L'essentiel Luxembourg n°3123 15 avr 2021
L'essentiel Luxembourg n°3123 15 avr 2021
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3123 de 15 avr 2021

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Edita SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : des autotests en tête de gondole.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Luxembourg JEUDI 15 AVRIL 2021/LESSENTIEL.LU Enquête ouverte sur le décès d'une dame vaccinée de 74 ans LUXEMBOURG Le parquet et la Direction de la santé cherchent à savoir si ce décès est lié au vaccin reçu deux semaines plus tôt. Les cas de décès suspects ayant suivi l'injection d'un vaccin anti-Covid avaient jusque-là épargné le Luxembourg. Mais le doute s'est immiscé suite à la mort samedi dernier, le 10 avril, d'une dame de 74 ans à l'hôpital. Un décès jugé suspect par son médecin traitant, pour qui « une relation entre le décès de cette personne et sa vaccination avec le vaccin AstraZeneca contre le Covid-19, deux semaines auparavant, ne pouvait pas être exclue », indiquait hier le parquet de Luxembourg, qui a demandé au juge d'instruction de faire procéder à une autopsie pour déterminer la cause du décès. Il y a moins d'infections et de décès en ce moment. -PHOTO  : EDITPRESS La pandémie connaît une accalmie LUXEMBOURG La semaine dernière, le nombre de cas positifs au Covid a de nouveau diminué, pour s'établir à 1 265 contre 1 544 la semaine précédente. Les décès ont reculé de 19 à douze. Avec les vacances, le nombre de tests PCR a reculé (54 621 contre 79 883 une semaine plus tôt). 137personnes La dame avait reçu la première dose d'AstraZeneca le 23 mars. ont déclaré un test antigénique rapide positif. Hier, sept nouveaux décès ont été recensés (784 au total). De plus, 272 personnes ont été testées positives, sur 9510tests, soit 2,86% de positivité. À l'hôpital, 89 patients Covid étaient en soins normaux (-14) et 33 en soins intensifs. Une avancée du variant brésilien LUXEMBOURG Le variant brésilien (P1), qui a conduit la France à suspendre les vols en provenance ou à destination du Brésil, renforce sa présence au Luxembourg. Six nouveaux cas ont été recensés la semaine du 5 au 11avril, selon le bilan du ministère de la Santé, tandis que le variant britannique représente 74,1% des 529 cas étudiés, et le variant sud-africain 19,4%. Le variant brésilien était absent des bilans depuis quelques cas isolés au début du mois de mars. Le chiffre du jour 103 565 Le cap des 100 000 personnes ayant reçu une dose de vaccin anti-Covid a été franchi mardi au Luxembourg, selon les chiffres dévoilés hier par la Santé. 37 787 avaient déjà reçu deux doses. Dans le détail, plus de 117 000 doses de Pfizer, 45 000 d'AstraZeneca, 19 000 de Moderna et les premières de Johnson & Johnson (dose unique) ont été injectées. Elle a eu lieu mardi et son résultat est attendu. Le ministère de la Santé a précisé que le décès était intervenu suite à « une hémorragie cérébrale associée à une thrombocytopénie et à une coagulation intravasculaire disséminée », soit un défaut de plaquettes dans le cadre d'un trouble de la coagulation sanguine. Le directeur de la Santé, Jean Claude Schmit, a confirmé qu'une analyse était en cours, avec le Centre régional de pharmacovigilance de Lorraine, à Nancy. « Tant que tous les éléments de l'enquête ne sont pas rassemblés, toute conclusion prématurée relèverait de la spéculation », a insisté le parquet. Si le Danemark a décidé hier de stopper la vaccination avec AstraZeneca, le Luxembourg suit l'Agence européenne des médicaments. « Aucun changement n'est prévu à ce stade. Le gouvernement en discutera lors de son prochain Conseil ». JÉRÔME WISS ET NICOLAS MARTIN La lutte contre l'obésité freinée LUXEMBOURG Le gouvernement a reconnu hier que les mesures de lutte contre l'obésité ont été « freinées par la pandémie et les restrictions liées » l'an dernier. Le plan de la campagne « Gesondiessen, Méi beweegen » (manger sainement, bouger davantage) avait été adapté en 2018 puis en 2019. Les terrasses resteront ouvertes de 6 à 18h. -PHOTO  : VINCENT LESCAUT Mesures toujours en place LUXEMBOURG La prochaine loi Covid, qui doit entrer en vigueur le lundi 26 avril, sera discutée demain lors du Conseil de gouvernement. Les restrictions actuelles vont être prolongées, sans modification substantielle, indiquent plusieurs proches du dossier, joints par « L'essentiel ». Le couvre-feu de 23h à 6h devrait être maintenu, de même que la limitation à 100 personnes pour les rassemblements et à deux convives pour les invitations à domicile. Les terrasses, ouvertes depuis une semaine, le resteraient. « Cela a apporté un peu d'oxygène et elles vont peu à peu profiter du beau temps », dit un député. « Nous espérons que la jauge du nombre de clients en terrasse sera un peu réhaussée », indique un restaurateur. Paulette Lenert de retour lundi LUXEMBOURG Actuellement en convalescence, Paulette Lenert, ministre de la Santé, sera de retour au travail lundi, ont indiqué plusieurs personnes de son entourage. « Elle se repose toujours, mais elle se porte bien, elle est en forme. Les nouvelles sont rassurantes », précise un collègue de son parti LSAP. La ministre aura donc été absente un peu moins d'un mois, depuis son malaise survenu le 23 mars au bord d'un étang, près de son domicile. C'est Romain Schneider, ministre de l'Agriculture et de la Sécurité sociale, qui assure l'intérim pendant la période. La ministre retrouvera ses fonctions.
