Lion n°692 septembre 2016
Lion n°692 septembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°692 de septembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lions Club International

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 11,7 Mo

  • Dans ce numéro : les centres internationnaux francophones édition 2016.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
© musée Réattu GRAND ANGLE Musée Réattu au bord du Rhône Revoir Jacques Réattu, Pablo Picasso, Christian Lacroix… De Jacques Réattu à Vincent van Gogh, Pablo Picasso, Germaine Richier, César, Arman, Pierre Alechinsky, entre bien d’autres artistes insignes, le musée Réattu conjugue et décline l’histoire d’un dialogue permanent entre la ville et les artistes. Classé au titre des Monuments Historiques depuis 1958, les bâtiments du musée Réattu remontent, au début du XII e siècle, à l’ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, plus connu sous le nom d’ordre de Malte. À partir de 1792 le Grand Prieuré est vendu comme bien national, démantelé en lots. Menacé, il va pourtant trouver un second souffle grâce à un artiste, le peintre Jacques Réattu (1760-1833). Artiste acquis aux idéaux révolutionnaires, lauréat du Grand Prix de peinture en 1790, il séjourne à l’académie de France à Rome. En 1796. Il se porte acquéreur de la commanderie de Saliers et par la suite, achète, lot après lot, l’ensemble des bâtiments du Grand Prieuré voisin. L’œuvre du peintre, ainsi que ses collections personnelles, constituent le premier fonds .72 // Lion édition française - N°692 du musée lors du legs par sa fille Elisabeth Grange en 1868. La fin du XIX e siècle et la première moitié du XX e siècle marquent une période de sommeil. Une période trouble s’ouvre avec la Seconde Guerre mondiale. Le Grand Prieuré est fortement endommagé par les bombardements. Les premiers travaux de restauration sont lancés par le conservateur de l’époque, Jacques Latour. En 1953, il invite le sculpteur d’origine russe Ossip Zadkine à exposer. L’un des fleurons de la collection, L’Odalisque de Zadkine est ainsi offerte par l’artiste en 1956. À partir de 1956, Jean-Maurice Rouquette relève le flambeau. Il entreprend le développement des collections en poursuivant une politique d’expositions temporaires ambitieuses et la restauration du musée. par Daniel Rouvier En 1957, Pablo Picasso est invité par Jean-Maurice Rouquette et son complice, le photographe arlésien Lucien Clergue, à exposer une sélection de dessins qui couvrent les soixante dernières années de sa production. Cette exposition mémorable scelle à jamais l’attachement du maître espagnol à Arles. Attiré par ses traditions tauromachiques mais aussi par la figure obsédante de Van Gogh, c’est en 1971 que le miracle se produit. Il choisit d’offrir au musée un ensemble soigneusement sélectionné de cinquante-sept dessins représentatifs des longues séries qu’il réalise à cette époque. Trois thèmes s’y conjuguent en d’innombrables variations : l’Arlequin, le Peintre et son modèle, et surtout la haute figure du Mousquetaire, moitié hidalgo / moitié matador, fascinant autoportrait final.
© musée Réattu Une orientation novatrice s’ouvre en 1965 lorsque, sur les conseils de Lucien Clergue, Jean-Maurice Rouquette s’engage dans la constitution d’une collection dédiée à la photographie. Cette initiative, la première du genre entreprise par un musée des Beaux-Arts en France sur le modèle américain, préside à la création de la Section d’Art Photographique du musée. Entre 1965 et 1969, les plus grands noms de la photographie s’inscrivent sur les cahiers d’inventaire, avec plus de 400 photographies, grâce aux dons consentis par les artistes et les collectionneurs. Cette première étape pose les fondements de l’identité photographique d’Arles, qui verra la création et le développement du festival des Rencontres en 1970, puis de l’École nationale supérieure de la photographie, en 1982. Dessin de Christian Lacroix Aujourd’hui, la collection du musée Réattu compte sept mille œuvres et ne cesse de s’enrichir au fil des donations, des dépôts, des achats et des commandes. En 2008, la « carte blanche » donnée à Christian Lacroix a marqué l’histoire muséographique de l’institution lui donnant un nouveau souffle et trouve un point d’orgue avec le dépôt en 2015 par l’artiste arlésien de 67 de ses dessins haute couture. © Fondation Van Gogh La Fondation de Vincent Van Gogh Arles Exaucer le vœu de Vincent « […] j’espère toujours ne pas travailler pour moi seul. » Lettre de Vincent à Theo (Arles, autour du vendredi 16 mars 1888) La Fondation propose une approche unique de Vincent van Gogh en explorant la résonance de son œuvre et de sa pensée avec la production artistique internationale actuelle. C’est à Arles, où Vincent a atteint l’apogée de son art lors de son séjour entre février 1888 et mai 1889, que Yolande Clergue convie dès 1983 les créateurs contemporains à rendre hommage au peintre à travers une œuvre. Grâce au mécène Luc Hoffmann, une fondation reconnue d’utilité publique est créée en 2010. La municipalité met à disposition l’Hôtel Léautaud de Donines, demeure prestigieuse du XV e siècle qui, réaménagée par l’agence d’architecture FLUOR, Arles - Arles demain par la Fondation Van Gogh offre en 2014 plus de 1 000 m² d’exposition. Le parti pris résolument contemporain est confirmé par l’intégration au bâtiment de deux œuvres permanentes de Raphael Hefti et Bertrand Lavier. Grâce aux partenariats établis avec des collections publiques et privées françaises et étrangères, la Fondation accueille en permanence une ou plusieurs toiles de Van Gogh. Elle propose aux différents publics une médiation et des activités in situ et hors-les-murs associant toutes les disciplines culturelles : visites-conférences, rencontres et débats, projections audiovisuelles, ateliers et stages de création, performances et spectacles. « […] comme tu le sais bien, j’aime tant Arles […] » Lettre de Vincent à Theo (18 février 1889) Bienvenue à la fondation Lion édition française - N°692 // .73



