L'essentiel Luxembourg n°3137 5 mai 2021
L'essentiel Luxembourg n°3137 5 mai 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3137 de 5 mai 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 47

  • Taille du fichier PDF : 8,8 Mo

  • Dans ce numéro : un divorce à plus de 100 milliards.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
DU 05/05 AU 18/05/LESSENTIEL.LU en son genre tre déserts, entraide et petits boulots. Le film de la réalisatrice chinoise Chloé Zhao était donné favori depuis des mois à Hollywood, où il avait déjà raflé de nombreux prix, après avoir été déjà remarqué dans de prestigieux festivals à l'étranger, parmi lesquels le Luxembourg City Film Festival, où il était projeté en ouverture au mois de mars dernier. La pandémie a certes empêché la sortie de nombreuses grosses productions qui auraient pu faire de l'ombre à ce film indépendant, mais la victoire de « Nomadland » aux Oscars n'en est pas moins historique  : il est réalisé par une femme asiatique, la première jamais distinguée dans cette catégorie par l'Académie, et la plupart des comédiens sont des amateurs qui jouent leur propre rôle. « Nomadland » De Chloé Zhao. Avec Frances McDormand, David Strathairn. En salle. Le cri « persan » d'une mère iranienne FICTION/DRAME Signé Mohammad Rasoulof, le scénario de « Son-Mother » alterne, comme le suggère son titre, entre le point de vue de la mère, et celui de son fils, pour décrire la situation inextricable dans laquelle les deux personnages se retrouvent coincés. La documentariste iranienne Mahnaz Mohammadi passe pour la première fois à la fiction. En froid avec le régime, elle pose Un drame féministe puissant. un regard très dur sur la société de son pays. Laquelle condamne cette femme et son enfant pour ce dont ils sont pourtant victimes  : être veuve et orphelin. La cinéaste livre un drame féministe puissant, qui choisit ouvertement de se placer aux côtés des opprimés du patriarcat iranien. « Son-Mother » De Mahnaz Mohammadi. Avec Reza Behbudi, Maryam Boubani, Raha Khodayari, Mahan Nasirinia. En salle. Le film du Belge Olivier Pairoux lorgne vers le cinéma des 80's. Une histoire à vivre en famille AVENTURE Rêveur et surdoué, Jim, 11 ans, vit avec son père Graham destiné à devenir le premier scientifique britannique à se rendre dans l'espace. Mais quand Jim apprend que son père lui a menti et a abandonné sa mission, les repères du petit garçon volent en éclats. Dans sa nouvelle école, le garçon profite d'un concours de jeunes scientifiques pour secrètement construire une montgolfière. « Spaceboy » D'Olivier Pairoux. Avec Jean-Benoît Ugeux, Basile Grunberger. En salle. Une guerre à double tranchant Aida (Jasna Duricic) tente de sauver son mari et ses deux fils, Cinéma VII La saga « Harry Potter » déferle sur les écrans FANTASTIQUE Amateurs de l'univers fantastique de « Harry Potter », réjouissez-vous ! À partir de ce mercredi et jusqu'au 11 mai, les sept volets de la saga vont à nouveau envahir le grand écran. Depuis « Harry Potter à l'école des sorciers », sorti en 2001, jusqu'à « Harry Potter et les Reliques de la Mort », apparu en 2011, aucune péripétie du célèbre apprenti-sorcier de Poudlard et de ses comparsess Ron Weasley et Hermione Granger, ainsi que du démoniaque Voldemort n'échappera aux férus de la série. En parallèle, le diptyque des « Fantastic Beasts » (« and Where to find them » et « The Crimes of Grindelwald ») est également à revoir tout au long de cette semaine dans les salles obscures. Le célèbre magicien de Poudlard sera omniprésent sur les écrans. GUERRE Srebrenica, juillet 1995. Modeste professeure d'anglais, Aida (Jasna Duricic) vient d'être réquisitionnée comme interprète auprès des Casques bleus, stationnés aux abords de la ville. Leur camp est débordé  : les habitants viennent y chercher refuge par milliers, terrorisés par l'arrivée imminente de l'armée serbe. Chargée de traduire les consignes et rassurer la foule, Aida est cependant bientôt gagnée par la certitude que le pire est inévitable. Elle prend alors la décision de tout tenter pour sauver son mari et ses deux fils, coincés derrière les grilles du camp. La cinéaste bosniaque Jasmila Zbanic s'est imposée sur la scène internationale dès son premier long métrage « Sarajevo, mon amour » en remportant l'Ours d'or du festival de Berlin en 2006. « Quo vadis, Aida ? » se retrouve cette année aux Oscars, en lice parmi les cinq finalistes dans la catégorie du meilleur film international. « Quo Vadis, Aida ? » De Jasmila Zbanic. Avec Jasna Duricic, Boris Isakovic, Raymond Thiry. En salle.
Prochainement dans vos cinémas GRANDES SORTIES 05/05 ‘ « -e- kinepolis.lunreeeree" « KIDS 3-6 ans Ut.) Lir. 14 Iviel Infos & tickets  : kinepolls.lu/Kids FILM KIMETSU NO YAIBA ENI° LAYE 41, a LE TRAIN DE L'INFINI 19 MAI WAKANiM (9 infos & tickets  : kinepolis.lu/Anime KINEPOL1S KIDS KINEPOLIS. ExcLusivEmLN i AU CINÉMA ! ! ek KINEPOLIS. Programmation donnée sous réserve de modifications



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :