Le Parisien Economie n°909S 9 sep 2019
Le Parisien Economie n°909S 9 sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°909S de 9 sep 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Le Parisien Libéré

  • Format : (280 x 360) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 12,2 Mo

  • Dans ce numéro : développeur, un métier de rêve ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
twipe_ftp LE PARISIEN LUNDI 9 SEPTEMBRE 2019 ÉCO 6 DÉCRYPTAGE @LeParisien_Eco, " LE CHIFFRE 6,3% C’est le taux de chômage dans l’Union européenne à 28 pays en juillet 2019 selon Eurostat. Il est en baisse par rapport à juillet 2018 (6,8%). Les taux les plus faibles sont enregistrés en Tchéquie (2,1%) et en Allemagne (3%) , contre 8,5% en France. Les plus élevés sont ceux de la Grèce (17,2% en mai) et de l’Espagne (13,9%). Tableau de bord « de - 2,8% Néobanques et banques en ligne gagnent du terrain Ces nouveaux acteurs se sont installés aux côtés des établissements traditionnels à partir des années 2000 et séduisent de plus en plus de Français. Les banques en ligne sont des établissements adossés à une banque traditionnelle et couvrent l'ensemble des besoins bancaires. Les néobanques sont, elles, soit des établissements de crédit, soit de paiement, accessibles uniquement via une application mobile. 4,4 millions de Français déjà conquis 4% des comptes courants détenus en France fin 2017, le sont dans une banque en ligne ou néobanque. OUVERTURE DE COMPTE 1 sur 3 s'est faite dans une banque en ligne ou néobanque, en 2017. Moins de 30 ans Âge moyen des clients des banques en ligne et des néobanques. Une stratégie des petits prix qui séduit Une offre en moyenne 10 fois moins chère que dans une banque traditionnelle. Banque traditionnelle Coûts annuels minimum estimés pour des services bancaires Banque en ligne (Boursorama, Hello Bank...) Néobanques (N26, Revolut…) 71 € /an 7 € /an 16 € /an Consommation des ménages (07/2019) Inflation (07/2019) Energie Alimentation Produits manufacturés Services Indice des loyers (T2) En variation annuelle 48% des Français gèrent l’ensemble de leurs transactions via une application bancaire en 2018. Top 10 en nombre de clients * (Banques en lignes Néobanques) Boursorama Compte Nickel ING Direct N26 Revolut Fortuneo Hello Bank Orange Bank Monabanq BforBank 1 900 000 1 380 000 1000 000 900 000 766 000 740 000 448 000 344 000 320 000 230 000 En juillet 2019, l’indice des prix à la consommation recule de 0,2% sur un mois, après une hausse de 0,2% en juin. Ce repli provient d’un recul saisonnier des tarifs des produits manufacturés (−2,8% après une stabilité en juin) dû aux soldes d’été et d’une baisse En 2019, on compte 36 500 agences banquaires en France. C’est 2 500 de moins qu’il y a dix ans. BRONX. GUICHET 5% des Français ont changé de banque principale en 2018. Ils n’étaient que 2,5% en 2014. *CLIENTS ACTIFS ET NON ACTIFS EN JUILLET 2019. SOURCES  : ACPR - BANQUE DE FRANCE, KPMG FRANCE, FBF, CECEI, BAIN ET COMPAGNY, IFOP, CBANQUE, CULTUREBANQUE.COM, DONNÉES PUBLIQUES DES BANQUES ET NÉOBANQUES 129,72 + 1,53% Salaire minimum de croissance (Smic) Depuis le 01/01/19 brut net Horaire LES CHIFFRES DE LA CONSOMMATION (par rapport au mois précédent) + 0,4% - 0,2% - 1,1% + 0,5% - 2,8% + 1,0% Mensuel (35 h/semaine) 1 521,22  € 1 224  € LE MARCHÉ DU TRAVAIL 10,03  € 8,07  € accentuée des prix de l’énergie (−1,1% après −0,1%). En revanche, ceux des services accélèrent (+1,0% après +0,5%). Les tarifs alimentaires sont également plus dynamiques que le mois précédent (+0,5% après +0,1%). Chômage (07/2019, sans les DOM-TOM) Demandeurs d’emploi (cat. A, B, C) 5 560 000 Variation sur le mois précédent% de la population active (T2) Sources  : Pôle emploi, INSEE - 0,66% 8,5% Livrets A/Bleu (net) dico de l’éco Guerre des monnaies r ÉPARGNER PEL (brut) Euro/Dollar 0,75% 1% 1,1044 $ CAC 40 +2,25% 5 493,04 5 532,07 (cours le 06/09) 5 480,48 5 466,07 30/08 02/09 03/09 04/09 05/09 06/09 EMPRUNTER Taux fixe pour emprunt immobilier Taux minimum Durée 15 ans 20 ans des crédits à la consommation Taux moyen 1% 1,20% sur un an Taux minimum 0,46% 0,58% 0,40% Sources  : Baromètre Empruntis.com, taux moyens hors assurance. 