Lectures Pour Tous n°04-02 novembre 1901
Lectures Pour Tous n°04-02 novembre 1901
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°04-02 de novembre 1901

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Hachette

  • Format : (155 x 238) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 66,7 Mo

  • Dans ce numéro : fêtes du sacre et entrée des rois.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 94 - 95  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
94 95
I90 Lectures pour Tous vent être reçues par tous les appareils qui se trouvent dans leur rayon d'action, tandis que ces résonateurs serai  : -..nt insensibles aux ondes issues d'un oscillateur Tesla s'ils n'étaient rigoureusement accordés au même nombre d'oscillations. UNE LUMIÈRE NOUVELLE. — CLARTE SANS CHALEUR. Où M. Tesla triomphe, c'est dans la distribution de la lumière, qu'il débarrasse de tous ces fils compliqués qui encombrent nos demeures et nous forcent à fixer à chaque lampe sa place invariable. Pour mieux dire, il s'agit d'une lumière d'un genre nouveau  : la lumière Tesla. La lampe Tesla est formée (l'un grand tube de verre de 5 à 6 mètres (le long et contourné en spirale. Les bouts du tube sont coiffés de calottes métalliques comme les ampoules à radiographie, et portent (les crochets de suspension. Enfin les tubes renferment des gaz raréfiés qui, sous l'influence (les courants produits par un oscillateur, s'illuminent et répandent une lumière très douce, équivalant à 5o bougies pour chaque lampe, qui peut servir indéfiniment, tandis que les lampes à filaments sont brûlées au bout (l'un nombre d'heures assez restreint. La lumière n'est en outre accompagnée d'aucun dégagement de chaleur, ce qui évite encore une dépense de force en pure perte. E SOL SE FERTILISE. — LE CIIAR- I30N DEVIENT INUTILE. Dans les conditions actuelles, la fertilité du sol s'épuise à force de produire et toute culture intensive ne peut se faire qu'à grand renfort d'engrais. Parmi ceux-ci, les nitrates tiennent la meilleure place ; mais ils coûtent cher et le problème serait donc de les fabriquer économiquement. Qu'est-ce, en somme, que les nitrates ? Ce sont des substances chimiques, des sels qui renferment de l'azote et de l'oxygène. Or, nous avons des provisions inépuisables de ces deux gaz dans notre atmosphère. On sait en effet que l'air contient surtout (le l'oxygène et de l'azote, qui se trouvent mélangés l'un à l'autre comme de l'eau et de l'alcool qu'on mettrait dans une bouteille. Le problème de la fabrication des nitrates serait vite résolu si nous arrivions à forcer l'azote à se combiner, c'est-à-dire à former un seul corps avec l'oxygène. Expliquons-nous. Un morceau de charbon qui se trouve au contact de l'air ne brûle pas. Mais si nous l'allumons auparavant, il s'empare de l'oxy- gène de l'air et se combine avec ce gaz. En allumant le charbon, nous avons pour ainsi dire vaincu son inertie et l'avons mis dans un état particulier grâce auquel il se combine avec l'oxygène. Pouvons-nous en faire autant avec l'azote ? Oui, grâce à l'électricité. On sait depuis longtemps qu'elle possède la merveilleuse propriété de réveiller les affinités endormies (le l'azote pour l'oxygène. Faisons donc passer dans l'air (les étincelles électriques d'une force exceptionnnelle (fig. 6). L'inertie de l'azote est dès lors vaincue, et il se combine avec l'oxygène de l'air, c'est-à-dire qu'il se met à brûler, comme un charbon allumé et forme (lu peroxyde. d'azote. M. Tesla songe à utiliser ces décharges si puissantes pour effectuer en grand cette combinaison (fig. 7). - Le peroxyde d'azote est instable ; mais si l'on fait intervenir un élément nouveau, la soude par exemple, on aura de toutes pièces un nitrate de soude utilisable en'agriculture. De même M. Tesla espère qu'il deviendra superflu d'aller, comme on le fait aujourd'hui, chercher le charbon dans lesentrailles de la terre, et croit avoir trouvé le moyen d'utiliser les sources d'énergie que nous offre la nature. Ce qui rendait inutilisables les chutes d'eau, c'est qu'elles se trouvent le plus souvent dans (les contrées presque inaccessibles où l'on ne saurait transporter la plupart des industries. L'électricité, qui réalise le transport de la force à grande distance, doit donc permettre de capter les forces hydrauliques. Il suffirait d'un oscillateur de grande puissance pour transporter cette force hydraulique de l'endroit où sont les chutes d'eau jusqu'à celui où se trouvent les usines qui en ont besoin, _et ce transport se ferait sans conducteurs, tandis qu'actuellement il faut encore des câbles. UTOMATES INTELLIGENTS ET SOLDATS MÉCANIQUES. La partie la plus fantaisiste des théories (le M. Tesla, ce sont encore les applications qu'il en fait à la guerre de l'avenir. En effet, tandis que l'art de la guerre s'est transformé dans ces derniers temps par l'invasion des machines, fusils et canons perfectionnés, ballons dirigeables, ponts qu'on jette sur les rivières, etc., M. Tesla rêve maintenant'de pousser à bout, nous allions dire de pousser à l'absurde cette transformation, en remplaçant le soldat lui-même par une machine construite de telle façon qu'elle agirait presque comme un être doué d'intelligence.