JEUDI 15 AVRIL 2021/LESSENTIEL.LU Luxembourg 3 Premiers autotests dans le caddie BASCHARAGE Les autotests Covid-19 apparaissent peu à peu dans les rayons des supermarchés, à commencer par ceux de Cactus. « Ma copine m'envoie en acheter », souligne Antoine, 34 ans, au Cactus à Bascharage, une boîte d'autotests Covid en main. Le groupe de grande distribution, qui avait déjà garni ses rayons début avril de manière un peu confidentielle, en est à son deuxième réapprovisionnement. Alors que le ministère de la Santé avait donné l'autorisation aux supermarchés de vendre des autotests, avec une liste des produits conseillés, il y a plus de trois semaines, ils ne se hâtent pas. Delhaize vendra ses premiers à l'unité, au prix de 5,89 euros, à partir de la fin de la semaine prochaine. Antoine est passé chez Cactus acheter une boîte d'autotests pour sa compagne. -PHOTO  : VINCENT LESCAUT Chez Auchan, qui a fait le choix des boîtes de cinq et dix, elles pourraient également arriver courant de la semaine LUXEMBOURG Lancé en juin 2020, le programme de soutien « Restart Sports » a déjà distribué 3,3 millions d'euros d'aides aux clubs sportifs, a confirmé hier Dan Kersch. Des soutiens ciblés notamment sur la prise en charge forfaitaire des frais d'acquisition de matériel sportif et autres équipements sportifs afférents. Le ministre des Sports « n'exclut pas qu'un deuxième plan de relance soit lancé » prochainement. Par ailleurs, Dan Kersch a évoqué la tenue de la traditionnelle « Spillfest » du COSL, avec « des activités sous forme d'ateliers sportifs virtuels du 13 mai au 31 juillet ». prochaine. Aux dernières nouvelles, Aldi et Lidl, eux, étudiaient encore la question. Chez Cactus, la boîte de 25 pièces coûte 98euros. « J'ai quand même téléphoné à ma copine, car c'est une somme. Mais à la réflexion, cela fait moins de Enfin, le ministre LSAP a glissé qu'une campagne de sensibilisation était actuellement en 4 euros l'unité, c'est raisonnable », calcule Antoine. Certains clients sont curieux, mais n'achètent pas encore. C'est le cas de Christel, 27ans, qui prend la boîte en photo pour voir si son copain veut partager l'achat. « C'est pratique si je veux voir mes parents ou une amie sans avoir peur de les rendre malades ». Jeanne, 69 ans, en revanche met une boîte dans son caddie sans hésitation. « J'ai eu ma première dose de vaccin, mais pour les vacances, les autotests peuvent être utiles, par exemple, si on me demande un résultat négatif au restaurant », raisonne-t-elle. Quant à Antoine, il hésite toujours à taper dans la boîte de sa copine. « Je ne vous cache pas que ça m'enthousiasme moyennement de me mettre un coton tige dans le nez », conclut-il. SÉVERINE GOFFIN Pensez-vous que le dépistage à faire soi-même aidera à mieux contrôler l'épidémie et l'utiliserez-vous ? Amaury, 23 ans « Une fois par mois, c'est pas mal, si tu as des doutes. Mais si ça n'est pas obligatoire et qu'on ne me prive pas d'activités, je ne le ferai pas ». LUXEMBOURG Plusieurs bars ont été la cible de vols ces derniers jours, selon la police. Un établissement de Bettembourg en a fait les frais lundi midi. Deux prétendus clients ont commandé une boisson et profité de la préparation de leur commande pour voler le GSM qui se trouvait derrière le comptoir Maggui, 32 ans « J'en fais déjà au travail. Si tout le monde en fait, on arrivera à avoir un peu plus d'avance sur le virus. Mais je pense que la vraie solution sera le vaccin ». Plusieurs GSM volés dans des bars et disparaître. Le même scénario s'est reproduit mardi à Dudelange, où les voleurs sont repartis avec les téléphones posés sur le comptoir. Un autre vol a eu lieu à Niederfeulen, le week-end dernier. Le prétendu client a feint de payer sa boisson en posant son portefeuille sur un GSM pour le dérober. Le pont Buchler sera à nouveau fermé LUXEMBOURG C'est reparti pour un tour dans la valse des travaux au pont Buchler. Cette fois, l'ouvrage de la capitale sera barré à toute circulation entre la place de la Gare et le côté Est de la pénétrante Sud, de demain, 22h, à samedi, 4h30. Le trafic ainsi que les lignes de bus 28 et 29 seront déviés. Tous les détails sont à retrouver sur le site de la Ville., vdl.lu Astrid, 53 ans « Je vais en faire un pour être sûre. Mais le risque s'il est mal fait est de croire qu'on est négatif, alors que non, et de se remettre à vivre normalement ». Jason, 25 ans « Si je ressens des symptômes ou si je dois voir de la famille âgée ou handicapée, je ferai un autotest. Mais ça ne remplacera pas le test PCR ». Sandra, 46 ans « Je ne pense pas que ça permettra de contrôler la pandémie, mais ce sera une aide. Ce n'est sans doute pas aussi efficace que dans un laboratoire ». 3 millions d'euros pour le sport cours de planification, notamment destinée au bénévolat dans le sport. Les aides ont notamment concerné l'achat de matériel sportif.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :