L'essentiel Luxembourg n°3152 31 mai 2021
L'essentiel Luxembourg n°3152 31 mai 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3152 de 31 mai 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 4,8 Mo

  • Dans ce numéro : le Fola fait le grand huit en BGL Ligue.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 Musique LUNDI 31 MAI 2021/LESSENTIEL.LU Samedi, dans l'arène de Bercy à Paris, un concert-test a accueilli 5 000 spectateurs pour voir Indochine. « Vivre... encore plus fort » Sorties d'albums Black Midi INDÉ Après un premier album paru en 2019, la formation londonienne est de retour avec un EP 8 titres. Un vrai cocktail explosif qui chahute et apaise dans la foulée nos tympans, tutoie les extrêmes, entre math-rock, post-punk, noise et free jazz. « Cavalcade » Disponible (Rough Trade Rec.) Mustafa R'NB Proche de Drake, FKA Twigs, l'artiste de Toronto sort son premier album. Un disque hommage aux disparus, dont le rappeur Smoke Dawg, qui figure sur la pochette du disque. À noter que Sampha et James Blake ont tout deux collaboré au projet. « When Smoke Risess Disponible (Regent Park Songs). LIVE « Ça fait si longtemps »  : 5 000 spectateurs ont dansé samedi sur les tubes d'Indochine, avec masque, mais serrés dans l'arène de Bercy à Paris, lors d'un concert, doublé d'une étude scientifique, très attendu par un secteur durement éprouvé par le Covid- 19. « Nous on veut vivre... encore plus fort ». Samedi soir, les paroles de la chanson « Marilyn » avaient une résonance particulière pour la foule, privée de live depuis des mois, à qui Nicola Sirkis a demandé de « faire du bruit » pour les soignants, les chercheurs. Et pour rendre hommage « à tous les morts du Covid ». Lors de ce concert pour l'instant exceptionnel, car il s'agit d'une expérimentation scientifique, le groupe vétéran a déroulé ses classiques, enchaînant les tubes qui ont traversé les générations. Indochine remontait sur scène pour la première fois après avoir dû reporter d'un an la tournée de ses 40 ans. Leadfoot Promotions, l'entreprise qui s'occupe de la promotion du concert du groupe punk-rock du Wyoming Teenage Bottlerocket, présente le prix de la place à 18 dollars comme un rabais. Ce dernier est octroyé uniquement contre présentation de la carte de vaccination à l'entrée du concert. « Nous ne vous disons pas ce que vous devez faire, nous avons pris une décision commerciale, et nous laissons le marché décider », explique-telle sur son site web. « Si quelqu'un vient sans être vacciné, il va faire peur à un grand nombre de clients, et devra donc payer la différence », justifie l'entreprise. « Je voulais également que ce soit une incitation à se faire vacciner pour que ceux qui hésitent, n'hésitent plus », a affirmé à la chaîne locale KAKE l'homme à l'origine de l'idée, Paul Williams, de Leadfoot Promotions. « Je voulais que les gamins qui souhaitent aller aux concerts se bougent et aillent se faire injecter le vaccin », a-t-il déclaré. Selon Paul Williams, la réaction de la scène musicale locale a été « abondamment positive ». Mais des anti-vaccins ont également obtenu son numéro de téléphone et l'ont inondé de messages indésirables, a-t-il affirmé à KAKE. Depuis le 19 avril, tous les adultes aux États-Unis sont éligibles à recevoir le vaccin. Et les adolescents à partir de 12 ans peuvent désormais aussi être vaccinés. Plus de 166 millions de personnes, soit un peu plus de 50% de la population américaine, ont reçu au moins une dose, tandis que 40% sont entièrement vaccinées. Album aux allures de rédemption RAP Avant sa mort à 50 ans début avril, le rappeur DMX se préparait à relancer sa carrière en sortant son premier album