Lectures Pour Tous n°04-01 octobre 1901
Lectures Pour Tous n°04-01 octobre 1901
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°04-01 de octobre 1901

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Hachette

  • Format : (155 x 238) mm

  • Nombre de pages : 96

  • Taille du fichier PDF : 62,3 Mo

  • Dans ce numéro : boutiques du vieux Paris et marchands d'autrefois.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Io Lectures pour Tous ooutique sur la rue ; mais une enseigne justement connue et une réputation fortement établie suffisaient, pour elles, à attirer les clients, comme la qualité dé la marchandise et la loyauté des procédés à les retenir. Véritables maisons de famille, où le fils succédait au père et, à son tour, servait, à la même place et selon les mêmes traditions, les fils des clients que ses parents avaient servis. Certaines familles de la noblesse et de la riche bourgeoisie demeuraient ainsi fidèles à leurs anciens fournisseurs. On se connaissait, qualités et défauts compris, depuis plusieurs générations, et l'on s'entendait à merveille. Les gens de qualité payaient mal et les marchands s'en plaignaient bien un peu, mais, de part et d'autre, on n'apportait point d'aigreur au différend. Le marchand était plein de patience et le client si bienveillant et si courtois qu'il y eût eu mauvaise gràce à lui reprocher sa dette. On a cité ce mot naïf d'un boulanger pleurant, auprès d'un homme d'affaires bourru, la perte d'un vieux marquis, son client et son débiteur, mort sans s'être LE TAILLEUR Voici l'atelier d'un tailleur au X VIIl'siècle. Sur l'établi, les apprentis travaillent les jambes croisées, tandis que le coupeur taille les étoffes, et que le patron lui-même prend les mesures d'un client. acquitté  : « Hélas ! bon seigneur, quand j'allais lui demander de l'argent, il me faisait au moins asseoir à côté de lui... ; à présent on ne paye pas davantage et l'on n'est pas si honnête ! » Rappelez-vous dans Molière la scène où Don Juan accueille si aimablement M. Dimanche et remplace si bien l'argent qu'il lui doit par un luxe de démonstrations amicales. Ce n'est que l'exagération comique de ce qui se passait fréquemment. On avait des souvenirs communs, de vieilles habitudes passées LE TAILLEUR POUR DAMES. C'était déjà à des hommes qu'était confié l'art délicat de composer la toilette féminine. Ce sont eux qui se livraient aux difficiles travaux de coupe, tandis que les femmes cousaient les pièces et ajustaient les ornements. ` A t à l'état de traditions. C'est à ce comptoir que la mère de Mme la comtesse douairière a acheté la robe de noce de sa fille Le jeune comte ne peut franchir le seuil de la porte vermoulue sans qu'il se trouve au fond de a boutique quelque vieux bourgeois en perruque à ailes de pigeon pour le lui rappe-
Boutiques du Vieux Paris et Marchands d'autrefois Ir L'ENSEIGNE DE GERSAINT. TABLEAU DE WATTEAU. Dans cette délicieuse composition peinte pour servir d'enseigne au célèbre marchand de tableaux à la mode, le grand artiste du X VIII sièce, Watteau, nous montre l'intérieur de cette boutique qui fut longtemps le rende j-vous de tout ce que Paris comptait de seigneurs et de grandes dames amis des arts. ler et pour parler du temps où Mme sa mère venait acheter des rubans, si fraîche en son printemps ; et où M. le marquis, son grandpère, qui avait toujours le mot plaisant, racontait comment il avait battu les Anglais à la guerre Et la comtesse douairière caresse la joue d'une fillette dont le visage mutin ressemble à s'y méprendre à celui qu'avait la marchande aujourd'hui bien ridée, qui étalait, cinquante ans auparavant sur le comptoir, les somptuosités de la belle robe blanche On se fait des questions, on se raconte des choses « Votre fille, ma bonne madame Dupont, toujours contente dans sa belle famille ? — Contente, ah ! bon Dieu non, madame la comtesse..., ou enfin, c'est-àdire » Et une histoire commence qui est longue... et que Mme la comtesse daigne écouter Puis, Mme Dupont s'intéresse aux dents de M. le vicomte, un gentilhomme de quelques mois.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 1Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 2-3Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 4-5Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 6-7Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 8-9Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 10-11Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 12-13Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 14-15Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 16-17Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 18-19Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 20-21Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 22-23Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 24-25Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 26-27Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 28-29Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 30-31Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 32-33Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 34-35Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 36-37Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 38-39Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 40-41Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 42-43Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 44-45Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 46-47Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 48-49Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 50-51Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 52-53Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 54-55Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 56-57Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 58-59Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 60-61Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 62-63Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 64-65Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 66-67Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 68-69Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 70-71Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 72-73Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 74-75Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 76-77Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 78-79Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 80-81Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 82-83Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 84-85Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 86-87Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 88-89Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 90-91Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 92-93Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 94-95Lectures Pour Tous numéro 04-01 octobre 1901 Page 96