L'Ordinateur Individuel n°140 juin 2002
L'Ordinateur Individuel n°140 juin 2002
  • Prix facial : 3,80 €

  • Parution : n°140 de juin 2002

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Groupe Tests

  • Format : (202 x 278) mm

  • Nombre de pages : 222

  • Taille du fichier PDF : 182 Mo

  • Dans ce numéro : photo et vidéo... lancez-vous dans le numérique !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
mayeAzine Vie quotidienne >De vrais casinos, avec les mêmes risques... plus quelques autres Les jeux d'argent investissent le Web Jouer à la roulette en pyjama, faire une partie de black-jack dans son salon  : après les loteries gratuites, les jeux payants ont pris leurs marques sur Internet. Mais quelques précautions s'imposent avant de s'asseoir à ces tables de jeu virtuelles... Inutile d'investir dans une tenue « de soirée. Sur Internet, c'est parfois en robe de chambre que je vais au casino. » Viviane, 47 ans, secrétaire en région parisienne, jouait au casino de manière occasionnelle. Elle est devenue beaucoup plus assidue après avoir découvert qu'elle pouvait connaître les mêmes frissons sur Internet. Elle flambait avec son mari et parfois son fils aîné ; maintenant, c'est seule devant son écran qu'elle enchaîne parties de roulette et de bandit manchot. Peu importe que les maisons de jeu virtuelles soient interdites sur le Web français. Viviane se connecte sur des sites situés à l'étranger, souvent dans des paradis fiscaux comme les Caraibes ou l'Afrique du Sud, peu regardants sur la nationalité. Pratique mais peu sûr. Quel juge pourrait statuer sur un conflit opposant un citoyen français à un cybercasino basé à Antigua, Petites Antilles ? « Un citoyen français se connectant Les jeux payants Comment ça marche ? Vous devez d'abord ouvrir un compte. Ensuite, selon les sites, vous pourrez jouer directement en ligne (jeux développés en Java ou en Shockwave) ou vous devrez télécharger un logiciel gratuit. Les casinos en ligne proposent les mêmes jeux que les salles  : craps, poker, roulette, machine à sous, etc. Combien ça coûte ? Après avoir ouvert un compte, vous devez y déposer de l'argent pour pouvoir miser. En général, il faut donner un numéro de carte de depuis la France sur un site situé à l'étranger n'encourt aucune poursuite. Mais il n'est pas non plus protégé par la loi s'il n'obtient pas le paiement de ses gains ou si les logiciels de jeu sont truqués », explique Thibault Verbiest, avocat aux barreaux de Bruxelles et de Paris, spécialiste de la question. Pour jouer, votre carte bancaire suffit Ouvrir un compte dans un e-casino est extrêmement facile. Il suffit de donner son adresse, son numéro de téléphone et son âge (une déclaration sur l'honneur suffit). Un numéro de carte bancaire est également demandé. Il permet à la fois de miser et de recevoir ses gains. Confier ce type de données comporte néanmoins quelques risques, surtout quand les opérateurs du site ne sont pas clairement identifiés. Bertrand, un joueur lyonnais de 34 ans, l'a appris à ses dépens  : « j'ai misé 100 € (656F) en donnant mon numéro de Casinos en ligne  : risqués Black-jack, roulette, chemin de fer ou baccara, tous les jeux de casino traditionnels sont accessibles sur Internet. Un conseil  : commencez par faire quelques parties « à blanc » en misant de l'argent virtuel, ce que proposent la plupart des sites sérieux. crédit (certains sites acceptent les virements ou les chèques). Une somme minimale est exigée, le casino lui ajoutant souvent une prime de bienvenue de l'ordre de 20 € . Combien ça rapporte ? Certains gros gagnants ont raflé 100000 € (656000F). Le paiement des gains s'effectue dans un délai de 24 heures à 10 jours, selon les sites. Quels sont les risques ? Si vous tombez sur un site malhonnête, la loi ne vous www.Olnet.com l'Ordinateur individuel -70-N°140 -Juin 2002 carte bancaire et mon compte a été débité trois fois de suite de ce montant. Sur le site ne figurait qu'une seule adresse électronique, et tous mes e- mails sont restés sans réponse ». « C'est pour cette raison que j'ai choisi un site du groupe Partouche », confie Nadine, une autre cyberjoueuse, qui dit avoir gagné plus de 3 000 € (19679F) en moins de trois mois, en étant payée « vite et bien » par virement. Le groupe français Partouche, propriétaire d'une trentaine de casinos en Europe, propose depuis six mois ses prestations sur le Web à l'adresse www.casino-partouche.com. Les joueurs français qui tentent de s'y inscrire ne sont pas acceptés - la loi l'interdit - mais ils sont cordialement invités à se rendre sur www.casino777.com, un autre site du groupe hébergé à l'étranger. Mais certains dangers guetteront toujours l'amateur de jeux payants en ligne, même sur des sites dits sérieux. Difficile en effet de résister à www.casino-partouche.com, le site du groupe Partouche, leader des casinos en France, rejette les inscriptions par carte de crédit française... et renvoie au site Casino 770. protège pas. Les risques de ne pas toucher vos gains sont réels. Votre numéro de carte de crédit peut être piraté.
C. de Keyser/Magnum Où jouer ? www.CasIno770.com Ce casino, hébergé à l'étranger et contrôlé par le groupe Partouche, présente certaines garanties  : assistance 24 heures sur 24, explications claires sur les jeux, règlement détaillé, etc. www.casino-on-net.com Ce site en langue française localisé à Antigua, aux Petites Antilles, existe depuis 1996. Pour jouer, il faut télécharger un logiciel. www.romancasino.com En français. 20% de bonus gratuit au premier dépôt. www.pariernet Hébergé sur l'île de Margarita au Venezuela, ce site propose un casino et des paris en ligne depuis 1998. http://fra.goldenpalace.com  : Site en français. Logiciel à télécharger. Française des jeux  : la sécurité Ouvert le 5 juin 2001, le site fdjeux.net, de la Française des jeux, propose sept jeux payants. Au programme  : petites mises et gains fréquents. La Française des jeux est la seule à avoir obtenu, par décret, le privilège d'organiser des jeux payants en ligne pour les joueurs français. Son site propose actuellement sept jeux de hasard  : Booster, Formule 1, Mine d'or, Amenhotep, C'est tout foot, XIII, et Abracadabra. Pour rivaliser avec les loteries gratuites, son meilleur argument reste sa notoriété  : l'an passé, près de 75% des Français adultes ont joué au moins une fois à un jeu de la Française des jeux. Comment ça marche ? Vous devez vous inscrire en ligne en fournissant vos coordonnées et en certifiant que vous êtes majeur et résident français (ou monégasque). Vous recevrez un code confidentiel par courrier postal. Celui-ci vous permettra de vous reconnecter et de créditer votre compte, dans la limite de 500 € (3280F). Combien ça coûte ? Selon le jeu, la mise minimale est de 0,5 € (3,30F) ou de 1 € (6,55 F). Combien ça rapporte ? L'espérance de gain est élevée  : une chance sur 3,83. Gros lots  : de 1000 € (6560F) pour Booster et C'est tout foot à 10000 € (65596F) pour Abracadabra. Quels sont les risques ? Aucun, sauf de perdre sa mise. La Française des jeux est une société d'Etat. l'Ordinateur individuel- 71 -N°140 -Juin 2002 www.Olnet.