardant vers l'éternité. SINGAPOUR (11 jours) 2.290F IT N°IT2UT2F193 A Singapour vous découvrirez la maison des Jades, le Tiger Balm Garden, la ville chinoise où demeurent encore vivaces la tradition et le grouillement de la Chine millénaire. Le shopping offre de nombreuses opportunités  : à condition de marchander, vous achèterez à des prix étonnants les tout derniers appareils de photo, radio, télévision, caméras, magnétophones, montres, etc... De Singapour, un éventail de formules supplémentaires vous ouvre la presqu'île de Malacca, Bornéo, Hong-Kong, Manille ou Djakarta. LA ROUTE DES ALIZES (22 fours) 7.645 F 1T N°IT2UT2F198 Elle vous conduira de la Polynésie à la Mélanésie, de Tahiti à la Nouvelle Calédonie. D'îles en îles,et au milieu des gens dont la gentillesse n'est plus à vanter, vous accomplirez un Tour du Monde qu'il faut avoir fait au moins une fois dans sa vie. De nombreuses variantes sont prévues en supplément. BON A DECOUPER Votre Agent de voyage vous dira tout sur ces vacances, demandez-lui conseil. Ou retour nez ce bon sans attendre à U.T.A. pour recevoir une documentation complète. Nom Adresse 7-3111A spécialiste longues distances C Licence n°64M Retournez ce bon à U.T.A. 19, boulevard Malesherbes Paris 8e.
VQV'AVEC. 11 près dix-sept ans d'exil en Espagne, Juan Domingo Peron a voulu tenter l'impossible  : retourner dans son pays en « libérateur » et chasser, à son tour, du pouvoir les généraux qui l'en avaient évincé. A soixante-dix-sept ans, Juan Peron ne sait pas encore comment son aventure exceptionnelle prendra fin. Pour le moment, il est à JOAN Prato égalité avec l'actuel numéro un argentin, le général Lanusse  : Peron a réussi une arrivée triomphale à Buenos Aires, accueilli par les « descamisados » en délire. Il a ainsi remporté la première manche. Le général Lanusse a, gagné la deuxième en faisant valoir que l'ex-président Juan Peron ne pourrait être candidat aux élections présidentielles de mars 1973, car il n'était pas rentré dans sou pays dans les limites prévues par une loi spécialement promulguée à cet e ff f't. L'un des deux adversaires doit maintenant s'effacer et ce duel à fleuret moucheté n('peut prendre fir. qu'avec la victoire totale ou l'échec complet de Peron. qui est rentré depuis peu à Madrid. En politicien habile, Juan Peron a déjà deu.l atouts dans son jeu  : la menace d'une guerre civile, déclenchée par les syndicats et le sourire de sa troisième épouse, Isabel Martinez, vivante réplique d'Eva Perot.. première vestale du culte qu'elle avait elle-même créé. Juan Peron modèle 1973 est-il le même que celui que les « sans-chemises », héritiers des « sans-culottes » de la révolution française portèrent au pouvoir, le 17 octobre 1945 ? Isabel sera-t-elle capable de lui rallier l'appui inconditionnel du peuple argentin que la madone des « descamisados » avait obtenu ? Aujourd'hui, en Espagne, Juan Peron rêve encore de reprendre le pouvoir, personnellement ou par intermédiaire. Pour réussir, Juan Peron a d'autres cartes maîtresses  : les capitaux étrangers qu'il a obtenus, ainsi qu'un candidat, ombre de lui-même, Hector Camporra, son bras droit (puisqu'il ne se présente pas aux élections). Au cours de cette interviewe.xclusir'f Juan Peron révèle aux lecteurs de « Lui », en même temps qu'un tempérament exceptionnel, les dessous d'une expérience unique dans les annules politiques. Lui Même si vous ii'etes pas candidat aux élections de 1973. vous êtes rentré en