rw1t11\`  : z... -Y1UUItNlmum ! ! 1Nttn Nt t ttttt tutttt nlutltttttttntittt mMtttn !'fi ! a'1 ! 11111U111t11tt11111pl1lplitt ; lNNilill:t"",tl ! 1:,: ; e ! ; ; t\1t.t a.' r r ! ? ` y'i'111{1tt1111tllilltlittltlt,ii\t tlt ; ittll{t11Nt1111t(Ltllli.ilStllti'r'- W ! il{ttl{l'{'1ui1.:tNltUllT.tt:lfNiH:i1 ; ,.i ; tj ! (.r,luwtlmm, alntnnnm{mit<,crl+fli Inwt,r MItl{f'^fn[tff1itt'ÿ ilHttlf tit tt,. ii/11y.../ ! F.. J.r yf.'t III11 fr ttM.. :  : "4"...il"S ! tH.tfi { « t...r.:, ; r. : } tit, ` ; }..IrfatsWP7U..fNt11/S..N1Ṅ.f.r. 1'12, { # :..t...tH ; J -,.,r-, ` -, 1 t P)i.{t,.il ! _"', _.. f' ! II It":j wty..yA...il li. -.' ; t 1 *. 1, Ii11'.a+itp1 _  : Qt,4rl.i.M.trlttNi IutiHiN11 tiW+ jt  : i. j1r it.. a.'tt.r.. i'itt1ri  : tljtjtuuuutt[tlttttititt ts.liillt'tttttliut.:.l. k `I, r-w.i +:lit..l. (iTyl.ifttitctàfNllül{ifN # lt(tN/lû/uiut ; iirwj.r. 7 "". J-...'Ifr. ; x:ifldt:itlitiltlfülit ; 1tii111131J:tillttittttiRuttlrfNtiul 1 11titti1) !r. f"'4 +1Hihi}iiiïi tll ; jllii}jtjttuJlt+iiiJfilri+ ilitjtlp(i d.tAiJirr  : ':ilirlu{[uuiqtKltllUllll111uuuUullNllltNititittlWliti'UltUliUllfd., t w ti iy t-.`:" e h c5,:.#2 C ! O ü ÿ f v v



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 1Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 2-3Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 4-5Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 6-7Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 8-9Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 10-11Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 12-13Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 14-15Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 16-17Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 18-19Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 20-21Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 22-23Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 24-25Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 26-27Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 28-29Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 30-31Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 32-33Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 34-35Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 36-37Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 38-39Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 40-41Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 42-43Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 44-45Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 46-47Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 48-49Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 50-51Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 52-53Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 54-55Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 56-57Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 58-59Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 60-61Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 62-63Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 64-65Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 66-67Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 68-69Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 70-71Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 72-73Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 74-75Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 76-77Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 78-79Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 80-81Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 82-83Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 84-85Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 86-87Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 88-89Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 90-91Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 92-93Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 94-95Lectures Pour Tous numéro 04-02 novembre 1901 Page 96