L'essentiel Luxembourg n°3127 21 avr 2021
L'essentiel Luxembourg n°3127 21 avr 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3127 de 21 avr 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : un verdict pour l'Histoire dans le procès George Floyd.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg MERCREDI 21 AVRIL 2021/LESSENTIEL.LU Un concert envisagé avant l'été avec 1000 spectateurs ESCH-BELVAL Le Dr Anne Vergison fait le bilan des cinq concerts-tests menés à la Rockhal en février. Le concert de 5 000 spectateurs debout à la Rockhal, « ce n'est pas pour tout de suite », concède le Dr Anne Vergison, LUXEMBOURG Alors que le début des épreuves du bac a été fixé au 17 mai, le ministre de l’Éducation nationale, Claude Meisch, a confirmé hier que les trois derniers jours de classes des élèves de terminale - soit les 10, 11 et 12 mai - s’effectueront à la maison. Les éventuels devoirs en classe ou épreuves orales auront cependant lieu cheffe de l'Inspection sanitaire, en charge du contact tracing. À défaut, les autorités sanitaires envisagent un concert pilote assis en salle de « minimum 500 voire 1000 spectateurs avant l'été ». C'est la suite logique des cinq concerts-tests, de 100 spectateurs par soir, menés en février Au bac masqué, à la maison juste avant au lycée. En outre, tous les élèves de terminale recevront une invitation au Large Scale Testing, mais aussi un kit de cinq autotests antigéniques rapides afin de pouvoir effectuer à tout moment un test à domicile. Par ailleurs, les salles d'examen seront aménagées et le port du masque sera obligatoire pendant la durée des épreuves. La Rockhal avait organisé cinq concerts-tests, comme celui de Glass Museum. -PHOTO  : CLAUDE PISCITELLI L'ivermectine n'est pas jugé efficace LUXEMBOURG L'ivermectine, traitement miracle contre le Covid pour certains, est prescrit seulement « pour des infections parasitaires » au Grand-Duché, selon le service des maladies infectieuses du CHL. « Il n'y a pas de grandes études montrant son efficacité », glisse le Docteur Thérèse Staub. à la Rockhal. « L'expérience était très positive, note Anne Vergison. Les participants ont bien respecté les mesures ». Le soir, à la gare de Belval, les spectateurs s'étaient soumis à un test antigénique et à un PCR. « Les tests rapides, qui conditionnaient l'entrée dans la salle, se sont révélés négatifs, détaille le médecin. Les PCR, dont le résultat tombait le lendemain, ont montré six positifs. La semaine suivante, sur 75% de spectateurs qui ont repassé un PCR, deux étaient positifs, mais ils avaient partagé entre-temps un repas avec une personne positive ». Cela remet-il en question la fiabilité du test rapide ? « Cela permet de mieux cerner son utilisation, tempère Anne Vergison. Le degré de contagiosité d'une personne infectée est décelable par PCR. Dans les six cas, la contagiosité était faible, soit parce qu'ils étaient en début ou fin de maladie, soit parce qu'ils avaient été peu exposés. Donc un test rapide est suffisant pour établir que quelqu'un n'est pas contagieux sur la durée d'un concert ». Quid du grand concert ? « Nous en discutons, la décision revient au gouvernement, voire au Parlement. Car il faudrait modifier la loi pour augmenter le nombre de personnes autorisées pour un événement pilote ». SÉVERINE GOFFIN Un détenu sur sept en quarantaine LUXEMBOURG Selon nos informations, il y avait hier 22 détenus positifs au Covid au Centre pénitentiaire de Luxembourg (CPL), après un pic de 29 cas en fin de semaine passée. On dénombrait aussi hier plus de 70 quarantaines suite à trois foyers d’infection. Le 6 avril, il y avait huit cas et 38 quarantaines et la prison avait alors prévu 67 lits de quarantaine et quinze pour les détenus positifs. Deux tiers des détenus ont refusé la vaccination lors d’une campagne début avril. Les terrasses des bars et des restaurants ont pu rouvrir le 7 avril. Vite lu Soins intensifs chargés LUXEMBOURG Si aucun nouveau décès lié au Covid n'a été annoncé hier, les hospitalisations augmentent. Sur 120 (+5 par rapport à la veille), 83 étaient en soins normaux (+4) et 38 (soit un tiers du total) en soins intensifs (+1), dont un patient du Grand Est. Lenert devant la presse LUXEMBOURG Xavier Bettel et Paulette Lenert évoqueront aujourd'hui (17 h) la liste dédiée aux volontaires de 30 à 54 ans pour le vaccin AstraZeneca, ainsi que l'usage du Johnson & Johnson, validé hier au niveau européen. Il y avait trop de monde à la fête Sur les 290 contrôles effectués, la police a dressé 150 amendes. LUXEMBOURG Samedi soir, une fête privée dans le quartier Belair, à Luxembourg, a été signalée à la police. Il s'avère qu'il y avait trop de participants, sept personnes ont été verbalisées. Ce contrôle des mesures sanitaires fait partie des 290 effectués la semaine dernière. En tout, 150 personnes ont écopé d'une amende. 85% pour nonrespect du couvre-feu. Les terrasses mieux définies LUXEMBOURG La prochaine loi Covid, qui doit être votée cette semaine et entrer en vigueur la semaine prochaine, donne une définition des terrasses, rouvertes depuis le 7 avril. Il s'agit d'un « espace à l'extérieur et à l'air libre, ouvert sur trois surfaces au minimum, afin de permettre la libre circulation de l'air et la ventilation naturelle de l'espace ». Certaines vérandas devront fermer.