5 593,37 5 603,99 EN PARTENARIAT AVEC LafinanCePOUrtOUS N tirt.tviguLA N fINANCIÉte ou Pu,. ¨LA DÉFINITION Des pays ayant du poids dans les échanges économiques internationaux mènent une guerre des monnaies lorsqu’ils s’engagent dans des politiques de dévaluations compétitives ou de fixation du cours de leur monnaie à un niveau volontairement inférieur à son « rang naturel ». On parle aussi de « guerre des changes » ou de « guerre des devises ». La diminution de la valeur d’une monnaie par rapport aux autres devises en circulation est « compétitive » car elle baisse le prix des produits à l’exportation pour l’étranger (réciproquement, les importations deviennent plus chères). L’augmentation des exportations et la baisse des importations qui sont supposées en découler doivent permettre d’améliorer le solde commercial du pays. Les dévaluations compétitives peuvent s’assimiler à du protectionnisme monétaire et inciter les pays importateurs des marchandises dévaluées à baisser le cours de leur monnaie à leur tour. La guerre des monnaies se fait alors au détriment du commerce international et peut entraîner une montée du protectionnisme (droits de douane, quotas, subventions aux producteurs nationaux, normes, etc.). kL’ACTU Au mois d’août, Donald Trump a inclus la Chine dans la liste américaine des pays qui manipulent leur devise, l’accusant de dévaluer le yuan. Cela fait plus d’un an que les deux pays se livrent une guerre commerciale. (LA PHRASE « La Chine manipulait sa monnaie il y a 7 ou 8 ans, mais de nos jours, elle soutient sa devise au-dessus du niveau où elle serait si le yuan flottait librement. » Paul Krugman, prix Nobel d’économie iEN SAVOIR PLUS Sur le site de La Finance pour tous www.lafinancepourtous.com/decryptages/marches-financiers/fonctionnement-du-marche/guerredes-monnaies/
LUNDI 9 SEPTEMBRE 2019 LE PARISIEN www.leparisien.fr/ecoMÉDIAS ET COMMUNICATION twipe_ftp PAR VIRGINIE DE KERAUTEM Banque, mobile, famille  : trois univers que souhaitaient Orange Bank pour sa nouvelle campagne publicitaire lancée depuis le 26 août. « Pour nos deux ans, on voulait insister sur notre statut de néobanque, d’opérateur télécom, l’expérience-client et la facilité, grâce à nous, d’effectuer un virement », explique Hervé Brucker, directeur marketing de la marque. « Pour cette 4 e campagne depuis le lancement fin 2017, on est sur un budget plus faible », assure-t-il sans toutefois communiquer son montant. La marque a pour cible stratégique les familles et les jeunes, avec l’argent comme fil conducteur. Pour Hervé Brucker, « il est la première cause de dispute entre les ados et leur parent ». « La famille a changé au fil des années, mais le rapport à l’argent, non », renchérit Valérie Planchez, viceprésidente de Havas Paris, l’agence en charge de ce budget. DES « GENS NORMAUX » AU CASTING Chez celle-ci, chacun s’est appuyé sur son expérience personnelle en soufflant aux créatifs des scènes de leur vie quotidienne. Puis Amélie Moitié, photographe de 25 ans, réalisatrice pour ce clip, a pris le relais. « C’est celle qui parle le mieux aux jeunes », résume Guillaume Fillon, directeur artistique de la campagne, rappelant qu’elle a signé la dernière pub Ouigo, récompensée par les Cannes Lions cette année. Et pour faire le plus vrai possible, le casting s’est porté sur des « gens normaux, insistent les publicitaires de l’agence, ni beaux, ni laids », une douzaine de comédiens n’ayant jamais rien tourné, ni film, ni pub. C’est en Belgique qu’a eu lieu le tournage, durant 3 jours, le temps de filmer quatre clips, sans séance maquillage ni scènes à reprendre et reprendre. A ce jour, Orange Bank en diffuse trois, le dernier étant prévu d’ici la fin de l’année. L’un d’eux « cartonne sur YouTube, vu plus de 700 000 fois », se réjouissent Orange Bank et Havas Paris. La scène montre EreDiS L'ELECTRICITE EN RESEAU 1 7 ÉCO Orange Bank joue la paix des familles La néobanque lancée il y a deux ans axe sa 4 e campagne de pub sur l’instantanéité de ses virements. Henrike Stahl L’énergie est notre avenir, économisons-la ! L’un des trois premiers spots a été vu plus de 700 000 fois sur YouTube. un jeune prenant son bain avec sa copine. Sa sœur lui envoie un SMS le prévenant qu’elle rentre, faute d’argent pour aller au cinéma. Le frère compatit, et lui transfère 15  € immédiatement… « Maresponsabilité : réduire les tensions. » Michael,technicienposte source. Un avenir dont vous êtes le héros. Vous avezlesens des priorités et aucun défi techniquenevous résiste. Entretenir et moderniser les postes électriques sera votre responsabilité. Pour prendre part àlaconstruction du mondededemain et donner du sens àvotre avenir,rejoignez ces héros du quotidien sur enedis.fr/recrute Retrouvez-nous sur Internet enedis.fr enedis.officiel @enedis enedis.officiel HAVAS PARIS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :