Loco-Revue n°472 juin 1985
Loco-Revue n°472 juin 1985
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°472 de juin 1985

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (206 x 267) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 95,1 Mo

  • Dans ce numéro : CNIT, la fête continue...

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
1 Comme le montre la carte de « La Corrèze ferroviaire », parue dans LR 466 page 972, les Tramways de la Corrèze comprenaient trois groupes de lignes à leur apogée. La ligne Aubazine- Beaulieu avait un embranchement qui se détachait à Marcillac-Lost vers Turenne où les TC rejoignaient la ligne du PO Brive-St-Denis près Martel. Les deux MÉTRIQUE CHEBRAN EN BANLIEUE NORD Dans le langage « verlan » cher aux lycéens, « ché-bran » signifie « branché », entendez par là « à la mode ». Et le réseau que nous vous présentons ici nous a semblé fort bien symboliser, à la fois, une pratique très actuelle du modélisme ferroviaire et cette fameuse « relève » dont certains mettent l'existence en doute. Philippe Cousyn a vingt ans. Lorsque l'on aime les trains, avoir une maman vendeuse dans un magasin de jouets constitue un avantage indéniable et c'est dès l'âge de 4 ans qu'il recevra son premier coffret  : un Egger-Bahn en HOe. Quel esprit sénile a prétendu que l'écartement de 9 mm était trop petit pour des mains encore malhabiles ? Philippe conserve, au contraire, un excellent souvenir du HOe qui lui a permis d'installer — alors âgé de 11 ans — un premier réseau « sur une planche ». Nous vous avions parlé d'une pratique très actuelle du modélisme ferroviaire ? Effectuons un check-up rapide des activités de Philippe Cousyn aujourd'hui  : — Résident dans le Val-d'Oise et ayant adhéré très jeune à Carrefour 2000, il n'a pas reculé devant les responsabilités en devenant le Secrétaire de ce club, l'un des plus actifs de la couronne parisienne. — Lorsque l'on habite chez ses parents et que la passion des trains doit être partagée avec celle de la musique rock, le problème de la place nécessaire à l'installation d'un réseau a de quoi faire flipper. La formule modulaire est arrivé à point, encore faut-il préciser que les dimensions de son module (absolument « hors normes », mais qui offre l'avantage de ne mesurer que 30 cm de large) ont été adaptées à la « géographie » de sa chambre. — Être lycéen ne constituant pas une profession hautement lucrative, le « problème-fric » est une vraie galère ! La solution ? Retrousser ses manches et construire le plus possible par soi-même les bâtiments et installations fixes, remanier le matériel roulant « bas de gamme », motoriser des maquettes statiques « pas chères »... — Philippe a choisi de reproduire une gare fictive (mais cependant plausible) des vieux Tramways de la Corrèze, dans les années 50. Est-ce la mode des fifties ou une alternative en forme de provocation aux paysages de béton qui font que des jeunes banlieusards de 20 ans — nous en connaissons plusieurs — se passionnent pour ce sympathique tortillard qui avait disparu, en réalité, avant leur naissance ? — Les critères précédents de place, de disponibilités financières et d'intérêt pour la voie métrique ont, tout naturellement, conduit notre ami modeliste à pratiquer l'échelle HOm. Le résultat ? Cette gare de Turenne-Ville qui était exposée au Salon du modelisme, dans un petit coin du stand de la FF M F... 488 Compagnies se côtoyaient en gare de Turenne (voir description de l'établissement actuel dans LR 446 page 1 27) et il nous paraît important de préciser que cette petite ville n'a jamais possédé une seconde gare qui aurait été dénommée « Turenne-Ville », selon une pratique largement répandue sur les secondaires, y compris aux TC (Ussel et Ussel- Ville, par exemple). Philippe Cousyn a donc réalisé une création de fiction mais, pour qu'elle soit parfaitement plausible, il a été reconnaître sur place, à Turenne, un lieu où aurait très bien pu être établi cette gare de Turenne-Ville ! Vers Brive Turenne TC gare d'échange Turenne-Ville Vers Aubazine r TC n Turenne LI gare SNCF Vers St Denis-prés-Martel 2 Philippe Cousyn a réalisé tous les bâtiments de son module (à l'exception du transfo EDF venant de La Maison Carton) ; il utilise la technique suivante murs en carton ou balsa revêtus de papier à dessin blanc passé au Gesso puis à la terre à décor. Pour les toitures, il emploie la méthode préconisée par Alain Pras dans « Gares et bâtiments ferroviaires » (Ed. Loco-Revue). A noter que le style architectural des constructions de la ligne d'Aubazine des TC a été respecté au 1/87. 3 Atmosphère « secondaire » au dépôt où l'inspiration de certains dessins de Philippe Lévêque parus dans Loco-Revue est très forte. TURENNE-VILLE Localisation de la gare fictive loco revue 6/85 n°472
1101M 1 Voie normale SNCF MM= Voie métrique TC Jet t12 1,1a11‘111 iiuiiiiimiiumuiudlllllllllll111-. lii(s ;l,faxta 01 r si'â 1111/111WIL. 6 à...660elnie0fillillai 0111141611 urren.166166111011 61.11.2 I% VS 6 6.6.6161 lait I, 1111 1,75m LA GARE DE TURENNE-VILLE 1 Remise 2 Etabli 3 Plaque tournante 4 Charbon 5 Station service autorails 6 Château d'eau 7 Cantonniers 8 BV 9 Halle marchandises 10 Quai haut 11 Plaque tournante 12 Transformateur EDF 13 Ferme E cs



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 1Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 2-3Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 4-5Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 6-7Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 8-9Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 10-11Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 12-13Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 14-15Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 16-17Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 18-19Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 20-21Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 22-23Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 24-25Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 26-27Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 28-29Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 30-31Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 32-33Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 34-35Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 36-37Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 38-39Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 40-41Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 42-43Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 44-45Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 46-47Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 48-49Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 50-51Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 52-53Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 54-55Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 56-57Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 58-59Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 60-61Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 62-63Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 64-65Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 66-67Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 68-69Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 70-71Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 72-73Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 74-75Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 76-77Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 78-79Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 80-81Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 82-83Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 84-85Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 86-87Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 88-89Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 90-91Loco-Revue numéro 472 juin 1985 Page 92