L'Ordinateur Individuel n°55 janvier 1984
L'Ordinateur Individuel n°55 janvier 1984
  • Prix facial : 22 F

  • Parution : n°55 de janvier 1984

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 281) mm

  • Nombre de pages : 262

  • Taille du fichier PDF : 220 Mo

  • Dans ce numéro : le guide des portables... essais de 85 ordinateurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 138 - 139  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
138 139
Le BBC, ordinateur anglais fabriqué par la firme Acorn en liaison avec la télévision britannique, a servi de base au support du cours diffusé par cette dernière. Plusieurs systèmes existent. Nous avons testé le BBC modèle B, qui est la version haut de gamme. Pour 7 500 FF ttc, cet ordinateur comporte 32 Ko de MEV et 32 Ko de MEM, un affichage couleurs et de très nombreuses possibilités de connexion. 00 L'Ordinateur Individuel n°55 janvier 1984 as de complications, pour le transport et pour l'installation : tout le BBC modèle B tient dans un boîtier de 41 x 35 x 7 cm, y compris l'alimentation secteur. La forme est classique et discrète : boîtier en plastique de couleur crème, clavier sombre sur platine noire. Le seul pavé coloré est constitué par dix touches rouges. Le BBC ne cherche pas à passer pour un rigolo. Il fait très « gentleman anglais » irréprochablement habillé et strict. L'air sérieux est confirmé par un coup d'oeil sur les prises et connecteurs. A l'arrière, à côté du cordon secteur, on trouve l'in- terrupteur marche-arrêt. Puis une autre platine noire supporte les prises de branchement standard. Celle notée UHF OUT est prévue pour le raccordement à un téléviseur Pal, via le cordon antenne. La prise voisine, nommée VIDEO OUT, donne une image en noir et blanc sur un moniteur (vidéo fréquence). Le dernier branchement télévision possible passe par la fiche RGB. On y place un cordonterminé par une prise Péritélévision, pour le raccordement à un téléviseur Secam-Péritel. J'ai essayé les trois types de branchements. La meilleure image, pour le texte, est obtenue avec le moniteur noir et blanc. En couleurs, Péritel donne d'excellents résultats : bonne saturation et finesse convenable. Le texte est un peu moins net que sur moniteur, mais cela est dû à la structure de l'écran couleurs (grille de marquage du tube). L'image Pal est acceptable pour le texte, mais manque de saturation en couleurs. A n'utiliser que si votre téléviseur n'est pas muni de prise Péritélévision et à condition qu'il soit multistandard. Une annonce de découpe, dans la platine arrière, est surmontée du titre ECONET. A condition que l'interface adéquate soit installée, il devient possible de relier entre eux plus d'une centaine d'ordinateurs BBC. Ils pourront utiliser en commun des périphériques tels qu'imprimante ou unité de disquettes. Le dialogue sera possible entre ordinateurs, sous le contrôle éventuel d'un superviseur. L'enseignement pourrait tirer un excellent profit de telles dispositions. Les prises disponibles (RS 423 ; Din, sept et cinq broches, Analogue in) offrent déjà de sérieuses commodités. Mais ce n'est pas fini. En retournant le boîtier, on trouve six connecteurs supplémentaires. Le premier, à droite, délivre les trois tensions d'ali- LE BBC mentation disponibles dans l'ordinateur : +5, — 5 et +12 V. Le suivant permet le raccordement de deux unités de disquettes de 13 cm (ou autres) si l'interface a été installée dans l'ordinateur. Le système d'exploitation de disquettes est résident dans une MEM placée sur l'interface. Le connecteur d'imprimante accepte des machines au standard parallèle Centronics. Les trois dernières prises desservent des ports d'entrée-sortie. Port utilisateur 8 bits, bus 1 MHz et TUBE (employé dans le sens de « métro » je suppose). Ce dernier permet le raccordement d'un système extérieur comportant 64 Ko de MEV et un processeur auxiliaire. On a le choix entre un 6502, le même processeur que dans le BBC, et un Z80 donnant accès au système CP/M 2.2. Un troisième système est annoncé, comportant un processeur 16032 (16/32 bits) pouvant adresser 16 Mo de mémoire. Une dernière possibilité de branchement est réservée sur la platine du clavier. Une amorce de découpe y cache un logement de cartouches préprogrammées (mais le connecteur n'est pas installé dans l'ordinateur). Toutes