Argentine pour reprend IT le pouvoir'Juan Peron Je ne suis pas rentré en Argentine pour reprendre le pouvoir. C'était d'abord parce que le général Lanusse m'a. lancé le défi de revenir. Voici quelques mois, il m'a d'ailleurs demandé officiellement de rentrer dans mon pays. Je Voulais ensuite aider notre mouvement, le «.Justicialisnie » à instaurer la paix sociale cri Argentine. Je veux que le peuple VALSE-HÉSITATION argentin revive. Que les prisons se vident, AVEC que les désordres cessent. Je le ferais LE POUVOIR  : ENTRETIEN AVEC JUAN PERON même si je n'étais pas président. Pendant des années, (les millions d'Argentins ont espéré (que je reviendrais un jour. Maintenant., leur espoir se réalise. lis m'ont dit  : « Tu nous as mis sur cette voie. Tu es lit, en Argentine. aujourd'hui. A toi de prendre tes responsabilités et de nous diriger. » Que leur répondre ? Même si je ne suis plus en Argentine,.j'aiderai (le toutes nies forces le candidat. choisi a triompher puisqu'il sera aussi mon candidat et qu'il défendra nies idées. Lui Quelles furent les négociations secrètes avec l'équipe au pouvoir qui VOUS LIELVE LOS PUEBLOS MA AMERICA sALuoA" AL LOO OE LA U 11r A G LIBTÂAÂ o GAa MvE PA 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lui numéro 109 février 1973 Page 1Lui numéro 109 février 1973 Page 2-3Lui numéro 109 février 1973 Page 4-5Lui numéro 109 février 1973 Page 6-7Lui numéro 109 février 1973 Page 8-9Lui numéro 109 février 1973 Page 10-11Lui numéro 109 février 1973 Page 12-13Lui numéro 109 février 1973 Page 14-15Lui numéro 109 février 1973 Page 16-17Lui numéro 109 février 1973 Page 18-19Lui numéro 109 février 1973 Page 20-21Lui numéro 109 février 1973 Page 22-23Lui numéro 109 février 1973 Page 24-25Lui numéro 109 février 1973 Page 26-27Lui numéro 109 février 1973 Page 28-29Lui numéro 109 février 1973 Page 30-31Lui numéro 109 février 1973 Page 32-33Lui numéro 109 février 1973 Page 34-35Lui numéro 109 février 1973 Page 36-37Lui numéro 109 février 1973 Page 38-39Lui numéro 109 février 1973 Page 40-41Lui numéro 109 février 1973 Page 42-43Lui numéro 109 février 1973 Page 44-45Lui numéro 109 février 1973 Page 46-47Lui numéro 109 février 1973 Page 48-49Lui numéro 109 février 1973 Page 50-51Lui numéro 109 février 1973 Page 52-53Lui numéro 109 février 1973 Page 54-55Lui numéro 109 février 1973 Page 56-57Lui numéro 109 février 1973 Page 58-59Lui numéro 109 février 1973 Page 60-61Lui numéro 109 février 1973 Page 62-63Lui numéro 109 février 1973 Page 64-65Lui numéro 109 février 1973 Page 66-67Lui numéro 109 février 1973 Page 68-69Lui numéro 109 février 1973 Page 70-71Lui numéro 109 février 1973 Page 72-73Lui numéro 109 février 1973 Page 74-75Lui numéro 109 février 1973 Page 76-77Lui numéro 109 février 1973 Page 78-79Lui numéro 109 février 1973 Page 80-81Lui numéro 109 février 1973 Page 82-83Lui numéro 109 février 1973 Page 84-85Lui numéro 109 février 1973 Page 86-87Lui numéro 109 février 1973 Page 88-89Lui numéro 109 février 1973 Page 90-91Lui numéro 109 février 1973 Page 92-93Lui numéro 109 février 1973 Page 94-95Lui numéro 109 février 1973 Page 96-97Lui numéro 109 février 1973 Page 98-99Lui numéro 109 février 1973 Page 100-101Lui numéro 109 février 1973 Page 102-103Lui numéro 109 février 1973 Page 104-105Lui numéro 109 février 1973 Page 106-107Lui numéro 109 février 1973 Page 108-109Lui numéro 109 février 1973 Page 110-111Lui numéro 109 février 1973 Page 112-113Lui numéro 109 février 1973 Page 114