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lion numéro 692 septembre 2016 Page 1Lion numéro 692 septembre 2016 Page 2-3Lion numéro 692 septembre 2016 Page 4-5Lion numéro 692 septembre 2016 Page 6-7Lion numéro 692 septembre 2016 Page 8-9Lion numéro 692 septembre 2016 Page 10-11Lion numéro 692 septembre 2016 Page 12-13Lion numéro 692 septembre 2016 Page 14-15Lion numéro 692 septembre 2016 Page 16-17Lion numéro 692 septembre 2016 Page 18-19Lion numéro 692 septembre 2016 Page 20-21Lion numéro 692 septembre 2016 Page 22-23Lion numéro 692 septembre 2016 Page 24-25Lion numéro 692 septembre 2016 Page 26-27Lion numéro 692 septembre 2016 Page 28-29Lion numéro 692 septembre 2016 Page 30-31Lion numéro 692 septembre 2016 Page 32-33Lion numéro 692 septembre 2016 Page 34-35Lion numéro 692 septembre 2016 Page 36-37Lion numéro 692 septembre 2016 Page 38-39Lion numéro 692 septembre 2016 Page 40-41Lion numéro 692 septembre 2016 Page 42-43Lion numéro 692 septembre 2016 Page 44-45Lion numéro 692 septembre 2016 Page 46-47Lion numéro 692 septembre 2016 Page 48-49Lion numéro 692 septembre 2016 Page 50-51Lion numéro 692 septembre 2016 Page 52-53Lion numéro 692 septembre 2016 Page 54-55Lion numéro 692 septembre 2016 Page 56-57Lion numéro 692 septembre 2016 Page 58-59Lion numéro 692 septembre 2016 Page 60-61Lion numéro 692 septembre 2016 Page 62-63Lion numéro 692 septembre 2016 Page 64-65Lion numéro 692 septembre 2016 Page 66-67Lion numéro 692 septembre 2016 Page 68-69Lion numéro 692 septembre 2016 Page 70-71Lion numéro 692 septembre 2016 Page 72-73Lion numéro 692 septembre 2016 Page 74-75Lion numéro 692 septembre 2016 Page 76-77Lion numéro 692 septembre 2016 Page 78-79Lion numéro 692 septembre 2016 Page 80-81Lion numéro 692 septembre 2016 Page 82-83Lion numéro 692 septembre 2016 Page 84-85Lion numéro 692 septembre 2016 Page 86-87Lion numéro 692 septembre 2016 Page 88-89Lion numéro 692 septembre 2016 Page 90-91Lion numéro 692 septembre 2016 Page 92-93Lion numéro 692 septembre 2016 Page 94-95Lion numéro 692 septembre 2016 Page 96-97Lion numéro 692 septembre 2016 Page 98-99Lion numéro 692 septembre 2016 Page 100