ces portes ouvertes sur le monde extérieur donnent déjà d'immenses possibilités au BBC. D'autres extensions peuvent encore être ajoutées à l'intérieur de l'ordinateur : interface pour utilisation des cartouches de MEM, unité de synthèse vocale, etc. Tout cela fait du BBC un système complet et très versatile. Un seul regret : la capacité de mémoire vive disponible est de 32 Ko. C'est un peu trop juste pour une telle machine, surtout quand on sait que le graphisme consomme jusqu'à 20 Ko pour la mémoire écran. Et si l'on peut effectivement ajouter de la mémoire externe (64 Ko), l'association avec un second processeur en augmentera le coût : 3 170 FF
MODELÉ B avec le 6502 et 4 780 FF avec le Z80. Pour l'instant, nous allons nous contenter de faire fonctionner le BBC dans sa version de base. Le cordon secteur et la prise péritélévision étant branchés, l'écran indique : BBC Computer 32 K ACORN DFS BASIC En fait, l'ordinateur est sous le contrôle du Basic, mais celui-ci cohabite en mémoire morte avec un moniteur (operating system) et un assembleur 6502. Les commandes du moniteur, introduites à la suite d'un astérisque, permettent de contrôler le chargement, la sauvegarde sur cassette ou disquette et l'exécution de programmes en langage machine. Elles servent également à définir les paramètres de fonctionnement de l'interface RS 423, à contrôler l'usage de certaines touches du clavier, à commander divers modes d'affichage à l'écran, etc. Ce moniteur est très puissant. Sa syntaxe, proche de celle du Basic, le rend agréable et simple d'emploi. Avant d'entrer plus avant dans le fonctionnement de l'ordinateur, arrêtons-nous quelques instants sur le clavier. Il comporte soixante-treize touches mécaniques. Le toucher est ferme et agréable. La disposition est anglosaxonne, de type Qwerty. Les caractères affichés étant redéfinissables, on peut éventuellement le transformer en Azerty et ajouter des accents. L'opération n'est pas très aisée. L'écriture est majuscule ou minuscule. CAPS LOCK verrouille les lettres de l'alphabet en mode majuscule et SHIFT LOCK agit de même pour tout le clavier : appels non « shiftés » des symboles supérieurs des touches. Deux voyants à diodes électroluminescentes rappellent l'activité des touches de verrouillage. Un troisième voyant, contigu, indique la mise en marche de la télécommande du magnétophone. On remarque une touche TAB, CTRL (contrôle), ESCAPE et BREAK. Ces deux dernières agissent de façon un peu originale. ESCAPE correspond au BREAK de la plupart des ordinateurs. C'est elle qui arrête le déroulement d'une liste ou sort d'un programme en boucle. BREAK agit comme le RESET d'autres machines. Il efface les variables (pas toutes) et réinitialise les pointeurs. Après son appui, l'écran affiche le générique du basic et le programme semble avoir disparu de la mémoire. En fait, on peut récupérer le programme après un BREAK et Un ordinateur quia de bons atouts malgré une capacité mémoire limitée. L'Ordinateur Individuel n°55 janvier 1984 139



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 222-223L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 224-225L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 226-227L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 228-229L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 230-231L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 232-233L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 234-235L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 236-237L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 238-239L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 240-241L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 242-243L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 244-245L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 246-247L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 248-249L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 250-251L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 252-253L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 254-255L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 256-257L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 258-259L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 260-261L'Ordinateur Individuel numéro 55 janvier 1984 Page 262