MERCREDI 21 AVRIL 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 « On est déjà passé plusieurs fois à deux doigts du drame » LUXEMBOURG Les autorités tempèrent les violences chez les mineurs. Les profs, eux, se sententlaisséspourcompte. « La mort du lycéen tué à l'arme blanche en janvier a été un choc, mais il y a eu d'autres incidents où l'on n'est pas passé loin. On n'en a pas parlé car l'issue a été moins dramatique », témoignent Daniel Reding et Alain Kieffer, de l'Association générale des professeurs de l'enseignement secondaire et supérieur (Agess). Le ministère de la Sécurité intérieure a livré ses chiffres sur les violences commises par des mineurs. Il évoque une situation « assez stable ». Pourtant, en 2020, la justice a traité Protéger les animaux coûte des millions Le chat sauvage fait partie des espèces menacées bénéficiant d'un soutien. Certaines situations critiques ont dégénéré en violences. 24cas de coups et blessures. Un total inédit depuis 2012 (28), bien au-delà des douze cas traités en 2019 et quatre en 2018. Les affaires de vols et extorsions avec violence ont aussi explosé (23traitées en 2020). LUXEMBOURG Depuis 2018, le Luxembourg a engagé 5,5millions d'euros dans le programme des Nations unies « Vanishing Treasures », pour protéger des espèces menacées telles que le gorille des montagnes, le tigre royal du Bengale ou le léopard des neiges. Depuis janvier 2017, 165,3 millions ont aussi été investis pour les espèces menacées autochtones (triton crêté, chat sauvage, chouette chevêche, cigogne noire) et la restauration de leurs habitats. Les cybercriminels sont très actifs pendant la pandémie LUXEMBOURG En mars, l'unité spéciale luxembourgeoise avait apporté son soutien à l'opération belge Sky ECC, visant une organisation soupçonnée de fournir des téléphones cryptés au milieu criminel. Bilan  : 48 arrestations, 17 tonnes de cocaïne et 1,2 million d'euros en liquide confisqués. Dans une réponse parlementaire, la ministre de la Justice, Sam Tanson, a révélé qu'en 2020, 1 455 affaires de cybercriminalité avaient été identifiées dans le pays. La majorité correspond à des « escroqueries ou fraudes sur Internet », où les technologies numériques ont servi d'outils. Des cas en hausse avec la pandémie. « Seules quelques entreprises » ont été impactées par une intrusion, avec un cryptage de données et une demande de rançon. Moins de présence, moins de sanctions Durant l'année scolaire 2020/2021, les sanctions pour violences prononcées par les conseils de discipline des lycées ont chuté à treize, contre 41 en 2017/2018, 58 en 2018/2019 et 44 en 2019/2020. La raison principale est évidente  : « Une présence moindre dans les établissements », à cause de la pandémie de Covid-19, note le ministère de la Sécurité intérieure. Des mineurs cumulant les deux, on relève 38 inscriptions au « Registre spécial de la jeunesse », à hauteur de 2012 (39). Le ministère de la Justice tempère  : « Il peut exister un décalage entre le moment où PUB le fait a été commis et le prononcé. L'Agess s'inquiète. « Le nombre et la violence des cas est en hausse. Pour une broutille, on en vient aux mains, voire on sort le couteau, relatent les enseignants, qui précisent que « ce ne sont pas "les jeunes" mais "certains jeunes". La grande majorité des élèves sont sans histoires ». Comme les autorités, l'Agess écarte l'idée de gangs, mais évoque « parfois un phénomène d'entraînement dans un groupe d'amis ». Pour elle, « le manque d'encadrement à la maison joue un grand rôle ». Les profs se sentent seuls, « les directions se retrouvent à réintégrer des élèves sans savoir qu'ils ont été auteurs d'infractions ». SÉVERINE GOFFIN Grouss Qualitéit, klengPräisser Le secteur a beaucoup souffert. Pertes massives dans l'horeca LUXEMBOURG Depuis le début de la crise, la moitié des entreprises de l'horeca qui ont sollicité une aide ont perdu au moins 40% de chiffre d'affaires. Presque autant d'établissements (47,2%) ont subi une perte comprise entre 25 et 40%. Le niveau des pertes a explosé « à partir de décembre, suite à la fermeture administrative », indique Lex Delles, ministre des Classes moyennes, au député Sven Clement. Jusqu’à ce DIMANCHE25/04 SI PETITES MAIS TELLEMENT GOURMANDES ! Framboises (16.00/kg) -26% 2.69 2.00 125 g



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :