Je Sais Tout n°50 mars 1909
Je Sais Tout n°50 mars 1909
  • Prix facial : 1 F

  • Parution : n°50 de mars 1909

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Publications Pierre Lafitte

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 190

  • Taille du fichier PDF : 128 Mo

  • Dans ce numéro : un hors texte en trois couleurs.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 160 - 161  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
160 161
TROIS En haut,un soulier du cathédrale de Chiilons-surbas, à gauche, un cothurne où l'élégance parisienne est L est entendu que la chaussure révèle un état d'àme. Les romanciers ne l'ont pas oublié. C'est la pitoyable bottine éculée, boueuse, riant d'un rire affreux qui arrête, hésitant et navré, le pauvre hère à la porte du puissant personnage. On se souvient, à ce sujet, d'une caricature célèbre représentant un bohême qui a confié, à un petit cireur, sa botte, laquelle laisse indiscrètement dépasser l'orteil  : — Pardon, monsieur, demande placidement le cireur, faut-il cirer l'ongle ? Nous avons « le soulier plat » de Perrette, chanté par La Fontaine, la chaussure large, confortable et carrée du riche bourgeois. Théophile Gautier a immortalisé Corneille, pauvre et méconnu, allant Elégances AGES\II` siècle  : celui, conservé a let Marne, de saint Malachie ; en et, à droite, une bottine moderne combinée avec le confort américain. Un bottier célèbre avait mis comme épigraphe à son catalogue ; « La bottine, c'est l'homme ! » Nous avons essayé d'esquisser une monographie de la chaussure, depuis le cothurne antique jusqu'au moderne et rationnel brodequin, en passant par les formes les plus extravagantes que la coquetterie et la mode inspirèrent gie 264 porter lui-même son soulier à ravauder. Un essai de psychologie par la chaussure serait donc amusant à tenter. Balzac, que les questions de costume préoccupaient beaucoup, l'eût admirablement réussi. Il affirmait un jour que les jeunes gens pauvres, trouvant facilement du crédit chez leur tailleur et jamais chez leur cordonnier, se trahissaient par le mauvais état de leurs bottes ou de leurs escarpins. Balzac avait dû connaître, au cours de son existence difficile, les souliers déplorablement « feuilletés » qui prennent l'eau et contraignent leurs infortunés propriétaires à rester chez eux, par les temps de pluie Il n'y a point de petits sujets et il est bon, comme on l'a constaté, d'envisager ces petites choses par leur grand côté et vice versa.
Je sais tout DIFFÉRENTS ASPECTS DU COTHURNE Elégances A gauche, un curieux exemplaire de cothurne appartenant à la Gaule hispanique, puis voici des dessins rigoureusement copiés sur les modèles antiques et reproduisant les différents aspects du cothurne qui avait tout au moins l'avantage de laisser entière liberté au pied. Donc, la chaussure reflète l'état d'àme d'un individu et donne des renseignements précieux sur une époque. Songez que cet instrument a estropié des générations entières, qu'aujourd'hui seulement, après des siècles de souffrance, on a songé à lui donner une forme rationnelle et que, par ce détail de notre costume, nous nous sommes rapprochés pendant des siècles des Chinois qu'on a tant raillés parce qu'ils transformaient, ces snobs ! les pieds de leurs filles en une sorte de bouillie sanglante. Swift par- SANDALE DU TR ÉSOR IMPÉRIAL DE VIENNE miers hommes jusqu'à nos plus impeccables vernis, les générations se sont partagées entre bottines à bouts pointus et bottines à bouts arrondis. U n peu d'érudition si vous le voulez bien, Cette sandale est d'une grande richesse, cabossée de pierres précieuses et brodée avec une Extraordinaire finesse. On conserve des sandales des princes de l'Église qui sont des merveilles artistiques. tagea un peuple en deux catégories  : ceux qui cassent les oeufs à la coque par le gros bout et ceux qui les cassent par le petit. Depuis la semelle de bois maintenue avec des lanières de cuir dont usèrent les pre- LE COMMENCEMENT DES CHAUSSURES érudition facile d'ailleurs ! Vous verrez tout d'abord un fait qui a souvent été constaté ici  : que toutes les modes viennent, à l'origine, d'une infirmité royale ou princière. Ainsi la poignée de main à hauteur du On boit, à gauche, le début timide des chaussures ; par leur disposition elles rappelaient l'antique cothurne, mais le pied se recouvre peu à peu de cuir jusqu'à être complètement emprisonné. 265



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 1Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 2-3Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 4-5Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 6-7Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 8-9Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 10-11Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 12-13Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 14-15Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 16-17Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 18-19Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 20-21Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 22-23Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 24-25Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 26-27Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 28-29Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 30-31Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 32-33Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 34-35Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 36-37Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 38-39Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 40-41Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 42-43Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 44-45Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 46-47Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 48-49Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 50-51Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 52-53Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 54-55Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 56-57Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 58-59Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 60-61Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 62-63Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 64-65Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 66-67Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 68-69Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 70-71Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 72-73Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 74-75Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 76-77Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 78-79Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 80-81Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 82-83Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 84-85Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 86-87Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 88-89Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 90-91Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 92-93Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 94-95Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 96-97Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 98-99Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 100-101Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 102-103Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 104-105Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 106-107Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 108-109Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 110-111Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 112-113Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 114-115Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 116-117Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 118-119Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 120-121Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 122-123Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 124-125Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 126-127Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 128-129Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 130-131Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 132-133Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 134-135Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 136-137Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 138-139Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 140-141Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 142-143Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 144-145Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 146-147Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 148-149Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 150-151Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 152-153Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 154-155Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 156-157Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 158-159Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 160-161Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 162-163Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 164-165Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 166-167Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 168-169Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 170-171Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 172-173Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 174-175Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 176-177Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 178-179Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 180-181Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 182-183Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 184-185Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 186-187Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 188-189Je Sais Tout numéro 50 mars 1909 Page 190