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 1L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 2-3L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 4-5L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 6-7L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 8-9L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 10-11L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 12-13L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 14-15L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 16-17L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 18-19L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 20-21L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 22-23L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 24-25L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 26-27L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 28-29L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 30-31L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 32-33L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 34-35L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 36-37L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 38-39L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 40-41L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 42-43L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 44-45L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 46-47L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 48-49L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 50-51L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 52-53L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 54-55L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 56-57L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 58-59L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 60-61L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 62-63L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 64-65L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 66-67L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 68-69L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 70-71L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 72-73L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 74-75L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 76-77L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 78-79L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 80-81L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 82-83L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 84-85L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 86-87L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 88-89L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 90-91L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 92-93L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 94-95L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 96-97L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 98-99L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 100-101L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 102-103L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 104-105L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 106-107L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 108-109L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 110-111L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 112-113L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 114-115L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 116-117L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 118-119L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 120-121L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 122-123L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 124-125L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 126-127L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 128-129L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 130-131L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 132-133L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 134-135L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 136-137L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 138-139L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 140-141L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 142-143L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 144-145L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 146-147L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 148-149L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 150-151L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 152-153L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 154-155L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 156-157L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 158-159L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 160-161L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 162-163L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 164-165L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 166-167L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 168-169L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 170-171L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 172-173L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 174-175L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 176-177L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 178-179L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 180-181L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 182-183L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 184-185L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 186-187L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 188-189L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 190-191L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 192-193L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 194-195L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 196-197L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 198-199L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 200-201L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 202-203L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 204-205L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 206-207L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 208-209L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 210-211L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 212-213L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 214-215L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 216-217L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 218-219L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 220-221L'Ordinateur Individuel numéro 140 juin 2002 Page 222