studio depuis dix ans. Intitulé « Exodus », l'album sorti vendredi laisse transparaître comme un sentiment de rédemption tout au long de ses treize titres. Ce huitième album officiel du rappeur né EarlSimmons, devenu célèbre à la fin des années 90, est jalonné d'apparitions de vedettes du hip-hop, dont Jay-Z, Nas et Snoop Dogg, avec aussi des incursions d'Alicia Keys, Usher et Bono. DMX « Exodus », dispo. (Def Jam). MHD a relancé sa saga Afro Trap Le rappeur a dévoilé un nouveau single, intitulé « King Kong ». RAP Moins d'un an après sa sortie de prison - il avait été libéré sous contrôle judiciaire - MHD a fait son grand retour. Le rappeur parisien a dévoilé jeudi un nouveau single intitulé « Afro Trap Part. 11 (King Kong) ». Il s'agit du onzième volet de sa saga Afro Trap. Le premier album de l'artiste de 26 ans, « MHD », avait été certifié double album de platine en 2016 et le deuxième, « 19 », album de platine en 2018. Un concert à 1000 dollars sans vaccin... ou à 18 avec LIVE Le concert du groupe Teenage Bottlerocket, le 26 juin prochain à Saint Petersburg, en Floride, coûte 999,99 dollars si vous n'êtes pas vacciné contre le Covid-19. Ray Carlisle est le chanteur du groupe.
LUNDI 31 MAI 2021/LESSENTIEL.LU Musique 19 Daniel Balthasar (g.) a pu expérimenter en studio, comme ici avec le musicien luxembourgeois Jimmy Leen. -PHOTO  : VERONIQUE KOLBER PUB Àl’occasion de la Fête des mères Remporteune carte cadeauxde100 € Avec Saturn Belval SATURU « On peut ressentir les fantômes à Hérouville » POP Le Luxembourgeois Daniel Balthasar revient, très bien entouré, avec un huitième album studio, « Somebody's Somebody ». « L'essentiel »  : Vous revenez avec un huitième album. Daniel Balthasar  : Oui, j'avais commencé son enregistrement il y a presque trois ans. Sans le Covid, il serait déjà sorti l'an dernier. Mais j'ai eu plus de temps, j'ai commencé à écrire et j'ai pu ajouter de nouveaux morceaux écrits entre mars et septembre 2020. Le disque suit une narration, avec l'histoire d'une personne. Il a été conçu dans neuf studios différents en Europe. Était-ce une volonté ? En 2017, mon bassite et mon guitariste sont partis. Début 2018, j'ai contacté Jimmy Leen et Charles Stoltz, du groupe Mad Fox. Nous nous sommes isolés trois jours en Belgique et avons publié deux singles. Nous avons eu envie de continuer dans cette direction. Il y a eu d'autres sessions de trois jours à Bruxelles ou Paris. Nous avions envie d'expérimenter. Cela s'est prolongé et ça a pris trois ans pour choisir les morceaux et les enregistrer. Vous avez aussi enregistré au château d'Hérouville, un lieu mythique. J'essaye toujours de trouver des lieux de caractère. Je voulais déjà aller au château d'Hérouville, mais il était en rénovation. Nous y étions en janvier, sans chauffage. C'était une expérience. Dans ce lieu, on peut ressentir les fantômes. Pink Floyd et David Bowie y ont enregistré, mais depuis 1983 il n'a plus été utilisé. Les ambiances des titres sont assez différentes. Je veux toujours avoir plusieurs sentiments sur un album. Il est nécessaire de changer les atmosphères pour raconter une histoire. Il y a des titres pop, rock, des ballades acoustiques et même un titre synth-pop, « No Rest ». C'était une genre de face B, et les musiciens ont voulu apporter cette touche. RECUEILLI PAR CÉDRIC BOTZUNG Daniel Balthasar « Somebody's Somebody », disponible sur les plateformes. Pour gagner, envoie CADEAUX suivi de tes coordonnées par SMS au64646 (1 € par SMS +frais d’envoi -Service disponible depuis un numéro demobile luxembourgeois) ou participe gratuitement sur lessentiel.lu/concours



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :